Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1166 - Carrière de Malonsart

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Doische
Cantonnements DNF :Viroinval
Surface :5.76 ha
Coordonnées :X Lambert : 169397 - Y Lambert : 89151
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette très ancienne carrière incluse dans une zone de pelouses, en partie boisée, en partie embroussaillée, comprend d'est en ouest une succession d'excavations peu profondes, orientées vers le nord et limitées à certains endroits par des talus pierreux et de petits pans rocheux hauts de 5-6 m maximum. Les parties orientale et centrale, très pierreuses, sont couvertes d'une pelouse xérophile, avec des lambeaux de pelouse mésophile localisés surtout en bordure. La partie occidentale est nettement plus envahie par des ligneux. Un petit versage est présent dans la partie centrale (déchets agricoles et inertes).Le site héberge plusieurs espèces d'orchidées et présente un grand intérêt entomologique.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K1 - Calestienne occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Matagne-la-Petite5.76 haDOISCHENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Viroinval5.76 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
34.11Pelouses détritiques médioeuropéennes
86.413Carrières de pierre

Commentaires sur les biotopes

Boisement de recolonisation.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anthus trivialisOuiNon1998Cobs. A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Podarcis muralisOuiNondonnée du Centre Marie-Victorin
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon1998Cobs. A. Remacle
Coenonympha arcaniaNonOui1998obs. A. Remacle
Leptidea sinapisNonNonplusieurs ex.1998Cobs. A. Remacle
Polyommatus coridonNonOuiplusieurs ex.1998obs. A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Gomphocerippus rufus1998obs. A. Remacle
Metrioptera brachyptera1998obs. A. Remacle
Omocestus rufipes1998obs. A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Epipactis helleborinequelques pieds1998Cobs. A. Remacle
Gentianella germanica1998obs. A. Remacle
Gymnadenia conopsea> 75 pieds1998obs. A. Remacle
Listera ovataprésent à plusieurs endroits1998Cobs. A. Remacle
Ononis repens
Orchis masculaquelques pieds repérés1998Cobs. A. Remacle
Platanthera chlorantha> 15 pieds1998Cobs. A. Remacle
Prunella laciniata1998obs. A. Remacle
Mycètes - Lichens
Cladina sp.1998obs. A. Remacle

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Nidification probable d'Anthus trivialis. Lieu de nourrissage de Picus viridus.

Reptiles
Présence de Podarcis muralis (donnée du Centre Marie-Victorin).

Insectes
- Orthoptères (relevé incomplet - obs. A. Remacle): Tettigonia viridissima, Metrioptera brachyptera, Chorthippus brunneus, C. biguttulus, C. parallelus, Gomphocerippus rufus, Omocestus rufipes. Le site est considéré comme très riche en orthoptères par le Centre Marie-Victorin.
- Lépidoptères (relevé incomplet - obs. A. Remacle): une espèce en danger: Mellicta aurelia (donnée du Centre Marie-Victorin); deux espèces vulnérables: Lysandra coridon et Coenonympha arcania; deux espèces sujettes à un faible risque: Aporia crataegi et Leptidea sinapis; diverses espèces non menacées: entre autres Coenonympha pamphilus, Pyronia tithonus, Lasiommata megera, Maniola jurtina, Ochlodes venata, Polyommatus icarus. Observation de plusieurs ex. de Colias (non crocea).
- Hyménoptères Aculéates: non recensés.


Commentaires sur la flore

Minuartia hybrida, Gentianella germanica (abondante) et Prunella laciniata.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une très ancienne carrière en partie occupée par une végétation de pelouse calcaire.

Menaces

Dépôts clandestins de déchets, d'origine agricole et inertes, qui provoquent l'apparition de nitrophytes.
Embroussaillement de certaines parties du site (bordures principalement).

