Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1986 - Carrière de Vaux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière Delsipée / Carrière d'Onoz
Communes :Jemeppe-sur-Sambre
Cantonnements DNF :Namur
Surface :6.18 ha
Coordonnées :X Lambert : 171571 - Y Lambert : 130987
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

La carrière d'Onoz, située dans la vallée de l'Orneau à la limite de deux districts phytogéographiques (le mosan et le brabançon), fut longtemps considérée comme un véritable problème écologique. En effet, comme bien d'autres sites, elle fut un lieu de dépôt clandestin de pneus usagers. Après son assainissement en 2004, le site retrouve son caractère sauvage et 'naturel' et sert à présent de refuge pour une flore et une faune digne d'intérêt. Le fond de la carrière est colonisée par des fourrés, des friches et des pelouses sèches où abondent l'oeillet velu (Dianthus armeria), plante en régression en Wallonie. Plusieurs zones d'éboulis accueillent notamment l'orpin blanc (Sedum album) et l'oseille ronde (Rumex scutatus). La falaise héberge depuis plusieurs années la nidification régulière du hibou grand-duc (Bubo bubo), une espèce rarissime au nord du sillon sambro-mosan.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E0 - Sillon sambro-Mosan

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Onoz6.18 haJEMEPPE-SUR-SAMBRENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur6.18 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Bubo buboOuiOuiNicheur régulier2009C. Rousseau
Falco tinnunculusOuiNonNicheur2009C. Rousseau
Phoenicurus ochrurosOuiNonNicheur2009C. Rousseau, A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2009JY Baugnée, E. Bisteau
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aricia agestisNonNon2009JY Baugnée, E. Bisteau
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Phaneroptera falcata> 2002009JY Baugnée, E. Bisteau
Tetrix tenuicornis2009JY Baugnée, E. Bisteau
Plantes - Plantes supérieures
Carex muricata subsp.lamprocarpa2009JY Baugnée, E. Bisteau
Dianthus armeria2009JY Baugnée, E. Bisteau
Epipactis helleborine> 50 pieds1998JY Baugnée, E. Bisteau
Lactuca virosa2009JY Baugnée, E. Bisteau

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

Erigeron annuus, Erigeron canadensis, Fallopia japonica, Melilotus albus, Oenothera deflexa, Robinia pseudoacacia,

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Jusqu'au début des années 2000, le site était pollué par différents types de déchêts dont un important dépôt de pneus (nombre estimé à 500000 !). En novembre 2004 débutaient les travaux d'assainissement de la carrière par la SPAQUE, avec notamment le broyage des pneus et exportation des déchêts vers les centres de valorisation et de recyclage.
Depuis lors, le fond de la carrière est redevenu relativement propre (hormis quelques déchêts dispersés).

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

A. REMACLE (1998): Ce vaste site comprend de façon simplifiée:
- une grande excavation remblayée, limitée par des falaises hautes d'une vingtaine de mètres, très irrégulières et colonisées par une végétation abondante, plus dispersée sur les pans plus abrupts. Le flanc est, envahi par de nombreux arbres et arbustes, résulte du comblement par le haut d'une partie de l'excavation. Le fond, en grande partie couvert de tas de pneus (1998), ne présente qu'un faible intérêt;
- le secteur arboré localisé le long de la rue de Montolivet, allant de l'excavation jusqu'aux fours à chaux bien visibles à front de rue et s'étendant plus vers le sud (partie sud non prospectée). Une rampe monte du radier dans ce secteur; de nombreuses pierres tombales sont accumulées le long de ce chemin;
- les bordures supérieures, composées de quelques replats plus ou moins ouverts, ainsi que d'une zone plane plantée d'érables et de bouleaux (en face du verger) sur cendres volantes; le replat (5-7 ares) le plus intéressant est localisé au-dessus du flanc nord (à proximité de la maison isolée en moellons calcaires).
Présence de déchets: une partie du site était polluée (cf. rapport d'activité de la SPAQUE, 1993): 90% du volume des déchets constitués de cendres volantes et de schlamms de carbure déversés entre 1967 et 1976; les déversements postérieurs sont composés de déchets industriels divers. Les versages furent stoppés en 1987 par l'Administration régionale. Dans les années 1990, le fond de l'excavation était en grande partie couvert de tas de pneus. Le site a été assaini en automne 2004 par la SPAQUE.

Description biologique

A. REMACLE (1998): En raison de sa pollution importante, cette carrière n'a pas été classée parmi les sites de grand intérêt biologique. D'après un rapport de la SPAQUE (1993), 'Le site présente dans l'ensemble une diversité biologique intéressante qui mériterait d'être conservée'. Certains secteurs, comme les falaises et de petits replats, présentent en effet un intérêt certain au niveau de la région naturelle, en particulier pour la végétation et l'avifaune rupicole. Après une réhabilitation, le site pourrait acquérir une plus-value écologique intéressante.
Ligneux: Salix caprea, Betula pendula, Salix sp., Prunus avium, Fraxinus excelsior, Acer pseudoplatanus, A. campestre, Sambucus nigra, Cornus sanguinea, Rosa canina, Ligustrum vulgare, Prunus serotina, Cotoneaster horizontalis, Clematis vitalba (abondante),...; Rubus sp.
Strate herbacée globale (relevé incomplet): Ranunculus repens, Urtica dioica, Arenaria serpyllifolia, Sagina procumbens, Rumex scutatus, R. acetosa, Hypericum perforatum, Reseda luteola, Sedum album (falaises), Sedum acre (surtout falaises), Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Aphanes sp., Potentillla anserina, Melilotus sp., Lotus corniculatus, Vicia hirsuta, V. sativa, Oenothera sp., Erodium cicutarium, Geranium robertianum, Daucus carota, Symphytum officinale, Echium vulgare, Myosotis arvensis, Glechoma hederacea, Origanum vulgare, Clinopodium vulgare, Teucrium scorodonia, Plantago lanceolata, Veronica serpyllifolia, V. arvensis, V. chamaedrys, Scrophularia nodosa, Cruciata laevipes, Dipsacus fullonum, Erigeron acer (replat supérieur), Solidago virgaurea, Eupatorium cannabinum, Leucanthemum vulgare, Tanacetum vulgare, Achillea millefolium, Picris hieracioides, Crepis capillaris, Cirsium arvense, Lactuca serriola, Inula conyzae, Hieracium murorum, H. lachenalii, Senecio inaequidens, diverses poacées dont Arrhenatherum elatius, Bromus sterilis et Dactylis glomerata, Epipactis helleborine (> 50 pieds localisés dans secteurs boisés), Asplenium ruta-muraria, ...
Oiseaux: nidification en falaise de Falco tinnunculus (irrégulier) et de Phoenicurus ochruros. Présence de Bubo bubo dès 1999 (une pelote trouvée par C. Rousseau, comm. or.).
Lépidoptères (insuffisamment recensés): entre autres Vanessa atalanta, Polygonia c-album, Polyommatus icarus.
E. BISTEAU et J.-Y. BAUGNEE (2009): Suite à l'assainissement du site par la SPAQUE en fin 2004, avec notamment l'enlèvement de près de 500000 pneus, l'intérêt paysager et biologique de la carrière s'est considérablement accru, comme le montrent les relevés effectués en avril et août 2009.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Biblio

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

A. REMACLE (AVES). - E. BISTEAU et J.-Y. BAUGNEE (SPW/DGARNE/DEMNA/DNE/OFFH, 23 Av. Maréchal Juin, 5030 Gembloux).