Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1324 - Ile de Moniat

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Dinant
Cantonnements DNF :Dinant
Surface :1.57 ha
Coordonnées :X Lambert : 187180 - Y Lambert : 103239
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

L'ile de Moniat est située dans la vallée de la Meuse en amont de Dinant et s'inscrit dans un cadre paysager exceptionnel, comprenant également les rochers de Freyr. D'une forme rappelant un boomerang, elle est actuellement presque complètement boisée, hormis quelques petites clairières distribuées ici et là. Le peuplement dominant est une aulnaie-frênaie, probablement en partie plantée. La végétation au sol renferme un joyau botanique, l'anémone fausse-renoncule (Anemone ranunculoides), d'une abondance extraordinaire. D'autres plantes intéressantes s'y rencontre comme l'aconit tue-loup (Aconitum lycoctonum subsp. vulparia) et le lamier maculé (Lamium maculatum). Le castor (Castor fiber), réintroduit récemment en Wallonie, a investi l'île depuis quelques années.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F4 - Vallée de la Meuse

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Dinant1.57 haDINANTNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Dinant1.57 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Région wallonne.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Dinant, rue Daoust 14, 5500 Dinant (Tél. : 082/67.68.90 - Fax : 082/67.68.99).
Commission Consultative de Gestion des Réserves Naturelles Domaniales Mosanes.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6245Ile de Moniat1,57 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Castor fiberOuiNontraces2007P. Mossoux
Plantes - Plantes supérieures
Aconitum lycoctonum subsp.vulparia1993J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud
Allium ursinum1993J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud
Anemone ranunculoidesTrès abondante1993AJ. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud
Cardamine impatiens1993J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud
Dipsacus pilosus2007J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud, G. Minet
Lamium maculatum2007J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud, G. Minet
Rumex hydrolapathum1993J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données J. Saintenoy-Simon et J. Duvigneaud, 1993 / G. Minet, 2007) :
Acer pseudoplatanus, Aconitum lycoctonum subsp. vulparia, Aesculus hippocastanum, Alisma plantago-aquatica, Alliaria petiolata, Allium ursinum, Alnus glutinosa, Anemone ranunculoides, Angelica sylvestris, Anthriscus sylvestris, Arctium lappa, Arum maculatum, Betula pendula, Caltha palustris, Calystegia sepium, Cardamine amara, Cardamine impatiens, Cardamine pratensis, Carduus crispus, Clematis vitalba, Cornus sanguinea, Corylus avellana, Crataegus laevigata, Crataegus monogyna, Dipsacus fullonum, Dipsacus pilosus, Dryopteris filix-mas, Epilobium hirsutum, Euonymus europaeus, Eupatorium cannabinum, Fagus sylvatica, Fallopia japonica, Filipendula ulmaria, Fraxinus excelsior, Galium aparine, Galium mollugo, Geranium robertianum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Hedera helix, Heracleum sphondylium, Humulus lupulus, Impatiens glandulifera, Iris pseudacorus, Juglans regia, Lamium maculatum, Lemna minor, Lycopus europaeus, Lysimachia vulgaris, Lythrum salicaria, Mentha suaveolens, Myosotis scorpioides, Phragmites australis, Populus nigra var. italica, Primula elatior, Prunus insititia, Prunus sp., Prunus spinosa, Ranunculus ficaria subsp. bulbilifer, Ranunculus repens, Ribes nigrum, Ribes rubrum, Ribes uva-crispa, Robinia pseudacacia, Rubus caesius, Rubus idaeus, Rubus sp., Rumex hydrolapathum, Rumex obtusifolius, Salix alba cv. tristis, Salix fragilis, Salix triandra, Sambucus nigra, Scrophularia auriculata, Silene dioica, Solanum dulcamara, Stachys sylvatica, Symphytum officinale, Taraxacum sp., Urtica dioica, Valeriana repens, Veronica beccabunga, Viburnum opulus.

Espèces exotiques

Aesculus hippocastanum, Fallopia japonica, Impatiens glandulifera, Populus nigra var. italica, Prunus insititia.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une île de la Meuse et protection de la faune et de la flore associées.

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

L'ile de Moniat est localisée à hauteur d'Anseremme, environ 1 km en aval du château de Freyr, dans une portion très pittoresque de la vallée de la Meuse. A cet endroit, le fleuve mesure environ 210 m de large, l'ile étant distante de la berge gauche - occupée par la route N96 - d'environ 40 m, et de la berge droite d'environ 95 m.

De forme plus ou moins triangulaire rappelant un boomerang, l'ile atteint 285 m de longueur pour une largeur maximale de 70 m et son axe est orienté nord-est/sud-ouest.

L'île s'inscrit dans un ensemble d'une très grande valeur paysagère, incluant aussi les rochers de Freyr. Elle prend place dans un large méandre de la Meuse dont la berge gauche concave est très pentue et d'exposition est à sud-est, et la berge droite convexe, est plus plane et partiellement urbanisée. A cet endroit, la Meuse traverse les assises du Famennien (grès, psammites, schistes) de l'anticlinal d'Anseremme.

Le site se trouve au sein de la région naturelle du Condroz, dans le district phytogéographique mosan.

Description biologique

La végétation et la flore de l'ile de Moniat a été décrite par SAINTENOY-SIMON et DUVIGNEAUD (1993).
Le site est actuellement en grande partie occupée par un bois d'aulnes glutineux (Alnus glutinosa) sans doute plantés et d'une hauteur d'environ 20 mètres. Ce bois renferme également Fraxinus excelsior, Hedera helix, Crataegus laevigata, Viburnum opulus, Acer pseudoplatanus, Euonymus europaeus, Ribes nigrum, Ribes rubrum, Ribes uva-crispa, Rubus caesius, ... Le strate herbacée montre Anemone ranunculoides, d'une abondance extraordinaire, ainsi que Ranunculus ficaria subsp. bulbilifer, Filipendula ulmaria, Allium ursinum, Urtica dioica, Alliaria petiolata, Primula elatior, Galium aparinee, Arum maculatum, Aconitum lycoctonum subsp. vulparia, etc.
En bordure de l'aulnaie se développe des ronciers à Rubus caesius et dans lesquels subsistent de petites clairières; on y observe:
- des espèces de forêts alluviales, dont Humulus lupulus, Dipsacus pilosus, ...;
- des espèces d'érablières de ravin, comme Cardamine impatiens;
- des espèces de mégaphorbiaie comme Valeriana repens, Epilobium hirsutum, Symphytum officinale, Lythrum salicaria, Lysimachia vulgaris, Scrophularia auriculata, Angelica sylvestris, ...;
- des espèces liées aux grandes vallées comme Lamium maculatum;
- des espèces de prairies humides comme Cardamine pratensis.
De petites mares, correspondant probablement a des restes d'un ancien bras d'eau, sont colonisées par Caltha palustris, Cardamine amara, Iris pseudacorus, Rumex hydrolapathum, Epilobium hirsutum, Symphytum officinale, ...
Plusieurs espèces ornementales ont été plantées sur l'ile: Aesculus hippocastanum, Salix alba cv. tristis (saule pleureur), Populus nigra var. italica, Prunus insititia, ...

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON et J. DUVIGNEAUD (A.E.F., Rue Arthur Roland, 61, 1030 Bruxelles).