Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

171 - Prés Thibaut

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Breuvanne / Ruisseau des Prés Thibaut / Gué des Oies / le Ménil
Communes :Chiny, Tintigny
Cantonnements DNF :Florenville, Virton
Surface :264.07 ha
Coordonnées :X Lambert : 230153 - Y Lambert : 44323
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site de Breuvanne est formé par un ensemble de prairies humides constituant un tronçon de la vallée de la Semois, entre les villages de Breuvane et de Termes (commune de Tintigny). Seule une petite partie est actuellement protégée par les RNOB et gérée en prairie de fauche en collaboration avec plusieurs agriculteurs locaux. L'endroit présente un très bel ensemble paysager et offre refuge à de nombreuses espèces d'oiseaux inféodés aux prairies extensives (traquets, fauvettes, bruant des roseaux, bécassines des marais, râle des genêts, ...).(Auteur : Joëlle Huysecom, 01/12/1998).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge
  • M1 - Gaume

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Rossignol18.69 haTINTIGNYLUXEMBOURG
Termes65.27 haCHINYLUXEMBOURG
Tintigny180.11 haTINTIGNYLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Florenville143.24 haArlon
Virton120.83 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora (partim).

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Yves STORDER, 11 rue de la Civanne, 6724 Orsinfaing (tél. 063/41.10.49)

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
RNOB_021Breuvanne

Biotopes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Castor fiberOuiNon2009P. Verté
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon1992
Emberiza schoeniclusOuiNon1992
Jynx torquillaOuiOui2008S. Pierret
Lanius collurioOuiNon2008S. Pierret
Lanius excubitorOuiOui2008P. Verté
Saxicola rubetraOuiOui2008P. Goffart
Saxicola torquatusOuiNon1996
Sylvia communisOuiNon1992
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Brenthis inoNonNon2011P. Verté
Lycaena disparOuiOui2010E. Cavelier
Lycaena tityrusNonNon2008S. Pierret
Melitaea diaminaNonNon2000E. Cavelier, V. Fichefet
Polyommatus semiargusNonNon2010S. Farinelle, V. Fichefet
Satyrium pruniNonNon2008S. Pierret
Invertébrés - Insectes - Libellules
Anax parthenopeNonNon2008R. Dujardin
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Stethophyma grossum2007E. Cavelier
Plantes - Plantes supérieures
Carex vesicaria2009P. Verté
Dactylorhiza maculata
Dactylorhiza majalis>500 pieds2009P. Verté
Hottonia palustris2009P. Verté
Menyanthes trifoliata
Oenanthe aquatica2009P. Verté
Scorzonera humilis2009P. Verté
Sparganium emersum2009P. Verté
Succisa pratensis

Commentaires sur la faune

Mammifères :
Présence du castor (Castor fiber) à Breuvanne, au niveau de la confluence de la Civanne avec la Semois (barrage + coupes + réfectoire). Sources: P. Verté et B. Manet (2009)

Avifaune :
En 1992, le site abritait le Martin-Pêcheur (Alcedo atthis), la Pie-grièche grise (Lanius excubitor), le Traquet tarier (Saxicola rubetra), le bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus), la Fauvette grisette (Sylvia communis) (source : dossier de demande d'agrément, 1992). La Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio) et le Traquet pâtre (Saxicola torquata) sont cités en 1996.
Un mâle chanteur du râle des genêts (Crex crex) a été repéré en 1998 dans les prairies du site (J.P. Jacob, 1998).

En 2008, l'OFFH (encodage en ligne - observateurs: S. Pierret et P. Verté) renseigne les espèces suivantes: Lanius collurio, Lanius excubitor, Saxicola rubetra et Jynx torquilla. Les faucons hobereau et kobez (Falco subbuteo et F. vespertinus) ont également été observés, en chasse ou survolant la zone, de même que le milan noir (Milvus migrans) (obs. S. Pierret 2008). Le site a enfin déjà été utilisé comme aire de repos pour les grues cendrées (Grus grus) (P. Verté, 2009).


