Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1178 - Carrière du Rocher Maillard

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Trou Maillard / Roche Maillard
Communes :Viroinval
Cantonnements DNF :Viroinval
Surface :0.51 ha
Coordonnées :X Lambert : 171379 - Y Lambert : 87082
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette carrière a été ouverte au 19e siècle dans le versant sud de la colline des Rivelottes, en rive gauche du Ruisseau des Fonds de Ry, un affluent du Viroin. Elle montre une falaise verticale de calcaire givetien presque dénudée et une succession de replats où s'est développée une végétation caractéristique des rochers calcaires. Il s'agit d'un site de grand intérêt biologique, hébergeant une riche flore des pelouses xériques et une entomofaune remarquable, mais malheureusement non inclus dans la réserve naturelle domaniale du Viroin, contrairement au reste de la colline.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K1 - Calestienne occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Treignes0.51 haVIROINVALNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Viroinval0.51 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Salamandra salamandraOuiNonprésence> 1995obs. J.-Y. Baugnée
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNonprésence> 1995obs. J.-Y. Baugnée
Coronella austriacaOuiOuireproduction> 1995obs. J.-Y. Baugnée
Natrix natrixOuiOuiprésence> 1995obs. J.-Y. Baugnée
Podarcis muralisOuiNonreproduction> 1995obs. J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria diaOuiOui2000obs. J.-Y. Baugnée
Callophrys rubiNonNon2000obs. J.-Y. Baugnée
Erynnis tagesNonNon2000obs. J.-Y. Baugnée
Lasiommata maeraNonOui2000obs. J.-Y. Baugnée
Plebeius agestisNonNon2000obs. J.-Y. Baugnée
Polyommatus coridonNonOui2000obs. J.-Y. Baugnée
Spialia sertoriusNonNon2000obs. J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Cetonia aurata1995obs. J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Gomphocerippus rufus1997obs. A. Remacle
Omocestus rufipes1997obs. J.-Y. Baugnée et A. Remacle
Phaneroptera falcata1995obs. J.-Y. Baugnée
Platycleis albopunctata2000obs. J.-Y. Baugnée
Tetrix bipunctata1995obs. J.-Y. Baugnée
Tetrix tenuicornis1995obs. J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Camponotus piceus1995obs. J.-Y. Baugnée
Chrysis trimaculata1995obs. J.-Y. Baugnée
Coelioxys mandibularis1995obs. J.-Y. Baugnée
Osmia aurulenta1995obs. J.-Y. Baugnée
Osmia bicolor1995obs. J.-Y. Baugnée
Osmia rufohirta2000obs. J.-Y. Baugnée
Osmia spinulosa2000obs. J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Holcostethus sphacelatus2000obs. J.-Y. Baugnée
Odontoscelis fuliginosa2000obs. J.-Y. Baugnée
Phymata crassipes1995obs. J.-Y. Baugnée
Rhynocoris erythropus1995obs. J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Araignées
Atypus affinis1995obs. J.-Y. Baugnée
Plantes - Plantes supérieures
Allium sphaerocephalon2000obs. J.-Y. Baugnée
Bupleurum falcatum2000obs. J.-Y. Baugnée
Carex humilis2000obs. J.-Y. Baugnée
Fumana procumbensau moins 1 pied> 1995obs. J.-Y. Baugnée
Globularia bisnagarica1997obs. A. Remacle
Hippocrepis comosa2000obs. J.-Y. Baugnée
Melica ciliata2000obs. J.-Y. Baugnée
Ophrys fuciflora> 1995obs. J.-Y. Baugnée
Orchis mascula2000obs. J.-Y. Baugnée
Quercus pubescens> 1995obs. J.-Y. Baugnée
Rosa rubiginosa> 1995obs. J.-Y. Baugnée
Seseli libanotis2000obs. J.-Y. Baugnée
Teucrium botrys2000obs. J.-Y. Baugnée
Teucrium chamaedrys2000obs. J.-Y. Baugnée
Vincetoxicum hirundinaria

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Reptiles
Reproduction de Coronella austriaca et de Podarcis muralis; présence de Natrix natrix et Anguis fragilis (obs. J.-Y. Baugnée).

Batraciens
Présence de Salamandra salamandra (obs. J.-Y. Baugnée).

Insectes
- Orthoptères (relevé incomplet): Chorthippus brunneus, C. biguttulus, Gomphocerippus rufus, Omocestus rufipes (obs. A. Remacle), Tetrix bipunctata (obs. J.-Y. Baugnée), Tetrix tenuicornis (obs. J.-Y. Baugnée).
- Lépidoptères: non recensés.
- Hétéroptères: Phymata crassipes (obs. J.-Y. Baugnée).
- Hyménoptères Aculéates: la fourmi Camponotus piceus, espèce nouvelle pour la faune belge (obs. J.-Y. Baugnée).

