Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1126 - Tannebach

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Bullange
Cantonnements DNF :Büllingen/Bullange
Surface :1.85 ha
Coordonnées :X Lambert : 292070 - Y Lambert : 113421
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La vallée du Tannebach est située en bordure immédiate de la frontière belgo-allemande, à proximité du village de Weckerath. Au cours des dernières décennies, la vallée du Tannebach a malheureusement été fortement dégradée par l'aménagement de plantations d'épicéas et par le creusement d'étangs de pêche. Les fonds de la vallée abritent toutefois encore de beaux bas-marais acides, des prairies humides à bistorte et des prés submontagnardes à fenouil des alpes. Les versants de la vallée sont localement occupés par des vieilles chênaies à jonquilles. Côté avifaune, signalons la présence régulière du casse-noix moucheté, du cincle plongeur, du martin pêcheur et de la cigogne noire.Seule une petite partie de la vallée bénéficie actuellement d'un statut de protection en tant que réserve naturelle RNOB. Pour sauver l'intérêt biologique de la vallée dans son ensemble, un important travail de protection et de restauration sera donc nécessaire dans les années à venir. (Auteur : Frank Vassen; 01/12/1998).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • 00 - A compléter

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Manderfeld1.85 haBULLINGEN-BULLANGELIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Büllingen/Bullange1.85 haMalmédy

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

José BREUER, Hasenvenn 14, 4760 Büllingen (tél. 080/54.82.40).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6689Tannebach1,85 ha

Biotopes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon
Anthus pratensisOuiOui
Anthus trivialisOuiNon
Ciconia nigraOuiOui
Cinclus cinclusOuiNon
Lanius collurioOuiNon
Milvus milvusOuiOui
Nucifraga caryocatactesOuiNon
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNon
Ichthyosaura alpestrisOuiNon
Lissotriton helveticusOuiNon
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon
Zootoca viviparaOuiNon
Animaux - Vertébrés - Poissons
Cottus gobio s.l.OuiOui
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria eunomiaOuiOui
Brenthis inoNonNon
Erebia medusa
Lycaena helleOuiOui
Plantes - Plantes supérieures
Centaurea nigra
Comarum palustre
Dactylorhiza maculata
Dactylorhiza majalis
Geranium sylvaticum
Menyanthes trifoliata
Sanguisorba officinalis

Commentaires sur la faune

Mammifères :
Sus scrofa, Lepus europaeus, Vulpes vulpes, Capreolus capreolus et Meles meles se réfugient ou passent dans la vallée.

Avifaune nicheuse :
Alcedo atthis, Anthus pratensis, Anthus trivialis, Ciconia nigra, Cinclus cinclus, Lanius collurio, Nucifraga caryocatactes, Milvus milvus
La cigogne noire (Ciconia nigra) est fréquemment observée dans la vallée du Tannebach depuis plusieurs années. Un nid de l'espèce aurait été découvert sur un versant de la vallée en juin 1999.

Herpétofaune :
Alytes obstreticans, Anguis fragilis, Bufo bufo, Lacerta vivipara, Rana temporaria, Triturus alpestris, Triturus helveticus

Poissons :
Cottus gobio, Salmo trutta

Lépidoptères Rhopalocères :
Brentis ino, Lycaena helle, Erebia medusa, Proclossiana eunomia
(données F. Vassen, 1999)

Commentaires sur la flore

Centaurea nigra, Comarum palustre, Dactylorhiza maculata, Dactylorhiza fistulosa, Eleocharis palustris, Geranium sylvaticum, Menyanthes trifoliata, Meum athamanticum, Montia fontana, Narcissus pseudonarcissus, Sanguisorba officinalis
(données F. Vassen, 1998)

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un ensemble de milieux de grand intérêt botanique, entomologique et ornithologique, représentatifs de la Haute Ardenne Orientale : prés à fenouil des alpes, prairies de fauche et bas-marais acides.

