Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

141 - Mittelbach

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Martine Clesse / Crombacher Mühle / An der Mitte
Communes :Burg-Reuland, Sankt Vith (Saint-Vith)
Cantonnements DNF :Saint-Vith
Surface :106.27 ha
Coordonnées :X Lambert : 271818 - Y Lambert : 105145
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site s'inscrit dans un paysage de vallée peu encaissée essentiellement dominée par les prairies de fauche et les pâtures intensives et reste relativement éloigné des grands massifs boisés. Le ruisseau du Mittelbach, un affluent de la Braunlauf, s'écoule à travers un paysage agricole ouvert. Abandonnés par l'agriculture, le fond de la vallée accueille cependant encore des habitats remarquables: bas-marais acides, prairies humides à bistorte, landes à bruyère et à genêt, nardaies et prairies submontagnardes à fenouil des alpes. L'avifaune est très représentative des fonds humides de l'Ardenne: le traquet tarier (Saxicola rubetra), la bergeronnette printanière (Motacilla flava), le bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus) comptent parmi les nicheurs réguliers. Toutefois, en dehors de cette réserve, le site se détériore progressivement par l'intensification de l'agriculture herbagère, par de multiples remblais et par des plantations d'épicéas.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L7 - Saint-Vith

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Crombach45.96 haSANKT-VITH - SAINT-VITHLIEGE
Thommen60.32 haBURG-REULANDLIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Saint-Vith106.27 haMalmédy

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Une partie du site est sous Réserve Naturelle agréée (28,9594 ha).

Propriétaire(s)

NATAGORA (Réserves Naturelles RNOB)

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Bernard SCHAUS - Zum Huppertsberg 12 - 4780 Sankt Vith - tel.: 080/57.13.19 (conservateur Natagora "Martine Clesse")

M. Wiesemes, rue Wallerode 112, 4770 Meyrode. Tél. : 080/22.85.81.
R. Margraaf.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6608Martine Clesse28,9594 ha
RNOB_020Braunlauf
RNOB_109Martine Clesse

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
C1.2Eaux stagnantes mésotrophesPlan de gestion RNA
C1.3Eaux stagnantes eutrophesPlan de gestion RNA
C2.1Sources et ruisseaux de sourcePlan de gestion RNA
C2.2Cours d'eau rapides (zone salmonicole)Plan de gestion RNA
C3.26Phalaridaies
D1.11Tourbières hautes actives
D2.2Bas-marais acidesPlan de gestion RNA
D2.22Bas-marais à [Carex nigra], [Carex canescens] et [Carex echinata]Plan de gestion RNA
D2.3Tourbières de transition et tremblantes
D2.39Radeaux de [Menyanthes] et de [Comarum]Plan de gestion RNA
D5.21fCaricaies à [Carex vesicaria]Plan de gestion RNA
E1.7Nardaies
E1.71Nardaies méso-hygrophilesPlan de gestion RNA
E1.73Pelouses à [Deschampsia flexuosa]Plan de gestion RNA
E2.11aPâtures permanentes intensivesPlan de gestion RNA
E2.11bPrairies pas ou peu fertiliséesPlan de gestion RNA
E2.11cPrairies fortement fertiliséesPlan de gestion RNA
E2.23Prairies de fauche sub-montagnardes peu fertiliséesPlan de gestion RNA
E3.41Prairies de fauche humidesPlan de gestion RNA
E3.42Prés à joncs à tépales aigusPlan de gestion RNA
E3.51Prairies humides oligotrophesPlan de gestion RNA
E5.412Mégaphorbiaies rivulaires à Reine des présPlan de gestion RNA
E5.421Prairie abandonnée à Reine des présPlan de gestion RNA
E5.6Végétations rudéralesPlan de gestion RNA
F3.13Fourrés de colonisation des sols pauvres, acides
F3.14Sarothamnaies
F3.1aSaulaies non marécageuses à Salix aurita et Salix cinereaPlan de gestion RNA
F4.2Landes sèchesPlan de gestion RNA
F4.21Landes sèches submontagnardes à [Vaccinium] et [Calluna]Plan de gestion RNA
FA.4Haies bien développées, pauvres en espècesPlan de gestion RNA
G1.2Aulnaies-frênaies alluviales et forêts mélangées à chêne-orme-frênePlan de gestion RNA
G1.51Boulaies tourbeuses à sphaignesPlan de gestion RNA
G1.61Hêtraies acidophiles médio-européennesPlan de gestion RNA
G1.87aChênaies acidophiles médio-européennes non thermophilesPlan de gestion RNA
G1.9Forêts avec bouleau, tremble, sorbier des oiseleurs, coudrier ou saulePlan de gestion RNA
G1.911bBoulaies de colonisation ou de dégradation, à l'exception des boulaies tourbeuses et des chênaies-pédonculées à bouleauPlan de gestion RNA
G1.9aForêts mélangées à bouleau, tremble, sorbier des oiseleurs et/ou saule marsaultPlan de gestion RNA
G1.9bSaulaies de colonisation ou de recolonisationPlan de gestion RNA
G3.FaPlantations de conifères en fond de valléePlan de gestion RNA
G3.FccPlantations de conifères sur sols oligotrophes hormis celles en milieu humide ou en fond de valléePlan de gestion RNA
G5.1bAlignements d'arbres en milieu ouvert hormis le long des cours d'eauPlan de gestion RNA
G5.7aaJeunes plantations feuillues en milieu forestierPlan de gestion RNA
G5.8baMises à blanc, clairières, trouées récentes en milieu oligotrophe, non marécageuxPlan de gestion RNA
G5.8cMises à blanc, clairières, trouées récentes en milieu marécageuxPlan de gestion RNA

