Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1399 - Anciennes carrières de Géromont

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Heid de Géromont
Communes :Comblain-au-Pont
Cantonnements DNF :Aywaille
Surface :15.82 ha
Coordonnées :X Lambert : 235283 - Y Lambert : 129109
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cet ensemble de carrières souterraines a été ouvert dans le haut du versant gauche de la vallée de l'Ourthe en amont de Comblain-au-Pont. Les haldes gréseuses forment d'importants éboulis instables et abrupts, encore relativement ouverts et bien ensoleillés. Exceptionnel du point de vue patrimonial, ce vaste site d'extraction, où subsistent des vestiges d'anciennes infrastructures, connaît depuis peu un certain développement touristique (sentier géologique, visite d'une carrière souterraine, centre d'interprétation des chauves-souris). Ce site se caractérise non seulement par l'intérêt chiroptérologique des ouvrages souterrains, mais aussi par l'intérêt herpétologique et botanique des vastes éboulis siliceux et des lambeaux de pelouses rases.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F5 - Condroz central et oriental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Comblain-au-Pont15.82 haCOMBLAIN-AU-PONT (partim ???)LIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille15.82 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
E1.9Pelouses sur sableBA. Remacle

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Coronella austriacaOuiOuiReproduction (1 juv.)2001BA. Remacle
Podarcis muralisOuiNonReproduction2002CA. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Coenonympha arcaniaNonOuiPrésence (1 ex.)2001E. Graitson
Leptidea sinapisNonNonPlusieurs ex.2002CA. Remacle
Melanargia galatheaNonNonPlusieurs ex.2002CA. Remacle
Papilio machaonNonNonReproduction2002CA. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Omocestus rufipesAbondant2002A. Remacle
Phaneroptera falcata> 6 ex.2002A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Asplenium adiantum-nigrumPrésente à différents endroits2002A. Remacle
Dianthus carthusianorumRapport PCDN

Commentaires sur la faune

Mammifères
Chiroptères: site de première importance.

Reptiles
Ce site pierreux et bien ensoleillé est particulièrement favorable aux reptiles. S'y reproduisent au moins Coronella austriaca et Podarcis muralis.

Insectes
- Orthoptères: le site héberge une espèce de criquet vulnérable Omocestus rufipes, ainsi que la sauterelle Phaneroptera falcata, en expansion en Wallonie. La présence d'autres espèces intéressantes est possible, en particulier Chorthippus vagans (recensé aux Roches Noires/Chestion - Hofmans et al., 1989).
- Lépidoptères Rhopalocères: une espèce vulnérable: Coenonympha arcania; deux espèces sujettes à un faible risque: Leptidea sinapis et Melanargia galathea; une espèce à la limite d'être menacée: Papilio machaon.

Commentaires sur la flore

Autres espèces intéressantes: Potentilla norvegica (au moins en bordure du chemin carrossable menant à la carrière du Grand Banc), Petrorhagia prolifera (vu à plusieurs endroits), Hieracium bauhinii (espèce en extension en Wallonie). Un pied bien connu de Ficus carica (figuier) croît à la bordure d'un ancien replat de carrière, le long du sentier géologique (panneau 8).

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un vaste site d'extraction caractérisé par des pentes d'éboulis siliceux (haldes) encore bien ouvertes, jouissant d'un ensoleillement important, et par des ouvrages souterrains de très grand intérêt chiroptérologique.

Menaces

- Accroissement de la fréquentation suite au développement touristique.
- Développement progressif des ligneux pionniers.
- Déversement occasionnel de déchets au niveau de la partie supérieure.

Recommandations

- Contrôle si nécessaire des ligneux, notamment sur les replats.
- Arrêt des déversements de déchets dans la partie supérieure.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Accès libre: plusieurs sentiers.

