Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

211 - Ile du Pont de Claies

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Vresse-sur-Semois
Cantonnements DNF :Bièvre
Surface :1.22 ha
Coordonnées :X Lambert : 190564 - Y Lambert : 61114
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

A compléter

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Alle0.44 haVRESSE-SUR-SEMOIS (partim ???)NAMUR
Vresse0.78 haVRESSE-SUR-SEMOISNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Bièvre1.22 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Espaces pour Demain, asbl, La Cornette 57, 6834 Bellevaux. Tél. : 061/41.21.59.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Pas de conservateur.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
199Ile du Pont de Claies1,22 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Acorus calamus
Butomus umbellatus
Myriophyllum spicatum

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Espèce intéressante : Cuscuta europaea.

Espèces exotiques

Impatiens glandulifera,

Conservation

Objectifs de conservation

Protection des îles de la Semois.

Menaces

Banalisation de la flore, sans fauchage. Envahissement par les orties.

Recommandations

Fauchage de l'île en laissant une large bande de mégaphorbiaie tout autour.

Plan de gestion

Gestion par les Amis de la Terre et le WWF. Apparemment aucune gestion.

Accès du public

Accès du public interdit, mais passage de jeeps à l'occasion de randonnées.

Détails

Description physique

Le site se trouve dans la partie ardennaise de la Semois à hauteur du village de Laforêt. Il s'agit d'un ensemble de deux îles. L'une n'est séparée de la rive droite de la Semois que par un chenal. C'est sur cette île que s'appuye le 'Pont de Claies'. L'autre se trouve au milieu de la rivière, sur des alluvions graveleuses, dans une partie très étroite de la vallée (traversée des assises du Gedinnien (G2b)).

Description biologique

Comme sur d'autres îles de la Semois (voir île de Membre et îles de Grimouti), la plus grande partie des îles est formée d'anciennes prairies pâturées abandonnées. L'île méridionale n'est plus qu'un champ d'orties. L'île septentrionale est également très anthropisée et l'on y note : Urtica dioica, Galium aparine, Carduus crispus, Glechoma hederacea, Alopecurus pratensis, Aethusa cynapium,... (CORINE 38.13) mais quelques espèces relictes des mégaphorbiaies alluviales y sont dispersées : Filipendula ulmaria, Persicaria bistorta, Solanum dulcamara, Glyceria maxima,... Thalictrum flavum, espèce caractéristique des anciens prés de fauche est noté également.
C'est le long des berges de l'île que se maintiennent la plupart des espèces caractéristiques.
On observe, enracinés dans le fond de la rivière Myriophyllum spicatum, Ranunculus fluitans. Cette dernière espèce forme de longues 'chevelures' abondamment fleuries l'été dans lesquelles s'abritent de nombreux invertébrés et où se cachent d'innombrables petits poissons (Ranunculion fluitantis, CORINE 22.44).
Les berges, en général assez abruptes à la suite de l'affouillement, rassemblent les plantes des mégaphorbiaies alluviales (Filipendulion, CORINE 37.1), des roselières (CORINE 53.1), des magnocariçaies (CORINE 53.2), de l'aulnaie, etc. sans qu'aucun de ces groupements ne soit vraiment développé. On y note principalement : Phalaris arundinacea, Filipendula ulmaria, Lythrum salicaria, Lysimachia vulgaris, Festuca gigantea, Eupatorium cannabinum, Symphytum officinale, Lycopus europaeus, Epilobium hirsutum, Acorus calamus, Iris pseudacorus, Alisma plantago-aquatica, Caltha palustris, Ranunculus flammula, Persicaria bistorta, P. hydropiper, P. amphibium, Myosoton aquaticum, Stellaria nemorum, Impatiens glandulifera, Solanum dulcamara, Cuscuta europaea, Erysimum cheiranthoides, Calystegia sepium, Achillea ptarmica, Mentha arvensis subsp. parietarifolia, Carex acutiformis, Urtica dioica, Galium aparine, Glyceria fluitans, Rorippa amphibia, Bidens tripartita.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Pont de Claies. Ce pont temporaire encore entretenu de nos jours (tourisme) est extrêmement intéressant. Il repose sur des pilotis enfoncés dans le cours de la rivière. Les claies (cadres de bois munis de traverses entre lesquelles sont 'tressées' des branches de coudrier) amovibles peuvent être ôtées à la mauvaise saison et le pont ne constitue donc plus alors qu'un très faible obstacle à l'eau, lors des crues.

Histoire du site

Il y a quelques années encore, les îles étaient pâturées par des vaches qui y arrivaient en passant à gué.

Biblio

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994)