Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2130 - Ancienne Carrière Solvay

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière des Fiestaux / Carrière de Couillet
Communes :Charleroi, Gerpinnes
Cantonnements DNF :Thuin
Surface :27.46 ha
Coordonnées :X Lambert : 157851 - Y Lambert : 118648
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Cette carrière de calcaire est localisée au sud de Charleroi et est désaffectée depuis le milieu des années 1980. On y a produit de la chaux puis des blocs destinés à l'édification des bassins de décantation de l'usine Solvay. Elle consiste en une vaste excavation creusée en fosse dont la partie la plus profonde est occupée par une pièce d'eau. Celle-ci est entourée d'une succession de replats plus ou moins larges dont les inférieurs portent une végétation herbacée encore très éparse. Les replats supérieurs sont par contre à un stade de colonisation plus avancé. Quelques zones sont boisées. L'intérêt biologique de ce site d'extraction réside notamment dans sa flore qui comprend deux espèces de pyroles (Pyrola minor et Pyrola rotundifolia), la petite graminée Catapodium rigidum et plusieurs espèces d'orchidées. Les falaises sont favorables à la nidification d'oiseaux rupicoles. Les flaques d'eau temporaires permettent la reproduction du crapaud calamite (Bufo calamita). Cette carrière est classée comme zone centrale du réseau écologique de Charleroi établi dans le cadre du Plan communal de développement de la nature.

Carto

Régions naturelles

  • E0 - Sillon sambro-Mosan

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Couillet21.8 haCHARLEROIHAINAUT
Loverval5.66 haGERPINNESHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Thuin27.46 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Solvay s.a. Rue du Prince Albert, 33 1050 Bruxelles

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Columba oenasOuiNonNicheur2006A. Remacle; M. Fasol
Larus canusOuiOui1-3 couples2006M. Fasol
Bubo buboOuiOuiNicheur2006M. Fasol
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo calamitaOuiOuiReproduction (flaques)2009A. Remacle, T. Kinet
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestris2006A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Oedipoda caerulescens2007A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Catapodium rigidumPieds dispersés2007A. Remacle
Crepis foetida2007A. Remacle
Dactylorhiza fuchsii> 500 pieds2006A. Remacle
Epilobium lanceolatum2006A. Remacle
Epipactis helleborine2006A. Remacle
Listera ovata2006A. Remacle
Minuartia hybrida2007A. Remacle
Neottia nidus-avis> 100 pieds2006A. Remacle
Pyrola minorAbondante au moins sur le flanc SE2006A. Remacle
Pyrola rotundifoliaUne plage repérée2007A. Remacle
Sanicula europaea2006A. Remacle

Commentaires sur la faune

Oiseaux: Bubo bubo, Corvus monedula, Columba oenas, Larus canus, Phoenicurus ochruros.

Amphibiens: Bufo calamita.

Orthoptères: Oedipoda caerulescens.

Coléoptères Carabidae: Cicindela campestris.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données A. Remacle, 2006): Acer campestre, Achillea millefolium, Acinos arvensis, Agrostis gigantea, Anagallis arvensis, Arenaria serpyllifolia, Arum maculatum, Betula pendula, Betula pubescens, Brachypodium sylvaticum, Bromus hordeaceus, Bromus sterilis, Bromus tectorum, Buddleja davidii, Calamagrostis epigejos, Carex flacca, Carlina vulgaris, Carpinus betulus, Catapodium rigidum, Centaurea jacea s.l., Cerastium pumilum, Chaenorrhinum minus, Clematis vitalba, Clinopodium vulgare, Conyza canadensis, Cornus sanguinea, Corylus avellana, Cotoneaster horizontalis, Crepis foetida, Dactylorhiza fuchsii, Daucus carota, Dipsacus fullonum, Dittrichia graveolens, Echium vulgare, Epipactis helleborine, Erigeron acer, Eupatorium cannabinum, Fragaria vesca, Fraxinus excelsior, Galium mollugo, Geranium columbinum, Herniaria glabra, Hieracium bauhinii, Hieracium lachenalii, Hieracium murorum, Hieracium pilosella, Hypericum perforatum, Inula conyzae, Lepidium campestre, Leucanthemum vulgare, Ligustrum vulgare, Listera ovata, Lotus corniculatus, Mercurialis perennis, Milium effusum, Minuartia hybrida, Neottia nidus-avis, Oenothera sp., Pastinaca sativa, Poa compressa, Polygonatum multiflorum, Populus gr. balsamifera, Populus tremula, Prunella vulgaris, Puccinellia distans, Pyrola minor, Pyrola rotundifolia, Ranunculus bulbosus, Reseda lutea, Robinia pseudoacacia, Rumex scutatus, Salix caprea, Sanguisorba minor, Sanicula europaea, Saxifraga tridactylites, Sedum acre, Sedum album, Sedum rupestre, Senecio inaequidens, Solidago virgaurea, Sorbus aucuparia, Teucrium scorodonia, Verbascum thapsus, Veronica officinalis, Vulpia myuros.

Ptéridophytes (données A. Remacle, 2006): Asplenium ruta-muraria, Asplenium trichomanes.

Espèces exotiques

Plantes: Buddleja davidii, Conyza canadensis, Dittrichia graveolens, Oenothera sp., Robinia pseudoacacia, Senecio inaequidens, Solidago gigantea.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une carrière de calcaire comprenant des zones périphériques reboisées et une excavation encore peu colonisée par la végétation.

Menaces

- Développement des strates arbustive et arborescente au détriment de la végétation herbacée pionnière.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

Cette carrière fut ouverte à moins de 2 km au sud de la Sambre, contre les localités de Couillet vers le nord et de Loverval vers le sud. Elle fait partie des infrastructures du groupe Solvay dont l'usine était installée à proximité. La production de la carrière, d'abord tournée vers la chaux, a fourni les matériaux nécessaires à l'édification des bassins de décantation tout proches. On y a extrait du calcaire viséen pendant plus d'un siècle.

