Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2 - Marnière d'Ansart

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Tintigny
Cantonnements DNF :Virton
Surface :1.35 ha
Coordonnées :X Lambert : 232518 - Y Lambert : 42860
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La marnière d'Ansart s'étend dans la vallée de la Semois, à 500 m au nord de Tintigny. Complétement isolée au milieu des prairies, ce petit site est constitué d'une ancienne fosse d'exploitation de marne, qui était utilisée par les paysans locaux pour la fertilisation de leurs champs. Parfois étendues comme à Attert, ces marnières sont néanmoins le plus souvent de surface très réduite. Une fois abandonnées, les excavations se remplissent d'eau et sont colonisées par une flore et une végétation particulièrement originales. Les rebords plus secs des marnières sont souvent colonisés par un groupement végétal rarissime et très menacé, la pelouse à gentianes, habitat cependant non représenté à Ansart. On y observe d'autres types de végétations des plus intéressants: bas-marais alcalin, cariçaie, moliniaie, ... La marnière regorge de plantes rares telles que l'utriculaire commune (Utricularia vulgaris), l'hottonie des marais (Hottonia palustris), le trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata), l'orchis à larges feuilles (Dactylorhiza majalis), l'épipactis des marais (Epipactis palustris), la laîche arrondie (Carex diandra), la laîche puce (Carex pulicaris), la serratule des teinturiers (Serratula tinctoria), etc. Une mousse rarissime et d'intérêt communautaire, Hamatocaulis vernicosus, y a été observée en 1989 mais semble avoir disparu depuis. L'intérêt entomologique des marnières est souvent très grand mais les données restent fragmentaires dans le cas d'Ansart. Les marnières sont des milieux très sensibles, à protéger intégralement au même titre que les mardelles. Les principales menaces pesant actuellement sur ces sites sont la recolonisation forestière, l'atterrissement et la pollution par les pesticides et les engrais.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Tintigny1.35 haTINTIGNYLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Virton1.35 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Ardenne et Gaume a.s.b.l. - siège social : 79, rue du Camp Romain – 5500 FURFOOZ

Contact : secretariat@ardenne-et-gaume.be

Web : http://www.ardenne-et-gaume.be/ansart.html

.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Responsable sur place, Conservateur : Jean-Luc Renneson (tél: 063 41 11 63) - jeanluc_renneson)@(yahoo.com

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
2Marnière d'Ansart1,28 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Lanius collurioOuiNon2008P. Verté
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Pelophylax kl. esculentusOuiNon1994Jeunes & Nature
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon6 ex.1993GT Lycaena (C. Taymans)
Brenthis inoNonNon9 ex.1993GT Lycaena (C. Taymans)
Lycaena tityrusNonNon1 ex.1992GT Lycaena (J.-L. Renneson)
Melanargia galatheaNonNon17 ex.1993GT Lycaena (C. Taymans)
Melitaea diaminaNonNon2 ex.1992GT Lycaena (J.-L. Renneson)
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Conocephalus dorsalis1994Jeunes & Nature
Stethophyma grossum2010Jeunes & Nature, J.-L. Renneson
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Macropis europaea2010J.-L. Renneson
Plantes - Plantes supérieures
Alchemilla filicaulis subsp. vestita2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Carex acuta2000J. Saintenoy-Simon
Carex diandra2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Carex distans2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Carex hostiana2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Carex pulicaris2015Henneresse, T. 2015, G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Carex vesicaria2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Carum carvi2009P. Verté
Comarum palustre2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Dactylorhiza fuchsii2000B. Overal
Dactylorhiza maculata2000B. Overal
Dactylorhiza majalis8 pieds (2009)2009Div. obs.
Epipactis palustris2000B. Overal
Eriophorum angustifolium2010B. Overal, J.-L. Renneson
Eriophorum latifolium2009Div. obs.
Genista tinctoria2015Hennersse T. 2015 ,G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Hottonia palustris2016Renneson J-L 2016
Inula salicina2000B. Overal
Listera ovata2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Menyanthes trifoliata2016Renneson J-L 2016
Nymphaea alba2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Oenanthe aquatica2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Oenanthe peucedanifolia1994AKerger et al. (1994)
Ophioglossum vulgatum1967M.T. Kerger
Orchis mascula2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Pedicularis palustris2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Pulmonaria montana2016Renneson J-L 2016
Pyrola rotundifolia2000Kerger et al. (1994)
Schoenoplectus tabernaemontani2000AKerger et al. (1994)
Scorzonera humilis2016Renneson J-L 2016
Serratula tinctoria2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Silaum silaus2016Renneson J-L 2016, G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Utricularia vulgaris2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Veronica scutellata2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Viola palustris2000G.H. Parent, B. Overal, D. Thoen
Plantes - Mousses
Hamatocaulis vernicosus1989A. Sotiaux, P. De Zuttere
Sphagnum fimbriatum1989A. Sotiaux, P. De Zuttere
Sphagnum squarrosum2012J.-M. Couvreur, A. Sotiaux, P. De Zuttere

