Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1172 - Ancienne Carrière des Sangles

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Croix Sauvage
Communes :Viroinval
Cantonnements DNF :Viroinval
Surface :1.16 ha
Coordonnées :X Lambert : 166391 - Y Lambert : 85242
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne petite carrière, creusée en fosse dans le plateau de Flimoye, est limitée par des falaises verticales pauvres en végétation. L'excavation est entourée, sauf vers le nord, de pentes couvertes de haldes, formant par endroits des éboulis instables et incluant çà et là de petits replats; ces pierriers sont colonisés par diverses plantes thermophiles. La recolonisation préforestière y est relativement importante. Le site héberge Juniperus communis et présente un intérêt herpétologique.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K1 - Calestienne occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Olloy-sur-Viroin1.16 haVIROINVALNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Viroinval1.16 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
61.312Éboulis calcaires submontagnards
86.413Carrières de pierre

Commentaires sur les biotopes

Falaises calcaires d'origine artificielle.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Coronella austriacaOuiOuireproduction?1997Bdonnée du Centre Marie-Victorin
Podarcis muralisOuiNonreproduction1997A. Remacle et donnée du Centre Marie-Victorin
Plantes - Plantes supérieures
Juniperus communisau moins un pied1997CA. Remacle
Vincetoxicum hirundinaria1997A. Remacle

Commentaires sur la faune

Reptiles
Site de reproduction de Podarcis muralis et peut-être de Coronella austriaca (donnée du Centre Marie-Victorin).

Insectes
- Orthoptères: non recensés (Nemobius sylvestris).
- Lépidoptères: non recensés.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une petite excavation creusée en fosse dans le célèbre tienne de Flimoye et des pierriers environnants, colonisés par une végétation xérophile. La réserve naturelle de Flimoye (gérée par le Cercle des Naturalistes de Belgique) se trouve dans le prolongement ouest du site sur le sommet du tienne.

Menaces

Recolonisation préforestière importante.
Forte fréquentation entraînant le piétinement de certaines parties d'accès facile.

Recommandations

Mise en réserve de ce site voisin d'une réserve naturelle.
Contrôle des ligneux.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès libre.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne petite carrière qui a entaillé le plateau de Flimoye (Frimoye) ou des Sangles est localisée à 750 m au nord-ouest d'Olloy-sur-Viroin et à 1,5 km au sud-sud-est de Dourbes. La carrière de Flimoye (Na/585/15), récemment remise en activité (contrôlée), se trouve à 750 m à l'ouest du site; les pelouses xériques mises en réserve en sont encore plus proches.
On y a extrait du calcaire du Givetien.
Description du site: La carrière est aisément accessible par le sud en empruntant le chemin qui monte sur le tienne à partir de la rue de l'Autre Côté de l'Eau longeant la bordure méridionale du tienne jusqu'à la carrière de Flimoye remise en activité.
Le site comprend deux secteurs contigus.
- Une excavation creusée en fosse dans l'étroit plateau est accessible par une courte tranchée. De forme rectangulaire, longue de 30-40 m, large de moins de 20 m et profonde d'une quinzaine de m, elle est limitée par des falaises verticales de trois côtés (dalles au niveau des deux longs côtés) et par une paroi très irrégulière au niveau du petit côté voisin de la tranchée d'accès. Le pied des falaises est encombré d'amas de pierres de petite dimension mais aussi de gros blocs. Le fond de la cavité est envahi, surtout le long des falaises, par de jeunes ligneux. Un petit replat intermédiaire, très fréquenté, domine le petit côté opposé à l'accès; il est large de 8-10 m et limité par un talus d'environ 2 m de haut.
- La zone des pierriers, incluant de petits replats, est relativement étendue; l'excavation est entourée, sauf vers le nord, de pentes couvertes de haldes, orientées globalement vers le sud-est et le sud et formant par endroits des éboulis instables.
Fréquentation du site: Forte. Une place à feu dans le fond de l'excavation. Petit replat intermédiaire très piétiné.
Présence de déchets: Non.
Environnement du site: Bois occupant le tienne de Flimoye (ou des Sangles); réserve naturelle vers l'ouest.

Description biologique

L'intérêt biologique du site est sans aucun doute nettement moins élevé que celui du site voisin, déjà mis en réserve, à savoir le sommet de la carrière de Flimoye et la crête sud du tienne occupés par des pelouses xérophiles à forte biodiversité.
La recolonisation préforestière du site est relativement importante: sur les pierriers et aux abords de l'excavation, arbustes divers tels que Prunus spinosa, Crataegus monogyna, Rosa canina, Viburnum lantana, Juniperus communis, Clematis vitalba,... et Rubus sp.; dans le fond de l'excavation, jeunes Salix caprea, Betula sp., Acer pseudoplatanus, Fraxinus excelsior, Hedera helix.
La végétation herbacée présente dans la fosse est peu développée: dans le fond, Geranium robertianum, Valeriana repens,...; sur les falaises presque dénudées: Asplenium trichomanes, A. ruta-muraria, Polypodium vulgare, Vincetoxicum hirundinaria,...
Sur le petit replat dominant l'excavation poussent notamment Sedum album, S. rupestre, Bupleurum falcatum, Polygonatum odoratum. Ailleurs, les pentes pierreuses et leurs petits replats sont colonisés par Helleborus foetidus, Helianthemum nummularium, Potentilla neumanniana, Teucrium chamaedrys, Teucrium botrys, Origanum vulgare, Digitalis lutea, Campanula rotundifolia, Carlina vulgaris, Crepis capillaris, Leontodon hispidus, Solidago virgaurea,... (relevé incomplet).

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): calcaire.
Référence sur carte DPPGSS: inclus dans la réserve d'Olloy 3 (repéré sur carte IGN 'Anc. Car.').
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)