Détails

Description physique

Situation générale: Ce vaste ensemble de carrières souterraines a été ouvert dans le haut du versant gauche de la vallée de l'Ourthe en amont de Comblain-au-Pont, sous le hameau de Géromont. On y a extrait, surtout en souterrain, du grès famennien (psammites) destiné à la production de pavés et de pierres de construction (voir notamment Caubergs, 1995).
Description du site: Le site envisagé ici comprend le versant gauche de l'Ourthe à partir du km 2,4 de la route longeant la rivière jusqu'au km 3,6 (point de départ du sentier montant à flanc de versant jusqu'à la carrière accessible au public).
La partie supérieure du versant est occupée par un certain nombre d'excavations où s'ouvre (s'ouvrait) l'entrée des 'caves', ainsi que par plusieurs replats. Les haldes gréseuses, plus ou moins colonisées par des ligneux arbustifs et arborescents, forment d'importants éboulis instables et abrupts sur le versant, jusqu'à la route inférieure où elles sont maintenues par un mur de soutènement. Entre la route de Géromont et le chemin carrossable parallèle à celle-ci, l'exploitation des haldes (encore occasionnelle) a créé de petites excavations aux pentes pierreuses.
Exceptionnel du point de vue patrimonial, ce vaste site d'extraction présente des vestiges d'anciennes infrastructures (murs de soutènement, restes de bâtiments, treuil, rails et plaques tournantes,...).
Fréquentation du site: Le site est traversé par le sentier géologique et le chemin d'accès au radier de la carrière accessible au public. La construction récente du Centre d'interprétation des chauves-souris accroît vraisemblablement la pression sur le site.
Présence de déchets: Au nord du chemin carrossable menant à la carrière ouverte au public, un petit versage actif (plastiques, déchets verts, pneus,...) en contrebas de la route de Géromont; fûts en fer au niveau d'une ancienne entrée souterraine à proximité. Vers l'est, un petit dépôt (ferrailles, éternit, béton) sur la pente sous le replat d'une excavation.
Environnement du site: Le site jouxte des terrains agricoles vers le nord et l'est, le prolongement boisé du versant vers le sud-ouest et la vallée de l'Ourthe vers le sud.

Description biologique

La pente de haldes est encore relativement ouverte, sauf dans certaines zones, notamment vers le bas du versant. La végétation ligneuse est composée de Salix caprea, Betula pendula, Populus tremula, Sorbus aucuparia, Prunus avium, Acer pseudoplatanus, Quercus robur, Cornus sanguinea, Corylus avellana, Salix purpurea lambertiana, Rosa canina, Prunus spinosa, Crataegus monogyna, Ribes uva-crispa, Ficus carica (un pied à la bordure du replat d'une excavation), Clematis vitalba, Cytisus scoparius.
Les lambeaux de pelouse sont plus intacts dans la partie orientale, sous le centre d'interprétation, qu'à proximité du chemin menant à la carrière du Grand Banc où apparaissent diverses rudérales. La strate herbacée globale colonisant les différents replats des excavations et les éboulis comprend les espèces suivantes: Helleborus foetidus, Petrorhagia prolifera, Silene vulgaris, Rumex scutatus, Hypericum perforatum, Lepidium campestre, Sedum album, S. rupestre, S. spurium (partie supérieure ouest), Potentilla neumanniana (abondante dans certains lambeaux de pelouse), Potentilla argentea, P. norvegica, Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Agrimonia eupatoria, Rubus sp., Lotus corniculatus, Anthyllis vulneraria, Trifolium arvense, T. dubium, Geranium columbinum, Pimpinella saxifraga, Daucus carota, Echium vulgare, Verbena officinalis, Origanum vulgare, Teucrium scorodonia, Thymus pulegioides, Valeriana repens, Scabiosa columbaria, Carlina vulgaris, Senecio erucifolius, S. inaequidens, Leucanthemum vulgare, Hieracium pilosella, H. bauhinii, H. sabaudum, H. murorum, Picris hieracioides, Solidago virgaurea, Inula conyzae, Eupatorium cannabinum, Leontodon autumnalis, Tanacetum vulgare, Centaurea (Jacea) sp., les poacées Melica ciliata, Poa compressa, Vulpia myuros et Arrhenatherum elatius, les fougères Asplenium adiantum-nigrum, A. trichomanes, A. ruta-muraria, Polypodium vulgare et Dryopteris filix-mas,...

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

Témoin d'une activité extractive caractéristique de Comblain-au-Pont.

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Anciens exploitants: nombreux.
Matériau(x) extrait(s): grès (carrières souterraines ayant fait suite à au moins une carrière à ciel ouvert).
Références
Référence sur anciens documents de la DPA: Comblain-au-Pont 47 à 67 (une vingtaine de périmètres ou caves).
Référence de la fiche ULg (1998): 'Carrière de Heid de Géromont'.
Référence de la fiche ULg (1994 - grès famennien): affleurement n° 147/55 et 56.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation(s): 1913 à 1965 (ancien registre des carrières - DPA).
Fin de l'exploitation: ?
Réaffectation prévue: ?
Réaffectation effective: laissé en l'état, sauf certaines parties (exploitation de haldes principalement). Aménagement touristique léger, avec création d'un sentier écologique, visite d'une carrière souterraine et construction du centre d'interprétation des chauves-souris qui domine la vallée de l'Ourthe.

Divers

Sources

SABLIERES
CSIS
OFFH

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx).