Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1356 - Grand étang des Épioux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Domaine des Épioux
Communes :Florenville
Cantonnements DNF :Florenville
Surface :10.58 ha
Coordonnées :X Lambert : 217094 - Y Lambert : 49606
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cet étang de dix hectares est entièrement inclus dans l'un des plus vastes massifs forestiers du pays. Jusqu'au 19ème siècle, il procurait l'énergie hydraulique nécessaire aux forges de la vallée, tandis que la forêt environnante, traitée en taillis, fournissait le charbon de bois pour la fonte du minerai de fer, qui était exploité sur place. Aujourd'hui, si l'étang demeure, il ne possède plus qu'une valeur halieutique et paysagère. Le couvert forestier a, quand à lui, bien changé puisque c'est à présent une futaie feuillue, entrecoupée de quelques pessières, qui domine le domaine des Épioux.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Lacuisine10.58 haFLORENVILLELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Florenville10.58 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

C.P.A.S. de la Ville de Mons.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Oui

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Florenville, rue de Neufchâteau 1, 6820 Florenville (Tél. : 061/32.52.80 - Fax: 061/32.52.99).

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
C1Eaux stagnantes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus scirpaceusOuiNon1 chanteur2011R. Dujardin, S. Farinelle
Alcedo atthisOuiNon2012Divers obs.
Ardea albaOuiNonRégulier2013Divers obs.
Mergus merganserOuiNonHivernant régulier (max. 75 ex.)2013Divers obs.
Phoenicurus phoenicurusOuiNonCanton2013F. Héla, D. Testaert
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon2004P. Goffart
Callophrys rubiNonNon2011P. Goffart, R. Dujardin, S. Farinelle
Melitaea diaminaNonNon2004P. Goffart
Nymphalis polychlorosNonNon2011R. Dujardin, S. Farinelle
Polyommatus semiargusNonNon2004P. Goffart
Pyrgus malvaeNonOui2004P. Goffart
Invertébrés - Insectes - Libellules
Epitheca bimaculataOuiOui1 mâle2004AP. Goffart
Gomphus vulgatissimusOuiOui1 mâle2004P. Goffart
Onychogomphus forcipatusNonOui2011R. Dujardin, S. Farinelle
Orthetrum coerulescensOuiOuiPlusieurs obs.2005P. Goffart, V. Fichefet

Commentaires sur la faune

Oiseaux (données Observations.be 2009-2013): Acrocephalus scirpaceus, Alcedo atthis, Anas clypeata, Anas crecca, Anas platyrhynchos, Ardea cinerea, Branta canadensis, Carduelis spinus, Egretta alba, Fulica atra, Loxia curvirostra, Mergus merganser, Motacilla alba, Motacilla cinerea, Phalacrocorax carbo, Phoenicurus phoenicurus, Podiceps cristatus, Pyrrhula pyrrhula, Tachybaptus ruficollis.

Reptiles (donnée R. Dujardin, 2006): Anguis fragilis.

Lépidoptères rhopalocères (données OFFH 2000-2012; Observations.be 2009-2011): Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Araschnia levana, Brenthis ino, Callophrys rubi, Gonepteryx rhamni, Melitaea diamina, Nymphalis polychloros, Ochlodes sylvanus, Pieris brassicae, Pieris napi, Polyommatus icarus, Polyommatus semiargus, Pyrgus malvae, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Lépidoptères hétérocères (données Observations.be 2005-2013): Acronicta aceris, Aglai tau, Calliteara pudibunda, Clostera anachoreta, Dysstroma truncata, Ectropis crepuscularia, Eilema sororcula, Falcaria lacertinaria, Lomaspilis marginata, Malacosoma neustria, Nemophora degeerella, Opisthograptis luteolata, Petrophora chlorosata, Spilosoma lubricipeda, Thyatira batis.

Odonates (données OFFH 1990-2012; Observations.be 2009-2013): Aeshna cyanea, Aeshna grandis, Anax imperator, Calopteryx splendens, Calopteryx virgo, Coenagrion puella, Cordulegaster boltonii, Cordulia aenea, Enallagma cyathigerum, Epitheca bimaculata, Erythromma najas, Gomphus pulchellus, Gomphus vulgatissimus, Ischnura elegans, Lestes sponsa, Libellula depressa, Libellula quadrimaculata, Onychogomphus forcipatus, Orthetrum cancellatum, Orthetrum coerulescens, Platycnemis pennipes, Pyrrhosoma nymphula, Somatochlora metallica, Sympetrum sanguineum.

Orthoptères (données F. Van den Abbeele 2010): Barbitistes serricauda, Conocephalus fuscus.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

Animaux: Branta canadensis.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un vaste étang forestier ardennais.

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Une promenade didactique est décrite par GASPAR et al., qui permet de découvrir l'étang des Épioux, l'étang des Oursons ainsi qu'une partie du domaine boisé, sa flore et sa faune.

Détails

Description physique

A compléter

Description biologique

Le grand étang des Épioux présente un intérêt biologique non négligeable, en particulier pour la faune aquatique.

De 1990 à 2012, au moins 24 espèces de libellules y ont été recensées par les naturalistes, les plus remarquables étant la cordulie à deux taches (Epitheca bimaculata), l'orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens), le gomphe vulgaire (Gomphus vulgatissimus) et le gomphe à pinces (Onychogomphus forcipatus).

Les trichoptères ont été inventoriés au piège lumineux en mai 2012 par LOCK et al. (2013). A cette occasion, une nouvelle espèce pour la faune belge fut trouvée: Hydroptila tineoides. Les autres taxons identifiés sont Agapetus delicatulus, Agapetus ochripes, Allotrichia pallicornis, Ithytrichia lamellaris, Lepidostoma hirtum, Stenophylax permistus, Cyrnus flavidus, Polycentropus irroratus et Notidobia ciliaris.

Les diptères Pipunculidae, des parasites spécifiques des cicadelles, ont été inventoriés en 1984 à l'aide d'un piège Malaise et à cette occasion, 17 espèces ont été identifiées, dont une nouvelle pour la faune belge, Eudorylas kowarzi (DE MEYER, 1986).

Parmi l'avifaune figurent notamment le martin-pêcheur (Alcedo atthis), la foulque macroule (Fulica atra), la bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea), le grêbe huppé (Podiceps cristatus), le canard colvert (Anas platyrhynchos), la rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus).

En hiver et durant les migrations, ce plan d'eau est particulièrement attractif pour le harle bièvre (Mergus merganser) dont des groupes dépassant les 70 exemplaires ont déjà été notés. En décembre 2011, un individu du rarissime harle huppé (Mergus serrator) a également séjourné sur le site. D'autres oiseaux sont fréquemment observés comme la grande aigrette (Ardea alba), le grand cormoran (Phalacrocorax carbo), le grêbe castagneux (Tachybaptus ruficollis). Les bordures boisées accueillent des troupes parfois nombreuses de tarin des aulnes (Carduelis spinus) et autres passereaux.

La bernache du Canada (Branta canadensis) est présente toute l'année, avec des groupes atteignant les 40 individus en période hivernale.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

Château des Épioux (construit en 1650)

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Date de la dernière modification de la fiche

2013-07-03