Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1507 - Vallée de la Wamme en aval de Mochamps

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Ruisseau du Fayi de Luci
Communes :Tenneville
Cantonnements DNF :Nassogne
Surface :68.57 ha
Coordonnées :X Lambert : 225292 - Y Lambert : 88385

Intro

Brève description

Localisé en Ardenne centrale à 8 km au nord-est de Saint-Hubert, le site comprend la vallée de la Wamme depuis la route N889 jusque Mochamps. Au début du 20ème siècle, tout le secteur fut largement enrésiné, ne laissant plus guère de place aux landes et tourbières qui parsemaient la région. Depuis la fin des années 2000, d'importantes coupes d'épicéas effectuées dans le cadre de travaux de restauration du Life Saint-Hubert ont permis remettre en lumière une portion importante de la vallée. On y trouve des habitats de grand intérêt comme des sources, bas-marais acides, nardaies, prairies de fauche, etc. La faune comprend diverses espèces remarquables comme la pie-grièche grise (Lanius excubitor), le torcol fourmilier (Jynx torquilla) et la cigogne noire (Ciconia nigra). L'ensemble du site fait partie de la réserve naturelle domaniale de Mochamps-Wamme créée en 2014 qui s'étend sur 278 hectares.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L3 - Ardenne centrale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Tenneville68.57 haTENNEVILLELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nassogne68.57 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6967Mochamps-Wamme

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anthus pratensisOuiOui2007Life St-Hubert
Anthus trivialisOuiNon2007Life St-Hubert
Carduelis cannabinaOuiNon2007Life St-Hubert
Ciconia nigraOuiOui2012Divers obs.
Cinclus cinclusOuiNonNatura 20002007Life St-Hubert
Cuculus canorusOuiOuiLife St-Hubert
Dryocopus martiusOuiNon2012Life St-Hubert
Emberiza citrinellaOuiNon2007Life St-Hubert
Jynx torquillaOuiOuiNicheur probable2010D. Vieuxtemps, J.-M. Linden
Lanius collurioOuiNonNicheur2010Life St-Hubert, Y. Giot
Lanius excubitorOuiOuiNicheur2012Life St-Hubert + divers obs.
Parus cristatusOuiNon2007Life St-Hubert
Pernis apivorusOuiNon2007Life St-Hubert
Regulus regulusOuiNon2007Life St-Hubert
Saxicola torquatusOuiNon2007Life St-Hubert
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon1999Life St-Hubert
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon2007Life St-Hubert
Aporia crataegiNonNon2007Life St-Hubert
Boloria eunomiaOuiOuiProtégé2002CDufrêne M.
Carterocephalus palaemonNonNon2007Life St-Hubert
Erebia medusaOuiOui2011BDivers obs.
Lycaena hippothoeNonOui2007Life St-Hubert
Invertébrés - Insectes - Libellules
Sympetrum danaeNonNonCG.T. Gomphus (Ph. Goffart)
Plantes - Plantes supérieures
Carex canescens2000CSaintenoy-Simon
Carex elongataqq2000BRouxhet S.
Carex paniculata2000Rouxhet S.
Crepis paludosa2000BSaintenoy-Simon
Daphne mezereumqq2000Rouxhet S.
Juncus squarrosus1999CSaintenoy-Simon
Juncus squarrosus2000CSaintenoy-Simon
Nardus stricta2000CSaintenoy-Simon
Nardus stricta2000CSaintenoy-Simon
Platanthera chlorantha2000Rouxhet S.
Trientalis europaea2000BRouxhet S.
Viola palustris2000CSaintenoy-Simon
Plantes - Mousses
Sphagnum spp.2007Life St-Hubert

