Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1094 - Vallée du ruisseau de Brul

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Lavaselle
Communes :Sainte-Ode, Vaux-sur-Sûre
Cantonnements DNF :Nassogne, Neufchâteau
Surface : ha
Coordonnées :X Lambert : 237988 - Y Lambert : 75688
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

S'étendant à cheval sur les communes de Sainte-Ode (quart nord) et Vaux-sur-Sûre, ce vaste site ardennais s'articule autour du ruisseau de Brul, depuis Jodenville et Sibret où naissent plusieurs ruisselets affluents vers 510 m d'altitude, à l'aval du hameau de Lavaselle quasiment jusqu'à la confluence avec le ruisseau de Laval, située à 420 m d'altitude. Toutes ces rivières sont rattachées au bassin de l'Ourthe et traversent ici un paysage vallonné à caractère herbager très ouvert, seulement interrompu par quelques plantations résineuses et autres bosquets feuillus. La plaine alluviale est occupée de nombreuses parcelles de prés de fauche plus ou moins humides où abondent des plantes herbacées comme le jonc à tépales aigus (Juncus acutiflorus), la laîche vésiculeuse (Carex vesicaria), la bistorte (Persicaria bistorta), le populage (Caltha palustris), le scirpe des bois (Scirpus sylvaticus) et bien d'autres. La floraison printanière de la jonquille (Narcissus pseudonarcissus) y est particulièrement abondante et spectaculaire. Les flancs de vallée sont plus secs et partiellement colonisés par une végétation ligneuse avec notamment de nombreux genêts à balais (Cytisus scoparius), bouleaux (Betula spp.) et sorbiers des oiseleurs (Sorbus aucuparia). Cette zone herbagère convient particulièrement bien aux oiseaux nicheurs typiques des prairies des fonds de vallée dont la fauvette grisette (Sylvia communis), le pipit farlouse (Anthus pratensis), le bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus), le tarier des prés (Saxicola rubetra) ou encore la bergeronnette printanière (Motacilla flava), ces deux dernières espèces connaissant cependant un très fort déclin généralisé dans leur aire ardennaise. Le chat sauvage (Felis silvestris) fréquente également le secteur, de même que le castor d'Europe (Castor fiber). La majeure partie du ruisseau de Brul est inscrite dans le réseau Natura 2000 au sein du site BE34031 «Bassin moyen de l'Ourthe occidentale». En outre, plusieurs parcelles pour une surface d'environ 7,5 ha constituent la réserve naturelle de Lavaselle, gérée par l'association Natagora et partiellement agréée par la Région wallonne.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
SibretVAUX-SUR-SURE (partim ???)LUXEMBOURG
TilletSAINTE-ODELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
NassogneMarche-en-Famenne
NeufchâteauNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Natagora + privés

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6705Lavaselle2.31 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Castor fiberOuiNon2016LIFE Loutre
Felis silvestrisOuiNon2000P. Collas
Mustela putoriusNonNon2016LIFE Loutre
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anas creccaNonOuiMigr.-hiv. (max. 10 ex.)2015Divers obs.
Anthus pratensisOuiOuiNicheur2020Divers obs.
Ardea albaOuiNonMigr.-hiv. (max. 10 ex.)2020Divers obs.
Ciconia nigraOuiOui2020Divers obs.
Corvus coraxOuiOui2020Divers obs.
Cuculus canorusOuiOui2019Divers obs.
Emberiza schoeniclusOuiOuiNicheur2005P. Collas et al.
Gallinago gallinagoOuiOuiMigr.-hiv. (max. 20 ex.)2016Divers obs.
Lanius collurioOuiNon2020Divers obs.
Lanius excubitorOuiOuiMigr.-hiv.2015Divers obs.
Locustella naeviaOuiNon2005V. Fievet
Milvus milvusOuiOui2020Divers obs.
Motacilla flavaOuiNonNicheur2000P. Collas
Saxicola rubetraOuiOuiNicheur2006P. Collas et al.
Streptopelia turturOuiOuiNicheur possible2019Y. Giot, R. Detaille
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Rana temporariaOuiNon2000Ph. Collas
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon2020Divers obs.
Boloria seleneNonNon2017Divers obs.
Brenthis inoNonNon2020Divers obs.
Callophrys rubiNonNon2020Divers obs.
Cyaniris semiargusNonNon2018Divers obs.
Issoria lathoniaOuiNon2017Divers obs.
Lycaena helleOuiOui2018Divers obs.
Lycaena tityrusNonNon2020Divers obs.
Plantes - Plantes supérieures
Carex rostrata
Carex vesicaria2020Divers obs.
Comarum palustre2014P. Goffart
Crepis paludosa
Dactylorhiza maculata2014P. Goffart
Narcissus pseudonarcissus2014P. Goffart
Nardus stricta2020P. Goffart, P. Collas
Pedicularis sylvatica2014P. Goffart
Persicaria bistorta2020P. Goffart, P. Collas
Succisa pratensis2014P. Goffart
Valeriana dioica2014P. Goffart

