Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

157 - Ry d'Oneux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Thier à Rahier / Thier de Chauveheid
Communes :Stoumont
Cantonnements DNF :Aywaille
Surface :3.05 ha
Coordonnées :X Lambert : 248545 - Y Lambert : 118958
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Landes tourbeuses et tourbières basses sont les milieux essentiels couvrant la réserve naturelle RNOB du Ry d'Oneux, située sur le versant droit de la Lienne, entre les hameaux de Chauveheid et de Froidville (Stoumont). Une végétation typique y est associée, spectaculaire en période de floraison d'espèces comme la narthécie des marais ou la bruyère quaternée. La présence de nombreux genévriers dans la lande constitue l'un des éléments les plus notoires. Certaines zones tourbeuses sont colonisées par les espèces de l'aulnaie ou de la boulaie, bois appréciés par plusieurs oiseaux. La gestion conservatoire a pour objectif majeur le maintien ou la restauration des milieux tourbeux et des bas-marais, sans cesse menacés par le reboisement spontané (notamment par les semis de résineux en provenance des plantations voisines), l'envahissement par la molinie, ou les modifications du régime hydrique. En dehors de la réserve, au sud de la route entre Werbomont et Trois-Ponts subsiste une petite zone tourbeuse. Le genévrier s'y trouve également, ainsi que le rare rossolis à feuilles rondes. (Auteur : J-L. Gathoye).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L2 - Ardenne septentrionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Rahier3.05 haSTOUMONTLIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille3.05 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

M.J. Berteau, rue du Laveu 2, 4190 Werbomont.
Tél. : 080/43.33.95.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6630Ry d'Oneux2,78 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Loxia curvirostraOuiNon1992Berteau J.
Nucifraga caryocatactesOuiNon1992Berteau J.
Scolopax rusticolaNonNon1992Berteau J.
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon1992Berteau J.
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Metrioptera brachyptera1999Ph. Goffart
Invertébrés - Araignées
Dolomedes fimbriatus1992Berteau J.
Plantes - Plantes supérieures
Dactylorhiza maculata1992Berteau J.
Erica tetralix1992Berteau J.
Eriophorum angustifolium1992Berteau J.
Genista anglica1992Berteau J.
Genista pilosa1992Berteau J.
Juncus squarrosus1992Berteau J.
Juniperus communis1992Berteau J.
Narthecium ossifragum1992Berteau J.
Sorbus aria1992Berteau J.
Succisa pratensis
Trichophorum cespitosum1992Berteau J.
Trientalis europaea1992Berteau J.
Vaccinium oxycoccos1992Berteau J.
Vaccinium uliginosum1992Berteau J.
Vaccinium vitis-idaea
Viola palustris1992Berteau J.
Plantes - Mousses
Sphagnum spp.

Commentaires sur la faune

q Mammifères : pas de données
q Avifaune nicheuse des alentours de la réserve naturelle (J. Berteau, 1992) :
La chouette hulotte (Strix aluco), le casse-noix moucheté (Nucifraga caryocatactes), la bécasse des bois (Scolopax rusticola), le bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra)...
q Herpétofaune (J. Berteau, 1992) : Lacerta vivipara
q Arachnofaune (J. Berteau, 1992) : Dolomedes fimbriatus
q Lepidoptères : pas de données

Commentaires sur la flore

Erica tetralix, Dactylorhiza maculata, Eriophorum angustifolium, Genista anglica, Gensita pilosa, Juncus squarrosus, Juniperus communis, Narthecium ossifragum, Scirpus cespitosus, Sorbus aria, Succisa pratensis, Trientalis europaea, Vaccinium oxycoccos, Vaccinium uliginosum
(d'après J. Berteau, 1992)

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un ensemble de milieux de grand intérêt botanique, entomologique et ornithologique, représentatifs du massif ardennais : tourbières basses, landes à narthécies, lande humide à genévriers, tourbières basses, aulnaies tourbeuses.

Menaces

Changement d'affectation des parcelles : enrésinement des landes, remblayage ou drainage des milieux humides, creusement d'étangs, installation de chalets de vacances...
Abandon de la gestion traditionnelle extensive : envahissement des landes humides par la molinie, fermeture paysagère du site due à une recolonisation forestière...

Recommandations

- agrandissement et consolidation de la réserve naturelle par l'acquisition de parcelles supplémentaires ;

Plan de gestion

Les objectifs de la gestion sont d'assurer le maintien et la restauration des groupements et des espèces qui font l'intérêt principal de la réserve naturelle : conservation du genévrier, des landes tourbeuses et paratourbeuses, de l'aulnaie tourbeuse et des tourbières basses à narthécie. La gestion implique :
- l'élimination des épicéas ;
- le débroussaillage des bouquets de saules ;
- le dégagement des genévriers ;
- l'étrepage en vue de favoriser la germination des genévriers ;
- l'étrepage et le fauchage de la lande.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Petite fagne se trouvant au sud-ouest du village de Rahier. son exutoire est un petit ru se déversant dans le ry d'Oneux, affluent de la rive droite de la Lienne, elle-même affluent de la rive gauche de l'Amblève. Le site repose sur des sols tourbeux établis sur un socle minéral d''argile blanche' imperméable et à une pente de 11% vers le N-NW. Il est barré de ressauts orientés ± E-O, avec un microrelief formé de bombements et de dépressions assez peu marqués.
D'un point de vue géologique, le sous-sol du site date du Revinien (Rv).
La réserve naturelle RNOB du Ry d'Oneux a été proposée par la Région Wallonne comme Zone Spéciale de Conservation en application de la Directive européenne 92/42 (Directive Faune-Flore-Habitats).

