Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

113 - Fossage Henri

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Fossage Henri
Communes :Gedinne
Cantonnements DNF :Beauraing
Surface :11.88 ha
Coordonnées :X Lambert : 183742 - Y Lambert : 74070
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

A compléter

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L3 - Ardenne centrale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Willerzie11.88 haGEDINNENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Beauraing11.88 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Beauraing, Rue Vieille, 58, 5570 Baronville (Tél.: 082/64.36.10 - Fax: 082/71.43.99).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6641Vallée de la Hulle3,05 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Eriophorum vaginatum
Hydrocotyle vulgaris
Viola palustris
Wahlenbergia hederacea
Plantes - Mousses
Sphagnum spp.

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection de sites sensibles sur le plateau de la Croix-Scaille.

41.Pas de surveillance particulière.

42.Ni chasse, ni pêche.

43.Accès du public limité aux visites guidées. Visites pour groupes organisées sur demande. Accès des scientifiques soumis à autorisation.

44.Pas encore de plan de gestion, mais débroussaillements, fauchages de certaines parcelles prévus. Contrôle de la qualité de l'eau alimentant le site.

45.Menaces : Amendements dans les plantations d'épicéas, développement anarchique des pistes de ski de fond.

46.Recommandations : Etudes botanique, ornithologique complètes souhaitables.

Menaces

Menaces : Amendements dans les plantations d'épicéas, développement anarchique des pistes de ski de fond.

Recommandations

Recommandations : Etudes botanique, ornithologique complètes souhaitables.

Plan de gestion

Pas encore de plan de gestion, mais débroussaillements, fauchages de certaines parcelles prévus. Contrôle de la qualité de l'eau alimentant le site.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Le site se trouve dans une prairie marécageuse située sur un des petits ruisseaux qui forment la Hulle, affluent de la Houille (bassin de la Meuse). C'est une tourbière de colmatage de source, en pente vers le nord-est, d'où fut jadis extraite de la tourbe et qui fut également utilisée comme pré de fauche.

Géologie : la réserve repose sur les assises du Gedinnien inférieur dont les schistes fossilifères bleus affleurent à proximité et qui est adossé au massif cambrien de Rocroi.

Description biologique

On y observe :
- une tourbière bombée à sphaignes, avec Eriophorum vaginatum et Vaccinium oxycoccos ;
- des fourrés de Betula pubescens et Frangula alnus qui tendent à envahir la tourbière;
- une ancienne prairie humide à Angelica sylvestris, Persicaria bistorta, Filipendula ulmaria (Filipendulion);
- des jonchaies à Juncus acutiflorus;
- des dépressions colmatées par Comarum palustre, Viola palustris, Hydrocotyle vulgaris ;
- un ruisseau bordé de Hydrocotyle vulgaris et Wahlenbergia hederacea;
- un versant rocheux anciennement planté de pins, actuellement recolonisé par Cytisus scoparius, Calluna vulgaris, Succisa pratensis, Rubus sp.,...

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Les prairies ont été exploitées comme prés de fauche et les tourbières comme source de tourbe.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON, Amicale Européenne de Floristique, Rue Arthur Roland, 61, 1030 Bruxelles.