Commentaires sur les biotopes

Prairies humides

Une majeure partie de la réserve est occupée par des complexes de prairies humides composée d'une mosaïque de nombreux groupement végétaux:

· Des bas marais acides et à Eriophorum angustifolium colonisant les dépressions, les pentes faibles et les zones de résurgence. Les espèces typiques sont des laîches de petites tailles, des dicotylées typipques des milieux marécageux et des sphaignes. Ils sont surtout présents dans la partie amont de la réserve.

· Des jonchaies acutiflores se rencontrent dans des zones fangeuses à pH acide et ceci un peu partout au sein de la réserve.

· Des prairies humides (peu fertilisées) sont omniprésentes et dominées par des graminées prairiales.

· Des mégaphorbiaies occupent des sols riches et humides et sont caractérisées par la présence de hautes herbes hygrophiles.

· Des prairies pâturées humides peu ou pas fertilisées (avec une charge faible en bétail) avec un mélange d'espèces prairiales banales, d'espèces hygrophiles et d'espèces hygrophiles nitrofuges de landes et de prairies non amendées.

· Des magnocariçaies à Carex vesicaria.

Prairies mésophiles

Les pâtures présentent sont essentiellement extensives et généralement humides avec un cortège d'espèces hygrophiles. Certaines parcelles s'apparentent à des prés de fauche submontagnards; ce sont des prairies typiques de la Haute Ardenne développées sur les versant des vallées autrefois irrigués et sur les sols alluvionnaires. Ces prairies présentent une flore diversifiée et riche en dicotylées avec des sp. montagnardes typiques.

Landes et pelouses acidophiles

Ces fragments de retrouvent au sein de coupes forestières sur forte pente dans la partie aval de la réserve. Il s'agit de nardaies, de landes sèches et de pelouses à Deschampsia flexuosa. Des fourrés de colonisation acidophiles et des formations dominées par les genêts se rencontrent également.

Forêts feuillues

Elles sont rares. Il s'agit de forêt mélangée à bouleau/tremble/sorbier/saules, de boulaies de colonisation et de saulaies non marécageuses.