Commentaires sur la faune

Oiseaux (données Life St-Hubert 2007): Prunella modularis, Loxia curvirostra, Motacilla alba, Pernis apivorus, Pyrrhula pyrrhula, Emberiza citrinella, Buteo buteo, Cinclus cinclus, Cuculus canorus, Sylvia atricapilla, Sylvia curruca, Garrulus glandarius, Certhia brachydactyla, Turdus viscivorus, Turdus philomelos, Carduelis cannabina, Locustella naevia, Apus apus, Turdus torquatus, Turdus merula, Parus caeruleus, Parus major, Parus cristatus, Parus ater, Parus palustris, Dendrocopos major, Dryocopus martius, Picus viridis, Lanius collurio, Lanius excubitor, Columba palumbus, Fringilla coelebs, Anthus trivialis, Anthus pratensis, Phylloscopus trochilus, Phylloscopus collybita, Regulus ignicapillus, Regulus regulus, Erithacus rubecula, Sitta europaea, Saxicola rubetra, Saxicola torquata, Carduelis spinus, Jynx torquilla, Streptopelia turtur, Troglodytes troglodytes.

Reptiles (données Life St-Hubert 2007): Zootoca vivipara.

Lépidoptères rhopalocères (données Life St-Hubert 2007): Vanessa cardui, Araschnia levana, Gonepteryx rhamni, Carterocephalus palaemon, Aporia crataegi, Apatura iris, Thymelicus lineolus, Lycaena hippothoe, Coenonympha pamphilus, Lasiommata maera, Erebia medusa, Boloria eunomia, Aglais urticae, Boloria selene, Pieris napi, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Vanessa atalanta.

Odonates (données Life St-Hubert 2007): Calopteryx splendens, Enallagma cyathigerum, Libellula depressa, Pyrrhosoma nymphula.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Redynamiser les peuplements semi-naturels des sources et des ruisseaux forestiers et des secteurs sur sols tourbeux et hydromorphes.

Menaces

Plantations importantes et regénération d'épicéas en zone de sols tourbeux et hydromorphes plus drainage très important. La forte pression du gibier empêche tout recrus naturel d'arbres ou d'arbustes.

Recommandations

- Eliminer tous résineux sur une largeur minimale de 25 m de part et d'autre des ruisseaux, y compris ceux qui ont été transformés en drain;
- Laisser évoluer naturellement le couvert feuillu (saulaie, boulaie, aulnaie);
- Lorsque le couvert devient trop homogène sur l'ensemble du vallon, ouvrir plusieurs zones de quelques ares;
- Pour les espèces végétales rares, protégées ou non, opter pour des mesures de gestion plus fines (coupes d'arbustes, fauche, étrépage, ...) en concertation avec un biologiste;
- Lors des travaux de débardage, éviter absolument le lit du cours d'eau et sa plaine alluviale; lorsque le franchissement du ruisseau est indispensable, passer le plus possible à la perpendiculaire de celui-ci et de toute manière en dehors des zones humides;
- Pour les zones de sols tourbeux toujours occupées par des plantations de résineux non-productifs : pratiquer des mises à blanc (< 2 ha) et effectuer un peignage du sol afin de regénérer les espèces typiques des landes tourbeuses;
- Pour les zones de sols hydromorphes actuellement enrésinées, pratiquer des éclaircies fortes afin de régénérer la végétation semi-naturelle de ces milieux et au terme de l'exploitation, laisser évoluer spontanément la végétation semi-naturelle (boulaie tourbeuse, chênaie pédonculée à bouleaux, lande tourbeuse, ...)

