Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1876 - Bois de Wauhu

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Estinnes
Cantonnements DNF :Mons
Surface :100.61 ha
Coordonnées :X Lambert : 132923 - Y Lambert : 118562

Intro

Brève description

Le Bois de Wauhu est situé en Hainaut occidental, sur la commune d'Estinnes. Il est composé essentiellement d'une chênaie mélangée à jacinthe (Hyacinthoides non-scripta) et jonquille (Narcissus pseudonarcissus). L'espèce la plus remarquable de la flore est sans conteste la gagée à spathe (Gagea spathacea). La faune locale demeure mal connue. Se trouvant au sein d'une région d'agriculture intensive, ce bois représente un élément important du réseau écologique local.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • B0 - Région limoneuse hennuyère

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Estinnes-au-Mont3.94 haESTINNESHAINAUT
Vellereille-les-Brayeux96.67 haESTINNESHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Mons100.61 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2007AEF (J. Saintenoy-Simon et al.)
Plantes - Plantes supérieures
Asplenium scolopendrium2007AEF (J. Saintenoy-Simon et al.)
Carex strigosa2007AEF (J. Saintenoy-Simon et al.)
Gagea spathacea1 pied2004AJ. Saintenoy-Simon et al.
Hyacinthoides non-scripta2007AEF (J. Saintenoy-Simon et al.)

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données AEF - J. Saintenoy-Simon, 2007): Acer pseudoplatanus, Adoxa moschatellina, Ajuga reptans, Alnus glutinosa, Anemone nemorosa, Angelica sylvestris, Arctium minus, Arctium nemorosum, Arum maculatum, Asplenium scolopendrium, Athyrium filix-femina, Betula pendula, Campanula trachelium, Cardamine flexuosa, Cardamine pratensis, Carex remota, Carex strigosa, Carex sylvatica, Carpinus betulus, Castanea sativa, Chrysosplenium alternifolium, Cirsium palustre, Clematis vitalba, Corylus avellana, Crataegus monogyna, Deschampsia cespitosa, Dryopteris carthusiana, Dryopteris filix-mas, Epilobium hirsutum, Epilobium montanum, Euphorbia amygdaloides, Evonymus europaeus, Filipendula ulmaria, Fraxinus excelsior, Gagea spathacea, Geranium robertianum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Hedera helix, Hyacinthoides non-scripta, Juncus bufonius, Lamium galeobdolon subsp. montanum, Milium effusum, Moehringia trinervia, Myosotis sylvatica, Narcissus pseudonarcissus, Oxalis acetosella, Polygonatum multiflorum, Potentilla sterilis, Primula elatior, Prunus avium, Prunus padus, Quercus robur, Quercus rubra, Ranunculus ficaria subsp. ficaria, Ribes rubrum, Ribes uva-crispa, Rosa arvensis, Rubus idaeus, Rumex sanguineus, Salix caprea, Sambucus nigra (incl. var. laciniata), Scrophularia auriculata, Scrophularia nodosa, Senecio ovatus, Silene dioica, Sorbus aucuparia, Stachys sylvatica, Stellaria alsine, Stellaria holostea, Ulmus glabra, Ulmus minor, Ulmus x hollandica, Valeriana repens, Veronica beccabunga, Veronica hederifolia subsp. lucorum, Veronica montana, Viburnum opulus, Vicia sepium, Viola reichenbachiana, Viola riviniana.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le Bois de Wauhu est localisé en Hainaut occidental, dans une région limoneuse très fertile et cultivée depuis très longtemps. Il se situe dans le district brabançon.

Situé entre les villages de Fauroeulx (à l'ouest) et de Vellereille-les-Brayeux (à l'est), ce bois d'une centaine d'hectares est traversé par le ruisseau des Grands Trieux, affluent du ruisseau d'Estinne dépendant lui-même de la Haine (bassin hydrographique de l'Escaut).

Le bois est traversé, dans sa partie occidentale, par l'ancienne voie ferrée Binche-Erquelinnes.

D'après NOIRFALISE (1984), le Bois de Wauhu constitue une forêt caractéristique des sols limoneux loessiques de l'ouest de la moyenne Belgique et de l'Entre-Sambre-et-Meuse, dont l'aire se prolonge largement dans le nord-ouest de la France, de la Thiérache à la Normandie jusque dans le bassin de la Loire et en Charente. C'est une association paraissant inféodée aux limons loessiques plus ou moins hydromorphes du fait de l'existence à faible profondeur, d'un substrat aquifère (argile par ex.) ayant déterminé la formation d'un pseudogley.

Description biologique

Le Bois de Wauhu est occupé principalement par une chênaie mixte à jacinthe, groupement forestier typique de l'ouest de la région limoneuse.

D'après SAINTENOY-SIMON (2008), le site est constitué:

- d'une haute futaie renfermant Acer pseudoplatanus, Alnus glutinosa, Betula pendula, Carpinus betulus, Castanea sativa, Fraxinus excelsior, Prunus avium, Quercus robur, Quercus rubra, Ulmus glabra, ... ;

- d'un taillis assez lâche de Crataegus monogyna, Corylus avellana, Evonymus europaeus, Prunus padus, Salix caprea, Sambucus nigra (incl. var. laciniata), Sorbus aucuparia, Ulmus minor, Ulmus x hollandica, Viburnum opulus, ... ;

- d'une strate sous-arbustive dispersées comprenant Ribes uva-crispa, Rosa arvensis, Rubus idaeus, ainsi que des ronciers localement très étendus;

- d'une strate herbacée à Adoxa moschatellina, Anemone nemorosa, Hyacinthoides non-scripta, Narcissus pseudonarcissus, Ranunculus ficaria subsp. ficaria, Ajuga reptans, Arum maculatum, Athyrium filix-femina, Campanula trachelium, Cardamine pratensis, Carex sylvatica, Deschampsia cespitosa, Dryopteris carthusiana, Dryopteris filix-mas, Epilobium montanum, Euphorbia amygdaloides, Geranium robertianum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Lamium galeobdolon subsp. montanum, Milium effusum, Moehringia trinervia, Myosotis sylvatica, Oxalis acetosella, Polygonatum multiflorum, Potentilla sterilis, Primula elatior, Scrophularia nodosa, Silene dioica, Stachys sylvatica, Stellaria holostea, Veronica hederifolia subsp. lucorum, Vicia sepium, Viola reichenbachiana, Viola riviniana, etc.

C'est parmi cette strate herbacée qu'a été observée la rare Gagea spathacea en 2004.

Des espèces indicatrices des forêts galeries de l'Alno-padion sont visibles localement, comme Carex remota, Carex strigosa, Ribes rubrum, Rumex sanguineus, Veronica montana, ... ;

Une flore hygrophile s'observe également au niveau des suintements (notamment Chrysosplenium alternifolium, Stellaria alsine, ...), des fossés et ornières des chemins (Cardamine flexuosa, Juncus bufonius, Veronica beccabunga, ...) et des dépressions humides (Angelica sylvestris, Cirsium palustre, Epilobium hirsutum, Filipendula ulmaria, Scrophularia auriculata, Valeriana repens, etc.).

Dans les clairières apparaissent Arctium minus, Arctium nemorosum, Senecio ovatus, etc.

Asplenium scolopendrium, fougère rare en région limoneuse, est présente sur le pont du chemin de fer. Les talus de cette ancienne voie ferrée sont couverts par Hedera helix ainsi que par endroits, par Clematis vitalba.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON (A.E.F., Rue Arthur Roland, 61, 1030 Bruxelles).

Date de la dernière modification de la fiche

2014-01-07