Milieux auqatiques

Le site s'articule autour des réseaux hydrographiques des Mittelbach et Moderbach et est donc concerné par plusieurs ruisseaux de sources. En amont, ces eaux sont de bonne qualité; en aval, les ruisseaux ont un caractère plus eutrophe. Les berges sont colonisées par une végétation fournie. Le site présente aussi des plans d'eau aux eaux méso- à eutrophes.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Capreolus capreolusNonNonPlan de gestion RNA
Cervus elaphusNonNonPlan de gestion RNA
Lepus europaeusNonNon2014Plande gestion RNA + OBS.BE
Martes foinaOuiNonPlan de gestion RNA
Mustela ermineaOuiNon2012R. Thunus
Ondatra zibethicusNonNonPlan de gestion RNA
Sciurus vulgarisOuiNonPlan de gestion RNA
Vulpes vulpesNonNonPlan de gestion RNA
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acanthis cabaretPlan de gestion RNA
Accipiter gentilisOuiNonPlan de gestion RNA
Accipiter nisusOuiNonPlan de gestion RNA
Acrocephalus palustrisOuiNon8 couples en 19971999F. Vassen, N. Paquay
Acrocephalus palustrisOuiNon1999F. Vassen
Anthus pratensisOuiOui9 couples en 19971999F. Vassen, N. Paquay
Anthus spinolettaOuiNonPlan de gestion RNA
Anthus trivialisOuiNonPlan de gestion RNA
Ardea albaOuiNonPlan de gestion RNA
Ciconia ciconiaOuiNonPlan de gestion RNA
Ciconia nigraOuiOuiPlan de gestion RNA
Cinclus cinclusOuiNonPlan de gestion RNA
Corvus coraxOuiOuiPlan de gestion RNA
Dryocopus martiusOuiNonPlan de gestion RNA
Emberiza citrinellaOuiNonPlan de gestion RNA
Emberiza schoeniclusOuiNon6 couples en 19971999F. Vassen, N. Paquay
Falco subbuteoOuiNonPlan de gestion RNA
Falco tinnunculusOuiNonPlan de gestion RNA
Gallinago gallinagoOuiOuiPlan de gestion RNA
Grus grusOuiNonPlan de gestion RNA
Hippolais polyglottaOuiNonPlan de gestion RNA
Lanius collurioOuiNon2007O. Schott
Lanius excubitorOuiOuiPlan de gestion RNA
Locustella naeviaOuiNon1 couple1999F. Vassen, N. Paquay
Milvus migransOuiOuiPlan de gestion RNA
Milvus milvusOuiOuiPlan de gestion RNA
Motacilla flavaOuiNon1999F. Vassen
Motacilla flavaOuiNon6 couples en 19971999F. Vassen, N. Paquay
Pernis apivorusOuiNon2014Plan de gestion RNA
Saxicola rubetraOuiOui7 couples en 19971999F. Vassen, N. Paquay
Saxicola rubicolaPlan de gestion RNA
Spinus spinusPlan de gestion RNA
Streptopelia turturOuiOuiPlan de gestion RNA
Sylvia communisOuiNon1999F. Vassen
Turdus pilarisOuiNonPlan de gestion RNA
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNon1999F. Vassen
Ichthyosaura alpestrisOuiNon
Lissotriton helveticusOuiNon
Rana temporariaOuiNon2012Plan de gestion RNA
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1999F. Vassen
Natrix natrixOuiOui2007O. Schott
Zootoca viviparaOuiNon1999F. Vassen
Animaux - Vertébrés - Poissons
Salmo truttaNonOuiPlan de gestion RNA
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis aglajaNonOuiPlan de gestion RNA
Argynnis paphiaNonNon2018J. Franchimont
Boloria eunomiaOuiOui2017Baltus O. (2017), G. Neve (1991)
Boloria seleneNonNon2007A. Debroyer
Brenthis inoNonNon2018O. Baltus (2018), A. Debroyer (2007)
Callophrys rubiNonNonPlan de gestion RNA
Issoria lathoniaOuiNon2003J. Lindsey
Lycaena helleOuiOui2009P. Goffart
Lycaena hippothoeNonOui2003J. Lindsey
Lycaena phlaeasNonNon2012P. Goffart
Lycaena tityrusNonNonPlan de gestion RNA
Invertébrés - Insectes - Libellules
Erythromma najasNonNon2007A. Debroyer, V. Fichefet
Sympetrum danaeNonNonPlan de gestion RNA
Plantes - Plantes supérieures
Achillea ptarmica1999F. Vassen
Achillea ptarmicaPlan de gestion RNA
Agrostis caninaPlan de gestion RNA
Agrostis capillaris1999F. Vassen
Alopecurus geniculatusPlan de gestion RNA
Alopecurus pratensisPlan de gestion RNA
Angelica sylvestrisPlan de gestion RNA
Anthriscus sylvestrisPlan de gestion RNA
Arnica montanaPrésence actuelle à confirmerF. Vassen
Briza mediaPlan de gestion RNA
Calamagrostis canescensPlan de gestion RNA
Calluna vulgarisPlan de gestion RNA