Commentaires sur la faune

A compléter

Commentaires sur la flore

A compléter

Espèces exotiques

Plantes: Heracleum mantegazzianum, Picea abies.

Animaux: Alopochen aegyptiaca, Myocastor coypus, Ondatra zibethicus.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un fond de vallée ardennais de grand intérêt botanique et entomologique, abritant des espèces typiques des prés de fauche humides, des landes à genêts et des bas-marais acides. Le site possède également un grand potentiel d'accueil pour l'avifaune typique des prés humides de l'Ardenne : Traquet tarier, Bergeronnette printanière, Pipit farlouse etc.

Menaces

Changement d'affectation des parcelles : enrésinement des versants et du fond de vallée, remblayage ou drainage de zones humides, creusement d'étangs de pêche, installation de chalets de vacances...
Abandon de la gestion traditionnelle extensive : prolifération de la mégaphorbiaie au détriment des communautés vivantes des prés humides et des bas-marais acides, fermeture paysagère de la vallée due à une prolifération des fourrés de saules en plaine alluviale...
Cueillette abusive de jonquilles

Recommandations

- agrandissement et consolidation de la réserve naturelle par l'acquisition de parcelles supplémentaires ;
- développement et recherche de nouveaux partenariats pour la gestion de la réserve naturelle par le pâturage extensif.

Plan de gestion

La gestion visera à maintenir le caractère ouvert du fond de vallée, afin de favoriser le Tarier des prés, la Bergeronnette printanière, le Pipit farlouse, etc..
Un contrat d'entreprise prévoyant un pâturage tardif et extensif est en cours sur une partie des terrains en réserve, il serait utile de l'étendre à l'ensemble des parcelles humides protégées.
Deux parcelles plus sèches sur les flancs de la vallée sont colonisées par une végétation ligneuse basse, en particulier des genêts. Le Chat sauvage a été observé à deux reprises à proximité et ce site leur sert peut-être d'abris. La gestion proposée visera à maintenir ce milieu, pour cela on procédera à un recépage répété environ tous les cinq ans.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Ce vaste site s'articule autour du ruisseau de Brul, un affluent du Laval rattaché au bassin de l'Ourthe. Ce ruisseau prend source à la lisière sud-est du Bois de Fragotte à 540 m d'altitude, avant de s'écouler continuellement au milieu des prairies pendant 9 km jusqu'à sa confluence avec le ruisseau du Laval à l'ouest du hameau de Houmont, située à 420 m d'altitude. Le périmètre considéré ici s'étend depuis Jodenville et Sibret jusqu'au lieu-dit Fagnou, en aval de Lavaselle. A l'intérieur de celui-ci, le ruisseau du Brul reçoit plusieurs petits affluents dont le principal est le ruisseau de Sale, qui nait à 1 km au sud-ouest de Sibret et conflue avec un ruisselet anonyme venant du sud de Jodenville, un peu en amont de Poisson-Moulin.

Du point de vue administratif, le cours d'eau s'écoule à cheval sur les communes de Vaux-sur-Sûre et de Sainte-Ode (quart nord), au cœur de la province de Luxembourg.

Description biologique

Comme partie du site Natura 2000 BE34031 (Bassin moyen de l'Ourthe occidentale), les habitats de la vallée du Brul ont été définis et cartographiés par une équipe du DEMNA (SPW). De nombreux relevés botaniques ont été réalisés à cette occasion, essentiellement durant la saison 2006. Par la suite, les observations se sont avérées plus ponctuelles en dehors des quelques parcelles soumises aux mesures agri-environnementales (MAE). Quelques éléments remarquables sont exposés ci-après mais ils ne constituent absolument pas un état des lieux exhaustif.

