Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1153 - Carrière d'Inzefonds

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Tiène Saint-Martin / Bois de Gesves
Communes :Assesse, Gesves
Cantonnements DNF :Namur
Surface :4.77 ha
Coordonnées :X Lambert : 197002 - Y Lambert : 122009
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette carrière désaffectée de grès, située dans un bois communal assez fréquenté, comprend une série d'excavations creusées dans le versant droit de la vallée du Samson et séparées par des pentes en partie couvertes de haldes formant par endroits des éboulis instables. Les radiers, partiellement utilisés jusqu'en 1997 pour des dépôts de déchets, sont en cours d'aménagement (but didactique et touristique); une petite mare a ainsi été aménagée sur l'un des radiers, alimentée par un suintement. Le site, colonisé par une végétation acidiphile, est surtout intéressant par la zone humide issue du suintement principal, avec la présence de quelques pieds d'Hypericum androsaemum.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F2 - Condroz ardennais

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Courrière0.06 haASSESSENAMUR
Gesves4.68 haGESVESNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur4.75 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Gesves.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Commentaires sur les biotopes

Falaises et éboulis siliceux d'origine artificielle.
A compléter: boisement de recolonisation.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Lissotriton helveticusOuiNonabondant dans la petite mare artificielle: > 25 adultes.1998Cobs. A. Remacle.
Salamandra salamandraOuiNon> 15 larves dans la petite mare artificielle.1998Cobs. A. Remacle.
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Coronella austriacaOuiOui1 ex.entre 1990obs. F. Vassen
Zootoca viviparaOuiNonassez abondant (8 ex. en une prospection).1996Cobs. A. Remacle.
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Limenitis camillaNonNon1 ex.1996Cobs. A. Remacle.
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestrispetite population1998obs. A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Centaurium erythraeaprésent à plusieurs endroits.1998Cobs. A. Remacle.
Hypericum androsaemumau moins 3 petits pieds au niveau du suintement de l'excavation septentrionale.1998Aobs. A. Remacle.
Mycètes - Lichens
Cladina sp.présent au niveau des haldes.1997obs. A. Remacle.

Commentaires sur la faune

Batraciens
Abondance de Triturus helveticus et de larves de Salamandra salamandra dans la petite mare.

Reptiles
Lacerta vivipara: observé un peu partout dans le site. Coronella austriaca a été notée entre 1990 et 1995 (année non connue - obs. F. Vassen).

Insectes
- Odonates: au moins Libellula depressa et Orthetrum cancellatum.
- Lépidoptères: observation d'une espèce sujette à un faible risque, Limenitis camilla, et de diverses espèces non menacées telles que Pyronia tithonus, Aphantopus hyperantus, Pararge aegeria, Polyommatus icarus.
- Coléoptères Cicindelinae: présence d'une petite population de Cicindela campestris.
- Hyménoptères Aculéates: observation d'Anthidium manicatum.


Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

Fallopia japonica

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une ancienne carrière de grès dont l'une des excavations abrite quelques buissons du rare chaméphyte Hypericum androsaemum au niveau d'un suintement.

Menaces

L'aménagement en cours va entraîner un accroissement de la fréquentation du site.

Recommandations

Lors de l'aménagement, il faudra veiller à préserver le suintement à Hypericum androsaemum, la petite mare dont l'intérêt didactique est évident (parade des tritons aisément observable) et les abords humides de la mare.
Le petit replat voisin du suintement devrait être dégagé des ligneux, de même que certaines zones riches en callune.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Aménagement du site en cours, poursuivant un but pédagogique, touristique et 'sportif' (piste de santé).

