Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1792 - Couria Hénon

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Prairies maigres, talus et pelouses sèches de Briquemont
Communes :Rochefort
Cantonnements DNF :Rochefort
Surface :31.10 ha
Coordonnées :X Lambert : 204828 - Y Lambert : 96781
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Localisé en Famenne, à l'ouest du village de Briquemont, le site du Couria Hénon occupe le versant droit de la vallée du Vachau, environ trois kilomètres avant la confluence de ce ruisseau avec la Lesse. Ce versant, orienté principalement au sud-est, englobe sur une trentaine d'hectares un très bel ensemble de prairies maigres, de cultures extensives, de chemins et talus schisteux, de fourrés et de lisières arbustives, le tout sur des sols le plus souvent très superficiels de nature schisteuse ou schisto-calcareuse. Un fond humide occupé par une mégaphorbiaie existe également au nord de cet ensemble. On y observe en particulier des fragments de pelouses sèches très intéressants des points de vue botanique et entomologique, de même qu'une flore messicole remarquable. L'abondance de plusieurs plantes peu communes comme le scléranthe vivace (Scleranthus perennis) et la potentille argentée (Potentilla argentea) y est assez exceptionnelle, mais l'espèce phare est sans nul doute la cotonnière jaunâtre (Filago lutescens), astéracée considérée comme disparue de Wallonie et redécouverte sur le site en 2007 où elle se maintent toujours dix ans plus tard. Sur le plan entomologique, l'endroit se distingue par la présence d'une population assez fournie du petit nacré (Issoria lathonia), un papillon protégé se développant ici sur la violette des champs (Viola arvensis). Le sténobothre nain (Stenobothrus stigmaticus), criquet devenu extrêmement localisé en Wallonie, a été signalé dans les années 1990 et subsiste peut-être encore localement sur le site. On y signale aussi toute une série de punaises rares. Cette zone agricole de grande valeur biologique est dépourvue de statut de protection malgré qu'elle soit directement bordée par un site Natura 2000.

Carto

Régions naturelles

  • J0 - Famenne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Mont-Gauthier31.1 haROCHEFORTNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Rochefort31.1 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Emberiza citrinellaOuiNon2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Lanius collurioOuiNon2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Streptopelia turturOuiOui2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Carcharodus alceaeNonNon2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Issoria lathoniaOuiNon> 15 ex.2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Limenitis camillaNonNon2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Satyrium pruniNonNon2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Calamobius filum2007J.-Y. Baugnée
Coccinula quatuordecimpustulata2007J.-Y. Baugnée
Platynaspis luteorubra2007J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Myrmeleotettix maculatus2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Oedipoda caerulescens2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Omocestus rufipes2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Stenobothrus stigmaticus1995BJeunes et Nature
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Anthidium punctatum2007J.-Y. Baugnée
Trachusa byssina2007J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Prostemma guttula2007J.-Y. Baugnée
Raglius alboacuminatus2007J.-Y. Baugnée
Plantes - Plantes supérieures
Aphanes australis2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Barbarea intermedia2017M. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Centaurea cyanus2017M. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Dianthus armeria2017M. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Filago lutescens> 50 pieds2017AM. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Misopates orontium2017M. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Ononis spinosa2017M. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Orchis mascula2017M. Paquay, C. Wastiaux et al.
Ornithopus perpusillus2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Orobanche rapum-genistae2017AEF
Petrorhagia prolifera2017M. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Scleranthus perennis2017BM. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Silene nutans2017M. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Spergularia rubra2017M. Paquay, J.-Y. Baugnée, AEF
Trifolium striatum2007BM. Paquay, J.-Y. Baugnée
Valerianella dentata2007M. Paquay, J.-Y. Baugnée