Commentaires sur la faune

Oiseaux (données P. Verté 2008): Lanius collurio.

Amphibiens (données Jeunes et Nature 1994): Pelophylax kl. esculentus.

Araignées (données J.-L. Renneson 2008): Dolomedes fimbriatus.

Coléoptères (données J.-Y. Baugnée 1994; J.-L. Renneson 2008): Aphanisticus pusillus, Harmonia axyridis, Mononychus punctumalbum, Prasocuris phellandrii, Rutpela maculata.

Lépidoptères (données GT Lycaena 1990-2000; J.-L. Renneson 2008-2010): Aglais urticae, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Araschnia levana, Autographa gamma, Brenthis ino, Cepphis advenaria, Euclidia glyphica, Euthrix potatoria, Lomaspilis marginata, Lycaena tityrus, Maniola jurtina, Melanargia galathea. Melitaea diamina, Papilio machaon, Pieris napi, Timandra comae.

Odonates (données GT Gomphus 1990-2000; J.-L. Renneson 2008-2010): Aeshna cyanea, Aeshna grandis, Calopteryx splendens, Coenagrion puella, Libellula depressa, Pyrrhosoma nymphula, Sympetrum sanguineum.

Mécoptères (données J.-L. Renneson 2010): Panorpa communis, Panorpa germanica.

Orthoptères (données Jeunes et Nature 1994; J.-L. Renneson 2008): Chrysochraon dispar, Conocephalus dorsalis, Meconema thalassinum, Stethophyma grossum.

Hémiptères (données J.-Y. Baugnée 1994): Cicadula saturata (Belg. n. sp.), Edwardsiana sociabilis (Belg. n. sp.), Lepyronia coleoptrata, Stenocranus fuscovittatus.

Hyménoptères aculéates (données J.-Y. Baugnée 1994; J.-L. Renneson 2008-2010): Bombus hypnorum, Bombus pascuorum, Dolichovespula media, Dolichovespula saxonica, Macropis europaea, Melitta nigricans, Vespa crabro, Vespula vulgaris.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données divers obs. 1980-2010): Agrimonia eupatoria, Alchemilla filicaulis subsp. vestita, Betula pendula, Betula pubescens, Briza media, Bromus erectus, Carex acuta, Carex diandra, Carex distans, Carex disticha, Carex hostiana, Carex nigra, Carex panicea, Carex pulicaris, Carex rostrata, Carex vesicaria, Comarum palustre, Crataegus laevigata, Crataegus monogyna, Dactylorhiza fuchsii, Dactylorhiza maculata, Dactylorhiza majalis, Epilobium angustifolium, Epilobium palustre, Epipactis palustris, Equisetum fluviatile, Equisetum palustre, Eriophorum angustifolium, Eriophorum latifolium, Filipendula ulmaria, Galium palustre, Galium verum, Genista tinctoria, Hottonia palustris, Inula salicina, Iris pseudacorus, Juncus acutiflorus, Juncus inflexus, Lemna minor, Lemna trisulca, Listera ovata, Menyanthes trifoliata, Molinia caerulea, Nymphaea alba, Oenanthe aquatica, Oenanthe peucedanifolia, Orchis mascula, Pedicularis palustris, Populus tremula, Prunus spinosa, Pulmonaria montana, Pyrola rotundifolia, Quercus robur, Rosa canina, Rubus sp., Salix aurita, Salix cinerea, Schoenoplectus tabernaemontani, Scorzonera humilis, Selinum carvifolia, Serratula tinctoria, Silaum silaus, Stachys officinalis, Succisa pratensis, Typha latifolia, Utricularia vulgaris, Valeriana dioica, Veronica scutellata, Viola palustris.

