Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1629 - Carrière de Niaster [est]

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière du Bois Grand-Hé [est] / Carrière de Grand Heid [est]
Communes :Aywaille
Cantonnements DNF :Aywaille
Surface :6.95 ha
Coordonnées :X Lambert : 243280 - Y Lambert : 128434
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette carrière de grès, ouverte au sud d'Aywaille dans le versant droit de la vallée du ruisseau du Fond de Harzé, montre une colonisation forestière nettement plus avancée que l'autre carrière de Niaster plus récente. Le fond de l'excavation creusée en fosse est en partie boisé, en partie occupé par des pièces d'eau. Le site est intéressant du point de vue herpétologique (au moins Lézard des murailles, Couleuvre à collier et amphibiens) et botanique (station de Dactylorhiza fuchsii).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F5 - Condroz central et oriental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Aywaille6.95 haAYWAILLELIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille6.95 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNonReproduction2003CA. Remacle
Rana temporariaOuiNonReproduction2003CA. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Natrix natrixOuiOui1 ex.2003A. Remacle
Podarcis muralisOuiNon2003CA. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon1 ex.2003A. Remacle
Limenitis camillaNonNon1 ex.2003A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Libellules
Calopteryx splendensNonNon> 6 ex. (2 sexes)2003A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Centaurium erythraea2003CA. Remacle
Dactylorhiza fuchsii> 300 pieds2003A. Remacle
Epipactis helleborineDispersé2003CA. Remacle
Neottia nidus-avisQuelques pieds2003CA. Remacle
Platanthera chloranthaQuelques pieds2003CA. Remacle

Commentaires sur la faune

Reptiles
Le site héberge une population de Podarcis muralis au moins dans la partie encore ouverte du fond de l'excavation. Observation de Natrix natrix.

Amphibiens (insuffisamment documenté)
Par la présence de pièces d'eau permanentes, cette carrière montre un intérêt comme lieu de reproduction.

Insectes
- Odonates (relevé incomplet): une espèce à la limite d'être menacée: Calopteryx splendens; diverses espèces non menacées: Enallagma cyathigerum, Aeshna cyanea, Pyrrhosoma nymphula, Coenagrion puella, Anax imperator.
- Lépidoptères Rhopalocères: deux espèces forestières sujettes à un léger risque: Apatura iris et Limenitis camilla.

Commentaires sur la flore

Sanicula europaea (partie boisée).

Espèces exotiques

Erigeron annuus,

Conservation

Objectifs de conservation

Maintien d'une ancienne carrière bien recolonisée par la végétation et pourvue de plans d'eau permanents, qui forme un ensemble avec la carrière voisine (carrière de Niaster - ouest; Lg/493/09) plus récente.

Menaces

- Abondance des poissons dans les pièces d'eau (interaction négative avec herpétofaune).
- Fréquentation assez importante.

Recommandations

- Maintien en l'état de la zone encore ouverte du fond de l'excavation afin d'y maintenir la population de Podarcis muralis.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière a été ouverte dans le versant droit de la vallée du ruisseau du Fond de Harzé, au niveau d'un court vallon latéral. Le hameau de Niaster jouxte le site vers le sud.
On y a extrait des grès de l'Eifelien (anciennement Couvinien) de la Formation de Pepinster.
Description du site: Cette carrière de grès comprend une excavation en fosse intégrée dans le bois de Grand-Hé (Grand Heid). A partir de l'autre carrière de Niaster, elle est accessible par une rampe qui arrive dans le fond vers l'ouest, en passant à côté d'un ancien bâtiment technique en grès; il est aussi possible d'atteindre le site au départ du hameau voisin de Niaster. Les limites du périmètre de cette carrière sont peu nettes sur le terrain, les zones de haldes étant vraisemblablement en partie contiguës ou même communes aux deux carrières. Le replat localisé entre les deux excavations a été inclus de façon arbitraire dans le présent site.
Le fond de la carrière est occupé par:
- deux pièces d'eau peu profondes, au nord du chemin; en voie d'atterrissement, elle sont plus ou moins envahies de massettes;
- une pièce d'eau profonde, de forme plus ou moins rectangulaire, bien visible sur la carte I.G.N.; elle est limitée par la falaise sud-ouest et par des berges rocheuses et abruptes ailleurs, ce qui exclut tout développement d'hélophytes; aucune végétation submergée ou flottante n'a été notée;
- une bande ouverte longeant le bord nord-est de l'étang profond;
- le reste du fond est boisé.
Les flancs de cette carrière sont élevés (dénivelé supérieur à 60 m), avec de grands pans en dalle oblique plus ou moins dénudés et des zones couvertes d'éboulis. Les arbres poussant dans le fond dissimulent en partie les falaises.
Dominant vers le sud-ouest la pièce d'eau profonde, un replat boisé forme une avancée dans l'excavation (anciennes infrastructures).
Fréquentation du site: Assez importante, surtout en été. Place à feu.
Présence de déchets: Quelques déchets de pique-nique et autres.
Environnement du site: Le site est inclus dans le Bois Grand Hé; vers le sud, il jouxte le hameau de Niaster et vers l'ouest l'autre carrière de Niaster (Lg/493/09).