Commentaires sur la faune

Orthoptères (données Jeunes et Nature, 1995-96 + M. Paquay et J.-Y. Baugnée, 2007): Chorthippus biguttulus, Chorthippus brunneus, Chorthippus parallelus, Myrmeleotettix maculatus, Nemobius sylvestris, Oedipoda caerulescens, Omocestus rufipes, Stenobothrus stigmaticus, Tetrix undulata, Tettigonia viridissima.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données M. Paquay, J.-Y. Baugnée et J.-L. Gathoye, 2007 ; C. Wastiaux et AEF, 2017): Achillea millefolium, Aethusa cynapium, Agrimonia eupatoria, Agrostis capillaris, Agrostis gigantea, Agrostis stolonifera, Allium oleraceum, Allium vineale, Alopecurus myosuroides, Alopecurus pratensis, Anagallis arvensis subsp. arvensis, Anthemis arvensis, Anthoxantum odoratum, Anthriscus sylvestris, Aphanes arvensis, Aphanes australis, Arabidopsis thaliana, Arenaria serpyllifolia, Arrhenatherum elatius, Avena fatua, Avenula pubescens, Ballota nigra subsp. meridionalis, Barbarea intermedia, Brassica napus, Bromus erectus, Bromus hordeaceus, Calystegia sepium, Campanula rapunculus, Capsella bursa-pastoris, Cardamine hirsuta, Cardamine pratensis, Carex spicata, Carpinus betulus, Centaurea cyanus, Centaurea jacea s.l., Cerastium arvense, Cerastium fontanum, Chaenorrhinum minus, Chenopodium album, Chenopodium polyspermum, Cirsium arvense, Convolvulus arvensis, Crataegus laevigata, Crataegus monogyna, Cruciata laevipes, Cynosurus cristatus, Cytisus scoparius, Dactylis glomerata, Daucus carota, Dianthus armeria, Echium vulgare, Elymus repens, Epilobium hirsutum, Epilobium parviflorum, Epilobium tetragonum subsp. lamyi, Erodium cicutarium, Euphorbia exigua, Euphorbia helioscopia, Euonymus europaeus, Fallopia convolvulus, Festuca lemanii, Festuca rubra subsp. commutata, Filago lutescens, Filipendula ulmaria, Fumaria officinalis subsp. wirtgenii, Galeopsis tetrahit, Galium aparine, Galium mollugo, Galium verum, Geranium columbinum, Geranium dissectum, Geranium molle, Geranium pusillum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Gnaphalium uliginosum, Helianthemum nummularium, Heracleum sphondylium, Herniaria glabra, Hieracium pilosella, Holcus lanatus, Hypericum humifusum, Hypericum perforatum, Hypochaeris radicata, Iris pseudacorus, Juncus effusus, Juncus tenuis, Kickxia elatine, Knautia arvensis, Lamium album, Lamium amplexicaule, Lamium purpureum, Lapsana communis, Lathyrus pratensis, Leontodon autumnalis, Lepidium campestre, Leucanthemum vulgare, Linaria vulgaris, Lolium perenne, Lotus corniculatus, Luzula campestris, Malva moschata, Matricaria maritima subsp. inodora, Matricaria recutita, Medicago lupulina, Medicago sativa, Misopates orontium, Myosotis arvensis, Myosotis ramosissima, Ononis spinosa, Ornithopus perpusillus, Orobanche rapum-genistae, Oxalis stricta, Papaver dubium, Papaver rhoeas, Persicaria maculosa, Petrorhagia prolifera, Phacelia tanacetifolia, Phalaris arundinacea, Phleum nodosum, Phleum pratense, Pimpinella saxifraga, Plantago lanceolata, Plantago major, Plantago media, Poa compressa, Poa pratensis subsp. angustifolia, Potentilla argentea, Potentilla neumanniana, Potentilla reptans, Primula veris, Prunus spinosa, Quercus robur, Ranunculus bulbosus, Ranunculus flammula, Ranunculus repens, Ranunculus sardous, Rosa canina s.l., Rubus sp., Rumex acetosa, Rumex acetosella, Rumex crispus, Sanguisorba minor, Scirpus sylvaticus, Scleranthus annuus, Scleranthus perennis, Sedum album, Sedum rupestre, Senecio jacobaea, Setaria viridis, Sherardia arvensis, Silene nutans, Sisymbrium officinale, Sonchus asper, Spergularia rubra, Stachys arvensis, Stachys sylvatica, Stellaria graminea, Stellaria holostea, Stellaria media, Taraxacum sp., Thlaspi arvense, Thymus pulegioides, Trifolium arvense, Trifolium campestre, Trifolium dubium, Trifolium medium, Trifolium repens, Trifolium striatum, Trisetum flavescens, Urtica dioica, Valerianella dentata, Valerianella locusta, Verbascum nigrum, Veronica agrestis, Veronica arvensis, Veronica beccabunga, Veronica chamaedrys, Veronica hederifolia s.l., Veronica persica, Veronica serpyllifolia, Vicia cracca, Vicia hirsuta, Vicia sativa subsp. nigra, Vicia sepium, Vicia tetrasperma subsp. tetrasperma, Viola arvensis, Vulpia bromoides, Vulpia myuros.

Espèces exotiques

Plantes: Juncus tenuis, Oxalis stricta, Phacelia tanacetifolia, Veronica persica,

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

Site dépourvu de protection, à la merci de toute intensification de l'agriculture locale ou de la rectification du chemin. Seule la marge nord (lisière forestière) est incluse dans un site Natura 2000 (BE 35024: Vallées des Ruisseaux de Fenffe et du Vachau).

