Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

104 - Coupu Tienne

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Doische
Cantonnements DNF :Viroinval
Surface :15.25 ha
Coordonnées :X Lambert : 173685 - Y Lambert : 90518
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site se situe sur les communes de Gimnée et de Niverlée, dans la région de la Calestienne constituée d'un alignement de collines calcaires dominant les dépressions de la Fagne. La réserve est constituée d'un tienne calcaire sur lequel se développent différents milieux: pelouses calcaires ouvertes, pelouses fermées, bosquets d'épineux, pinèdes et chênaies calcicoles. La flore caractéristique des sols calcaires ensoleillés y est encore bien représentée. Plusieurs espèces de plantes rares et protégées fleurissent sur le site. L'entomofaune est abondante: une quarantaine d'espèces de papillons de jour mais aussi de nombreux représentants des orthoptères, hyménoptères, homoptères et hétéroptères dont certaines espèces rares et localisées. La gestion est surtout orientée vers le maintien des milieux ouverts: débroussaillage, fauchage et surtout pâturage des pelouses par des moutons de race Mergelland. (J.-L. Gathoye).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K1 - Calestienne occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Gimnée6.18 haDOISCHENAMUR
Niverlée9.07 haDOISCHENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Viroinval15.25 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Olivier DECOCQ, 19, rue de Fagnolle, 5600 Fagnolle (Tél. 060/31.17.68)

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
93Coupu Tienne et Vaudoigne7,41 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
E5.2bOurlets mésophiles

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anthus trivialisOuiNonNicheur2002divers obs.
Dryocopus martiusOuiNon2004divers obs.
Emberiza citrinellaOuiNonNicheur2002divers obs.
Lanius collurioOuiNonNicheur2002divers obs.
Pernis apivorusOuiNon2004divers obs.
Saxicola torquatusOuiNonNicheur2002divers obs.
Streptopelia turturOuiOuiNicheur2002divers obs.
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Coronella austriacaOuiOui
Natrix natrixOuiOui
Zootoca viviparaOuiNon
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon2003GT Lycaena
Aporia crataegiNonNon2004GT Lycaena
Argynnis aglajaNonOui2004GT Lycaena
Argynnis paphiaNonNon2004GT Lycaena
Boloria diaOuiOui2004BGT Lycaena
Boloria seleneNonNon1997GT Lycaena
Callophrys rubiNonNon2004GT Lycaena
Colias alfacariensisOuiOui2004BGT Lycaena
Cupido minimusNonNon1997GT Lycaena
Erynnis tagesNonNon2004GT Lycaena
Hamearis lucinaNonOui2004GT Lycaena
Hesperia commaOuiOui1997GT Lycaena
Issoria lathoniaOuiNon1996GT Lycaena
Leptidea sinapisNonNon1997GT Lycaena
Melanargia galatheaNonNon> 70 ex.2004GT Lycaena
Nymphalis polychlorosNonNonobservations régulières2004GT Lycaena
Plebeius agestisNonNon2004GT Lycaena
Polyommatus coridonNonOui2004CGT Lycaena
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Gomphocerippus rufus2004K. Hofmans, G. San Martin, O. Decocq
Metrioptera bicolor2004K. Hofmans, G. San Martin, O. Decocq
Metrioptera brachyptera2003K. Hofmans, G. San Martin, O. Decocq
Oedipoda caerulescensK. Hofmans, G. San Martin, O. Decocq
Omocestus rufipes2004K. Hofmans, G. San Martin, O. Decocq
Phaneroptera falcata2002K. Hofmans, G. San Martin, O. Decocq
Stenobothrus lineatus2004K. Hofmans, G. San Martin, O. Decocq
Tetrix tenuicornis2002K. Hofmans, G. San Martin, O. Decocq
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Osmia aurulenta1995J.-Y. Baugnée
Osmia bicolor1995J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Diptères
Clitellaria ephippium1992F. Hidvégi
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Coptosoma scutellatum1995J.-Y. Baugnée
Gampsocoris punctipes1994J.-Y. Baugnée
Phymata crassipes1995K. Hofmans, J.-Y. Baugnée
Sehirus luctuosus1995J.-Y. Baugnée
Plantes - Plantes supérieures
Anthyllis vulneraria2004divers obs.
Astragalus glycyphyllos2004divers obs.
Carex tomentosa2004divers obs.
Centaurium erythraea2004divers obs.
Coeloglossum virideO. Decocq
Dactylorhiza maculata2004divers obs.
Daphne mezereum2004divers obs.
Epipactis helleborine2004divers obs.
Gentiana cruciata
Gentianella germanica2004divers obs.
Goodyera repens2004divers obs.
Gymnadenia conopsea2004divers obs.
Gymnadenia odoratissimaPlus de 150 pieds lors des années favorables2004Adivers obs.
Himantoglossum hircinum2004Bdivers obs.
Hippocrepis comosa2004divers obs.
Juniperus communis
Listera ovata2004divers obs.
Monotropa hypopitys2004divers obs.
Onobrychis viciifolia2004divers obs.
Ononis repens2004divers obs.
Ophrys apifera2004divers obs.
Ophrys fuciflora
Ophrys insectifera2004divers obs.
Orchis mascula2004divers obs.
Orchis militaris2004Adivers obs.
Orchis purpurea2004divers obs.
Platanthera chlorantha2004divers obs.
Prunella laciniata2004divers obs.
Pyrola rotundifolia2004divers obs.
Rhamnus cathartica2004divers obs.
Rhinanthus angustifolius
Silaum silaus2004divers obs.
Stachys germanica2000M. Lambert
Tamus communis2004divers obs.
Teucrium botrys2004divers obs.
Thymus praecox
Vincetoxicum hirundinaria2004divers obs.

