Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1675 - Fagne du Pouhon

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Manhay
Cantonnements DNF :La Roche
Surface :57.31 ha
Coordonnées :X Lambert : 244959 - Y Lambert : 104295
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

La Fagne du Pouhon se situe en Haute Ardenne, sur le Plateau des Tailles, au sud du village d'Odeigne. Elle occupe la tête de sources de la rivière Aisne, affluent de l'Ourthe, vers 600 m d'altitude. Bien que constitué de sols très humides et tourbeux, le site fut largement enrésiné au cours du 20ème siècle mais le succès de ces plantations a été très relatif. En de nombreux endroits, les épicéas ont en effet dépéri, ce qui a permis le maintien de fragments de tourbières de transition, de landes humides, de jonçaies et de cariçaies. Jusqu'au début des années 2000, les îlots renfermaient encore une flore remarquable comprenant plusieurs espèces rares ou menacées, dont le lycopode en massue (Lycopodium clavatum) et surtout le rarissime lycopode sélagine (Huperzia selago). Entre 2005 et 2010, la Fagne du Pouhon a été en grande partie dégagée des pessières dans le cadre du projet Life "Plateau des Tailles", et plus de soixante mares ont été créées à cette occasion, surtout par bouchage de drains. Ces opérations de déboisement ont remis en lumière de vastes zones tourbeuses et rétabli le contact avec d'autres sites de même nature, en particulier le complexe de Robiéfa-Nazieufa au nord et à l'est, et la Fagne de la Goutte au sud. Elles ont également eu un effet spectaculaire du point de vue faunistique, notamment sur les populations d'odonates. La majeure partie de la fagne est inscrite au sein du réseau Natura 2000 (site BE34015 "Fanges des sources de l'Aisne") et appartient également à la réserve naturelle domaniale du Plateau des Tailles.

Carto

Régions naturelles

  • L4 - Plateau des Tailles

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Odeigne57.31 haMANHAYLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
La Roche57.31 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Commune de Manhay.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de La Roche, 9, rue du Val du Bronze, 6980 La Roche-en-Ardenne (Tél. : 084/24.50.80 - Fax : 084/41.13.65).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6354Plateau des Tailles