Les fonds humides, occupés par des mégaphorbiaies, des jonçaies et des prairies pâturées ou fauchées, accueillent une flore particulièrement riche et variée : reine des prés (Filipendula ulmaria), canche cespiteuse (Deschampsia cespitosa), valériane officinale (Valeriana officinalis), lychnis fleur de coucou (Lychnis flos-cuculi), angélique sauvage (Angelica sylvestris), cirse des marais (Cirsium palustre), myosotis des marais (Myosotis scorpioides), épilobe en épis (Epilobium angustifolium), baldingère (Phalaris arundinacea), molinie (Molinia caerulea), bistorte (Persicaria bistorta), jonc à tépales aigus (Juncus acutiflorus), galéopsis tétrahit (Galeopsis tetrahit), paturin commun (Poa trivialis), scirpe des bois (Scirpus sylvaticus), petite douve (Ranunculus flammula), épilobe hirsute (Epilobium hirsutum), jonc épars (Juncus effusus), populage (Caltha palustris), cirse maraîcher (Cirsium oleraceum), patience des prés (Rumex acetosa), lotier des fanges (Lotus pedunculatus), laiche vésiculeuse (Carex vesicaria), flouve odorante (Anthoxanthum odoratum), vulpin genouillé (Alopecurus geniculatus), gaillet mou (Galium mollugo), cardamine des prés (Cardamine pratensis), lysimaque commune (Lysimachia vulgaris), bugle rampant (Ajuga reptans), prêle des marais (Equisetum palustre), épilobe des marais (Epilobium palustre), scutellaire toque (Scutellaria galericulata), véronique petit-chêne (Veronica chamaedrys), agrostide des chiens (Agrostis canina), laiche aiguë (Carex acuta), trèfle des prés (Trifolium pratense), etc.

Ici et là, en particulier sur les sols plus secs des versants, on rencontre des fragments de prés maigres à fétuque rouge (Festuca rubra), grande marguerite (Leucanthemum vulgare), bétoine officinale (Stachys officinalis), campanule à feuilles rondes (Campanula rotundifolia), centaurée jacée (Centaurea jacea), agrostide capillaire (Agrostis capillaris), vesce en épis (Vicia cracca), petit rhinanthe (Rhinanthus minor), véronique petit-chêne (Veronica chamaedrys), achillée sternutatoire (Achillea ptarmica), laiche ovale (Carex ovalis), mauve musquée (Malva moschata), avoine dorée (Trisetum flavescens), petit boucage (Pimpinella saxifraga), liondent d'automne (Leontodon autumnalis), ...

A la source du ruisseau de Sale, un des petits affluents du Brul qui apparaît à l'ouest de Sibret, s'étend une zone humide très intéressante composée de mégaphorbiaies, de nardaies, de prés de fauche humides et de saussaies marécageuses, avec présence de diverses plantes peu communes comme l'orchis tacheté (Dactylorhiza maculata), la pédiculaire des bois (Pedicularis sylvatica), le nard raide (Nardus stricta), la succise des prés (Succisa pratensis), la jonquille (Narcissus pseudonarcissus), le comaret (Comarum palustre), la valériane dioique (Valeriana dioica), la bistorte (Persicaria bistorta), la laiche bleuâtre (Carex panicea), la laiche noire (Carex nigra), etc.

L'intérêt faunistique de la vallée du Brul est très élevé et comparable à d'autres sites de la région de Sainte-Ode et Vaux-sur-Sûre. Cependant, on est surtout documenté pour les oiseaux, les grands mammifères et les papillons diurnes, les autres groupes d'animaux n'ayant jamais fait l'objet d'inventaires quelque peu détaillés.

L'avifaune locale comprend quelques espèces emblématiques des fonds de vallées et des bocages, telle que la cigogne noire (Ciconia nigra), la pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), le pipit farlouse (Anthus pratensis), le tarier des prés (Saxicola rubetra), la tourterelle des bois (Streptopelia turtur), etc. Certaines s'observent surtout en halte migratoire ou durant l'hiver, comme la bécassine des marais (Gallinago gallinago), la pie-grièche grise (Lanius excubitor) ou encore la grande aigrette (Ardea alba).

Le peuplement en papillons de jour est composé d'au moins 30 espèces dont le cuivré de la bistorte (Lycaena helle) est sans doute le représentant local le plus typique et remarquable des prés de fauche humides.

La présence du castor d'Europe (Castor fiber) est notée à plusieurs points du site.

La vallée est colonisée aussi par trois espèces exotiques: l'ouette (Alopochen aegyptiaca), le ragondin (Myocastor coypus) et le rat musqué (Ondatra zibethicus).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Pas de données disponibles.

Biblio

Divers

Sources

Natagora

N2000

Répondants de l'information

Natagora

Date de la dernière modification de la fiche

2022-10-04