Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

160 - Roche Madoux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Viroinval
Cantonnements DNF :Viroinval
Surface :9.30 ha
Coordonnées :X Lambert : 168619 - Y Lambert : 86005
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La Roche Madoux est localisée en Calestienne, dans la vallée du Viroin, au nord-ouest du village de Vierves-sur-Viroin. Il comprend une ancienne carrière de calcaire datant du début du 20ème siècle, une plantation de pins sur le plateau, une jeune chênaie installée sur les pentes, des fourrés denses de recolonisation d'aubépines et de prunelliers, des pelouses rases installées sur les rochers et les éboulis et une pelouse calcicole en contrebas de la carrière. Plusieurs espèces de plantes et d'animaux protégés (papillons, reptiles...) apprécient ces zones bien ensoleillées. Le fond de la carrière a servi de dépôt d'immondices. Actuellement, une grande partie du site est partagé entre une réserve naturelle de l'association Réserves Naturelle RNOB et des parcelles appartenant à la réserve naturelle domaniale du Viroin.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K1 - Calestienne occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Olloy-sur-Viroin8.03 haVIROINVALNAMUR
Vierves-sur-Viroin1.27 haVIROINVALNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Viroinval9.3 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Viroinval; Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Viroinval, 37 rue de la Gare, 5660 Couvin (Tél. 060/31.02.93 - Fax : 060/34.72.73).
Bernard MAZY, Rue des Lavandières, 1, B-5670 Vierves-sur-Viroin (Tél.: 060/39.02.81).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
149Roche Madoux
6267Viroin4,69 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Meles melesOuiNonCMV (K. Hofmans et al.)
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Bubo buboOuiOuiCMV (K. Hofmans et al.)
Cuculus canorusOuiOuiCMV (K. Hofmans et al.) Hofmans et al.)
Luscinia megarhynchosOuiNonCMV (K. Hofmans et al.)
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Coronella austriacaOuiOuiCMV (K. Hofmans et al.)
Podarcis muralisOuiNonCMV (K. Hofmans et al.)
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis adippeNonOui2013Divers obs.
Boloria diaOuiOui2015Divers obs.
Brenthis daphneNonNon2010R. Clicque
Callophrys rubiNonNon2015Divers obs.
Carterocephalus palaemonNonNon2015Divers obs.
Coenonympha arcaniaNonOui2015Divers obs.
Colias alfacariensisOuiOui2015Divers obs.
Erebia medusaOuiOui2014G. Groenez
Erynnis tagesNonNon2015Divers obs.
Hamearis lucinaNonOui2015Divers obs.
Issoria lathoniaOuiNon2014Divers obs.
Lasiommata maeraNonOui2015Divers obs.
Leptidea sinapisNonNon2015Divers obs.
Melitaea diaminaNonNon2014Divers obs.
Nymphalis polychlorosNonNon2015Divers obs.
Polyommatus coridonNonOui2015Divers obs.
Pyrgus malvaeNonOui2015Divers obs.
Spialia sertoriusNonNon2015Divers obs.
Thymelicus acteonNonOuiCMV (K. Hofmans et al.)
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Lebia cruxminor2012S. Claerebout
Meloe proscarabaeus2013S. Claerebout
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Gomphocerippus rufus2013K. Hofmans, S. Claerebout
Metrioptera bicolor2013K. Hofmans, S. Claerebout
Oedipoda caerulescens2012S. Claerebout
Omocestus rufipes2013K. Hofmans, S. Claerebout
Omocestus viridulus2012S. Claerebout
Stenobothrus lineatus2013K. Hofmans, S. Claerebout
Tetrix tenuicornis2012S. Claerebout
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Horvathiolus superbus2009S. Claerebout
Leptopus marmoratus2013S. Claerebout
Lygaeus equestris2013S. Claerebout
Phymata crassipesCMV (K. Hofmans et al.)
Spilostethus saxatilis2013S. Claerebout
Invertébrés - Araignées
Argiope bruennichiCMV (K. Hofmans et al.)
Atypus affinisCMV (K. Hofmans et al.)
Plantes - Plantes supérieures
Asperula cynanchicaCMV (K. Hofmans et al.)
Asplenium scolopendriumCMV (K. Hofmans et al.)
Bupleurum falcatumCMV (K. Hofmans et al.)
Epipactis atrorubensCMV (K. Hofmans et al.)
Epipactis helleborineCMV (K. Hofmans et al.)
Fragaria viridisCMV (K. Hofmans et al.)
Gentianella germanicaCMV (K. Hofmans et al.)
Globularia bisnagaricaCMV (K. Hofmans et al.)
Goodyera repensCMV (K. Hofmans et al.)
Gymnadenia conopseaCMV (K. Hofmans et al.)
Himantoglossum hircinumCMV (K. Hofmans et al.)
Listera ovataCMV (K. Hofmans et al.)
Malus sylvestris subsp. sylvestrisCMV (K. Hofmans et al.)
Ononis repensCMV (K. Hofmans et al.)
Ononis spinosaCMV (K. Hofmans et al.)
Ophrys apiferaCMV (K. Hofmans et al.)
Ophrys fucifloraCMV (K. Hofmans et al.)
Ophrys insectiferaCMV (K. Hofmans et al.)
Orchis anthropophoraCMV (K. Hofmans et al.)
Orchis masculaCMV (K. Hofmans et al.)
Orchis purpureaCMV (K. Hofmans et al.)
Platanthera bifoliaCMV (K. Hofmans et al.)
Platanthera chloranthaCMV (K. Hofmans et al.)
Poa bulbosa1992J. Duvigneaud & J. Saintenoy-Simon
Prunella laciniataCMV (K. Hofmans et al.)
Rhamnus catharticaCMV (K. Hofmans et al.)
Rosa micranthaCMV (K. Hofmans et al.)
Stachys annuaCMV (K. Hofmans et al.)
Teucrium botrysCMV (K. Hofmans et al.)
Vincetoxicum hirundinariaCMV (K. Hofmans et al.)