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le site du Couria Hénon est localisé en Famenne, à l'ouest du village de Briquemont, à une altitude comprise entre 160 et 200 m. Il occupe un versant schisteux d'exposition sud-est, en rive droite du Vachau, petit cours d'eau confluant avec la Lesse trois kilomètres plus en aval, au pied de la Collyre de Ciergnon (cf. SGIB 1306). On se trouve donc dans le bassin hydrographique de la Meuse.

Le site est inclus dans le district phytogéographique mosan.

Description biologique

D'après des observations réalisées en juin 2007 (obs. M. Paquay, J.-Y. Baugnée et J.-L. Gathoye), le site comprend un chemin schisteux et les zones avoisinantes constituées d'une lisière forestière, d'une prairie de fauche, d'un ensemble de cultures, d'une pâture aride et d'un fragment de mégaphorbiaie. L'ensemble présente un grand intérêt botanique dû à la coexistence de plusieurs groupements végétaux et à la présence de diverses espèces rares ou intéressantes du point de vue écologique.

Gravissant une pente moyenne d'exposition générale sud-est, le chemin et ses abords sont colonisés par une végétation variée. On note à l'état fragmentaire, et en fonction de la profondeur du sol :

- des pelouses ouvertes à Sedum album, Potentilla argentea, Vulpia bromoides, Scleranthus perennis (très abondant !), Spergularia rubra, Peltigera rufescens, Cladonia spp., Erodium cicutarium, ... ;

- des pelouses à Helianthemum nummularium, et Festuca lemanii, localisées surtout sur les talus ;

- des pelouses calcicoles à Bromus erectus, Poa pratensis subsp. angustifolia, Silene nutans, Sanguisorba minor, etc.

- des friches à Arrhenatherum elatius, Achillea millefolium, Campanula rapunculus, Allium vineale, etc.

Au nord du chemin s'étendent un pré maigre pâturé par des bovins rustiques et une culture sur sol très caillouteux.

Les affleurements schisteux qui apparaissent dans la pâture portent une végétation de pelouse ouverte à Scleranthus annua, Scleranthus perennis, Spergularia rubra, Ornithopus perpusillus, Rumex acetosella, Aphanes australis, Erodium cicutarium, Vulpia bromoides, Sedum album, Trifolium striatum, ...

Le champ, planté de colza (en 2007), accueille un riche cortège d'espèces messicoles : Anthemis arvensis, Matricaria maritima subsp. inodora, Aethusa cynapium, Papaver rhoeas, Papaver dubium, Valerianella dentata, Aphanes arvensis, Scleranthus annuus, Alopecurus myosuroides, Convolvulus arvensis, Misopates orontium, Vicia hirsuta, Vicia tetrasperma subsp. tetrasperma, Centaurea cyanus, Fumaria officinalis subsp. wirtgenii, Chenopodium album, Thlaspi arvense, Avena fatua, Viola arvensis, Geranium dissectum, Geranium pusillum, Anagallis arvensis, Daucus carota, etc. C'est dans un coin négligé de ce champ qu'une belle station de Filago lutescens a été découverte. Cette plante, considérée comme disparue de Wallonie, y est représentée par une cinquantaine d'individus et sa persistance devra être suivie attentivement.

Dans la partie sud-est du site, au sein de la pâture attenante à la ferme, apparaît un fragment de mégaphorbiaie occupant dans un microvallon. On y observe Filipendula ulmaria, Juncus effusus, Rumex acetosa, etc.

Le secteur a été de nouveau parcouru en mai et juillet 2017 par des membres de l'A.E.F. Ces observations détaillées dans le compte-rendu de WASTIAUX (2018) sont résumées ci-dessous:

- Aux abords de la chapelle se trouve une petite pelouse thermophile non amendée abritant notamment une belle population d'Orchis mascula.

- Au bord de la rue de Ciergnon, un bel affleurement schisteux recèle notamment Galium verum, Helianthemum nummularium, Potentilla tabernaemontani, Sedum album, S. rupestre, Silene nutans.

- Le long du chemin des Daims, le talus schisteux présente ces mêmes espèces de pelouses ouvertes et de pelouses calcicoles comme Avenula pubescens, Bromus erectus, Pimpinella saxifraga, Sanguisorba minor, ... En juillet fleurissent deux œillets, Dianthus armeria et Petrorhagia prolifera, en faible nombre. On note aussi des espèces de prairies mésophiles (Achillea millefolium, Galium mollugo...) et d'ourlets (Stellaria holostea, Veronica chamaedrys...).

