Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1131 - Prés de la Geaide

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Bertrix, Libin
Cantonnements DNF :Libin
Surface :25.35 ha
Coordonnées :X Lambert : 214053 - Y Lambert : 66221
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Localisés en Ardenne centrale vers 450 m d'altitude, à quelques kilomètres au nord de Bertrix, les anciens prés de la Geaide occupent la vallée du ruisseau d'Homois, entre l'aérodrome de Jehonville et l'autoroute E411. Ce vallon inclus dans la forêt de Luchy était jadis entièrement couvert de prairies de fauche avant son enrésinement massif au cours du 20ème siècle. Le secteur a en outre connu une activité extractrice, avec l'exploitation de phyllades dans la carrière du Grand Rolé, en aval des prés. En 1994, les Réserves Naturelles RNOB y ont démarré un programme d'achats de terrains en vue d'y restaurer des prés humides par élimination des plantations d'épicéas. Plus récemment, en 2014, d'importants travaux ont eu lieu dans le cadre du projet Life «Papillons». Parmi les habitats identifiés, citons en particulier la prairie de fauche sub-montagnarde peu fertilisée à bistorte (Persicaria bistorta). On y observe également des sources peu minéralisées et de petites poches de bas-marais acide à laiche blonde (Carex canescens), laiche étoilée (Carex echinata) et comaret (Comarum palustre). Le ruisseau en lui-même ne manque pas d'intérêt et paraît peu altéré, comme en témoigne la présence du chabot (Cottus gobio s.l.) et de la truite fario (Salmo trutta fario). D'accès malaisé, ce site reste globalement très peu documenté du point de vue faunistique mais quelques espèces dignes d'intérêt y ont déjà été notées, comme le petit collier argenté (Boloria selene) et le cuivré écarlate (Lycaena hippothoe), deux papillons de jour typiques des fonds de vallée ardennais. Il est intégré dans le site Natura 2000 de la Haute Lesse et par ailleurs, depuis avril 2019, une partie de la réserve naturelle est agréée par la Région wallonne pour un peu plus de 3 ha.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L3 - Ardenne centrale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
JehonvilleBERTRIXLUXEMBOURG
OchampsLIBINLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
LibinNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Dominique ARNOULD, 134 rue du Pont Berny, 6890 Ochamps (tél. 061 - 232 125)

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6658Prés de la Geaide3.129 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Ciconia nigraOuiOui2009P. Lghezzolo
Milvus milvusOuiOui2013Divers obs.
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Rana temporariaOuiNon2015D. Cavelier, M. Gillet
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon2012P. Lghezzolo
Animaux - Vertébrés - Poissons
Cottus gobio s.l.OuiOui2011D. Cavelier, P. Lghezzolo
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria seleneNonNon2018M. Droissart, T. Debaere
Lycaena hippothoeNonOui2013I. Jacobs
Pyrgus malvaeNonOui2018M. Droissart
Plantes - Plantes supérieures
Calamagrostis canescens2013I. Jacobs
Carex canescens2013D. Cavelier
Carex echinata2013D. Cavelier
Carex rostrata2010L. Wibail
Comarum palustre2014M. Gillet
Ornithopus perpusillus2013I. Jacobs
Persicaria bistorta2013D. Cavelier
Potamogeton polygonifolius1994J. Huysecom
Senecio hercynicus2013I. Jacobs
Viola palustris2013D. Cavelier

Commentaires sur la faune

Mammifères: Capreolus capreolus, Cervus elaphus, Lepus europaeus, Sus scrofa, Vulpes vulpes.

Oiseaux: Carduelis flammea, Ciconia ciconia, Loxia curvirostra, Milvus milvus.

Reptiles: Zootoca vivipara.

Amphibiens: Pelophylax sp., Rana temporaria.

Poissons: Cottus gobio s.l., Salmo trutta fario.

Lépidoptères: Aglais urticae, Aphantopus hyperantus, Boloria selene, Brenthis daphne, Coenonympha pamphilus, Lycaena hippothoe, Maniola jurtina, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Pyrgus malvae, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Odonates: Aeshna cyanea, Libellula depressa, Pyrrhosoma nymphula.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un fond de vallée ardennais de grand intérêt biologique, abritant des espèces typiques des prés humides et des bas-marais acides.