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 2

Commentaires sur la faune

Luscinia megarhynchos, Sylvia atricapilla, S. borin, S. communis,... nichent dans les fourrés.
Les abords du site abritent Asio otus, Picus viridis, Dryocopus martius.

Dans la carrière voisine sont observés Coronella austriaca, Podarcis muralis, Anguis fragilis.

Des inventaires entomologiques très complets ont été réalisés par le Centre Marie-Victorin. Citons parmi les espèces les plus intéressantes : Lysandra coridon, Colias alfacariensis, Erynnis tages, Pyrgus malvae, Gomphocerippus rufus, Phymata crassipes, Metrioptera bicolor, Horvatiolus superbus, Stenobrothus lineatus.
(d'après Saintenoy-Simon, 1999)


q Mammifères :
Le blaireau (Meles meles) et le renard (Vulpes vulpes) ont été signalés sur le site.
q Avifaune :
Le Hibou grand-duc (Bubo bubo), le Coucou gris (Cuculus canorus), le Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos), la Fauvette babillarde (Sylvia curruca) et la Fauvette grisette (Sylvia communis) se reproduisent sur le site.
q Herpétofaune :
Le site abrite le lézard des murailles (Podarcis muralis), l'orvet (Anguis fragilis), la coronelle lisse (Coronella austriaca) et la vipère péliade (Vipera berus)
q Lepidoptères :
Carterocephalus palaemon, Callophrys rubi, Gonepterix rhamni, Hamaeris lucina, Iphiclides podalirius, Leptidea sinapis, Pararge aegeria
(d'après B. Philippart, 1997)

Espèces remarquables de la faune :

a) Araignées : Atypus affinis, Argiope bruennichi.

b) Lépidoptères Rhodalocères : Iphiclides podalirius, Colias australis, Lysandra coridon, Thymelicus acteon, Carterocephalus palaemon.

c) Hétéroptères : Phymata crassipes, Eurygaster testudinaria, Horvathiolus superbus ainsi que de nombreuses espèces des pelouses mésophiles (HOFMANS, in litt.).

Commentaires sur la flore

Asperula cynanchia, Asplenium scolopendrium, Bupleurum falcatum, Cirsium acaule, Colchicum autumnale, Digitalis lutea, Epipactis atrorubens, Epipactis hellborine, Festuca lemanii, Fragaria viridis, Genistella sagittalis,Gentianella germanica, Globularia bisnagarica, Gymnadenia conopsea, Helianthemum nummularium subsp. obscurum, Himantoglossum hircinum, Inula conyza, Koeleria macrantha, Listera ovata, Malus sylmvestris, Ononis spinosa, Orchis mascula, Plantanthera bifolia, Platanthera chlorantha, Prunella lacinata, Sesleria caerulea, Sorbus torminalis, Vincetoxicum hirundinaria
(d'après B. Philippart, 1997)

Espèces exotiques

Animaux: Harmonia axyridis, Leptoglossus occidentalis (2012).

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un site rocheux abritant des pelouses calcaires thermophiles de grand intérêt botanique et entomologique dans le sud de l'Entre-Sambre-et-Meuse.

Menaces

La principale menace qui pèse sur l'intérêt du site est l'embroussaillement spontané des pelouses calcaires.
Le site est également menacé par le dépôt illégal de remblais.

Recommandations

L'achat d'un site géré par une autre association est pour le moins discutable.
Le chemin situé à mi-hauteur de la carrière porte une remarquable pelouse, très rase, dominée par Poa bulbosa. D'autre part, en contrebas du site, une prairie à Trisetum flavescens et Bromus erectus abrite une belle population de Himantoglossum hircinum. Tout le site : anciens déblais, chemin, carrière, prairies devraient idéalement être protégé.
L'imbrication de la parcelles RNOB et le front de carrière, inclus au sein de propriétés de la commune de Viroinval, rendent difficiles les relevés de terrain. Le regroupement des différentes parcelles sous la responsabilité d'un seul gestionnaire s'impose dans la perspective d'une conservation efficace du site.