Menaces

Changement d'affectation des parcelles : enrésinement des versants et du fond de vallée, remblayage ou drainage de zones humides, creusement d'étangs de pêche, installation de chalets de vacances...
Abandon de la gestion traditionnelle extensive : prolifération de la mégaphorbiaie au détriment des communautés vivantes des prés humides et des bas-marais acides, fermeture paysagère de la vallée due à une prolifération des fourrés de saules en plaine alluviale...

Recommandations

- agrandissement et consolidation de la réserve naturelle par l'acquisition de parcelles supplémentaires ;
- développement et recherche de nouveaux partenariats pour la gestion de la réserve naturelle par le pâturage extensif.

Plan de gestion

Le plan de gestion de la réserve naturelle RNOB du Tannebach vise la conservation et/ou la restauration des communautés animales et végétales caractéristiques des fonds de vallées, des versants et des zones de sources en Haute Ardenne Orientale.
La seule mesure de restauration déjà entreprise sur les terrains de la réserve naturelle est la coupe d'épicéas et le nettoyage du fond de bois.
De 1999 à 2001, des travaux de débroussaillage, de restauration de zones humides et de placement de clôtures seront réalisés dans le cadre du programme Interreg II 'Protection et Gestion des Vallées et des rivières transfrontalières du Parc Naturel germano-belge'. Ces travaux visent la préparation d'une gestion récurrente à grande échelle à l'aide notamment du pâturage par le bétail rustique.

Accès du public

La vallée du Tannebach est difficilement accessible.

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Le site du Tannebach s'étire le long du ruisseau du même nom, un affluent en rive gauche de l'Our. Le ruisseau fait donc partie du bassin versant du Rhin. D'un point de vue géologique, la vallée du Tannebach se retrouve sur des assises relevant de l'Emsien 2 (Dévonien inférieur).
D'un point de vue paysager, le Tannebach est situé dans un vallon fortement encaissé, bordé de pâtures et de prairies en rive gauche (Allemagne) et boisement feuillus (chênaies silicicoles) et résineux (plantations d'épicéas) en rive droite, c'est-à-dire en Belgique. Localement, les plantations d'épicéas s'étendent également sur le fond de vallée.
Le site est inclus dans le périmètre de la Zone de Protection Spéciale 'Hautes Fagnes - Eifel' et fait partie du Parc Naturel 'Hautes Fagnes - Eifel'.

Description biologique

Le fond de vallée du Tannebach est formé de prairies, jadis irriguées au printemps (abîssage), puis pâturées jusqu'au début des années 1990 et aujourd'hui abandonnées. En rive droite, les prairies sont enserrées dans des plantations d'épicéas. Toutefois, quelques beaux fragments de la chênaie à Narcissus pseudonarcissus subsistent sur ce même versant. Le versant en rive gauche est occupé par des prairies amendées. On peut distinguer dans la vallée du Tannebach :
- des fourrés de genêts (Sarothamnion) et de prunelliers (Prunion spinosae).
- des petits fragments de prés à Meum athamanticum et Centaurea nigra (Triseto-Polygonion bistorti).
- des jonchaies acutiflores (Juncetum acutiflori) à Juncus acutiflorus, J. effusus, Crepis paludosa, Lychnis flos-cuculi, Galium uliginosum, Lotus pedunculatus, Myosotis nemorosa, Ranunculus flammula, Caltha palustris, Molinia caerulea, Succisa pratensis, etc.;
- des bas-marais à Menyanthes trifoliata, Comarum palustre, Carex nigra, C. rostrata, Viola palustris,... entourés de plantes palustres comme Valeriana dioica, Achillea ptarmica, Equisetum fluviatile, Mentha aquatica, Stellaria alsine,...
- des peuplements monospécifiques à Scirpus sylvaticus ;
- des mégaphorbiaies à Filipendula ulmaria (Filipendulion), Valeriana repens, Cirsium palustre, Holcus lanatus, Angelica sylvestris,...
- des fourrés de saules à Salix aurita, Salix multinervis et Salix cinerea.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Pas de données disponibles.

Divers

Sources

RNOB

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB NATAGORA