Bryophytes (A. Sotiaux et P. De Zuttere 1989; J.-M. Couvreur 2012): Amblystegium serpens, Aneura pinguis, Atrichum undulatum, Aulacomnium androgynum, Aulacomnium palustre, Brachythecium rutabulum, Bryum pseudotriquetrum, Calliergon giganteum, Calliergonella cuspidata, Campylium stellatum, Cephalozia bicuspidata, Cirriphyllum piliferum, Climacium dendroides, Cratoneuron filicinum, Ctenidium molluscum, Dicranoweisia cirrata, Dicranum montanum, Dicranum scoparium, Dicranum tauricum, Eurhynchium striatum, Fissidens adianthoides, Fissidens taxifolius, Hamatocaulis vernicosus (dernière obs. 1989), Hylocomium splendens, Hypnum cupressiforme, Kindbergia praelonga, Lophocolea heterophylla, Lophocolea bidentata, Metzgeria violacea, Microlejeunea ulicina, Mnium hornum, Orthotrichum diaphanum, Plagiomnium affine, Plagiomnium elatum, Plagiomnium undulatum, Polytrichastrum formosum, Pseudoscleropodium purum, Radula complanata, Rhytidiadelphus squarrosus, Rhytidiadelphus triquetrus, Scorpidium cossonii, Sphagnum fimbriatum, Sphagnum squarrosum, Thuidium delicatulum, Thuidium tamariscinum, Ulota bruchii, Ulota crispa.

Espèces exotiques

Animaux: Harmonia axyridis

Conservation

Objectifs de conservation

En Gaume, marnières et mardelles sont bien souvent isolées au milieu des champs. Elles servent de refuge à une flore et une faune remarquables concentrées sur une superficie très faible (souvent quelques ares à peine). Elles sont malheureusement menacées par les épandages d'engrais et de pesticides qui sévissent à leurs abords et par les déversements de déblais divers destinés à les combler. C'est pourquoi l'établissement d'un réseau de mardelles et marnières protégées doit être un objectif prioritaire.

Menaces

Eutrophisation de plus en plus forte du site.

Recolonisation forestière spontanée.

Recommandations

Poursuite de la gestion: en particulier, élimination des fourrés envahissant les zones sensibles.

Suivi des effets de la gestion.

Création d'une large zone tampon autour du site, afin de réduire les effets des intrants agricoles.

Inventaires faunistiques souhaitables.

Plan de gestion

Le plan de gestion consiste essentiellement à (ré-)ouvrir le milieu. Il prévoit le dégagement des zones à Epipactis palustris et à Carex diandra, qui sont en cours d'envahissement par les fourrés de prunelliers et de ronces, ainsi que le débroussaillage progressif des zones les plus menacées, en particulier les tapis flottants à trèfle d'eau; le fauchage de la prairie du Molinion est également programmée.

Les premières mesures de gestion ont été mises en oeuvre en 1994 par les participants du stage Jeunes & Nature d'Ansart avec la participation active d'un bûcheron professionnel habitant le village, G. Rossignon. Des massifs de saules et de prunelliers ont été coupés de manière à avoir accès à la digue centrale et aux fosses d'extraction proprement dites. Celles-ci ont été débroussaillées à leur tour et une mare a été recreusée à un endroit où il n'y avait plus d'eau libre ni de végétation au sol. Cette gestion a été poursuivie durant les deux années suivantes toujours à l'occasion des stages de Jeunes & Nature.

