Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1218 - Carrière du Bois de Rinval

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière du Bois de Rinvaux
Communes :Philippeville
Cantonnements DNF :Philippeville
Surface :3.45 ha
Coordonnées :X Lambert : 169136 - Y Lambert : 96034
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Cette carrière de dolomie correspond au prolongement oriental de l'excavation localisée à l'ouest de la route nationale Philippeville-Givet, au lieu-dit "Les Abreuvoirs" (piste passant sous la route). L'excavation, qui a progressé d'ouest en est, consiste en une longue tranchée assez étroite, limitée vers le nord et le sud par des falaises fort irrégulières et dénudées. Une piste longe le dessus du flanc sud, tandis que le flanc nord est bordé de replats plus ou moins larges, colonisés par de jeunes pins, bouleaux et genêts. L'extrémité occidentale de l'excavation est dominée vers le nord par un replat caillouteux et dammé, couvert d'une végétation discontinue. L'un ou l'autre lambeau de pelouse embroussaillé subsiste en bordure sud de la tranchée. Le site héberge plusieurs plantes intéressantes (orchidées, Catapodium rigidum, Prunella laciniata, Gentianella germanica,...) et est attractif à l'égard des lépidoptères diurnes.

Carto

Régions naturelles

  • H1 - Massif de Philippeville

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Merlemont3.45 haPHILIPPEVILLENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Philippeville3.45 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Philippeville.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

S.A. Dolomies de Merlemont.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon2009A. De Broyer
Argynnis aglajaNonOuimax. 15 ex.2010BA. De Broyer et al.
Carcharodus alceaeNonNon2009A. De Broyer, A. Paquet
Cupido minimusNonNonmax. 100 ex.2010A. Remacle, A. De Broyer, A. Paquet et al.
Cyaniris semiargusNonNonmax. 2 ex.2006L. Swaen
Erynnis tagesNonNonmax. 40 ex.2010A. De Broyer
Lasiommata maeraNonOui2009A. De Broyer
Lycaena tityrusNonNon2010A. De Broyer
Melanargia galatheaNonNon2010A. De Broyer, A. Paquet et al.
Nymphalis polychlorosNonNon2006A. Paquet
Plebejus argusNonOuimax. 200 ex.2010AA. Remacle, A. De Broyer, A. Paquet et al.
Pyrgus malvaeNonOui2010A. De Broyer
Spialia sertoriusNonNonmax. 10 ex.2010A. De Broyer
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Omocestus rufipes1998obs. A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Anacamptis pyramidalisnombre non précisé1997Coulon et al., 1998
Catapodium rigidum1998obs. A. Remacle
Centaurium erythraealocalement abondante.1998Cobs. A. Remacle
Dactylorhiza fuchsii> 35 pieds1998obs. A. Remacle
Gentianella germanicaabondante sur le replat1998obs. A. Remacle
Gymnadenia conopsea> 15 hampes1998obs. A. Remacle
Ononis repens
Platanthera chlorantha2010A. Dutranoit
Prunella laciniata1998obs. A. Remacle

Commentaires sur la faune

Orthoptères (données A. Remacle 1998): Chorthippus biguttulus, Chorthippus brunneus, Omocestus rufipes, Tettigonia viridissima.

Lépidoptères rhopalocères (données A. Remacle 1998; A. Paquet, A. De Broyer et al. 2006-2010): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Apatura iris, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Araschnia levana, Argynnis aglaja, Argynnis paphia, Aricia agestis, Carcharodus alceae, Celastrina argiolus, Coenonympha pamphilus, Colias croceus, Cupido minimus, Cyaniris semiargus, Erynnis tages, Gonepteryx rhamni, Inachis io, Lasiommata maera, Lasiommata megera, Leptidea sinapis s.l., Limenitis camilla, Lycaena phlaeas, Lycaena tityrus, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Nymphalis polychloros, Ochlodes sylvanus, Papilio machaon, Pieris rapae, Plebejus argus, Polygonia c-album, Polyommatus icarus, Pyrgus malvae, Pyronia tithonus, Spialia sertorius, Thymelicus lineola, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Odonates (données A. De Broyer et al. 2009-2010): Anax imperator, Calopteryx virgo, Coenagrion puella, Enallagma cyathigerum, Ischnura elegans, Lestes sponsa, Lestes viridis, Libellula depressa, Orthetrum cancellatum, Sympetrum sanguineum.

Commentaires sur la flore

Présence de Prunella laciniata sur le replat occidental, dans des lambeaux de pelouse au sud de la tranchée et sur la butte allongée à l'est. Abondance de Gentianella germanica sur le replat occidental.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un site d'extraction de dolomie environné de lambeaux résiduels de pelouse sur dolomie et sur schistes calcarifères et de replats à végétation pionnière intéressante.

Menaces

Remblayage de la tranchée et boisement.

Recommandations

Après exploitation, le site ne devrait pas être remblayé mais laissé en l'état afin de tenter d'y favoriser le retour de la végétation naturelle encore présente dans les environs. Un réaménagement bien conçu pourrait ainsi apporter une certaine compensation à la perte de milieux intéressants suite à la progression de l'exploitation.
Les lambeaux de pelouses (au sud de la tranchée) devraient être gérés (débroussaillage).

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Sans objet.