Détails

Description physique

Situation générale: cette ancienne carrière, constituée de plusieurs excavations voisines, entaille le versant droit de la vallée du ruisseau de Samson, qui coule en contrebas des radiers. Elle est localisée 3 km à l'ouest du village de Gesves et 2 km au sud de celui de Faux-les-Tombes, dans le vaste massif forestier situé de part et d'autre du Samson (bois de Gesves sur la rive droite, bois du Chauffage, de Grand Pré, de Là-Haut sur la rive gauche).
On y a extrait du grès de Wépion (Dévonien inférieur).
Description du site: Cette carrière consiste en un complexe d'excavations (au moins trois principales) creusées à flanc de coteau, dont les radiers sont accessibles par le chemin forestier qui longe la rive droite du Samson. Du chemin, seule la partie inférieure des excavations est visible, limitée par des falaises irrégulières (avec des pans en dalle), hautes de 12-15 m maximum et déjà bien colonisées par la végétation. A l'arrière de la partie visible du chemin s'étendent des excavations assez étroites, allongées dans l'axe NE-SW (dénivelé global de 40-50 m - 'fond' en pente); entre certaines de ces cavités, les pentes sont couvertes de haldes, formant à certains endroits un éboulis instable et presque dénudé, tandis qu'à d'autres endroits, ces pentes sont boisées.
Le radier des excavations méridionale et médiane ne présente guère d'intérêt, de même que les falaises inférieures qui ont récemment été 'retravaillées'. Les secteurs altérés par des déchets divers ont été assainis en 1997-98 (peu de déchets encore visibles en mai 1998).
Le fond de l'excavation septentrionale est par contre intéressant: présence d'un ruisselet issu d'un suintement (celui-ci provient peut-être du prolongement de l'excavation vers le nord-est, non prospecté, où des aulnes glutineux sont visibles dans le fond), mare artificielle (environ 3m x 4m) au fond terreux/pierreux, alimentée par le ruisselet et encore pauvre en végétation (± 40 cm de profondeur), petite zone humide (maximum 2 ares) où s'étale le ruisselet. A un niveau un peu supérieur se trouve un replat en partie humide, en partie couvert de callune.
Le chemin visible sur la carte IGN de 1979, donnant accès au niveau intermédiaire du site, n'est quasiment plus apparent.
Les haldes sont abondantes, réparties sur les pentes, ainsi qu'à l'ouest des radiers, sur la pente donnant sur le ruisseau.
Fréquentation du site: Le site est traversé, au niveau des radiers successifs, par un chemin fréquenté qui longe la rive droite du ruisseau de Samson (promeneurs, cavaliers). L'aménagement du site en cours va accroître la fréquentation de cette ancienne carrière.
Présence de déchets: Le radier de deux excavations a servi de dépotoir jusqu'en 1997, en particulier au niveau de l'excavation méridionale, où des apports de terres, d'inertes et de branches étaient encore nombreux au pied de la falaise et vers le ruisseau en juin 1997.
Environnement du site: Le site est inclus dans le bois de Gesves (bois communal).

Description biologique

Les ligneux qui ont colonisé ce site appartiennent aux espèces suivantes: Betula pendula, Betula pubescens, Salix caprea, Salix sp., Carpinus betulus, Alnus glutinosa, Populus tremula, Fraxinus excelsior, Acer pseudoplatanus, Pinus sylvestris, Quercus sp., Sorbus aucuparia, Fagus sylvatica, Corylus avellana, Rosa canina, Rosa arvensis, Lonicera periclymenum, Cytisus scoparius, Vaccinium myrtillus, Calluna vulgaris (replat près du suintement, bordures de certaines excavations, pierriers),...; Rubus sp. (assez abondante par endroits).
Au niveau du suintement, de la zone humide du radier créée par étalement du ruisselet et de la partie humide du replat voisin, poussent Hypericum androsaemum (3 pieds assez malingres au niveau du suintement), Hypericum quadrangulum, Lysimachia nemorum, Lythrum salicaria, Epilobium hirsutum, Solanum dulcamara, Myosotis scorpioides, Lycopus europaeus, Veronica beccabunga, Scrophularia auriculata, Eupatorium cannabinum, Cirsium palustre, Juncus bufonius, J. tenuis, J. articulatus, J. inflexus, J. effusus (replat), Carex remota, Carex pendula (± 25 m² sur le replat - présent un peu partout le long du Samson), Carex demissa, Carex pallescens (replat), Carex flacca, Luzula multiflora, Glyceria sp., Typha latifolia (3-4 m² en 1997 dans une zone remaniée en 1998),...
Ailleurs (falaises et haldes principalement), les espèces recensées sont les suivantes: Ranunculus repens (radier), Spergularia rubra (radier), Sagina procumbens, Arenaria serpyllifolia, Hypericum perforatum, Hypericum pulchrum, Fragaria vesca, Trifolium dubium, Epilobium angustifolium, Geranium robertianum, Centaurium erythraea, Solanum dulcamara, Teucrium scorodonia, Prunella vulgaris, Galeopsis cf. angustifolia, Veronica officinalis, Valeriana repens, Picris hieracioides, Crepis capillaris, Hieracium lachenalii, H. murorum, Hypochoeris radicata, Leucanthemum vulgare, Leontodon autumnalis, Carex flacca, Anthoxanthum odoratum, Deschampsia flexuosa, Holcus lanatus, Bromus hordeaceus, Luzula sylvatica, Athyrium filix-femina, Dryopteris filix-mas, D. dilatata,...; bryophytes et lichen du genre Cladonia. Quelques plantes rudérales poussent sur les radiers, notamment Fallopia japonica (excavation sud).

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle: bois.
Occupation du site avant exploitation: bois.
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): grès.
Référence sur carte DPPGSS: non mentionné.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: utilisé comme versage jusqu'en 1997, surtout au niveau de l'excavation sud. Aménagement progressif du site dans un but éducatif (creusement d'une mare) et touristique (future piste de santé).

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)