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Aegolius funereusOuiOui2015D. Gaiilly
Anthus pratensisOuiOuiNicheur possible2012Divers obs.
Anthus trivialisOuiNonNicheur (> 5 couples)2012Divers obs.
Dryocopus martiusOuiNonNicheur2019Divers obs.
Gallinago gallinagoOuiOuiHiv.-migr.2020Divers obs.
Lanius collurioOuiNonNicheur2020Divers obs.
Lanius excubitorOuiOuiNicheur probable + hiv.2020Divers obs.
Locustella naeviaOuiNon2012C. Nihon
Pernis apivorusOuiNon2019Divers obs.
Phylloscopus sibilatrixOuiNonNicheur (hêtraie)2004Divers obs.
Saxicola rubicolaOuiNonNicheur2004Divers obs.
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon2012S. Delaitte
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon2019Divers obs.
Aporia crataegiNonNon2020Divers obs.
Boloria aquilonarisOuiOui2011D. Parkinson, L. Simon
Boloria seleneNonNonAbondant2020Divers obs.
Lycaena hippothoeNonOui2020Divers obs.
Invertébrés - Insectes - Libellules
Aeshna junceaOuiOui2020Divers obs.
Coenagrion hastulatumOuiOui2019L. Simon
Cordulegaster boltoniiNonNon2020Divers obs.
Ischnura pumilioNonOuiRégulier depuis 20092020Divers obs.
Leucorrhinia dubiaOuiOui2020Divers obs.
Leucorrhinia pectoralisOuiOuiapparu en 2012 (max. 10 ex.)2019Divers obs.
Leucorrhinia rubicundaOuiOuiapparu en 2012 (max. 2 ex.)2014L. Simon
Orthetrum coerulescensOuiOui2020Divers obs.
Somatochlora arcticaOuiOui2014D. Parkinson, L. Simon
Sympetrum danaeNonNonAbondant2020Divers obs.
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Metrioptera brachyptera2004P. Goffart
Myrmeleotettix maculatus2004P. Goffart
Plantes - Plantes supérieures
Anacamptis pyramidalis2015C. Nihon
Carex canescens2011Divers obs.
Carex echinata2020Divers obs.
Carex laevigata2006S. Cristofoli
Carex rostrata2020Divers obs.
Centaurium erythraea2020Divers obs.
Comarum palustre2020Divers obs.
Dactylorhiza maculata2020Divers obs.
Dactylorhiza sphagnicola2020Divers obs.
Drosera rotundifolia2020Divers obs.
Empetrum nigrumDisparu ?1992-93AM.-J. Vos
Equisetum sylvaticum2020Divers obs.
Erica tetralix2020Divers obs.
Eriophorum angustifolium2020Divers obs.
Eriophorum vaginatum2020Divers obs.
Genista pilosa2014P. Hauteclair
Huperzia selago3 touffes2009AM.-J. Vos, M. Dufrêne, P. Goffart, D. Parkinson
Juncus squarrosus2020Divers obs.
Lycopodiella inundata2018P. Frankard
Lycopodium clavatum2012M. Dufrêne, P. Goffart, R. Cors
Menyanthes trifoliata2020Divers obs.
Narthecium ossifragum2020Divers obs.
Potamogeton polygonifolius2020Divers obs.
Scutellaria minor2012I. Jacobs
Succisa pratensis2004M. Dufrêne, P. Goffart et al.
Trichophorum cespitosum2020Divers obs.
Trientalis europaea2020Divers obs.
Vaccinium oxycoccos2020Divers obs.
Vaccinium uliginosum2020Divers obs.
Vaccinium vitis-idaea2020Divers obs.
Viola palustris2020Divers obs.
Wahlenbergia hederacea2011S. Delaitte
Plantes - Mousses
Odontoschisma sphagni2015D. Parkinson
Sphagnum angustifolium2015D. Parkinson
Sphagnum auriculatum2015M.-T. Romain, D. Parkinson
Sphagnum capillifolium2015D. Parkinson
Sphagnum compactum2015D. Parkinson
Sphagnum cuspidatum2015D. Parkinson
Sphagnum fallax2015M.-T. Romain, E. Ponton, D. Parkinson
Sphagnum fimbriatum2015D. Parkinson
Sphagnum flexuosum2015M.-T. Romain, D. Parkinson
Sphagnum girgensohnii2015D. Parkinson
Sphagnum inundatum2015D. Parkinson
Sphagnum magellanicum2015M.-T. Romain, D. Parkinson
Sphagnum molle2015D. Parkinson
Sphagnum palustre2015M.-T. Romain, D. Parkinson
Sphagnum papillosum2015M.-T. Romain, D. Parkinson
Sphagnum rubellum2015D. Parkinson
Sphagnum russowii2015D. Parkinson

Commentaires sur la faune

Mammifères (données div. obs. 2010-2020): Capreolus capreolus, Cervus elaphus, Ondatra zibethicus, Sciurus vulgaris, Sus scrofa, Vulpes vulpes.

Oiseaux (données div. obs. 2004-2012): Accipiter nisus, Aegolius funereus, Anthus pratensis, Anthus trivialis, Carduelis cannabina, Corvus corax, Dryocopus martius, Gallinago gallinago, Lanius collurio, Lanius excubitor, Locustella naevia, Loxia curvirostra, Milvus milvus, Pernis apivorus, Phylloscopus sibilatrix, Phylloscopus trochilus, Regulus regulus, Saxicola rubetra, Saxicola rubicola, Sylvia communis.

Reptiles (données S. Delaitte 2012): Zootoca vivipara.

Amphibiens (données S. Delaitte 2012): Bufo bufo, Rana temporaria.

Papillons diurnes (données div. obs. 2000-2020): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Apatura iris, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Argynnis paphia, Boloria aquilonaris, Boloria selene, Inachis io, Lasiommata megera, Lycaena hippothoe, Lycaena phlaeas, Maniola jurtina, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Thymelicus lineola, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Odonates (données div. obs. 2000-2020): Aeshna cyanea, Aeshna grandis, Aeshna juncea, Anax imperator, Calopteryx splendens, Calopteryx virgo, Coenagrion hastulatum, Coenagrion puella, Cordulegaster boltonii, Cordulia aenea, Enallagma cyathigerum, Erythromma najas, Ischnura elegans, Ischnura pumilio, Lestes sponsa, Lestes viridis, Leucorrhinia dubia, Leucorrhinia pectoralis, Leucorrhinia rubicunda, Libellula depressa, Libellula quadrimaculata, Orthetrum coerulescens, Pyrrhosoma nymphula, Somatochlora arctica, Sympetrum danae, Sympetrum striolatum.