Description biologique

Les groupements végétaux (d'après J. Berteau, 1991) sont les suivants
A.- La tourbière basse de pente à Juncus acutiflorus, Molinia caerulea, Narthecium ossifragum, Viola palustris, Sphagnum recurvum, et, très rare, Dactylorhiza maculata (Juncion acutiflori, CORINE 54.422). Il s'y produit un début de colonisation forestière par Betula cf. carpathica, Salix aurita, Frangula alnus, Alnus glutinosa.
B.- Les landes parmi lesquelles :
- la lande tourbeuse à Erica tetralix, Vaccinium vitis-idaea, Vaccinium myrtillus, Eriophorum angustifolium, Juncus squarrosus, Narthecium ossifragum, Scirpus cespitosus (localement), Vaccinium oxycoccos (idem), Sphagnum recurvum, S. nemoreum (idem), S. cf. papillosum (idem), Polytrichum commune et Juniperus communis (Ericion tetralicis, CORINE 31.3). Cette lande, dans les stades âgés, est envahie par Molinia caerulea et a tendance à se reboiser (CORINE 31.13);
- la lande sur sol minéral recouvert d'humus paratourbeux avec Molinia caerulea qui s'étend, Vaccinium vitis-idaea, V. uliginosum, V. myrtillus, Calluna vulgaris,...(CORINE 31.213);
- la lande sur sol étrépé avec Genista pilosa et G. anglica, recolonisée surtout par Pinus sylvestris (CORINE 31.223);
- la lande à Pteridium aquilinum, espèce préforestière (CORINE 31.861).
C.- La prairie tourbeuse à Molinia caerulea et Juncus effusus qui correspond à une mosaïque de groupements de tourbière basse et de lande tourbeuse dégradée.
D.- La tourbière de pente à Narthecium ossifragum.
E.- La boulaie tourbeuse qui colonise la tourbière de pente à Juncus acutiflorus (CORINE 44.A1).
F.- L'aulnaie tourbeuse comprenant l'aulnaie-boulaie et l'aulnaie proprement dite à Trientalis europaea (CORINE 44.912).
G.- Les coupes forestières qui sont recolonisées par une végétation luxuriante, assez hétéroclite, mais renfermant des espèces intéressantes.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Les landes et une grande partie des tourbières basses sont issues du défrichement de la forêt et des pratiques agro-sylvo-pastorales qui ont prévalu pendant des siècles et jusqu'à il y a environ cinquante ans à certains endroits : essartage, libre parcours des troupeaux, exploitation de tourbe. L'abandon de ces pratiques provoque le reboisement naturel progressif mais de plus en plus rapide de ces milieux. D'autre part, l'enrésinement entrepris au siècle dernier a fait disparaître la plupart de ces biotopes.

Biblio

, 1991, Demande d'agrément 1990.pour la réserve naturelle du Ry d'Oneux à Rahier., Dossier n°8, 57 pages.
, 1975, Les landes à callune et airelle du Plateau des Tailles (Haute Ardenne belge)., Colloques phytosociologiques, 2 : 1-12.
, 1986, Les tourbières à Narthecium ossifragum (L.) Huds à la Grande Fange et au Sacrawé (Plateau des Tailles - Haute Ardenne belge)., Coll. Phytosociol., 12 : 711-728.
, 1972, La Gleize, ancien ban de Roanne., Syndicat d'initiative, La Gleize, 184 pp.
, 1970, La conservation des groupements semi-naturels de landes. Plan de gestion de la Fagne James à Spa., Les Naturalistes belges, 51 : 380-392.
, 1968, Un intéressant paysage de landes à Spa: la Fagne James., Revue Belge de Géographie, 92 : 123-148.
, 1977, La Fagne de Pansîre à Stoumont (province de Liège, Belgique) et son intérêt pour la conservation de la nature., Lejeunia, N.S., 85 : 1-11.
, 1984, La genévrière de Cour à Stoumont et son intérêt pour la conservation de la nature., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 117: 122-134.
, 1964, La végétation des viviers de l'Allgemeine Venn., Hautes Fagnes, 3 : 113-125.
, 1967, L'intérêt botanique de la fagne de Malchamps-Bérinsenne (Spa)., Les Naturalistes belges, 48: 125-132.
, 1975, Les landes, les pelouses et prairies semi-naturelles du plateau des Hautes Fagnes et d'Elsenborn (Belgique). I. Aspects floristiques, phytosociologiques et phytogéographiques. II. La végétation des landes d'Europe occidentale., Colloques phytosociologiques, 2 : 13-36.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB NATAGORA