Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1202 - Ancienne Carrière de la Vaucelle [est]

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière de l'Arche [?]
Surface :1 ha
Coordonnées :X Lambert : 159400 - Y Lambert : 84420

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de calcaire, propriété de la commune de Couvin, entaille un tienne de très grand intérêt biologique dont la mise en réserve devrait être une priorité. Elle comprend trois parties: une petite carrière de marbre creusée à flanc de coteau dont le fond, boisé, est très proche de la rue de la Vaucelle; une excavation supérieure limitée par des pentes rocheuses très irrégulières et dont la strate herbacée inclut diverses espèces présentes dans la pelouse xérophile environnante (Globularia bisnagarica, Allium sphaerocephalon e.a.); un pierrier donnant sur la rue de la Vaucelle.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K1 - Calestienne occidentale

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Couvin.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Commentaires sur les biotopes

A compléter: boisement de recolonisation. Falaises et éboulis calcaires d'origine artificielle.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Podarcis muralisOuiNonreproduction1997Bobs. A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Melanargia galatheaNonNon1998Cobs. M. Lambert
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Gomphocerippus rufus1998obs. M. Lambert
Metrioptera bicolor1997obs. A. Remacle
Omocestus rufipes1997obs. A. Remacle
Platycleis albopunctata1998obs. M. Lambert
Stenobothrus lineatus1997obs. A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Allium sphaerocephalon1997obs. A. Remacle
Carex humilis1997obs. A. Remacle
Globularia bisnagarica1997obs. A. Remacle
Prunus mahaleb1997obs. A. Remacle
Rhamnus cathartica1997obs. A. Remacle
Rosa spinosissima1998Aobs. M. Lambert

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Reptiles
Reproduction probable de Podarcis muralis.

Insectes
- Orthoptères: peuplement diversifié, surtout à la bordure supérieure des falaises: Tettigonia viridissima, Pholidoptera griseoaptera, Metrioptera bicolor, Platycleis albopunctata, Chorthippus brunneus, Omocestus rufipes, Gomphocerippus rufus, Stenobothrus lineatus (obs. M. Lambert et A. Remacle).
- Lépidoptères: une espèce en danger: Iphiclides podalirius; une espèce sujette à un faible risque: Melanargia galathea.
- Coléoptères Cicindelinae: non observés.

Commentaires sur la flore

Prunus mahaleb, Carex humilis et Allium sphaerocephalon.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une ancienne carrière de calcaire entaillant un tienne particulièrement intéressant dont la mise en réserve devrait être une priorité.

Menaces

La partie basse de l'excavation (marbre), boisée, ne semble pas menacée par les dépôts de déchets à partir du site voisin (Na/578/09). La partie supérieure est tout à fait inacessible et donc non menacée.

Recommandations

La mise en réserve de l'ensemble du tienne (propriété communale) devrait être une priorité et devrait englober les anciennes carrières (Na/578/08 et 09).

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Sans objet.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière est localisée entre Frasnes et Couvin, plus précisément à 1 km au sud-ouest de l'église de Frasnes et à 2 km au nord du centre de Couvin. La route N5 (route Charlemagne) passe à moins de 250 m au sud-est du site qui est partiellement visible de celle-ci.
On y a extrait à flanc de coteau du calcaire frasnien.
Description du site: Cette carrière est accessible par le bas en empruntant, dans le périmètre de l'autre carrière de la Vaucelle, le chemin qui, à partir du chemin principal, longe la rue de la Vaucelle. L'entrée du site se marque par la présence de gros blocs de marbre. Le site tel que considéré dans cette fiche se compose de trois parties.
- La partie basse, très proche de la route, consiste en une petite carrière de marbre creusée à flanc de coteau, dont le fond, large d'une quinzaine de m, est pierreux et plus ou moins encombré de gros blocs. Il est boisé et la végétation herbacée y est très peu développée.
- L'excavation supérieure (seulement vue du haut), également creusée à flanc de coteau mais plus haut dans le tienne, est reliée à l'excavation inférieure (accès à partir du bas?). Plus large que cette dernière, elle est limitée par des pentes rocheuses très irrégulières (avec seulement l'un ou l'autre petit pan vertical), déterminant de petits replats rocheux. La végétation ligneuse et herbacée y est très peu développée; elle s'intègre dans la pelouse sur sol rocheux/caillouteux entourant l'excavation.
- Un pierrier, accessible à partir de la rue de la Vaucelle (sorte de sentier longeant d'abord un jardin), domine la rue et s'étend jusqu'au niveau de la maison, où la pente atteint la pelouse du jardin. Cette pente pierreuse et presque dénudée est surmontée d'un replat (8 m de large maximum), limité vers le haut par un talus éboulé pierreux. Ce pierrier a vraisemblablement été exploité le long de la rue.
Fréquentation du site: Très faible, surtout la partie supérieure du site.
Présence de déchets: Non.
Environnement du site: Tienne de la Vaucelle, sauf vers le sud-est, terrains agricoles. Une ancienne maison le long de la rue de la Vaucelle, au pied du pierrier.

Description biologique

Le fond de l'excavation inférieure est boisé: notamment Fraxinus excelsior, Populus tremula, Carpinus betulus, Corylus avellana. La végétation herbacée y est quasi nulle (quelques touffes de Dryopteris filix-mas).
L'excavation supérieure, extrêmement rocheuse, est encore peu colonisée par la végétation ligneuse et herbacée. Les espèces ligneuses présentes sont notamment: Viburnum lantana, Cornus sanguinea, Rhamnus cathartica, Prunus mahaleb, Corylus avellana, Rosa canina, Clematis vitalba; Rosa pimpinella croît en bordure de la cavité. Au niveau de l'excavation (y compris à la bordure supérieure), la strate herbacée comprend diverses espèces présentes dans la pelouse xérophile environnante qui montre un très grand intérêt biologique (cf fiche de la carrière voisine Na/578/09): parmi les espèces recensées, Helianthemum nummularium, Sedum album, Potentilla neumanniana, Sanguisorba minor, Teucrium chamaedrys, T. botrys, Thymus pulegioides, Globularia bisnagarica, Campanula rotundifolia, Galium mollugo, Melica ciliata, Brachypodium pinnatum, Poa compressa, Allium sphaerocephalon, Polygonatum odoratum, Asplenium ruta-muraria.
Le replat du pierrier est colonisé par une végétation herbacée discontinue, composée entre autres de
Helianthemum nummularium, Arabis hirsuta, Sedum acre, S. rupestre, S. album, Potentilla neumanniana (abondante), Sanguisorba minor, Echium vulgare, Teucrium botrys (abondante), Teucrium chamaedrys, Clinopodium vulgare,... et de bryophytes. Aux endroits moins ensoleillés, Geranium robertianum et Polypodium vulgare. Des ligneux pionniers (Salix caprea et Betula pendula), ainsi que Clematis vitalba et Cotoneaster horizontalis, colonisent par endroits cette zone.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): calcaire (marbre).
Référence sur carte DPPGSS: Frasnes 4 (périmètre non noté).
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
Collaborateur: Marc LAMBERT