Commentaires sur la flore

Plantes intéressantes: Carex montana et Thlaspi montanum (obs. J.-Y. Baugnée), Seseli libanotis, Globularia bisnagarica et Allium sphaerocephalon.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un escarpement rocheux entaillé par une carrière qui présente, à côté d'un intérêt esthétique certain, un grand intérêt botanique, herpétologique et entomologique. Ce site malheureusement non protégé est inclus dans l'ensemble formé par la colline des Rivelottes et du Gay, d'un intérêt écologique exceptionnel.

Menaces

Embroussaillement des replats et du bas de la falaise par les prunelliers et les cornouillers surtout.

Recommandations

Obtention d'un statut de protection (le site n'est pas inclus dans le périmètre de la réserve naturelle domaniale du Viroin).

Plan de gestion

Aucun plan de gestion n'existe (terrain privé dépourvu de statut de protection).

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

Situation générale: La carrière, bien visible de la route N 99, est localisée à moins de 250 m au nord-ouest de l'église de Treignes, à proximité immédiate des habitations de la rue du Trou Maillard qui passe juste en contrebas du site et qui longe le ruisseau des Fonds de Ri. On y a exploité du calcaire givetien.
Description du site: Cette carrière a été creusée dans un massif rocheux situé sur le versant nord du vallon des Fonds de Ry, un affluent du Viroin. La falaise verticale, d'un dénivelé global supérieur à 15 m, est orientée vers le S-SE et presque dépourvue de végétation; elle présente cependant au moins trois replats de moins de 10 m de largeur, où s'est développée la végétation caractéristique des rochers calcaires. Le replat inférieur, moins rocheux que les autres, est davantage colonisé par les arbustes et les graminées; il jouxte une pente occupée par une petite plantation de conifères en arrière de la maison voisine.
Fréquentation du site: Faible (accès malaisé).
Présence de déchets: Non.
Environnement du site: Boisé; vers le sud, se trouve notamment la maison de Mr K. Gessoum.

Description biologique

La falaise de calcaire givetien est presque totalement dénudée sur ses parois verticales. Quelques fougères (Asplenium ruta-muraria) et l'une ou l'autre touffe de Hippocrepis comosa parviennent à s'y agripper.
Les replats ainsi que le sommet sont colonisés par une pelouse du Xerobromion riche en représentants : Seseli libanotis, Carex humilis, Globularia bisnagarica, Allium sphaerocephalon, Melica ciliata, Sesleria caerulea, Hippocrepis commosa, Teucrium chamaedrys, etc. C'est dans ce milieu que se rencontre encore le rarissime Fumana procumbens.
Des pelouses très ouvertes s'installent sur les sols squelettiques des arêtes rocheuses, avec notamment Erophila verna, Teucrium botrys, Sedum album, Echium vulgare, Saxifraga tridactylites, etc.
La base de la falaise est constituée d'un replat relativement moins rocailleux subissant une recolonisation forestière plus rapide qui est surtout le fait de Prunus spinosa, Ligustrum vulgare, Crataegus monogyna, Cornus sanguinea, Cotoneaster horizontalis, Clematis vitalba et Rubus sp. On y observe une pelouse mésophile renfermant Helianthemum nummularium, Sedum rupestre (sur les pierriers), Sanguisorba minor, Potentilla neumanniana, Hippocrepis comosa, Lotus corniculatus, Erodium cicutarium, Origanum vulgare, Galium pumilum, Knautia arvensis, Solidago virgaurea, Hieracium pilosella, Carex flacca, Sesleria caerulea, Brachypodium pinnatum, etc.
La carrière est ceinturée de part et d'autre par le bois des Rivelottes, une chênaie-charmaie xérophile de pente, riche en Cornus mas. La lisière est constituée de Polygonatum odoratum, Origanum vulgare, Vincetoxicum hirundinaria, Thlaspi montanum, Carex montana, etc. On y trouve aussi
Quercus pubescens (au moins un exemplaire).

Monument naturel

Falaise calcaire.

Monument historique

Ancienne carrière d'où ont été extraites les pierres ayant servi à la construction des maisons du Quartier Maillard.

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): calcaire.
Référence sur carte DPPGSS: non mentionné (repéré sur le terrain; rocher sur carte IGN).
Référence du site dans l'inventaire 'Escarpements rocheux': site n° 00000110 (Rocher Maillard).
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx) - J.-Y. BAUGNEE (SPW/DGARNE/DEMNA/DNE/OFFH, Avenue Maréchal Juin, 23, B-5030 Gembloux).