Plan de gestion

Le site est géré par le Centre Marie-Victorin depuis 5 ou 6 ans. La dernière gestion (fauchage) date de 1990.
Les mesures proposées sont :
- Le nettoyage de la zone centrale de la carrière, encombrée de divers déchets ;
- le dégagement et la restauration des pelouses rases et du fond de la carrière par coupes et débroussaillage des arbres et des arbustes ; les arbres de belle taille ou d'espèces plus rares sont à conserver (pommier sauvage par exemple) ;
- le fauchage annuel avant la mi-août des pelouses calcaires envahies par Brachipodium pinnatum ou Bromus erectus ;
- le contrôle par débroussaillage des zones escarpées, des rochers et des éboulis exposés au sud ;
- les zones de contact avec les parcelles boisée ainsi que les zones fortement recolonisées seront traités en réserve intégrale.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Le site se trouve au nord-ouest de Vierves-sur-Viroin, aux abords d'une ancienne carrière de calcaire givétien. Il fait partie d'un site géré depuis de nombreuses années par le Centre Marie-Victorin.

Description biologique

La Roche Madoux comporte une intéressante mosaïque d'habitats calcicoles dont des pelouses établies sur d'anciens déblais de carrière et sur la roche en place, des fourrés de recolonisation forestière et une jeune chênaie.

La pelouse est dominée par les graminées: Brachypodium pinnatum, Bromus erectus, Koeleria macrantha, Briza media, Avenula pubescens, Festuca lemanii, Poa pratensis, accompagnées de Carex flacca, Prunella laciniata, Linum catharticum, Globularia bisnagarica, Hippocrepis comosa, Scabiosa columbaria, Centaurea scabiosa, Teucrium chamaedrys, Orobanche teucrii, Cirsium acaule, Galium pumilum, Lotus corniculatus, Sanguisorba minor, Helianthemum nummularium subsp. obscurum, Thymus pulegioides, Ononis repens, Colchicum autumnale, etc. Deux orchidées, Gymnadenia conopsea et Platanthera chlorantha, ponctuent cette pelouse méso-xérophile.

Des fourrés de Prunus spinosa, Cornus sanguinea, Crataegus monogyna, Clematis vitalba et quelques pieds de Viburnum lantana et de Rhamnus cathartica (Berberidion) envahissent la pelouse laquelle, au sommet de la carrière, est entièrement retournée à la forêt.

A cet endroit, la jeune chênaie de Quercus petraea mêlée de quelques Pinus sylvestris comporte un taillis riche en épineux (Prunus spinosa, Crataegus monogyna, Rosa micrantha,...) accompagnés de Cornus sanguinea, Corylus avellana, Sambucus racemosa (sic), Viburnum lantana. Au sol, se maintiennent des fragments de pelouse à Brachypodium pinnatum, des espèces d'ourlet (Helleborus foetidus, Viola hirta, Vincetoxicum hirundinaria, Fragaria vesca,... et des espèces forestières apparaissent (Mercurialis perennis, Viola reichenbachiana,...).

Sur les rochers qui pointent au sommet de la pente, la pelouse devient plus xérique et le couvert végétal moins dense. Potentilla neumanniana, Fragaria viridis, Origanum vulgare, Inula conyzae, Digitalis lutea, Primula veris y abondent.

Comme d'autres sites calcaires de la vallée du Viroin, la Roche Madoux présente un très grand intérêt faunistique, en particulier entomologique. De nombreuses espèces thermophiles y sont observées, notamment parmi les Lépidoptères, les Orthoptères et les Hémiptères. Le site héberge également plusieurs espèces de reptiles dont le lézard des murailles (Podarcis muralis) aux endroits les plus découverts, et la coronelle dans les zones de lisières bien exposées.

Monument naturel

Ancienne carrière contiguë, très intéressante.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Les 'tiennes' de la vallée du Viroin ont été longtemps parcourus par des troupeaux importants d'ovins et de caprins. Les cartes postales du début du siècle montrent des paysages totalement dénudés, à l'exception de rares forêts préservées comme la hêtraie du bois de Matignolles. La carte de Ferraris dressée en 1770 mentionne le site comme terrain déboisé. Plus tard, cette zone de calcaires très purs du Dévonien a fait l'objet d'une exploitation mécanique au 19ème siècle et au début du 20ème siècle, pour le façonnage des pierres de taille.

Divers

Sources

RESNAT
RNOB

Répondants de l'information

Centre Marie-Victorin, 21, Rue des Ecoles, B-5670 Vierves-sur-Viroin.