Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1939 - Carrières de Richelle

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrières du Tier de Meuse et de Souvré
Communes :Visé
Cantonnements DNF :Liège
Surface :3.25 ha
Coordonnées :X Lambert : 243581 - Y Lambert : 157697

Intro

Brève description

Les carrières de Richelle, situées en rive droite de la Meuse au sud de Visé, ont été ouvertes au début des années 1900 pour l'exploitation du calcaire. A l'abandon depuis plusieurs décennies, ces carrières ont été partiellement rongées par l'urbanisation et seule la portion nord, avec sa grande falaise, présente encore un intérêt biologique, notamment pour l'avifaune rupicole.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • D0 - Hesbaye
  • E8 - Basse-Meuse

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Richelle1.58 haVISELIEGE
Visé1.67 haVISELIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Liège3.25 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Columba oenasOuiNonNicheur en paroi2002D. Dufour
Falco tinnunculusOuiNonNicheur en paroi2002D. Dufour
Tyto albaOuiNonNicheur en paroi2002D. Dufour
Plantes - Plantes supérieures
Asplenium scolopendrium2002A. Remacle

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

Cotoneaster horizontalis, Rosa canina, Syringa vulgaris.

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Annie REMACLE (2002): Ce complexe de carrières, allongé parallèlement à la Meuse, s'étend sur près d'un km. La falaise élevée est visible de loin et globalement orientée vers l'ouest. Ce site a perdu toute tranquillité, ce qui réduit son intérêt pour l'avifaune notamment. L'espace entre le pied de la falaise et la rue est en grande partie urbanisé ou altéré; seules subsistent quelques petites zones encore plus ou moins intactes et arborées. Des fours à chaux sont visibles vers la rue mais ils sont fort altérés.

Ces carrières, inscrites presque complètement en zone d'espaces verts au plan de secteur, présentent un grand intérêt géologique (locus typicus du Viséen - notice explicative de la carte géologique 42/3-4 Dalhem-Herve).

Plus au sud on trouve d'autres carrières (Carrières de Richelle partim) actuellement en grande partie reboisées.

Description biologique

Annie REMACLE (2002): L'intérêt biologique de ce complexe de carrières est en régression à la suite de la pression anthropique toujours plus forte: habitations et jardins, entreprises, hangars, escalade,... La falaise conserve malgré tout un intérêt ornithologique et peut-être botanique.
Seule une partie du site a pu être prospectée: le secteur loué par le club d'escalade visétois, arboré et riche en nitrophytes.
La flore présente sur la longue falaise est difficile à recenser: entre autres Sedum album, S. acre, Bromus sterilis, Brachypodium sylvaticum, Poa nemoralis, Asplenium ruta-muraria, A. scolopendrium (rocher), et, parmi les arbustes, Syringa vulgaris, Rosa canina, Cotoneaster horizontalis,...
Oiseaux: nidification sur la falaise du Faucon crécerelle, du Pigeon colombin et de la Chouette effraie (obs. D. Dufour).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Biblio

Divers

Sources

Natagora - Rainne

Répondants de l'information

Natagora - Rainne