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 6

Commentaires sur la faune

Faune : Lanius collurio a niché dans le site.
Buteo buteo, Falco tinnunculus, Asio otus, Accipiter gentilis, A. nisus, Milvus milvus nichent à proximité.
Lacerta vivipara, Coronella austriaca se rencontrent dans le site.
Entomofaune peu étudiée. Présence de Iphiclides podalirius, Melanargia galathea, Anthocaris cardamines, Polyomnatus icarius, Inachis io et de la punaise guitare (Phymata crassipes).

Diptères (J.-Y. Baugnée, 1992) :
Clitellaria ephippium, Coenomya, ferruginea
Hétéroptères (J.-Y. Baugnée, 1997) :
Aneurus avenius, Gampsocoris punctipes, Sehirus luctuosus
Homoptères (J.-Y. Baugnée, 1997) :
Haematoloma dorsatum, Kosswigianella exigua, Mocydia crocea, Ribautodelphax pungens
Hymenoptères (J.-Y. Baugnée, 1992 et 1997) :
Andrena labiata, Andrena haemorrhoa, Andraena nitida, Anthophora acervorum, Lasioglossum fulvicorne, Lasioglossum leucopos, Nomada goodeniana, Osmia aurulenta, Osmia bicolor, Osmia rufa

Commentaires sur la flore

Centaurium erythrea, Cirsium acaule, Colchicum autumnale, Dactylorhiza maculata, Daphne mezereum, Epipactis helleborine, Gentiana cruciata, Gentianella germanica, Goodyera repens, Gymnadenia conopsea, Gymnadenia odoratissima, Helianthemum nummularium, Himantoglossum hircinum, Inula conyza, Juniperus communis, Lithospermum officinale, Monotropa hypopitis, Ononis repens, Ophrys apifera, Ophrys insectifera, Orchis mascula, Orchis militaris, Orchis purpurea, Platanthera chlorantha, Potentilla neumanniana, Pyrola rotundifolia, Rhinanthus angustifolius, Silaum silaus, Sorbus torminalis, Tamus communis, Trifolium medium, Viburnum repens, Vincetoxicum hirundinaria
(d'après S. Navez, 1994)

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une pelouse calcaire d'un grand intérêt floristique et faunistique. Le site est très riche en orchidées et abrite une des seules populations wallonnes de Gymnadenia odoratissima.