Caltha palustrisPlan de gestion RNA
Campanula rotundifoliaPlan de gestion RNA
Cardamine pratensis1999F. Vassen
Carex acuta
Carex canescensPlan de gestion RNA
Carex caryophylleaPlan de gestion RNA
Carex demissaPlan de gestion RNA
Carex distichaPlan de gestion RNA
Carex echinataPlan de gestion RNA
Carex nigraPlan de gestion RNA
Carex ovalisPlan de gestion RNA
Carex pallescensPlan de gestion RNA
Carex piluliferaPlan de gestion RNA
Carex rostrataPlan de gestion RNA
Carex vesicariaPlan de gestion RNA
Cirsium arvensePlan de gestion RNA
Cirsium palustrePlan de gestion RNA
Comarum palustre2018Plan de gestion RNA (2018), Rouxhet et al. (1999)
Convolvulus arvensisPlan de gestion RNA
Crepis paludosaPlan de gestion RNA
Cynosurus cristatusPlan de gestion RNA
Cytisus scopariusPlan de gestion RNA
Dactylorhiza fistulosa1999F. Vassen
Dactylorhiza maculata1999F. Vassen
Dactylorhiza majalis1999F. Vassen
Deschampsia cespitosaPlan de gestion RNA
Deschampsia flexuosaPlan de gestion RNA
Eleocharis palustris1999F. Vassen
Elymus repensPlan de gestion RNA
Epilobium hirsutumPlan de gestion RNA
Epilobium palustrePlan de gestion RNA
Equisetum fluvatilePlan de gestion RNA
Equisetum palustrePlan de gestion RNA
Equisetum sylvaticumPlan de gestion RNA
Erica tetralix1999F. Vassen
Eriophorum angustifoliumPlan de gestion RNA
Eriophorum vaginatum1999F. Vassen
Filipendula ulmariaPlan de gestion RNA
Galium aparinePlan de gestion RNA
Galium palustrePlan de gestion RNA
Galium saxatilePlan de gestion RNA
Galium uliginosumPlan de gestion RNA
Genista anglica1999F. Vassen
Geranium sylvaticum1999F. Vassen
Heracleum mantegazzianumPlan de gestion RNA
Holcus lanatusPlan de gestion RNA
Hypericum maculatumPlan de gestion RNA
Impatiens glanduliferaPlan de gestion RNA
Iris pseudacorusPlan de gestion RNA
Juncus acutiflorusPlan de gestion RNA
Juncus conglomeratusPlan de gestion RNA
Juncus effususPlan de gestion RNA
Juncus filiformis1999F. Vassen
Knautia arvensisPlan de gestion RNA
Lathyrus linifoliusPlan de gestion RNA
Lemna minorPlan de gestion RNA
Lotus pedunculatusPlan de gestion RNA
Luzula campestrisPlan de gestion RNA
Luzula multifloraPlan de gestion RNA
Lychnis flos-cuculiPlan de gestion RNA
Menyanthes trifoliata2018Plan de gestion RNA (2018), F. Vassen (1999)
Meum athamanticum2018Plan de gestion RNA (2018), F. Vassen (1999)
Molinia caeruleaPlan de gestion RNA
Myosotis nemorosaPlan de gestion RNA
Nardus stricta1999F. Vassen
Persicaria bistorta1999F. Vassen
Phalaris arundinacea1999F. Vassen
Phyteuma nigrumPlan de gestion RNA
Pimpinella saxifragaPlan de gestion RNA
Poa trivialisPlan de gestion RNA
Polemonium caeruleumPlan de gestion RNA
Polygonum bistortaPlan de gestion RNA
Potamogeton polygonifoliusPlan de gestion RNA
Prunus serotinaPlan de gestion RNA
Ranunculus acrisPlan de gestion RNA
Ranunculus penicillatusPlan de gestion RNA
Ranunculus repensPlan de gestion RNA
Rinanthus minorPlan de gestion RNA
Rorippa palustrisPlan de gestion RNA
Rosa tomentosaPlan de gestion RNA
Rumex acetosaPlan de gestion RNA
Rumex acetosellaPlan de gestion RNA
Salix auritaPlan de gestion RNA
Salix cinereaPlan de gestion RNA
Sambucus racemosaPlan de gestion RNA
Scutellaria galericulataPlan de gestion RNA
Sorbus aucupariaPlan de gestion RNA
Sparganium erectum1999F. Vassen
Spiraea albaPlan de gestion RNA
Stachys officinalisPlan de gestion RNA
Succisa pratensisPlan de gestion RNA
Symphoricarpos albusPlan de gestion RNA
Teucrium scorodoniaPlan de gestion RNA
Trisetum flavescensPlan de gestion RNA
Urtica dioicaPlan de gestion RNA
Vaccinium myrtillusPlan de gestion RNA
Vaccinium oxycoccos1999F. Vassen
Valeriana dioicaPlan de gestion RNA
Valeriana repensPlan de gestion RNA
Veronica beccabungaPlan de gestion RNA
Veronica scutellataPlan de gestion RNA
Viola palustris
Wahlenbergia hederacea1999F. Vassen
Plantes - Mousses
Sphagnum spp.1999Plan de gestion RNA

