Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

200 - Priesmont

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Vielsalm
Cantonnements DNF :Vielsalm
Surface :1.96 ha
Coordonnées :X Lambert : 260338 - Y Lambert : 109935
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

A compléter

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L4 - Plateau des Tailles

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Vielsalm1.96 haVIELSALMLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Vielsalm1.96 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
188Priesmont ou Nanou Vandervelde1,96 ha

Biotopes

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
62.21Communautés chasmophytiques silicicoles montagnardes d'Europe moyenne

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon
Zootoca viviparaOuiNon

Commentaires sur la faune

Espèces remarquables de la faune : Anguis fragilis, Lacerta vivipare.

Commentaires sur la flore

Espèces remarquables de la flore : Asplenium septentrionale (R. distr.Ard.), Sedum reflexum (AR distr.Ard.), Geranium pyrenaicum (R-RR distr.Ard., prob. subspontan).

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection : Le but premier a été de protéger l'importante station d'Asplenium septentrionale. Située en périphérie de Vielsalm et à proximité de plusieurs maisons, la réserve était menacée par la surfréquentation d'enfants qui l'utilisaient comme terrain de jeux. En outre, la proximité immédiate de la grande surface et la position idéale du rocher (en hauteur et au bord de la route) faisaient craindre l'installation d'affichages publicitaires destructeurs et inesthétiques.

Menaces

Une surveillance régulière permet de rendre impossible toute surfréqentation du site et toute implantation illégale d'affichages publicitaires.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Aucune mesure de gestion n'a été envisagée jusqu'à présent. La fréquentation du site par les enfants semble être stoppée.

Accès du public

L'accès de la réserve est toujours soumis à une autorisation du conservateur; s'il s'agit d'un groupe, il sera toujours accompagné d'un guide compétent mandaté par les CNB. Des zones reconnues comme trop vulnérables ne seront pas accessibles aux visiteurs. prière de suivre les sentiers.

Détails

Description physique

La réserve naturelle de Priesmont est située en Moyenne Ardenne orientale et est principalement constituée par un éperon rocheux de nature phylladeuse et exposé au sud. Un microclimat chaud et sec caractérise ce rocher allongé d'ouest en est. Située en zone d'habitat au plan de secteur, la réserve est bordée à l'ouest, d'une route fréquentée, au nord, d'une maison et d'un petit bois de chênes, à l'est, par un petit sentier et, au sud, par une grande surface.

Description biologique

Le sommet du rocher et les quelques replats sont caractérisés par l'abondance de Calluna vulgaris, Rumex acetosella, Cytisus scoparius; la strate arborescente, assez lâche, est constituée par Quercus robur et Pinus sylvestris.
L'intérêt primordial de la réserve est de posséder une grosse station d'Asplenium setpentrionale, petite fougère des fissures de rochers siliceux et ensoleillés et caractéristique de la classe de l'Asplenietaea rupestris. Nous trouvons également dans la partie basale du rocher, de belles plages de Sedum rupestre et Galeopsis segetum. Geranium pyrenaicum, espèce rudérale, est également très abondant en bordure sud de la réserve.
Un relevé bryophytique fait état de 34 mousses et d'une hépatique. Bien que la majorité des espèces soient silicicoles, deux espèces calcicoles, à savoir Eucalypta streptocarpa et Bryoerythrophyllum recurvirostrum, ont été trouvées dans le site. De nombreuses espèces thermophiles ont été recensées : Grimmia montana, Racomitrium canescens, R. heterostichum, R. lanuginosum, Hedwigia ciliata, Schistidium apocarpum, Coscinodon cribrosus,... (DE ZUTTERE, 1986).
Un lichen du genre Umbilicaria colonise les pans verticaux.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Une petite statue de la Vierge est fixée à l'extrémité ouest de l'éperon rocheux.

Histoire du site

Selon la carte de Ferraris, l'éperon rocheux en question constituait l'extrémité sud-ouest d'une vaste lande à bruyère, en bordure du village de Vielsalm.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994)