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

La marnière d'Ansart est localisée en Lorraine, dans la plaine alluviale de la Semois. Elle se trouve à la limite des marnes hettangiennes et rhétiennes (présence d'une gravière à proximité du site) et se présente actuellement comme un bosquet isolé au milieu des prairies.

En Gaume existent des milieux très particuliers qui, bien que d'origines très différentes, renferment des biotopes assez semblables, d'un très grand intérêt. Ce sont les marnières et les mardelles. Les marnières sont des carrières qui ont exploité les marnes que l'on utilisait pour fertiliser les champs. Elles peuvent être assez étendues comme à Attert, mais, le plus souvent, elles sont de superficie très réduite. Le paysan venait en extraire les marnes nécessaires au champ avoisinant. Abandonnées, les excavations se sont remplies d'eau et une flore et une végétation particulièrement originales s'y sont installées.

Les mardelles par contre résultent d'un phénomène tout à fait naturel, la dissolution et l'entraînement des carbonates contenus dans les marnes par les eaux de percolation. Les mardelles peuvent présenter différents stades d'évolution, depuis le simple tassement des marnes jusqu'à la formation de cuvettes plus ou moins profondes, dont le fond est colmaté par les argiles de dissolution des marnes. Dans les "mardelles séniles", il peut y avoir formation de dépôts tourbeux (COUTEAUX 1969).

Description biologique

La végétation et la flore de la marnière d'Ansart présentent certaines caractéristiques très originales et sont étonnamment riches pour un site si exigu. Depuis le début des années 2000, cependant, le reboisement spontané et l'eutrophisation ont entrainé la raréfaction ou la disparition de divers éléments intéressants.

D'après PARENT (1969), la zone la plus inondée abrite une belle colonie de Hottonia palustris. Une prairie spongieuse est formée d'un tapis flottant de Carex rostrata, Comarum palustre, Menyanthes trifoliata, Equisetum fluviatile.

Des poches d'eau libre subsistent et montrent Nymphaea alba, Utricularia vulgaris, Lemna minor, Carex vesicaria.

Sur les bords on note également la présence d'Iris pseudacorus, Typha latifolia, Oenanthe aquatica, Galium palustre.

Le pré marécageux est formé d'une mosaïque de groupements, dont le tapis flottant à Carex diandra comprenant aussi Carex panicea, Carex nigra, Eriophorum latifolium et, parmi les Bryophytes, Scorpidium scorpioides, Bryum pseudotriquetrum, Drepanocladus vernicosus (actuellement Hamatocaulis vernicosus), Aulacomium palustre, Climacium dendroides.

Une jonchaie à Juncus acutiflorus se développe dans les zones en voie d'atterissement, qui hébergent aussi Pedicularis palustris, Scorzonera humilis et Dactylorhiza majalis. Sur le talus en bordure de la cuvette, on note, entre autres, la présence d'Alchemilla filicaulis subsp. vestita, Pulmonaria montana et Orchis mascula.

En 1990, des relevés effectués par J. SAINTENOY-SIMON montrent que la marnière est toujours très riche floristiquement mais qu'elle a fortement évolué au cours des vingt dernières années. Sont observés:
- des cariçaies à Carex disticha avec Carex nigra, Comarum palustre, Epilobium palustre, Galium palustre, Equisetum palustre, Iris pseudacorus...;
- des cariçaies à Carex acuta avec Valeriana dioica ;
- des cariçaies et bas-marais à Carex vesicaria, Comarum palustre,...
- des tourbières flottantes à Comarum palustre, Menyanthes trifoliata, Carex diandra,...
- des jonchaies à Juncus acutiflorus, à Juncus inflexus;
- des prairies riches en espèces du Filipendulion ;
- des prairies riches en espèces du Molinion où se trouve Molinia caerulea, Succisa pratensis, Stachys officinalis, Selinum carvifolia, Silaum silaus, Equisetum fluviatile, Carex distans, C. pulicaris, C. panicea, C. disticha, C. nigra, Genista tinctoria, Eriophorum latifolium, etc. Se joignent également Dactylorhiza majalis et de nombreux pieds d'Epipactis palustris. Pulmonaria montana est présent dans une prairie assez semblable floristiquement.
- des fragments de Mesobromion humide apparaissent avec comme espèces représentatives Galium verum, Briza media, Bromus erectus, etc.