Commentaires sur la faune

Quelques espèces de grands mammifères sont observées comme le cerf élaphe, le chevreuil, le blaireau et le renard. Présence à confirmer de Lutra lutra (d'après Saintenoy-Simon, 1994).

Plusieurs espèces intéressantes nichent dans ces vallées (et notamment des oiseaux inféodés aux prairies humides et extensives. Plus de 60 sp. ont été recensées: Motacilla flava, Anthus pratensis, Acrocephalus palustris, Locustella naevia, Sylvia communis, Saxicola rubetra, Emberiza schoeniclus, Gallinago gallinago (nidificateur probable), Lanius collurio, L. excubitor. Divers rapaces chassent dans le site comme Buteo buteo, Accipiter nisus, A. gentilis, Milvus milvus, Falco tinnunculus. Anthus spinoletta est observé en hivernage. La Cigogne noire (Ciconia nigra) fréquente aussi le site.

Herpétofaune:
Triturus alpestris, Triturus helveticus, Rana temporaria, Bufo bufo, Lacerta vivipara, Anguis fragilis sont présents dans la vallée du Mittelbach. La présence de la couleuvre à collier est également confirmée.
Rhopalocères:
Une trentaine d'espèces ont été observées dont: Argynnis aglaja (grand nacré), Lycaena helle (cuivré de la bistorte) et Boloria eunomia (nacré de la bistorte).

Commentaires sur la flore

231 sp. de plantes supérieures ont été recensées dont : Comarum palustre, Dactylorhiza fistulosa, Dactylorhiza maculata, Eleocharis palustris, Erica tetralix, Eriophorum vaginatum, Genista anglica, Geranium sylvaticum, Juncus filiformis, Menyanthes trifoliata, Meum athamanticum, Polemonium coeruleum, Scutellaria galericulata, Sparganium erectum, Vaccinium oxycoccos, Wahlenbergia hederacea. La présence actuelle d'Arnica montana mériterait d'être vérifiée.