Menaces

La principalement menace qui pèse sur le site est l'embroussaillement par Populus tremula, Betula pendula, Prunus spinosa etc.

Recommandations

Surveiller l'effet du pâturage en enclos des brebis Mergelland sur la flore du site.

Plan de gestion

De nombreuses journées de gestion ont été réalisées ces dernières années afin de limiter l'extension des ligneux sur le site.
En 1996, une partie du site a été clôturée. Des moutons Mergelland y pâturent depuis lors.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Le site est constitué d'un tienne de calcaire frasnien au nord du village de Niverlée (commune de Doische), dans le sud de l'Entre-Sambre-et-Meuse.
Dans la zone centrale quasiment plate du Coupu Tienne affleure une crête de calcaire gris clair, par contraste avec les parties nord et sud présentant une déclivité plus forte vu leur sous-sol en schiste vert à nodules calcaires, moins résistants à l'érosion. L'altitude est de l'ordre de 230 mètres.

Le site fait partie de la Zone de Protection Spéciale 'Entre-Sambre-et-Meuse', désignée en application de la Directive Européenne 79/409.

Description biologique

Le site est occupé par d'anciennes pelouses calcaires dont certaines très embroussaillées et d'autres plantées de pins (Pinus sylvestris et Pinus nigra subsp. nigra).
Les pelouses sont constituées par un Mesobrometum à Brachypodium pinnatum, Bromus erectus, Festuca lemnii, Carex flacca, C. panicea, C. caryophyllea, Briza media, Sanguisorba minor, Thymus praecox, Carlina vulgaris, Centaurea scabiosa, Scabiosa columbaria, Lotus corniculatus, Ononis repens, Prunella laciniata, etc., dans lequel les orchidées sont nombreuses : Ophrys insectifera, O. fuciflora, Gymnadenia conopsea, G. odoratissima, Orchis militaris, O. mascula, Platanthera chlorantha, Himantoglossum hircinum, Listera ovata.
Diverses espèces des ourlets sont présentes : Astragalus glycyphyllos, Vincetoxicum hirundinaria, Origanum vulgare, Agrimonia eupatoria,... (Trifolion medii).
Sur le versant exposé au sud, la recolonisation forestière est importante avec des fourrés de Ligustrum vulgare, Viburnum lantana, Sorbus torminalis, Rhamnus cathartica (Berberidion) et de Prunus spinosa, Cornus sanguinea, Rosa canina, Crataegus monogyna, Corylus avellana,... (Prunion spinosae) entre lesquels quelques arbres se sont implantés, annonçant la formation d'une chênaie à charmes thermophile : Quercus robus, Carpinus betulus, Acer campestre ainsi que les pionniers Betula pendula et Salix caprea. De nombreuses plantules de pins sont dispersées dans les pelouses. Sous les pins pousse Goodyera repens.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Une partie du Coupu Tienne fut probablement une terre de culture au 18ème siècle, comme l'indique la carte de Ferraris (datée de 1775).
Fin du 19è siècle, le chemin rejoignant Gimnée est tracé sur la crête coupant l'actuel réserve en deux. Les cultures céréalières reculent, suite à l'arrivée sur le marché européen de blés américains. Les environs sont alors converties en pelouses et landes qui sont probablement utilisées comme paturage à moutons et à bovins.
Vers le début du 20è, l'élevage périclite et les parcours, quand ils ne sont pas simplement abandonnés, sont alors valorisées (avec plus ou moins de succès) par la plantation de résineux comme les pin noir et sylvestre.
Avant la création de la réserve naturelle, le site du Coupu Tienne faisait partie d'un territoire de chasse, ce qui explique la physionomie de certaines parties, notamment l'ancienne parcelle de culture qui était alors un gagnage entretenu pour le gibier. La pratique de la chasse n'a plus lieu actuellement.

Divers

Sources

RESNAT
OFFH

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB NATAGORA