Orthoptères (données P. Goffart 2004-2011): Chorthippus biguttulus, Chorthippus brunneus, Chrysochraon dispar, Conocephalus sp., Metrioptera brachyptera, Myrmeleotettix maculatus, Omocestus viridulus.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données divers obs. 2004-2020): Achillea millefolium, Agrostis canina, Agrostis capillaris, Agrostis gigantea, Agrostis stolonifera, Ajuga reptans, Alchemilla glabra, Alchemilla xanthochlora, Alnus glutinosa, Anacamptis pyramidalis, Angelica sylvestris, Anthriscus sylvestris, Arenaria serpyllifolia, Artemisia vulgaris, Athyrium filix-femina, Barbarea vulgaris, Bellis perennis, Betula pubescens, Blechnum spicant, Brachypodium sylvaticum, Calamagrostis epigejos, Calluna vulgaris, Caltha palustris, Carex canescens, Carex demissa, Carex echinata, Carex laevigata, Carex nigra, Carex ovalis, Carex panicea, Carex pilulifera, Carex remota, Carex rostrata, Carex sylvatica, Carex vesicaria, Centaurea jacea, Centaurium erythraea, Cerastium fontanum, Chaerophyllum temulum, Chenopodium album, Chrysosplenium oppositifolium, Cirsium arvense, Cirsium palustre, Cirsium vulgare, Comarum palustre, Corylus avellana, Cruciata laevipes, Cytisus scoparius, Dactylis glomerata, Dactylorhiza maculata, Dactylorhiza sphagnicola, Danthonia decumbens, Deschampsia cespitosa, Deschampsia flexuosa, Digitalis purpurea, Drosera rotundifolia, Dryopteris carthusiana, Dryopteris dilatata, Echium vulgare, Equisetum fluviatile, Equisetum sylvaticum, Erica tetralix, Epilobium angustifolium, Epilobium ciliatum, Epilobium hirsutum, Epilobium montanum, Epilobium obscurum, Epilobium palustre, Eriophorum angustifolium, Eriophorum vaginatum, Eupatorium cannabinum, Euphrasia sp., Fagus sylvatica, Festuca rubra, Frangula alnus, Galium mollugo, Galium palustre, Galium saxatile, Genista pilosa, Geranium robertianum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Glyceria fluitans, Heracleum sphondylium, Hieracium aurantiacum, Hieracium bauhinii, Hieracium lachenalii, Hieracium pilosella, Holcus lanatus, Huperzia selago, Hypericum maculatum, Hypericum humifusum, Hypericum perforatum, Hypericum pulchrum, Ilex aquifolium, Juncus acutiflorus, Juncus bufonius, Juncus bulbosus, Juncus effusus, Juncus squarrosus, Juncus tenuis, Lathyrus pratensis, Leontodon autumnalis, Leucanthemum vulgare, Linum catharticum, Lotus corniculatus, Lotus pedunculatus, Luzula luzuloides, Luzula multiflora, Luzula sylvatica, Lychnis flos-cuculi, Lycopodiella inundata, Lycopodium clavatum, Lysimachia nemorum, Melampyrum pratense, Menyanthes trifoliata, Moehringia trinervia, Molinia caerulea, Narthecium ossifragum, Oxalis acetosella, Persicaria bistorta, Phalaris arundinacea, Picea abies, Phleum pratense, Pimpinella major, Pimpinella saxifraga, Pinus sylvestris, Plantago lanceolata, Plantago major, Polemonium caeruleum, Polygala serpyllifolia, Populus tremula, Potamogeton natans, Potamogeton polygonifolius, Potentilla erecta, Prunella vulgaris, Pteridium aquilinum, Ranunculus flammula, Ranunculus  repens, Rhinanthus minor, Rubus idaeus, Rumex acetosella, Rumex obtusifolius, Salix aurita, Sambucus nigra, Sambucus racemosa, Scirpus sylvaticus, Scrophularia nodosa, Scutellaria minor, Senecio ovatus, Senecio sylvaticus, Silene dioica, Sonchus arvensis, Sorbus aucuparia, Spiraea x billardii, Stellaria graminea, Stellaria media, Succisa pratensis, Tanacetum vulgare, Telekia speciosa, Teucrium scorodonia, Trichophorum cespitosum, Trientalis europaea, Trifolium pratense, Trifolium repens, Tussilago farfara, Typha latifolia, Vaccinium myrtillus, Vaccinium oxycoccos, Vaccinium uliginosum, Vaccinium vitis-idaea, Verbascum nigrum, Veronica chamaedrys, Veronica officinalis, Vicia cracca, Vicia sepium, Viola palustris, Viola tricolor, Wahlenbergia hederacea.