La recolonisation forestière est amorcée par différentes espèces comme Betula pendula, B. pubescens, Populus tremula, Salix aurita, S. cinerea, Crataegus monogyna, C. laevigata, Prunus spinosa, Quercus robur, Rosa canina. En lisière des fourrés, la progression de Rubus sp. compromet la station d'Epipactis palustris dont certains pieds sont déjà complètement cernés. La tourbière à Carex diandra est encerclée par les saules et les prunelliers.

La bryoflore de la marnière d'Ansart a été inventoriée à plusieurs reprises depuis la fin des années 1980. Le 1 mai 1989, A. Sotiaux et P. De Zuttere y ont recensé 37 espèces dont 4 hépatiques et 33 mousses: Aneura pinguis, Cephalozia bicuspidata, Lophocolea heterophylla, Lophocolea bidentata, Amblystegium serpens, Atrichum undulatum, Aulacomnium palustre, Brachythecium rutabulum, Bryum pseudotriquetrum, Calliergon giganteum, Calliergonella cuspidata, Campylium stellatum, Climacium dendroides, Cratoneuron filicinum, Ctenidium molluscum, Dicranoweisia cirrata, Dicranum montanum, Dicranum scoparium, Dicranum tauricum, Eurhynchium striatum, Fissidens adianthoides, Hamatocaulis vernicosus, Hylocomium splendens, Hypnum cupressiforme, Kindbergia praelonga, Mnium hornum, Plagiomnium elatum, Plagiomnium undulatum, Pseudoscleropodium purum, Rhytidiadelphus squarrosus, Rhytidiadelphus triquetrus, Scorpidium cossonii, Sphagnum fimbriatum, Sphagnum squarrosum, Thuidium delicatulum, Thuidium tamariscinum, Ulota bruchii. Les espèces en gras sont les éléments les plus marquants de cet inventaire.

La découverte d'Hamatocaulis vernicosus est absolument remarquable car cette mousse rarissime et d'intérêt communautaire n'est plus connue que d'une seule autre localité wallonne, au marais du Landbruch.

Le 17 mars 2002, A. et O. Sotiaux ont effectué un examen rapide du site et y ont noté les hépatiques Lophocolea bidentata, Lophocolea heterophylla, Metzgeria violacea, Microlejeunea ulicina, Radula complanata et les mousses Amblystegium serpens, Atrichum undulatum, Aulacomnium androgynum, Brachythecium rutabulum, Calliergonella cuspidata, Cirriphyllum piliferum, Climacium dendroides, Dicranoweisia cirrata, Dicranum montanum, Dicranum scoparium, Eurhynchium striatum, Hylocomium splendens, Hypnum cupressiforme, Kindbergia praelonga, Mnium hornum, Orthotrichum diaphanum, Plagiomnium elatum, Plagiomnium undulatum, Polytrichastrum formosum, Pseudoscleropodium purum, Rhytidiadelphus squarrosus, Rhytidiadelphus triquetrus, Sphagnum squarrosum, Thuidium tamariscinum, Ulota bruchii, Ulota crispa.

Aucune des espèces marquantes observées en 1989 n'a été revue, ce qui indique clairement une dégradation importante du milieu, confirmée par le relevé réalisé le 29 février 2012 par J.-M. COUVREUR dans la station d'Hamatocaulis vernicosus. Ce relevé comprend essentiellement des espèces assez banales: Atrichum undulatum, Rhytidiadelphus triquetrus, Calliergonella cuspidata, Pseudoscleropodium purum, Lophocolea bidentata, Rhytidiadelphus squarrosus, Kindbergia praelonga, Cirriphyllum piliferum, Dicranum scoparium, Brachythecium rutabulum, Climacium dendroides (abondante et indicatrice d'eutrophisation...), Thuidium tamariscinum, Plagiomnium affine, Fissidens taxifolius, Sphagnum squarrosum.

