Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1577 - Bois de Frasnes - Fond de Belvaux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Couvin
Cantonnements DNF :Couvin
Surface :2.05 ha
Coordonnées :X Lambert : 156929 - Y Lambert : 90125
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site, localisé dans la Fagne de l'Entre-et-Meuse, s'étend à environ 8 km au nord de Couvin, au sein du Bois de Frasnes. Il comprend un ensemble de prairies, de zones humides, de layons de chasse et autres clairières qui se répartissent le long de la vallée du ruisseau du Fond Belvaux. Plusieurs habitats de grand intérêt s'y maintiennent grâce à l'absence d'amendement, notamment des prairies humides oligotrophes, des fragments de bas-marais acides, des cariçaies de divers types. L'endroit recèle un trésor botanique, le séneçon à feuilles spatulées (Tephroseris helenitis), une astéracée en voie de disparition en Wallonie. Il accueille diverses autres plantes rares, dont des orchidées mais également pas moins de dix-huit espèces de laîches (Carex spp.)! De nombreux papillons de jour rares et exigeants y trouvent refuge.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • H0 - Fagne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Boussu-en-Fagne1.57 haCOUVINNAMUR
Frasnes0.48 haCOUVINNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Couvin2.05 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Cuculus canorusOuiOui2004V. Fichefet
Dryocopus martiusOuiNon2004V. Fichefet
Phylloscopus sibilatrixOuiNon2004V. Fichefet
Streptopelia turturOuiOui2004V. Fichefet
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon1999J.-Y. Baugnée et al.
Boloria euphrosyneOuiOui2004A. Laudelout, Q. Smits
Carterocephalus palaemonNonNon1999J.-Y. Baugnée
Melitaea athaliaOuiOui2004V. Fichefet
Nymphalis polychlorosNonNon2004A. Laudelout, Q. Smits
Plantes - Plantes supérieures
Dactylorhiza maculata2004A. Laudelout, Q. Smits
Dactylorhiza majalis2004A. Laudelout, Q. Smits
Silaum silaus2004A. Laudelout, Q. Smits
Succisa pratensis2004A. Laudelout, Q. Smits
Tephroseris helenitis1999Naturalistes de Charleroi (F. Hagon et al.)

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

A compléter

Description biologique

La description biologique complète du site doit encore être réalisée.

L'essentiel de sa superficie est occupée par la chênaie famenienne typique, dominée par Quercus robur et avec en sous-bois la présence a peu près constante de Carex flacca.

Une aulnaie rivulaire se développe le long des ruisseaux avec notamment Carex remota.

Les zones ouvertes sont présentes essentiellement le long du ruisseau du Fond Belvaux et aux alentours de la Ferme de la Forêt. Ces clairières sont fort intéressantes du point de vue botanique et entomologique. On y distingue plusieurs groupements dont:
- des lambeaux de landes herbeuses neutroclines avec Festuca rubra, Pimpinella saxifraga, Stachys officinalis, Succisa pratensis, Dactylorhiza maculata, etc.;
- des prés hygroclines à Silaum silaus et Angelica sylvestris soit dans un faciès relativement enrichi dominé par les graminées (Alopecurus pratensis, Festuca pratensis, Poa trivialis), soit dans un faciès plus maigre avec Colchicum autumnale, Achillea ptarmica, etc.
- des mégaphorbiaies à Filipendula ulmaria mêlées d'éléments du Caricion et du Calthion, dont un beau peuplement de Dactylorhiza majalis.

Certains layons de chasse se révèlent extrêmement intéressants du fait de leur diversité remarquable en Carex spp. (jusqu'à 18 espèces différentes !) et de la présence d'espèces rarissimes telles que Tephroseris helenitis, en voie de disparition en Wallonie.

Le long des chemins humides, on rencontre en outre des espèces de bas-marais acides comme Scutellaria minor et du Cicendion comme Isolepis setacea, Kickxia elatine, ...

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Biblio

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

Quentin SMITS (SPW/DEMNA/DNE - N2000).

Arnaud LAUDELOUT (NATAGORA).

Date de la dernière modification de la fiche

2015-12-09