Plan de gestion

Ce site subit le plan de gestion suivant (au même titre que les SGIB 604, 605, 1508, 1868, 1869 1870; Cfr demande de création de RND - Life ST-Hubert 2007):
Des objectifs en termes de structure et de composition de la végétation à longue échéance ont été définis pour les différentes parties du site. L'ensemble des zones auxquelles le même objectif en termes de végétation a été assigné, constitue une ' zone objectif '. Ces objectifs seront évalués périodiquement et, si nécessaire, adaptés.
Les objectifs se déclinent majoritairement en terme d'habitats-objectif
- OBJECTIF Tourbières D1.1/D1.2/D2.3: L'objectif est ici de favoriser différents stades de la tourbière regroupés sous le code N2000 : 7110*, 7120 et 7140, soit :
* De maintenir une structure existante d'alternance de buttes et de gouilles abritant différents types de sphaignes turfigènes (code WALEUNIS D1.11, D1.121)
* De recréer progressivement des radeaux de Sphaignes et d'Eriophorum (code WALEUNIS D2.38) à l'origine des tourbières.
* De maintenir certaines espèces de la tourbière haute : Droséra, Canneberge, Linaigrettes Ces espèces nécessitent des conditions de milieu acide et d'humidité importante. Espèces de milieu ouvert, un ombrage par une strate arborée leur est néfaste. Elles sont également sensibles au piétinement.
- OBJECTIF Bas-marais D2.2 : Restauration du bas-marais à Juncus acutiflorus et sphaignes (code WALEUNIS D2.22).
- OBJECTIF Lande tourbeuse F4.1 : Restauration de la lande tourbeuse à Vaccinium et Erica tetralix (code WALEUNIS F4.11 b - code Natura 2000 4010)
- OBJECTIF Landes sèches F4.2 : Restauration des lambeaux de landes sèches (code WALEUNIS 4.22 - code Natura 2000 4030*).
- OBJECTIF prairies humides : il regroupe des habitats objectifs comme la nardaie fagnarde, les prairies humides oligotrophes (habitat Natura 2000 6410), les prairies de fauche humides ou les prés à joncs à tépales aigus.
- OBJECTIF fond de vallées : Ouverture du ruisseau (code WALEUNIS- code Natura 2000)
- OBJECTIF Boulaie tourbeuse G1.51 : Restauration de la boulaie (code WALEUNIS G1.51 - code Natura 2000 91DO*)
- OBJECTIF Hêtraie G1.61: Restauration et diversification de la hêtraie à luzule (code WALEUNIS G1.61 - code Natura 2000 9190)
- OBJECTIF Chênaie à bouleau G1.81 : Restauration de la chênaie à bouleau (code WALEUNIS G1.81, G1.911a- code Natura 2000 9190), habitat potentiel des sols à argiles blanches.
- OBJECTIF Aulnaie acidophile G1.52 : Restauration de l'aulanie acidophile (code WALEUNIS G1.52- code Natura 91EO*), habitat potentiel des bords de ruisseau.
- OBJECTIF PINEDE : Maintien de la pinède sur lande (code WALEUNIS G3.Fbc). Devenu rare, cette espèce résineuse a été maintenue sur certaines landes dégradées. D'un couvert léger, sa valeur paysagère s'ajoute à sa fonction de refuge notamment pour certains insectes
- OBJECTIF diversification feuillue : Cet objectif regroupe à la fois les habitats à dominance de bouleaux (sauf la boulaie tourbeuse et la chênaie pédonculée à bouleau) ou les zones qui ont été semées (bouleau, sorbier…) ou/et replantées (bourdaine) ou/et garnie de boutures (saule) : G1.911b, G1.9a etc.
- OBJECTIF Infrastructures de vision : Aménagement, entretien et modalités visant un accès discret aux lieux de vision (miradors de vision).
- OBJECTIF paysager : Outre le mirador de Priesse, deux autres miradors sont prévus sur ce site pour valoriser les paysages ouverts de la vallée de la Wamme (Mochamps, fagne Masa).

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

La Wamme résulte de la confluence de plusieurs ruisseaux qui prennent leurs sources dans la Fagne de la Flache, à une altitude de 520-525 m. En amont de Mochamps, la Wamme reçoit, en rive droite, le ruisseau du Fayi de Luci, intéressant cours d'eau, exutoire de la tourbière du même nom ou se trouve la ZHIB de Hourchamps. La vallée de la Wamme coule dans les alluvions modernes des vallées au travers du Siegenien inférieur. A hauteur de Mochamps, la vallée est dissymétrique, dissymétrie qui se prolonge le long du ruisseau du Fayi de Luci.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Biblio

Divers

Sources

PGISH

Répondants de l'information

Life Saint-Hubert 2007

Date de la dernière modification de la fiche

2014-11-21