Selon P. De Zuttere (comm. pers. à A. Sotiaux), Hamatocaulis vernicosus n'était pas connue de la marnière d'Ansart avant 1989. Par la suite, l'espèce n'a pas été retrouvée sur le site, mais il semble que D. Thoen l'ai encore notée vers la fin des années 1990 (information non confirmée par du matériel d'herbier).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Témoin d'une ancienne pratique agricole (extraction de la marne pour la fertilisation des champs).

Histoire du site

D'après la carte de Ferraris, le site était occupé au 18ème siècle par des cultures.

Biblio

, 1986, Les plus belles réserves naturelles de Belgique., Reader's Digest, Bruxelles, 304 pp.
, Zones naturelles de Attert. Une approche de la conservation de la nature., Document inédit, 9 pp.
, 1985, Section "Orchidées d'Europe". Bilan des activités 1983-1984., Les Naturalistes belges, 66 : 5-16.
, 1983, Section "Orchidées d'Europe". Rapport des activités 1981-1982., Les Naturalistes belges, 64 : 89-92.
, 1969, Recherches palynologiques en Gaume, au Pays d'Arlon, en Ardenne méridionale (Luxembourg belge) et au Gutland (Grand-Duché de Luxembourg), Acta Geographica Lovaniensis, 8 : 1-193.
, 1969, Carte de la végétation de la Belgique. Texte explicatif de la planchette Tintigny 218W., I.R.S.I.A., 44 pp.
, 1994, Rapport du camp d'étude et de gestion organisé par Jeunes & Nature à Ansart (Tintigny) du 12 au 18 août 1994., Jeunes & Nature, document non publié, 9 pp.
, 1994, Notes chorologiques et écologiques sur la flore vasculaire de la province de Luxembourg (Belgique) et des régions limitrophes., Lejeunia (N.S.), 145 : 1-86.
, 1978, Etude écologique du parc naturel de la Haute Sûre (2e partie)., Centre d'Ecologie Forestière et Rurale, Gembloux, 59 pp.
, 1977, Etude écologique du parc naturel de la Haute Sûre (1e partie)., Centre d'Ecologie Forestière et Rurale, Gembloux, 47 pp.
, 1986, Les pelouses à gentianes sur marne de la Lorraine belge, d'après un manuscrit inédit de Victor d'Ansembourg., Parcs nationaux, 41 : 117-134; 41 : 159-176.
, 1973, Les sites Jean Massart du Bas-Luxembourg., Ardenne et Gaume, Monographie n° 10, 111 pp.
, 1969, L'herborisation générale de la Société royale de Botanique de Belgique dans le district lorrain belge et la vallée de la Chiers, 1-3 juin 1968, Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 102 (2): 435-466.
, 1969, Quelques sites à vocation scientifique du district jurassique en Belgique., Parcs nationaux, 24 : 3-17.
, 1991, Dossier de demande d'agrément pour la réserve naturelle d'Harinsart., Ardenne et Gaume, 58 pp.
, 1997, Les réserves naturelles d'Ardenne et Gaume., Ardenne et Gaume, Monographie n° 16, 64 pp.
, 1986, Excursion du 23 juin 1984 aux environs de Tintigny et de Lahage., Natura Mosana, 39 (1): 18-20.
, 1981, Quelques observations d'orchidées en Belgique., Les Naturalistes belges, 62 : 264-274.
, 1984, Contribution à la connaissance de la flore mycologique de la vallée de l'Attert (Belgique, province de Luxembourg : district ardennais et lorrain). Premier inventaire., Natura Mosana, 37 : 121-130.
, 1982, La flore et la végétation des mardelles et d'une pelouse sur marne keupérienne à Thiaumont (Attert)., Parcs nationaux, 37 : 31-40.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

D. THOEN / B. Overal / G.-H. PARENT / J. SAINTENOY-SIMON / Groupe de travail Lépidoptères / Jeunes & Nature a.s.b.l. /J-L Renneson