- Plus loin, là où le chemin longe une prairie, émergent plusieurs affleurements schisteux qui se sont refermés depuis 2007, certaines espèces de pelouse ouvertes notées à ce époque n'ayant plus été retrouvées, en particulier Aphanes australis, Ornithopus perpusillus, Trifolium striatum, Vulpia bromoides)

- Un champ de colza, non traité aux pesticides, est envahi, comme en 2007, par une flore messicole diversifiée avec e.a. en mai: Anthemis arvensis, Aphanes arvensis, Centaurea cyanus, Fumaria officinalis, Papaver dubium, P. rhoeas, Ranunculus sardous, Scleranthus annuus, Sherardia arvensis, Viola arvensis, etc. En juillet, la station de Filago lutescens découverte en 2007 (M. Paquay et J.-Y. Baugnée) est toujours florissante ! On y observe également Misopates orontium, Stachys arvensis et bien d'autres espèces encore.

- Plus loin le long du chemin des Daims, une prairie mésophile montre Ranunculus bulbosus, Leucanthemum vulgare, Anthoxanthum odoratum, Cynosurus cristatus, Erodium cicutarium, Hypochaeris radicata, Plantago media, Trifolium repens.

- Au-delà encore se succèdent quelques dalles schisteuses où s'épanouissent Scleranthus perennis et S. annuus.

- Le sentier SW-NE montre également des plages de Scleranthus perennis ainsi que Herniaria glabra. Au bout de ce chemin, dans une petite friche à Cytisus scoparius, poussent plusieurs pieds d'Orobanche rapum-genistae.

- Le site comporte, en outre, un petit vallon occupé par une mégaphorbiaie à Epilobium hirsutum, Filipendula ulmaria, Scirpus sylvaticus, Agrostis gigantea, Calystegia sepium, Carex hirta, Epilobium parviflorum, Glechoma hederacea, Iris pseudacorus, Juncus effusus, Lathyrus pratensis, Phalaris arundinacea, Ranunculus flammula, Veronica beccabunga, etc.

En ce qui concerne la faune locale, on est surtout renseigné sur quelques groupes entomologiques particuliers comme les Orthoptères, les Lépidoptères ou encore les Hémiptères.

Parmi les Orthoptères, on signalera l'observation, dans les années 1990, d'une petite population de Stenobothrus stigmaticus dans la prairie sèche pâturée par des chevaux située dans la partie sud-est du site, à hauteur de la chapelle (COUVREUR & GODEAU, 2000). Cette espèce, partout en très forte régression, est très rare en Famenne et extrêmement localisée à l'échelle wallonne. Liée aux pelouses rases sur sols superficiels, elle a souffert de l'abandon du pâturage ovin et de la raréfaction des lapins qui entretenaient de tels milieux. D'autres espèces peu communes sont également présentes, comme Omocestus rufipes, Myrmeleotettix maculatus, Oedipoda caerulescens, etc.

Une présence intéressante est celle du petit nacré (Issoria lathonia), Lépidoptère dont la chenille se développe aux dépens des violettes (Viola calaminaria, V. tricolor et V. arvensis). Observé le plus souvent en exemplaires isolés, cette espèce vagabonde forme ici une population - au moins temporaire - liée à l'abondance de la violette des champs.

La culture extensive et ses bordures richement fleuries hébergent une belle collection d'Hémiptères, dont de nombreuses punaises, souvent peu communes par ailleurs: Prostemma guttula, Sehirus luctuosus, Beosus maritimus, Megalonotus sabulicola, Emblethis verbasci, Metopoplax ditomoides, Orthocephalus coriaceus, Rhopalus tigrinus, etc. Quand aux poteaux de cloture en bois, ils sont fréquentés par Rhyparochromus vulgaris, une espèce jadis rare mais en expansion et paraissant bien représentée dans cette partie de la Famenne. Sur le chemin schisteux, deux cicadelles inédites pour la faune belge ont été découvertes en juin 2007: il s'agit de Artianus interstitialis et de Rhopalopyx elongatus, toutes deux liées aux graminées des lieux arides.

Le longicorne Calamobius filum a été observé dans ce même biotope. C'est une espèce d'origine méridionale en voie d'expansion vers le nord et découverte seulement récemment en Belgique (à Cerfontaine, cf. ROUARD, 2001). La larve de ce Coléoptère se développe dans les chaumes de diverses graminées.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

Marc PAQUAY (Focant).

Jean-Yves BAUGNEE (SPW/DGARNE/DEMNA/DNE/OFFH, Avenue Maréchal Juin, 23, B-5030 Gembloux).

Date de la dernière modification de la fiche

2019-10-09