Espèces exotiques

Présence du rat musqué sur le ruisseau du Braunlauf. Plusieurs espèces végétales problématiques ont été observées:

- le Polémoine bleu: espèce abondante dans les plaines alluviales;

- la Spirée nord-américaine: plusieurs massifs arbustifs en bordure du Mittelbach;

- la Balsamine de l'Himalaya: quelques pieds en bordure du Moderbach;

- le Cerisier tardif: quelques jeunes pieds en lisière de prairies humides / mégaphorbiaies;

- la Symphorine: quelques pieds en bordure de prairies humides / mégaphorbiaies;

- la Berce du Caucase: assez abondante le long du cours d'eau.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un ensemble de prés humides de grand intérêt botanique, entomologique et ornithologique : le site est d'une grande importance pour l'avifaune des prés humides du plateau ardennais (traquet tarier, bergeronnette printanière...).

Menaces

- Changement d'affectation des parcelles : fermeture et fragmentation du paysage dû à l'enrésinement et aux plantations d'aulnes, remblayage ou drainage de zones humides, amendement des parcelles agricoles avoisinants la réserve naturelle, dépôts de déchets agricoles en bordure du site ...D'autre part, diverses parcelles intéressantes ont été rachetées par des fermiers locaux. Elles ont été labourées et asséchées et soumises à une agriculture intensive.

- Abandon de la gestion traditionnelle extensive : prolifération de la mégaphorbiaie au détriment des communautés vivantes des prés humides et des bas-marais acides, fermeture paysagère de la vallée due à une prolifération des fourrés de saules en plaine alluviale...

- Pollution : eutrophisation de la plaine alluviale par des effluents domestiques non épurés en provenance des villages de Kapellen et Hinderhausen.

- Prolifération d'espèces non-indigènes comme Heracleum mantegazzianum.

- Récolte d'animaux et de plantes rares par des collectionneurs : insectes et orchidées.

Recommandations

- Agrandissement et consolidation de la réserve naturelle par l'acquisition ou la location de parcelles supplémentaires, notamment par l'achat de prairies sèches en bordure de la plaine alluviale.

- Développement et recherche de nouveaux partenariats pour la gestion de la réserve naturelle par le pâturage extensif.

- Abattage complet des aulnaies et boulaies artificielles, puis restauration de la lande à Calluna vulgaris et Genista anglica par le pâturage extensif.

Plan de gestion

Le plan de gestion prévoit la conservation des prairies peu ou pas amendées des fonds de vallée. Le caractère ouvert du paysage sera maintenu, mais une certaine structuration sera recherchée (maintien de bouquets de saules et de haies vives, par ex.), pour favoriser certaines espèces d'oiseaux (pies-grièches). La nidification de la bécassine des marais sera encouragée par le fauchage des jonchaies avec exportation de la litière.
Sur le plan botanique, une attention particulière sera accordée aux pelouses à Nardus stricta et Arnica montana, aux vestiges de prés à Meum athamanticum, aux microtourbières à Vaccinium oxycoccos.
Différentes mesures de restauration ont déjà été entreprises sur les terrains de la réserve naturelle : coupes d'épicéas, nettoyage des fond de bois et débroussaillage. Certaines zones seront pâturées, d'autres fauchées manuellement tous les cinq ans, d'autres seront fauchées à la machine (contrat d'entreprise avec des cultivateurs) tous les deux-trois ans, les dernières seront laissées à leur évolution spontanée. Merci de se référer au LCN 6608 pour obtenir de plus amples informations sur les objectifs et les modalités de gestion de la réserve.

Accès du public

Les routes/chemins traversant la vallée du Mittelbach permettent un accès facile au site. Le public y est informé à l'aide de panneaux didactiques. L'accès au public au sein de la réserve naturelle elle-même sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.
Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).
Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.
Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Il s'agit d'un chapelet d'anciens prés de fauche et de zones de sources situés dans les vallées de la Braunlauf, du Mittelbach et d'un petit affluent de la Braunlauf. Le Mittelbach est un affluent de la Braunlauf qui appartient au bassin de l'Our et donc du Rhin.