Recommandations

Mise en réserve du site.
Arrêt des dépôts clandestins au niveau du petit versage.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Sans objet.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne carrière est localisée à 750 m au sud-ouest de l'église de Matagne-la-Petite et à 1 km à l'ESE de Matagne-la-Grande, à la bordure nord de la Calestienne. La route reliant ces deux villages se trouve à 300 m vers le nord.
On y a extrait du calcaire frasnien.
Description du site: Ce site correspond à une très ancienne carrière de calcaire, allongée dans l'axe est-ouest et incluse dans une zone de pelouses en partie boisée, en partie embroussaillée. Il est accessible par l'est en empruntant un chemin agricole carrossable au départ de la rue de Vierves. De ce chemin part un autre chemin moins important qui mène notamment à un petit versage.
Cette carrière comprend d'est en ouest une succession d'excavations peu profondes, orientées vers le nord. Aucune falaise nette ne limite ces excavations; toutefois, à certains endroits, sont visibles des talus pierreux et de petits pans rocheux hauts de 5-6 m maximum.
La partie orientale est accessible au départ du chemin longeant le nord du site par un sentier (ancien accès) bordé de lambeaux de pelouse; cette partie est très pierreuse et quasiment dépourvue de ligneux, sauf au niveau des bordures embroussaillées et envahies par d'abondantes clématites.
La deuxième partie, en continuité vers l'est avec la première, montre un relief plus accusé et une dénivellation globale plus importante (> 6 m). Sa végétation, discontinue, est identique à celle de la première. Un petit versage altère ce secteur dans la partie basse vers l'ouest, où arrive le chemin.
La troisième partie, à l'ouest du deuxième secteur et de son versage, est limitée vers le sud par un talus haut de 5-6 m, relativement abrupt et caché par de jeunes arbres. Cette partie est envahie par des ligneux assez abondants. Le talus nord est entaillé au moins par deux anciens accès à l'excavation; il est longé par une sorte de replat irrégulier et arboré.
La limite du site vers l'ouest est imprécise (zone en partie éclaircie à un endroit).
Fréquentation du site: Le site est certainement fréquenté par des promeneurs, des naturalistes (sentiers) et des agriculteurs.
Présence de déchets: Un petit versage vers l'ouest, accessible par le chemin arrivant dans l'ancienne carrière par le nord: déchets d'origine agricole (paille,...), inertes. Au sud-est du site, stockage de ballots de paille (dont de vieux ballots pourrissants) et quelques tas de déchets inertes.
Environnement du site: Le site est environné de terrains agricoles, de parcelles boisées et de lambeaux de pelouses.

Description biologique

Les deux premières parties du site sont encore bien ouvertes. Les ligneux qui y croissent surtout sur les bordures sont représentés par les espèces suivantes: Salix caprea, Quercus robur, Prunus spinosa, Cornus sanguinea, Ligustrum vulgare, Rosa canina, Crataegus monogyna, Clematis vitalba (envahissante par endroits),...; Rubus sp.
La végétation herbacée de la première partie (et de son accès) est identique à celle de la deuxième partie: il s'agit d'une pelouse xérophile, avec des lambeaux de pelouse mésophile localisés surtout en bordure. Les espèces suivantes, en majorité caractéristiques de ces groupements végétaux, y ont été recensées en été: Helleborus foetidus, Urtica dioica (versage), Arenaria serpyllifolia, Minuartia hybrida, Viola hirta, Helianthemum nummularium, Arabis hirsuta, Sedum acre, Saxifraga tridactylites, Potentilla neumanniana, Sanguisorba minor, Fragaria vesca, Hippocrepis comosa, Anthyllis vulneraria, Ononis repens, Genistella sagittalis (assez abondant), Lotus corniculatus, Trifolium campestre, Lathyrus sylvestris, Geranium robertianum, Polygala vulgaris, Bupleurum falcatum (bordures), Gentianella germanica (abondante par endroits), Echium vulgare, Teucrium botrys (assez abondante), Thymus pulegioides, Acinos arvensis, Prunella lasciniata, Plantago media, P. lanceolata, Euphrasia stricta, Linaria vulgaris, Galium mollugo, Scabiosa columbaria, Knautia arvensis, Hieracium pilosella, Cirsium acaule, Carlina vulgaris, Centaurea (Jacea) sp., Picris hieracioides, Inula conyzae, Crepis capillaris, Tragopogon pratensis, Carex flacca, Brachypodium pinnatum, Briza media, Avenula pubescens, Koeleria macrantha, Trisetum flavescens, Arrhenatherum elatius (peu abondant), Gymnadenia conopsea (> 75 pieds),...; bryophytes et lichen du genre Cladonia (Cladina).
L'excavation la plus occidentale est nettement plus fermée (notamment Corylus avellana, Ligustrum vulgare, Prunus spinosa, Crataegus monogyna). La strate herbacée y est moins diversifiée, dominée par Brachypodium pinnatum, avec Carex flacca. Entre cette excavation et le chemin longeant le site par le nord, présence, dans une zone arborée (jeunes chênes et hêtres notamment), de Platanthera chlorantha (> 15 pieds repérés), Listera ovata, Orchis mascula (quelque pieds), Epipactis helleborine, et, en bordure du chemin, Colchicum autumnale.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): calcaire.
Référence sur carte DPPGSS: non mentionné (repéré sur une ancienne carte IGN au 1:10.000).
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin: carrière abandonnée depuis longtemps (plus de 50 ans).
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)