Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1443 - Carrières souterraines du Thier du Mont

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Thier du Mont / Tier du Mont
Communes :Vielsalm
Cantonnements DNF :Vielsalm
Surface :5.44 ha
Coordonnées :X Lambert : 259114 - Y Lambert : 107893
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Ce site d'extraction de schiste ardoisier et secondairement de coticule s'étend sur le versant exposé au sud du Thier du Mont, tout près du débouché de la vallée du Golnai dans celle du Glain. Il est remarquable sur le plan du patrimoine industriel: fosses, puits maçonnés (coticule), vestiges de baraques et de poudrières, murs, cônes de déblais intacts,... Son intérêt chiroptérologique est important. Le Thier du Mont est inclus dans le site Natura 2000 'Bassin supérieur de la Salm'.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L4 - Plateau des Tailles

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Vielsalm5.44 haVIELSALMLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Vielsalm5.44 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
G3.FPlantations de conifèresCA. Remacle
H1.7aMines et tunnels souterrains désaffectésBA. Remacle

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
31.8DRecrûs caducifoliésCA. Remacle
61.12Éboulis siliceux des régions hautes septentrionalesBA. Remacle
62.42Falaises intérieures siliceusesCA. Remacle

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis daubentoniiOuiOui< 10 i.2002J. Fairon
Myotis mystacinus/brandtii> 10 i.2002J. Fairon
Myotis nattereriOuiOuiPrés.2002J. Fairon
Plecotus auritusOuiOuiPrés.2002J. Fairon
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon1 ad.2001CA. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Nemobius sylvestris2001CA. Remacle

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 4

Commentaires sur la faune

Le site est d'un grand intérêt chiroptérologique.

Commentaires sur la flore

Aucune espèce intéressante recensée dans ce site, hormis Sedum rupestre (assez rare en Ardenne d'après la flore de Lambinon et al., 1992). Toutefois, la flore cryptogamique comprend vraisemblablement des espèces intéressantes.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un complexe d'exploitations souterraines intéressant sur le plan chiroptérologique.

Menaces

- Accroissement possible de la fréquentation.
- Boisement progressif des verdous exposés au sud.
- Altérations progressives des vestiges datant de l'exploitation.
- Vandalisme et dérangement de la faune chiroptérologique.

Recommandations

- Protection efficace des parties des réseaux souterrains les plus intéressantes sur le plan chiroptérologique.
- Maintien des verdous ou de certains verdous bien ensoleillés.
- Surveillance accrue.
- Protection du site par le placement d'un système de fermeture.

Plan de gestion

Sans objet actuellement.

Accès du public

Site interdit au public (propriété privée).

Détails

Description physique

Situation générale: Ce site, long de plus de 500 m, s'étend d'est en ouest sur le versant exposé au sud du Thier du Mont, tout près du débouché de la vallée du Golnai dans celle du Glain. On y a extrait non seulement du schiste ardoisier de l'Ordovicien (anciennement Salmien), mais aussi du coticule, au moins à son extrémité orientale.
Description du site: Ce site relativement complexe est remarquable sur le plan du patrimoine industriel: fosses, puits maçonnés (pierre sèche) de forme rectangulaire (pour l'extraction du coticule), vestiges de baraques et poudrières, murs. Les verdous sont échelonnés sur le versant et sont en majorité intacts grâce à leur éloignement de tout chemin carrossable.
De façon simplifiée, ce site peut être divisé en quatre niveaux accessibles par des sentiers plus ou moins parallèles. Un schéma partiel du site (Caubergs, 1991) montre l'emplacement des principaux puits.
Le premier secteur rencontré à partir de l'extrémité orientale correspond, au moins en partie, à une zone d'extraction de coticule reconnaissable à la présence de puits de forme rectangulaire.
Plus vers l'ouest commence le niveau 1 de la zone ardoisière, accessible par le sentier inférieur. Le verdou montre une pente abrupte et instable qui domine les prés de plus de 12 m.
Au niveau 2, où arrive un sentier partant du précédent, on peut notamment voir une entrée de fosse, des vestiges de baraques et de murs de soutènement à différents endroits, ainsi qu'un long verdou.
- Le niveau 3 est accessible par un sentier moins fréquenté, partant du précédent. Il conduit à un long replat limité par une pente de haldes descendant jusqu'au niveau 2. Plusieurs excavations à ciel ouvert y ont été creusées. Des vestiges de ruines, des entrées de galeries et des murs sont visibles à plusieurs endroits.
- Plus haut, dans la pineraie, le niveau 4 comprend un ensemble de ruines, une excavation longée par un sentier.
Dans la pessière voisine, quelques petites traces d'extraction sont encore visibles.
Fréquentation du site: Site privé peu fréquenté.
Présence de déchets: Quelques déchets (surtout ferrailles) dans certains puits à coticule en bord de sentier.
Environnement du site: Versant boisé au nord, terrains agricoles au sud.

Description biologique

Le site est environné de plantations de conifères et de coupes à blanc. Il est colonisé par les ligneux suivants: Betula pendula, Betula pubescens, Quercus robur, Q. petraea, Sorbus aucuparia, Pinus sylvestris, Picea abies, Larix sp., Fraxinus excelsior, Salix caprea, Populus tremula,…
Le replat des principaux verdoux est encore assez ouvert et ensoleillé. Les lichens (e.a. Cladonia) y sont globalement abondants, ainsi que les bryophytes.
Au sol poussent une végétation plus ou moins discontinue selon les endroits, composée d'un spectre réduit d'espèces en majorité acidiphiles: Stellaria holostea, Rumex acetosella, Hypericum perforatum, Calluna vulgaris, Vaccinium myrtillus, Sedum rupestre (premier verdou à l'extrémité orientale), Fragaria vesca, Teucrium scorodonia, Veronica chamaedrys, Hieracium pilosella, Carex pilulifera, Deschampsia flexuosa, Poa nemoralis, les fougères Dryopteris filix-mas, D. dilatata, D. carthusiana, Athyrium filix-femina, Polypodium vulgare et Pteridium aquilinum, ainsi que Rubus sp. et Cytisus scoparius. Sur les murs croissent diverses fougères, en particulier Cystopteris fragilis, Asplenium trichomanes et A. ruta-muraria.
Présence sur le site d'au moins 8 espèces de chiroptères dont 4 appartenant à l'Annexe II de la directive ' Habitats '.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

Ce site, où subsistent de nombreux vestiges, est important du point de vue patrimonial.

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant: Jacques (coticule).
Matériau(x) extrait(s): schiste ardoisier et coticule (partie orientale).
Références
Référence sur anciens documents de la DPA: Vielsalm n° 9 (partie orientale du site).
Déroulement de l'exploitation: l'extraction y débuta au cours du 18ème siècle (Remacle, 1968; Dumont et Champluvier, 1994); la production d'ardoise y a duré jusqu'en 1930 (Remacle, 1976).
Autorisation(s): pour la carrière de coticule, 1936.
Fin de l'exploitation: 1930 (Remacle, 1976) pour les ardoisières.
Réaffectation prévue: -
Réaffectation effective: boisement spontané et pessières.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx).