Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1557 - Ri des Chevaux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Tenneville
Cantonnements DNF :Nassogne
Surface :42.12 ha
Coordonnées :X Lambert : 226769 - Y Lambert : 84954
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Les sources se trouvent en zone de pessières sur tourbe. Le cours moyen est en grande partie forestier. Une belle zone fangeuse occupe la partie aval; elle est indissociable de la plaine alluviale de la Basseille.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L3 - Ardenne centrale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Tenneville42.12 haTENNEVILLELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nassogne42.12 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Cantonnement de Saint Hubert

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Carex canescens2000CJ. Saintenoy Simon
Carex laevigata2000BJ. Saintenoy Simon
Carex paniculata2000CJ. Saintenoy Simon
Dactylorhiza maculata2000CJ. Saintenoy Simon
Oreopteris limbosperma2000BJ. Saintenoy Simon
Phegopteris connectilis2000CJ. Saintenoy Simon
Sorbus aria2000CJ. Saintenoy Simon
Trientalis europaea2000BJ. Saintenoy Simon
Viola palustris2000CJ. Saintenoy Simon

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Redynamiser la végétation semi-naturelle des sources et des cours d'eau forestiers.

Menaces

Disparition complète des groupements végétaux caractéristiques des sources, des berges, des rive des ruisseaux forestiers.

Recommandations

- Eliminer tous résineux sur une largeur minimale de 25 m de part et d'autre des ruisseaux, y compris ceux qui ont été transformés en drain;
- Laisser évoluer naturellement le couvert feuillu (saulaie, boulaie, aulnaie);
- Lorsque le couvert devient trop homogène sur l'ensemble du vallon, ouvrir plusieurs zones de quelques ares;
- Pour les espèces végétales rares, protégées ou non, opter pour des mesures de gestion plus fines (coupes d'arbustes, fauche, étrépage, ...) en concertation avec un biologiste;
- Lors des travaux de débardage, éviter absolument le lit du cours d'eau et sa plaine alluviale; lorsque le franchissement du ruisseau est indispensable, passer le plus possible à la perpendiculaire de celui-ci et de toute manière en dehors des zones humides;
- Pour les zones de sols hydromorphes actuellement enrésinées, pratiquer des éclaircies fortes afin de régénérer la végétation semi-naturelle de ces milieux et au terme de l'exploitation, laisser évoluer spontanément la végétation semi-naturelle (boulaie tourbeuse, chênaie pédonculée à bouleaux, lande tourbeuse, ...). Au terme de l'exploitation résineuse, laisser évoluer spontanément ces milieux vers des boisements semi-naturels feuillus.
- Dans les zones de sols tourbeux (aux sources du ruisseau), toujours occupés par des peuplements résineux non-productifs, pratiquer des mise-à-blanc inférieures à deux hectares et effectuer un peignage du sol afin de regénerer les habitats et les espèces typiques des landes tourbeuses.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le Ri des Chevaux est un affluent de la rive gauche de la Basseilles; il prend sa source au sud de la route Champlon-Saint Hubert, à une altitude de 540 m. Il est orienté grosso modo ouest/est et son cours ne dépasse pas 2,5 km de longueur. Il se jette dans la Basseilles à une altitude de 400 m environ.

Géologie: Siegenien inférieur.

Description biologique

Les sources du ruisseau se trouvent dans des pessières établies sur tourbe dans lesquelles seules les sphaignes et les polytrics sont abondants. Néanmoins, dans les trouées on peut observer quelques groupements caractéristiques comme la cariçaie à Carex nigra ou à Carex rostrata,,la jonchaie acutiflore où pousse Viola palustris.

Plus en aval, le ruisseau coule dans des hêtraies et pessières. Des zones fangeuses le bordent dans lesquelles on reconnait Blechnum spicant, Carex remota, Dryopteris carthusiana, Luzula sylvatica...

La zone la plus intéressante est indissociable du cours de la Basseilles et se trouve au confluent Ri des Chevaux/Basseilles. Dans cette zone fangeuse, on note des cariçaies à Carex paniculata, des moliniaies, des suintements à Chrysosplenium oppositifolium et Cardamine amara... La présence de Carex laevigata laisse présumer la possible reconstitution de l'aulnaie oligotrophe.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Biblio

Divers

Sources

PGISH

Répondants de l'information

Saintenoy Simon J
Verté P