Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1150 - Ancienne Carrière de la C.I.B.E.

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Bois du Grand Tienne
Communes :Gembloux, Jemeppe-sur-Sambre
Cantonnements DNF :Namur
Surface :1.73 ha
Coordonnées :X Lambert : 170824 - Y Lambert : 132781
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière souterraine de marbre noir est une zone de captage de la C.I.B.E. La partie non souterraine consiste en un terre-plein couvert d'une pelouse rase de type Alysso-Sedion et d'un pierrier formant un éboulis plus ou moins instable.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • C2 - Brabant méridional

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Saint-Martin1.73 haJEMEPPE-SUR-SAMBRENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur1.73 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

C.I.B.E. (probablement).

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Oui

Gestionnaire

C.I.B.E.

Biotopes

Commentaires sur les biotopes

Terrils de déchets de pierre calcaire.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Plebeius agestisNonNon1 ex.1998A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Lithospermum officinale1998A. Remacle

Commentaires sur la faune

Chiroptères
La carrière souterraine étant exploitée par la C.I.B.E., son intérêt pour les chiroptères est réduit.

Insectes (insuffisamment recensés)
- Orthoptères: espèces recensées: Tettigonia viridissima, Pholidoptera griseoaptera, Chorthippus biguttulus, C. parallelus.
- Lépidoptères: observation d'une espèce vulnérable, Aricia agestis, et de plusieurs espèces communes telles que Pyronia tithonus, Polyommatus icarus et Thymelicus lineola.


Commentaires sur la flore

Station relativement importante de Cynoglossum officinale; quelques plants de Lithospermum officinale.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un petit site carrier caractérisé par la présence d'un terre-plein couvert d'une pelouse rase de type Alysso-Sedion et d'un pierrier formant un éboulis plus ou moins instable.

Menaces

Exploitation progressive du pierrier.
Ombrage risquant de se prononcer suite à la croissance des arbres en bordure du terre-plein et sur le pierrier.
Développement important des clématites sur le terre-plein, au détriment de la pelouse sèche.

Recommandations

Maintien du terre-plein et du sommet du pierrier bien ensoleillés.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne carrière souterraine est située entre Saint-Martin et Mazy, sur le sommet du bois du Grand Tienne, 650 m à l'est de Villeret.
On y a exploité en souterrain du calcaire frasnien de la Formation de Rhisnes (marbre noir).
Description du site: Il comprend trois parties contiguës:
- vers le nord, un terre-plein d'une dizaine d'ares maximum, plat et plus ou moins caillouteux, où la végétation est discontinue et relativement rase; situé à un niveau plus élevé que le chemin d'accès, il est limité vers l'est par un talus et vers l'ouest par un mur formé de gros blocs parallélipipédiques provenant de la carrière;
- vers le sud, un terril dont les pentes forment un éboulis instable plus ou moins ensoleillé selon les endroits; il domine de plus de 6 m le chemin d'accès au bâtiment de la C.I.B.E. vers l'ouest, la petite fosse où s'ouvre la carrière souterraine vers l'est et une parcelle boisée (érables) vers le sud. Il est accessible par une ancienne rampe encore bien apparente; le sommet (moins de 3 ares) est plus ou moins plat, fort dénudé et de moins en moins ensoleillé suite à la croissance de quelques bouleaux; il est exploité progressivement du côté ouest (le long du chemin);
- vers le sud-est, une petite excavation où s'ouvre la carrière souterraine, fermée par une grille et accessible par une rangée d'escaliers.
Un bosquet de conifères (douglas) occupe le triangle au nord du terre-plein; une rangée de ces conifères a également été plantée le long de la bordure ouest de celui-ci. La ligne électrique alimentant le bâtiment C.I.B.E. longe le site par l'est (arbres recépés sur le talus du terre-plein en 1998 sous la ligne électrique).
Fréquentation du site: Site occupé par la Compagnie intercommunale bruxelloise des Eaux (grille à l'entrée). Accès interdit. Le site n'est toutefois pas entouré d'un treillis mais d'une clôture à plusieurs fils.
Présence de déchets: Non.
Environnement du site: Le site concerné par cette fiche est entouré de champs, sauf vers le sud. De ce côté, il jouxte le reste du périmètre de la C.I.B.E., en grande partie boisé, où se trouve le bâtiment technique. Le Golf de Falnuée s'étend au sud et à l'est du périmètre C.I.B.E.

Description biologique

Terre-plein
Ce secteur, encore bien ensoleillé, montre des aires colonisées par une végétation rase (de type Alysso-Sedion) mais est de plus en plus envahi de clématites. Les espèces suivantes y ont été recensées: Arenaria serpyllifolia, Cerastium pumilum, Hypericum perforatum, Erophila verna, Sedum acre (abondant), Saxifraga tridactylites, Potentilla neumanniana (abondante), Fragaria vesca, Erodium cicutarium, Geranium sp. (annuel), Myosotis arvensis, Lithospermum officinale (quelques pieds dans une zone plus ombragée), Cynoglossum officinale (une station dans la partie nord), Origanum vulgare, Veronica arvensis, Hieracium pilosella, Picris hieracioides, Crepis capillaris, Senecio jacobaea, S. viscosus, Achillea millefolium, Arrhenatherum elatius,...; bryophytes et lichens.
Terril
Le terril, curieusement dépourvu de Rumex scutatus, est colonisé par des plantes présentes sur le terre-plein, auxquelles s'ajoutent quelques autres, notamment des fougères: Erophila verna, Saxifraga tridactylites, Cardamine hirsuta, Fragaria vesca, Geranium robertianum (abondant), Cynoglossum officinale, Veronica arvensis, Crepis capillaris (abondante), Picris hieracioides, Dryopteris filix-mas, Polypodium vulgare, Asplenium trichomanes, A. ruta-muraria (abondante),... Clematis vitalba y forme des plages.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant: Lemens.
Matériau(x) extrait(s):
Référence sur carte DPPGSS: non mentionné.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin: 1933 (probablement - cfr Fichefet, 1973).
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: captage d'eau de distribution par la C.I.B.E.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)