Description biologique

Le site montre dans l'ensemble une colonisation forestière déjà bien avancée. Les ligneux sont représentés notamment par Betula pendula, Betula pubescens, Populus tremula, Salix caprea, Quercus sp., Fraxinus excelsior, Acer pseudoplatanus, Sorbus aucuparia, Pinus sylvestris, Corylus avellana, Crataegus monogyna, Frangula alnus, Salix purpurea subsp. lambertiana. Les parties arborées du fond et des abords supérieurs présentent une strate herbacée composée entre autres de Calluna vulgaris (localisée), Fragaria vesca, Sanicula europaea, Solidago virgaurea, Hieracium murorum, H. lachenalii, Mycelis muralis, Deschampsia flexuosa, des orchidées Dactylorhiza fuchsii, Epipactis helleborine et Platanthera chlorantha, ainsi que de fougères banales. Sur la falaise sud-ouest constamment ombragée poussent diverses fougères dont Asplenium trichomanes, A. scolopendrium et Polypodium vulgare (sensu lato).
Les deux pièces d'eau peu profondes sont envahies de Typha latifolia, Eleocharis palustris, Equisetum fluviatile, Potamogeton natans, Lemna minor, Iris pseudacorus. En bordure croissent des herbacées en majorité hygrophiles telles que Ranunculus flammula, Epilobium hirsutum, Angelica sylvestris, Calystegia sepium, Lycopus europaeus, Mentha sp., Eupatorium cannabinum, Petasites hybridus, Cirsium palustre, Erigeron annuus, Tanacetum vulgare, Juncus effusus, Equisetum arvense, Calamagrostis epigejos et Dactylorhiza fuchsii.
La bande ouverte le long du petit plan d'eau profond est couverte d'un tapis végétal composé de Sanguisorba minor, Lotus corniculatus, Trifolium campestre, T. pratense, T. repens, T. hybridum, T. dubium, Melilotus sp., Linum catharticum, Pimpinella saxifraga, Centaurium erythraea, Prunella vulgaris, Veronica officinalis, Hieracium pilosella, Erigeron acer, Leontodon saxatilis, Centaurea (Jacea) sp., Leucanthemum vulgare, Tanacetum vulgare, les poacées Danthonia decumbens, Poa compressa, Agrostis capillaris, Festuca filiformis, Briza media, Anthoxanthum odoratum et Avenula pubescens,...

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation: probablement bois.
Matériau(x) extrait(s): grès.
Références
Référence sur anciens documents de la DPA: Aywaille n° 2 (partim?).
Référence dans l'Atlas du karst wallon: carrière n° 49/3-E7 'Carr. de Niaster n° 2': carrière abandonnée. Retour à la végétation.
Déroulement de l'exploitation: cette carrière, fortement reboisée, est arrêtée depuis plus longtemps que la carrière voisine (Carrière de Niaster Lg/493/09).
Réaffectation effective: boisement spontané. Activité de plongée (arrêtée?). Pêche?

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)