Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1852 - Fagnes de la Vecquée

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Stoumont
Cantonnements DNF :Aywaille
Surface :62,9620 ha
Coordonnées :X Lambert : 252718 - Y Lambert : 125585
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Localisé en Ardenne septentrionale, le site est constitué d'un ensemble de petites fagnes s'étendant au sud de la Vecquée, sur la commune de Stoumont. Jadis beaucoup plus vastes, ces fagnes ont été largement enrésinées dès la fin du 19ème siècle et ce qui a été épargné nous est parvenu sous la forme de fragments isolés dans les massifs d'épicéas, correspondant souvent à des sols tourbeux et humides impropres à la sylviculture. On y observe des groupements intéressants comme des bas-marais acides à linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium) et laîche étoilée (Carex echinata), une tourbière de transition riche en sphaignes (Sphagnum spp.) et linaigrette vaginée (Eriophorum vaginatum), des landes humides à bruyère quaternée (Erica tetralix), etc. L'entomofaune est très spécifique avec diverses espèces également représentées - en densités plus élevées - dans la Fagne de Spa-Malchamps, comme par exemple la cordulie arctique (Somatochlora arctica).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L2 - Ardenne septentrionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Stoumont62,9620 haSTOUMONTLIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille62,9620 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Commune de Stoumont.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement d'Aywaille, rue de la Reffe, 9, 4920 Remouchamps (Tél. : 04/247.99.90 - Fax : 04/384.82.77).

Commission Consultative de Gestion des Réserves Naturelles Domaniales d'Ardenne septentrionale.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6560Fagnes de la Vecquée62,9620 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Melanargia galatheaNonNonmax. 1 ex.2006GT Lycaena (Ph. Goffart)
Invertébrés - Insectes - Libellules
Aeshna junceaOuiOuimax. 4 ex.2006GT Gomphus (C. Devillers, S. Bertrand, Ph. Goffart)
Coenagrion scitulumNonNonmax. 1 ex.2006GT Gomphus (Ph. Goffart)
Cordulegaster boltoniiNonNonmax. 3 ex.2002GT Gomphus (C. Devillers, S. Bertrand)
Lestes barbarusNonNonmax. 1 ex.2006GT Gomphus (Ph. Goffart)
Leucorrhinia dubiaOuiOuimax. 45 ex.2006AGT Gomphus (C. Devillers, S. Bertrand, Ph. Goffart)
Orthetrum coerulescensOuiOuimax. 1 ex.2005GT Gomphus (Ph. Goffart)
Somatochlora arcticaOuiOuimax. 2 ex.2003GT Gomphus (C. Devillers, S. Bertrand)
Sympetrum flaveolumNonOuimax. 10 ex.2005GT Gomphus (Ph. Goffart)
Plantes - Plantes supérieures
Drosera rotundifolia2000Ph. Frankard
Erica tetralix2000Ph. Frankard
Eriophorum angustifolium2000Ph. Frankard
Eriophorum vaginatum2000Ph. Frankard
Narthecium ossifragum2000Ph. Frankard
Trichophorum cespitosum2000Ph. Frankard
Vaccinium oxycoccos2000Ph. Frankard
Vaccinium uliginosum2000Ph. Frankard
Vaccinium vitis-idaea2000Ph. Frankard
Plantes - Mousses
Sphagnum auriculatum2000Ph. Frankard
Sphagnum cuspidatum2000Ph. Frankard
Sphagnum fallax2000Ph. Frankard
Sphagnum fimbriatum2000Ph. Frankard
Sphagnum magellanicum2000Ph. Frankard
Sphagnum palustre2000Ph. Frankard
Sphagnum papillosum2000Ph. Frankard
Sphagnum rubellum2000Ph. Frankard

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Odonates (C. Devillers et S. Bertrand, Ph. Goffart, 1996-2006 - GT Gomphus):
Aeshna cyanea, Aeshna juncea, Anax imperator, Calopteryx virgo, Coenagrion puella, Coenagrion scitulum, Cordulegaster boltonii, Enallagma cyathigerum, Gomphus pulchellus, Lestes barbarus, Lestes sponsa, Leucorrhinia dubia, Libellula depressa, Libellula quadrimaculata, Orthetrum cancellatum, Orthetrum coerulescens, Pyrrhosoma nymphula, Somatochlora arctica, Sympetrum danae, Sympetrum flaveolum.