Herpétofaune :
Rana kl. esculenta, R. lessonae, R. temporaria, Bufo bufo, Triturus alpestris, T. vulgaris (P. Verté, 2009 - mardelle au sud de Rossignol et confluence de la Civanne et de la Semois)

Odonates :
observation du très rare Anax parthenope en 2008 (R. Dujardin)

Lepidoptères :
Bon nombre d'espèces fréquentent le site, parmi lesquelles une série de taxons intéressants, caractéristiques des prairies humides ou des prairies maigres : Lycaena dispar, Melitaea diamina, Brenthis ino, Polyommatus semiargus, Lycaena tityrus, ... ou encore des espèces plutôt liées au milieu bocager, telles que Satyrium pruni ou Neozephyrus quercus (OFFH - encodage en ligne, divers observateurs entre 2000 et 2011).

Commentaires sur la flore

Carex vesicaria, Dactylorhiza fistulosa, Dactylorhiza maculata, Hottonia palustris, Scutellaria galericulata, Oenanthe sp., Succisa pratensis
(source : demande d'agrément 1992; demande de subvention à l'achat 1996)

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation de l'intérêt biologique et paysager d'un ensemble de prairies de fauche en bordure de la Semois. Le site présente un grand intérêt pour l'avifaune des prés humides.

Menaces

Pollution des eaux de la Semois.
Intensification agricole des prairies du site.

Recommandations

- agrandissement et consolidation de la réserve naturelle par l'acquisition de parcelles supplémentaires ;
- développement et recherche de nouveaux partenariats pour la gestion d'une partie de la réserve naturelle par le pâturage extensif.

Plan de gestion

Le plan de gestion prévoit de maintenir et diversifier les associations végétales caractéristiques des anciennes prairies humides et prairies de fauche à exploitation peu intensive.
Il vise également à préserver le caractère semi-bocager du site par la conservation et le développement du réseau existant de haies arbustives et arborées, taillées ou libres formées d'espèces indigènes.
La gestion des parcelles de la réserve est réalisée par des agriculteurs locaux sur base de prescriptions contenues dans une convention de gestion. Celle-ci prévoit, au cas par cas, la fauche tardive ou un pâturage extensif (max. 2 UGB/ha), réalisé en dehors période de floraison.

Accès du public

En dehors des chemins et sentiers, l'accès à la réserve naturelle est limité aux visites guidées fixées à l'avance et dont l'annonce est assurée par la revue "Réserves naturelles" et d'associations sœurs et par la diffusion auprès de la grande presse. Elles peuvent également être organisées sur demande. Les parties sensibles sur le plan ornithologique sont évitées pendant la période de nidification. Aucune récolte ou cueillette n'est permise aux visiteurs. L'accès des scientifiques est soumis à autorisation.

Détails

Description physique

Le site se trouve entre les villages de Rossignol, au nord, et de Breuvanne, au sud, le long du Ruisseau des Prés Thibaut, petit affluent de la Semois.
Il repose sur les alluvions de ces cours d'eau, occupées jadis par des prairies.
Ce site est localisé dans la plaine alluviale de la Semois au nord et à l'ouest du village de Breuvanne (Commune de Tintigny). L'altitude est de l'ordre de 330 mètres.
Le sol du site est constitué d'alluvions quaternaires.

Description biologique

Il s'agit d'un vaste ensemble de prairies humides plus ou moins abandonnées, de parcelles enrésinées et de pâtures. Parmi la végétation qui caractérise le site, on trouve :
- des prés mésophiles très fleuris avec notamment Lychnis flos-cuculi, Centaurea jacea, Myosotis scorpioides, Rhinanthus minor, Ranunculus acris, Cardamine pratensis, Leucanthemum vulgare, Briza media ;
- des zones plus humides où s'ajoutent Persicaria bistorta, Ranunculus flammula, Dactylorhiza majalis, Mentha aquatica, Galium palustre, Carex div. sp., Succisa pratensis, Juncus acutiflorus, Juncus effusus, Valeriana dioïca, Caltha palustris...
- des mégaphorbiaies abandonnées à Lysimachia vulgaris, Epilobium hirsutum, Angelica sylvestris, Iris pseudacorus, Filipendula ulmaria ;
- d'anciens méandres isolés de la Semois, colonisés par Oenanthe sp., Hottonia palustris, Scutellaria galericulata, Rumex hydrolapathum, Equisetum fluviatile ;
- un réseau important de haies mélangées.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

D'après Ferraris, le site était occupé au XVIIIe siècle par des prairies humides à l'ouest et par des champs à l'est.

Divers

Sources

RESNAT

OFFH (encodage en ligne) et Natagora (observations.be)

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB - NATAGORA

P. Verté - S. Pierret (DEMNA)