Bryophytes (données M.-Th. Romain, 2004; D. Parkinson, 2015): Archidium alternifolium, Barbilophozia attenuata, Calypogeia arguta, Calypogeia fissa, Calypogeia muelleriana, Cephalozia bicuspidata, Cephalozia connivens, Cephalozia macrostachya, Cephaloziella divaricata, Cladopodiella francisci, Diplophyllum albicans, Jungermannia gracillima, Kurzia pauciflora, Lepidozia reptans, Leucobryum glaucum, Lophocolea bidentata, Lophozia ventricosa, Marsupella emarginata, Nardia compressa, Nardia scalaris, Odontoschisma sphagni, Pellia epiphylla, Riccardia latifrons, Scapania nemorea, Scapania scandica, Scapania undulata, Sphagnum angustifolium, Sphagnum auriculatum, Sphagnum capillifolium, Sphagnum compactum, Sphagnum cuspidatum, Sphagnum fallax, Sphagnum fimbriatum, Sphagnum flexuosum, Sphagnum girgensohnii, Sphagnum inundatum, Sphagnum magellanicum, Sphagnum molle, Sphagnum palustre, Sphagnum papillosum, Sphagnum rubellum, Sphagnum russowii.

Espèces exotiques

Plantes: Epilobium ciliatum, Hieracium aurantiacum, Hieracium bauhinii, Juncus tenuis, Picea abies, Polemonium caeruleum, Spiraea x billardii, Telekia speciosa.

Animaux: Ondatra zibethicus.

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

La Fagne du Pouhon est traversé par plusieurs chemins dont un sentier de grande randonnée.

Détails

Description physique

La Fagne du Pouhon se situe en Haute Ardenne, sur le Plateau des Tailles, au sud du village d'Odeigne, de part et d'autre de la route du Poteau de Chabrehez. Elle occupe la tête de sources de la rivière Aisne, affluent de l'Ourthe, vers 600-620 m d'altitude.

Largement plantée d'épicéas au cours du 20ème siècle, comme la plupart des landes de la région, cette fagne a fait l'objet de vastes travaux de déboisement entre 2005 et 2010 dans le cadre du projet LIFE "Plateau de Tailles". Résultat: le site se présente actuellement comme une vaste zone ouverte s'étendant d'est en ouest sur près de 2 kms et de nouveau en connexion avec les sites voisins que sont Robiéfa et Nazieufa (au nord) et la Fange de la Goutte (au sud), mais aussi avec les prairies qui entourent Odeigne. A cette occasion, pas moins de soixante mares ont été créées sur l'ensemble du site, essentiellement par bouchage de drains et ennoiement. Des plantations résineuses sont toujours présentes aux alentours.

La Fagne du Pouhon appartient à la région continentale et au district phytogéographique ardennais (sous-district de la Haute Ardenne).

Description biologique

Jusqu'au début des années 2000, la Fagne du Pouhon était occupée en majeure partie par des plantations d'épicéas plus ou moins âgées et le plus souvent malvenues parceque installées sur des sols très humides et tourbeux. Les zones de tourbières, de landes et de bas-marais acides ne subsistaient plus qu'au sein de petites clairières non connectées les unes aux autres.

A partir de 2005, dans le cadre du projet LIFE "Plateau des Tailles", de vastes travaux d'élimination des épicéas sont engagés sur le site afin de rouvrir les zones tourbeuses et permettre leur restauration progressive. Ces opérations de déboisement ont également rétabli des connexions avec d'autres sites voisins, en particulier le complexe de Robiéfa-Nazieufa au nord et à l'est, et la Fagne de la Goutte au sud. En outre, plus de soixante mares ont été créées, essentiellement par bouchage de drains et ennoiement.

Actuellement, les objectifs de restauration des tourbières, bas-marais et landes humides ont été en grande partie atteints et on peut de nouveau y observer, sur des surfaces conséquentes, différentes variantes de ces habitats rares et menacés, avec leurs cortèges floristiques typiques:

- tourbières de transition et tremblantes caractérisée par l'abondance des sphaignes (Sphagnum fallax, S. cuspidatum, S. auriculatum, S. flexuosum, ...), des cypéracées dont la laiche à bec (Carex rostrata), la laiche bleuâtre (Carex panicea) et la linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium), le trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata), le comaret (Comarum palustre), le rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), le lycopode inondé (Lycopodiella inundata), la molinie (Molinia caerulea), le jonc à tépales aigus (Juncus acutiflorus), la prêle des eaux (Equisetum fluviatile), etc.