Lépidoptères rhopalocères (C. Devillers et S. Bertrand, Ph. Goffart, 1996-2006 - GT Lycaena):
Aglais urticae, Aphantopus hyperantus, Araschnia levana, Boloria aquilonaris, Celastrina argiolus, Coenonympha pamphilus, Inachis io, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Pieris rapae, Thymelicus sp., Vanessa atalanta.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données Ph. Frankard, 2000):
Alnus glutinosa, Betula pubescens, Calluna vulgaris, Carex echinata, Carex nigra, Carex rostrata, Drosera rotundifolia, Erica tetralix, Eriophorum angustifolium, Eriophorum vaginatum, Molinia caerulea, Narthecium ossifragum, Picea abies, Trichophorum cespitosum, Vaccinium myrtillus, Vaccinium oxycoccos, Vaccinium uliginosum, Vaccinium vitis-idaea.
Bryophytes (données Ph. Frankard, 2000):
Polytrichum commune, Polytrichum juniperinum var. juniperinum (= P. strictum), Sphagnum auriculatum, Sphagnum cuspidatum, Sphagnum fallax, Sphagnum fimbriatum, Sphagnum magellanicum, Sphagnum palustre, Sphagnum papillosum, Sphagnum rubellum.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection et restauration d'un ensemble de landes humides et de tourbières de l'Ardenne septentrionale.

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

L'objectif du plan de gestion est la restauration des landes et tourbières et la re-connexion des différentes fagnes par exploitation des pessières.
Toute la moitié orientale de la réserve a fait l'objet d'un déboisement massif au début 2000 suivi par un pâturage bovin (Highlands).
Deux mares ont été creusées en 2005 dans le sud de la réserve.

Accès du public

La circulation du public au sein des réserves naturelles domaniales (RND) est régie par arrêté ministériel du 31/12/1975, modifié par l'arrêté du 18/07/1991. En concertation avec les commissions consultatives de gestion des réserves (CCGRND), ces réserves peuvent comporter plusieurs zones dont l'accès est réglementé:
- A = zone accessible au public;
- B = zone dont l'accès est limité aux chemins et endroits dûment signalés;
- C = zone dont l'accès n'est autorisé que sous la conduite du personnel de la DNF ou toute autre personne mandatée par cette administration;
- D = zone dont l'accès est interdit soit en permanence, soit temporairement soit encore périodiquement.

L'ingénieur de cantonnement chargé de la gestion de la RND peut en tout temps interdire, pour une période déterminée, l'accès complet ou partiel des zones A et B, en accord avec la CCGRND.

La réserve naturelle des Fagnes de la Vecquée s'inscrit principalement en zone B (accessibilité sur les chemins).

Contact: Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement d'Aywaille, rue de la Reffe, 9, 4920 Remouchamps (Tél. : 04/247.99.90 - Fax : 04/384.82.77).

