Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

205 - Ile de Membre

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Grande Ile
Communes :Vresse-sur-Semois
Cantonnements DNF :Bièvre
Surface :1.11 ha
Coordonnées :X Lambert : 187831 - Y Lambert : 61737
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

A compléter

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Vresse1.11 haVRESSE-SUR-SEMOISNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Bièvre1.11 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
193Ile de Membre1,11 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNonNicheurR. Libois
Plantes - Plantes supérieures
Acorus calamusFUL (D. Thoen & F. Guyon)
Butomus umbellatusFUL (D. Thoen & F. Guyon)
Chenopodium polyspermumFUL (D. Thoen & F. Guyon)
Corrigiola litoralisAFUL (D. Thoen & F. Guyon)
Cuscuta europaeaFUL (D. Thoen & F. Guyon)

Commentaires sur la faune

Nidification de Alcedo atthis.

Commentaires sur la flore

Espèce intéressante : Cuscuta europaea.

Espèces exotiques

Impatiens glandulifera,

Conservation

Objectifs de conservation

Protection de la Semois.

Menaces

L'île ne semble pas fréquentée par les touristes. L'absence de gestion risque de provoquer l'entière banalisation de la majeure partie du site. La gestion risque de faire affluer les touristes !

Recommandations

Fauchage recommandé du centre de l'île, pour lui garder son aspect traditionnel, tout en ménageant une large bande de mégaphorbiaie autour de l'île (décourage aussi l'abordage).

Plan de gestion

Aucun plan de gestion.

Accès du public

Accès du public interdit.

Détails

Description physique

Le site se trouve dans la partie ardennaise de la vallée de la Semois, à 500m en aval du pont de Membre, à hauteur de la réserve naturelle d'Ardenne et Gaume (méandre du 'Jambon'). La rive gauche (rive concave) est abrupte et très boisée. La rive droite (convexe) est en pente douce. Elle est complètement dénaturée par un camping-caravaning. L'île est en réalité formée d'une grande île et d'un îlot amont séparé de l'île principale par un chenal à sec en été. Ile et îlot sont inondés lors des crues. Les îles sont établies sur les alluvions graveleuses de la Semois lors de son passage dans les assises du Gedinnien (limite entre G2a et G2b).

Description biologique

La plus grande partie de l'île principale est occupée par une ancienne prairie pâturée abandonnée, très nitrophile, dans laquelle apparaissent quelques espèces des friches et où se maintiennent quelques espèces de mégaphorbiaies alluviales.
On y observe principalement : Arrhenatherum elatius, Dactylis glomerata, Alopecurus pratensis, Cirsium arvense, Carduus crispus, Rumex obtusifolius, Anthriscus sylvestris, Urtica dioica, Galium aparine, Glechoma hederacea, Epilobium ciliatum, Tanacetum vulgare.
Dans l'eau de la Semois se développent de belles populations de Ranunculus fluitans (Ranunculion fluitantis) et, dans les anses calmes, Lemna minor et Spirodela polyrhiza (Lemnion minoris).
Les zones les plus intéressantes sont incontestablement les berges (abruptes généralement), les bancs de graviers exondés et l'îlot :
- sur les bancs de graviers, parmi les nombreuses espèces plus ou moins banales qui se développent, relevons la présence de Myosoton aquaticum, Ranunculus repens, Bidens tripartita, Potentilla anserina, Persicaria maculosa, Persicaria minor, Persicaria hydropiper, Impatiens noli-tangere, Rorippa amphibia, Gnaphalium uliginosum, Petasites hybridus, Atriplex prostrata, Cuscuta europaea, Mentha sp., etc. Les parties thermophiles de ces gravières abritent aussi Cymbalaria muralis, Verbena officinalis et surtout la rare Corrigiola litoralis dont c'est la seule station connue actuellement dans la vallée de la semois, ...
- l'îlot amont porte une mégaphorbiaie alluviale de très haute taille formée de Filipendula ulmaria, Eupatorium cannabinum, Lycopus europaeus, Lythrum salicaria, Glyceria maxima, Phalaris arundinacea, Elymus repens, Festuca gigantea, Epilobium hirsutum, Symphytum officinale, Stachys palustris, Achillea ptarmica, Scirpus sylvaticus, Urtica dioica, Mentha x verticillata, Calystegia sepium, Carex acutiformis, Myosoton aquaticum, Solanum dulcamara, Myosotis scorpioides, Lychnis flos-cuculi,... (Filipendulion). En bordure du groupement sont présents Glyceria fluitans, Eleocharis palustris, Juncus bufonius,...
Impatiens glandulifera est abondante partout. En dépit de son incontestable valeur esthétique, cette espèce envahissante constitue une vraie peste dans la vallée de la Semois.
Les berges rassemblent la majeure partie des espèces de la mégaphorbiaie citées ci-dessus, mais on y observe également diverses espèces des roselières comme Acorus calamus, Iris pseudacorus, Alisma plantago-aquatica, Butomus umbellatus, Sparganium erectum, Rorippa amphibia, etc.
Quelques arbres ou arbustes sont présents çà et là : Alnus glutinosa, Fraxinus excelsior, Salix alba, Salix caprea, Acer pseudoplatanus, Corylus avellana, ...

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Présence de quelques anciens séchoirs à tabac, mais, malheureusement, certains sont inclus dans le camping-caravaning et transformés en abris pour caravanes.

Histoire du site

D'après Ferraris, l'île était occupée par des prairies.

Divers

Sources

RESNAT
OFFH
FUL-Semois

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON (1994)
Fondation Universitaire Luxembourgeoise, ARLON
D. THOEN & F. GUYON
Collaborateur : O. SEBAB