- bas-marais acides à laîche noire (Carex nigra), laiche blonde (Carex canescens), laiche étoilée (Carex echinata), violette des marais (Viola palustris), agrostis des chiens (Agrostis canina), orchis des sphaignes (Dactylorhiza sphagnicola), épilobe des marais (Epilobium palustre), linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium), linaigrette vaginée (Eriophorum vaginatum), gaillet des fanges (Galium uliginosum), trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata), comaret (Comarum palustre) et diverses sphaignes (Sphagnum fallax, S. cuspidatum).

- landes humides à paratourbeuses, caractérisées par la présence de la bruyère quaternée (Erica tetralix), le jonc raide (Juncus squarrosus), la callune (Calluna vulgaris), le scirpe cespiteux (Trichophorum cespitosum), la myrtille de loup (Vaccinium uliginosum), la linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium), la linaigrette vaginée (Eriophorum vaginatum), la narthécie (Narthecium ossifragum), la tormentille (Potentilla erecta), de diverses sphaignes (Sphagnum compactum, Sphagnum molle, ...), etc.

- landes sèches submontagnardes à myrtille commune (Vaccinium myrtillus), airelle (Vaccinium vitis-idaea), callune (Calluna vulgaris), laiche à pilules (Carex pilulifera), danthonie décombante (Danthonia decumbens), genêt poilu (Genista pilosa), canche flexueuse (Deschampsia flexuosa), luzule multiflore (Luzula multiflora), lycopode en massue (Lycopodium clavatum), flouve odorante (Anthoxanthum odoratum), gaillet du Harz (Galium saxatile), polygala à feuilles de serpolet (Polygala serpyllifolia), fétuque capillaire (Festuca filiformis), tormentille (Potentilla erecta), petite oseille (Rumex acetosella), ...

Du point de vue faunistique, la Fagne du Pouhon accueille les espèces d'oiseaux habituelles aux milieux tourbeux du Plateau des Tailles, comme la pie-grièche grise (Lanius excubitor), la locustelle tachetée (Locustella naevia), le tarier pâtre (Saxicola rubicola), etc.

Mais c'est surtout pour les odonates que les travaux du LIFE, et en particulier la création des multiples mares, ont eu un effet spectaculaire avec le développement explosif des populations des espèces qui s'y maintenaient tant bien que mal, et l'apparition ou la réinstallation d'espèces typiques des eaux tourbeuses.

Cette évolution a été suivie dans le cadre de l'After Life, le site ayant été divisé en deux sous-sites, Fagne du Pouhon amont et Fagne du Pouhon aval (MOTTE, 2015). Si certaines espèces étaient probablement encore présentes en très petit nombre, comme l'aeschne des joncs (Aeshna juncea), d'autres sont clairement apparues à la suite de ces travaux, en particulier l'agrion nain (Ischnura pumilio), une espèce peu commune mais bien connue pour son caractère pionnier, la rendant apte à coloniser rapidement de nouveaux plans d'eau. L'orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens) et la cordulie arctique (Somatochlora arctica), espèces sténotopes liées aux suintements acides des tourbières, y sont régulièrement observées (tout au moins la première). Issues d'un afflux récent de spécimens en provenance de l'est de l'Europe, deux libellules remarquables, la leucorrhine rubiconde (Leucorrhinia rubicunda) et surtout la leucorrhine à gros thorax (Leucorrhinia pectoralis) ont colonisé les nouvelles mares de la Fagne du Pouhon en 2012. Quant à la leucorrhine douteuse (Leucorrhinia dubia), elle n'était pas connue avant ni pendant le LIFE et les premières mentions ont eu lieu en 2013 et 2014, dans les deux parties du site, avec un maximum de 4 individus en 2013 (voir MOTTE, 2015). Autre espèce remarquable des tourbières, l'agrion hasté (Coenagrion hastulatum) a été noté en 2019.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

DEMNA

LIFE PLATEAU DES TAILLES

Répondants de l'information

Philippe Goffart et Marc Dufrêne (SPW/DEMNA/OFFH)

Denis Parkinson (Life Plateau des Tailles).

Date de la dernière modification de la fiche

2020-11-26