Détails

Description physique

A compléter

Description biologique

Ph. Frankard (2000): on distingue, au sud de la Vecquée, plusieurs petites fagnes correspondant à des lentilles tourbeuses. Elles sont plus ou moins isolées au milieu de vastes pessières.
1. Fagnes de Crambon:
Terrain communal occupé par une coupe à blanc d'épicéas datant de 1995 et couvert d'une lande tourbeuse à Erica tetralix, Trichophorum cespitosum et Sphagnum fallax, envahie par Molinia caerulea. On y trouve également des fragments de bas-marais acides à Eriophorum angustifolium et Carex echinata.
Au sud de cette fagne se trouve un palse dont la cuvette est occupée par divers sphaignes (Sphagnum auriculatum, Sphagnum cuspidatum, Sphagnum fallax, Sphagnum fimbriatum, Sphagnum rubellum), ainsi que par Polytrichum juniperinum var. juniperinum (= P. strictum), Carex nigra, Eriophorum angustifolium, Eriophorum vaginatum, Molinia caerulea, ...
Au sud-est, se rencontre une lande tourbeuse et une tourbière de transition, toujours sur propriété communale. Les groupements en place y sont en excellent état de conservation. La lande est dominée par Erica tetralix et Trichophorum cespitosum, accompagnés par Eriophorum vaginatum, Vaccinium vitis-idaea, Vaccinium uliginosum, Calluna vulgaris, Sphagnum fallax, Sphagnum papillosum, ... La tourbière renferme de denses tapis de sphaignes (Sphagnum cuspidatum, Sphagnum fallax, Sphagnum papillosum), souvent flottants, sur lesquels prennent place Eriophorum angustifolium, Erica tetralix, Drosera rotundifolia, Vaccinium oxycoccos, ...
2. Fagne de la Banase:
Vaste zone tourbeuse, en terrain communal, en partie au sein d'une coupe à blanc datant de 1995 environ, comportant:
- des landes humides à Erica tetralix, Trichophorum cespitosum, Vaccinium vitis-idaea, Vaccinium oxycoccos, Vaccinium myrtillus, Calluna vulgaris, Molinia caerulea, Eriophorum vaginatum, Sphagnum papillosum, Sphagnum magellanicum, Sphagnum fallax, ...;
- des fragments de tourbières de transition occupant des traces de palses, sous différents stades: tapis flottants de Sphagnum cuspidatum au centre des cuvettes, tapis de Sphagnum fallax et Eriophorum angustifolium, buttes à Sphagnum papillosum, Sphagnum magellanicum, Eriophorum vaginatum, Erica tetralix, Vaccinium oxycoccos, Drosera rotundifolia;
- des landes plus sèches à Calluna vulgaris, Vaccinium myrtillus et Molinia caerulea.
3. Sources de la Chefna:
Située à l'est de la réserve naturelle de Pansire, cette zone de source sous pessière présente des peuplements de Molinia caerulea, des tapis de Sphagnum papillosum, Sphagnum palustre, Sphagnum fallax, et des suintements à Carex rostrata et Narthecium ossifragum.
La faune locale n'a été que très partiellement inventoriée jusqu'ici.
Pas moins de 20 espèces y ont déjà été recensées, notamment sur les mares récemment creusées (GT Gomphus: Ch. Devillers, S. Bertrand, Ph. Goffart): Aeshna cyanea, Aeshna juncea, Anax imperator, Calopteryx virgo, Coenagrion puella, Coenagrion scitulum, Cordulegaster boltonii, Enallagma cyathigerum, Gomphus pulchellus, Lestes barbarus, Lestes sponsa, Leucorrhinia dubia, Libellula depressa, Libellula quadrimaculata, Orthetrum cancellatum, Orthetrum coerulescens, Pyrrhosoma nymphula, Somatochlora arctica, Sympetrum danae, Sympetrum flaveolum. Les éléments les plus remarquables sont A. juncea, L. dubia, O. coerulescens (observation isolée) et S. arctica, libellules liées plus ou moins étroitement aux eaux stagnantes oligotrophes des bas-marais et tourbières. L. barbarus et C. scitulum sont des espèces d'origine méridionale, en cours d'expansion vers le nord.
Les lépidoptères sont représentés une faune plus banale (GT Lycaena: Ch. Devillers, S. Bertrand, Ph. Goffart): Aglais urticae, Aphantopus hyperantus, Araschnia levana, Celastrina argiolus, Coenonympha pamphilus, Inachis io, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Pieris rapae, Thymelicus sp., Vanessa atalanta. La présence de Boloria aquilonaris, espèce boréo-alpine très menacée en Wallonie, est attestée au moins entre 1996 et 2004 (4-10 ex.).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Biblio

Divers

Sources

RESNAT-RW

Répondants de l'information

Ph. FRANKARD, SPW/DGARNE/DEMNA/DNE/OFFH, 5030 Gembloux.