Le sous-sol est constitué de schistes phylladeux et quartzophylladeux du Siegenien supérieur. Le sol est formé d'argiles de dissolution de ces roches (de type limoneux à charge schisto-caillouteuse), mais certains fonds de vallée (celle du Mittelbach en particulier) montrent des limons nivéo-éoliens du Pléistocène supérieur. Les rares sols tourbeux forment des lentilles minces et effilées dans certains tronçons de dépressions où l'évacuation des eaux de surface est malaisée en toute saison. L'altitude y est comprise entre 440 et 495 mètres.

Les parcelles sont situées dans les fonds de vallées. Elles s'insèrent dans un paysage ouvert, au relief assez ondulé et se trouvent au contact de prairies intensivement exploitées créant ainsi un cloisonnement de l'espace favorable à de nombreux oiseaux.

Description biologique

La végétation est formée d'une mosaïque de groupements. On observe :
- Des peuplements de Phalaris arundinacea (Phalaridion) dans les parties basses, régulièrement inondées, avec des faciès à Caltha palustris ou Persicaria bistorta.
- Des marais flottants dans les dépressions situées hors de la zone inondable et alimentées par des eaux moins riches avec Comarum palustre, Menyanthes trifoliata, Carex rostrata (Caricetum rostrato-Vesicariae comaretosum; Cariceto canescentis-Agrostidetum caninae), tourbières flottantes. Des zones atterries sont envahies par Carex nigra, C. echinata, Vaccinium oxycoccos et Sphagnum div. sp. y sont nichées.
- Des prairies qui étaient encore fauchées récemment montrent Achillea ptarmica, Agrostis canina, Angelica sylvestris, Cardamine pratensis, Holcus lanatus, Lychnis flos-cuculi, Rumex acetosa,... (prairies de fauche abandonnées). L'abandon du fauchage entraîne l'envahissement par Filipendula ulmaria (Filipendulion), tandis que leur pâturage provoque l'apparition de plages de Juncus effusus (Agropyro-Rumicion crispi).
- Des jonchaies à Juncus acutiflorus (Juncetum acutiflori).
- Des magnocariçaies à Carex acuta, C. vesicaria.
- Des pelouses à Agrostis capillaris, Nardus stricta, Arnica montana (Nardo-Galion). Meum athamanticum est épars;
- Des prairies à Deschampsia cespitosa et Persicaria bistorta.

Monument naturel

Aucun monument naturel.

Monument historique

Aucun monument historique.

Histoire du site

La réserve joue un rôle exceptionnel en tant que témoin des anciennes pratiques agro-pastorales de l'Ardenne nord-orientale. Défrichement au Moyen-Age, exploitation intensive pendant plusieurs siècles avec pacage des landes à bruyère et fauchage tardif sur les bas de versant et fonds de vallées. Ces fonds ont connu une irrigation printanière destinée à leur apporter un amendement et un réchauffement plus précoce afin d'augmenter leur production en fourrage pour l'hivernage du bétail: l'abîssage consistait à amener l'eau (d'une source/ruisseau) sur un pré de fauche par un canal de dérivation subparallèle aux courbes de niveau sur le flanc d'un vallon et à laisser couler lentement cette eau sur le pré pendant plusieurs jours/semaines. Avant l'arrivée du charbon, l'exploitation de la tourbe était pratiquée au printemps et les trous d'exploitation se remplissaient d'eau et étaient rapidement envahis par une végétation pionnière. Fauchage et pâturage se sont poursuivis jusque dans les années 1950. La modernisation de l'agriculture entraîne le boisement en résineux des anciennes landes sur les versants et l'intensification de l'exploitation des prairies sur les sols bien drainés accessibles aux machines agricoles de plus en plus lourdes et l'abandon de l'exploitation des fonds humides.

Divers

Sources

RESNAT

OFFH (encodage en ligne)

Plan de gestion RNA

Répondants de l'information

NATAGORA (Réserves Naturelles RNOB)

Date de la dernière modification de la fiche

2019-01-29