Menaces

A compléter

Recommandations

Agrandissement de la réserve naturelle par acquisition de parcelles supplémentaires.

Poursuite des travaux de restauration et de désenrésinement de la vallée de l'Homois.

Mise en place d'inventaires faunistiques et évaluation du plan de gestion de la RNA.

Plan de gestion

Pour ce qui est de la réserve naturelle agréée (propriété Natagora), un plan de gestion détaillé a été réalisé dans le cadre de la demande d'agrément.

Le reste du site est repris dans le périmètre du site Natura 2000 BE 34036 "Haute Lesse".

Accès du public

Pour ce qui concerne l'accès à la RNA, il est limité aux visites guidées et aux chantiers de gestion organisés par Natagora. Les véhicules motorisés ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins destinés à la gestion du site. Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour le reste du site, la circulation est autorisée sur les chemins communaux mais est soumise à autorisation en ce qui concerne les propriétés privées.

Détails

Description physique

Les anciens prés de la Geaide occupent la partie amont du ruisseau d'Homois, petit cours d'eau dépendant du bassin de la Lesse et coulant en zone essentiellement forestière sur le territoire des communes de Bertrix et Libin. Le site s'étend plus précisément à l'est de l'aérodrome de Jehonville et au sud de l'autoroute E411, au sein du vaste massif de la forêt de Luchy. L'altitude est de l'ordre de 450 mètres. On se trouve ici en Ardenne centrale, sur des roches du Dévonien inférieur.

Du point de vue phytogéographique, le site se situe dans le district ardennais.

Description biologique

La flore et la végétation des prés de la Geaide, et plus largement de la vallée de l'Homois, restent à décrire dans le détail, aucune publication n'étant disponible sur le site. Les informations présentées ci-après proviennent de Natagora et restent sommaires. Des données plus récentes relatives à l'évolution des habitats ont été réunies dans le cadre de la demande d'agrément de la réserve naturelle faisant suite au projet Life «Papillons».

Dans les années 1990 (d'après des observations de J. Huysecom), les parcelles acquises à l'époque par les RNOB sont des terrains dont les plantations de résineux ont été éliminées récemment et qui sont en voie de recolonisation par les éléments de végétation originaux.

Elles sont bordées par le cours du ruisseau d'Homois et par d'anciens fossés d'abîssage encore bien visibles.

La végétation ayant actuellement recolonisé le site compte notamment Sphagnum sp., Potamogeton polygonifolius, Ranunculus flammula, Carex echinata, Carex canescens, Viola palustris, Lychnis flos-cuculi, Persicaria bistorta, Juncus conglomeratus, Digitalis purpurea, Deschampsia cespitosa, Juncus acutiflorus, etc.

Après les travaux du Life «Papillons» en 2014, la plupart des parcelles gérées connaissent une évolution dynamique. Les habitats reconnus et décrits dans la demande d'agrément qui a suivi ce projet sont les suivants:

- la rivière ardennaise oligotrophe de pente moyenne, représentée par l'Homois qui héberge des poissons indicateurs comme le chabot (Cottus gobio s.l.) et la truite fario (Salmo trutta fario)

- la source d'eau douce peu minéralisée

- la prairie de fauche sub-montagnarde peu fertilisée, constituant souvent l'habitat caractéristique des fonds de vallée de l'Ardenne, avec comme espèces indicatrices Persicaria bistorta, Deschampsia cespitosa, Juncus acutiflorus, etc.

- la saussaie marécageuse, fourrés de saules (principalement Salix aurita) sur sols très humides et oligotrophes, évoluant soit vers l'aulnaie marécageuse, soit vers un boisement de feuillus à base de bouleaux, trembles, etc.

- la mise à blanc en milieu oligotrophe.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Pas de données disponibles.

Biblio

Divers

Sources

Natagora

Répondants de l'information

Natagora.

Date de la dernière modification de la fiche

2019-09-04