Détails

Description physique

A. REMACLE (1998): Cette carrière est localisée à 1,5 km au sud de Franchimont et à 2 km à l'est de Merlemont. Son extrémité occidentale, qui prolonge vers l'est l'excavation plus ancienne, jouxte la route Philippeville-Givet. L'exploitation a progressé à partir de la route nationale vers la vallée de la Chinelle à l'est. On y extrait de la dolomie du Frasnien.

Le site concerné par cette fiche est le prolongement de l'excavation localisée à l'ouest de la route nationale Philippeville-Givet, au lieu-dit Les Abreuvoirs (Na/581/24); le charroi passe d'un site à l'autre par une piste creusée sous la route. L'excavation, qui a progressé d'ouest en est, consiste en une longue tranchée assez étroite, limitée vers le nord et le sud par des falaises fort irrégulières et dénudées, hautes de 6-15 m. Une piste longe le dessus du flanc sud, tandis que le flanc nord est bordé de façon discontinue de replats plus ou moins larges, en pente vers la tranchée et caillouteux, colonisés par de jeunes pins, bouleaux et genêts (non prospectés).

L'extrémité occidentale de l'excavation est dominée vers le nord par un replat d'une dizaine d'ares, résultant des travaux de découverture. Ce replat caillouteux et dammé est accessible à partir de la piste du fond par une pente terreuse/pierreuse où ont été récemment plantés des ligneux (notamment Cornus sanguinea et Sorbus aucuparia). Il est colonisé par une végétation rase discontinue, plus abondante le long de la limite nord. A proximité de l'extrémité nord-ouest du replat se trouve un talus envahi par des arbustes (en pente vers le nord-ouest) où se trouve une station d'orchidées.

L'excavation se termine vers l'est, à proximité d'une clairière très fleurie et d'une butte allongée (avec rampe ascendante) dominant l'extrémité de la fosse vers le nord et le bois vers le sud; cette butte est colonisée par des plantes pionnières des milieux anthropiques accompagnées de diverses plantes calcicoles.

Le site était en activité en 1998, au moment des visites sur le terrain. Depuis le milieu des années 2000, suite au remblaiement d'une partie de la carrière, un programme de restauration de pelouses calcicoles est mis en place dans la partie orientale du site.

Environnement du site: Bois de Rinval (Rinvaux); route Philippeville-Givet à l'extrémité occidentale.

Description biologique

La bordure sud de l'excavation, parcourue par la piste, montre une végétation clairsemée, composée notamment de Hypericum perforatum, H. hirsutum, Reseda luteola, Ononis repens, Anthyllis vulneraria, Lathyrus sylvestris, Echium vulgare, Origanum vulgare, Verbascum lychnitis, Leucanthemum vulgare, Tussilago farfara.

Dans un lambeau de pelouse sur schistes plus ou moins embroussaillé situé au sud de la piste, on a relevé Helianthemum nummularium, Potentilla neumanniana (abondante), Agrimonia eupatoria, Lotus corniculatus, Euphorbia cyparissias, Linum catharticum, Echium vulgare, Prunella laciniata, P. vulgaris, Thymus pulegioides, Acinos arvensis, Galium verum, G. pumilum, Hieracium pilosella, Bromus erectus, Brachypodium pinnatum, Briza media, Festuca sp.

Le replat occidental est pauvre en poacées (prospection estivale) et en arbustes (surtout Rosa canina); la flore y est discontinue mais diversifiée: Viola hirta, Helianthemum nummularium, Sedum acre, Potentilla neumanniana, P. reptans, Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Anthyllis vulneraria, Lotus corniculatus, Euphorbia cyparissias, Linum catharticum, Polygala vulgaris, Daucus carota, Centaurium erythraea, Gentianella germanica (abondante), Echium vulgare, Thymus pulegioides (abondant), Acinos arvensis, Origanum vulgare, Clinopodium vulgare, Prunella laciniata (dispersée), P. vulgaris, Campanula rotundifolia, Scabiosa columbaria, Dipsacus fullonum, Carlina vulgaris, Cirsium acaule, Hieracium pilosella, Erigeron acer, Leontodon hispidus, Leucanthemum vulgare, Centaurea scabiosa, Centaurea jacea, Carex flacca, Catapodium rigidum, Brachypodium pinnatum (bordure extérieure), B. sylvaticum (bordure extérieure), Dactylorhiza fuchsii (> 35 pieds en bordure), Gymnadenia conopsea (> 15 pieds en bordure),...

Sur la butte allongée voisine de l'extrémité orientale croissent non seulement des plantes pionnières des milieux anthropiques mais aussi différentes plantes calciphiles/calcicoles attractives à l'égard des insectes floricoles: Helleborus foetidus, Helianthemum nummularium, Reseda luteola, Sanguisorba minor, Anthyllis vulneraria (abondant), Lotus corniculatus, Solanum dulcamara, Echium vulgare, Prunella laciniata, Acinos arvensis, Thymus pulegioides, Galium pumilum, G. verum, Cirsium div. sp., Carduus sp., Tussilago farfara, Brachypodium pinnatum, B. sylvaticum,...

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation: bois et pelouses.
Exploitant actuel: s.a. Dolomies de Merlemont.
Matériau(x) extrait(s): dolomie.
Référence sur carte DPPGSS: Merlemont 1 (partie).
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation: au moins 1990.
Fin: -
Réaffectation prévue (dans autorisation): ?
Réaffectation effective: -

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)

Date de la dernière modification de la fiche

2012-07-17