La carrière, dont le dénivelé approche les 80 m, se présente comme une excavation moderne, soit une fosse profonde étagée en gradins successifs. Le niveau le plus bas de l'excavation est rempli d'eau (eau saumâtre). Les replats successifs sont plus ou moins larges selon les endroits et de moins en moins colonisés par la végétation du haut vers le bas. Les replats supérieurs sont ainsi à un stade de colonisation plus avancé que les inférieurs où se développent lentement une végétation pionnière. Les bordures supérieures de l'excavation vers l'est et l'ouest sont boisées.

Le site est propre et sa fréquentation est faible (personnel de Solvay).

Il jouxte des zones bâties, sauf vers le sud-est où il est en contact avec le bois de Fromont où est établi un hôpital (I.M.T.R.).

Description biologique

Les bordures supérieures de l'excavation et la partie haute de ses flancs sont partiellement boisées. Les espèces ligneuses présentes sont Betula pendula, Salix caprea, Populus tremula, Robinia pseudoacacia, Carpinus betulus, Acer campestre, Fraxinus excelsior, Betula pubescens, Sorbus aucuparia, Cornus sanguinea, Ligustrum vulgare, Corylus avellana, Cotoneaster horizontalis, Clematis vitalba,... On y trouve localement des herbacées forestières, comme Mercurialis perennis, Milium effusum, Arum maculatum et Polygonatum multiflorum.

Ailleurs, les ligneux commencent à se développer, en particulier Betula pendula, Populus tremula, Populus gr. balsamifera, Cornus sanguinea, Buddleja davidii et la liane Clematis vitalba.

Sur les replats inférieurs (y compris sur les rampes d'accès), une végétation pionnière encore fort éparse pousse sur un cailloutis calcaire et dans de micro-zones terreuses dispersées. On y trouve des espèces annuelles souvent de petite taille, comme Minuartia hybrida, Herniaria glabra, Cerastium pumilum, Arenaria serpyllifolia, Anagallis arvensis, Saxifraga tridactylites, Acinos arvensis, Chaenorrhinum minus et les graminées Vulpia myuros, Catapodium rigidum, Bromus tectorum, Bromus hordeaceus et Bromus sterilis, ainsi que Hypericum perforatum, Lepidium campestre, Reseda lutea, Sedum rupestre, Sedum acre, Sedum album, Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Lotus corniculatus, Oenothera sp., Daucus carota, Echium vulgare, Prunella vulgaris, Teucrium scorodonia, Dipsacus fullonum, Hieracium bauhinii (présent à différents endroits), Crepis foetida, Hieracium pilosella, Erigeron acer, Conyza canadensis, Dittrichia graveolens, Carlina vulgaris, Senecio inaequidens, Eupatorium cannabinum, Poa compressa, Calamagrostis epigejos, Agrostis gigantea, Brachypodium sylvaticum (vers les falaises),... Rumex scutatus y est dans l'ensemble peu abondant. La graminée halophile Puccinellia distans pousse sur l'ancienne rampe proche du plan d'eau.

Les replats supérieurs sont couverts d'un tapis herbacé plus développé (sauf à l'extrémité sud), surtout composé d'espèces de pelouses, de prairies et d'ourlets, notamment: Ranunculus bulbosus, Sedum rupestre, Sanguisorba minor, Fragaria vesca, Lotus corniculatus, Geranium columbinum, Daucus carota, Pastinaca sativa, Echium vulgare, Clinopodium vulgare, Teucrium scorodonia, Veronica officinalis, Verbascum thapsus, Galium mollugo, Leucanthemum vulgare, Achillea millefolium, Centaurea jacea s.l., Hieracium pilosella, Hieracium murorum, Hieracium lachenalii, Hieracium bauhinii, Inula conyzae, Solidago virgaurea, Carex flacca, Poa compressa, Vulpia myuros, Calamagrostis epigejos, Brachypodium sylvaticum. Dactylorhiza fuchsii y pousse en abondance vers le sud-est. Pyrola minor, beaucoup plus répandue dans le site que Pyrola rotundifolia, forme de nombreuses plages dans la partie haute arborée du flanc sud-est.

La bordure boisée entre la route et la falaise abrite quatre espèces d'orchidées: Dactylorhiza fuchsii (abondant), Neottia nidus-avis, Epipactis helleborine et Listera ovata. L'ombellifère peu commune Sanicula europaea est également présente dans une zone arborée bordant la carrière.

La végétation des parois rocheuses (à documenter) comprend diverses espèces observées ailleurs, mais aussi les petites fougères Asplenium ruta-muraria et Asplenium trichomanes.

L'intérêt faunistique de la carrière est peu documenté. Les parois rocheuses, très favorables à la nidification d'oiseaux rupicoles, accueillent la reproduction du grand-duc d'Europe (Bubo bubo), du pigeon colombin (Columba oenas), du rougequeue noir (Phoenicurus ochruros) et du choucas (Corvus monedula). La nidification du goéland cendré (Larus canus) a été constatée en 2006 au niveau du plan d'eau.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site avant exploitation: ?
Matériau(x) extrait(s): calcaire pour la production de chaux et de gros blocs destinés à l'édification des digues des bassins de décantation de l'usine Solvay voisine.
Références
Fiche de la convention DGATLP-ULg (étude Poty): 'Carrière de Couillet ou Carrière des Fiestaux'.
Référence dans l'atlas du karst wallon: carrière n° 46/8-E1 'Carr. Solvay' où se trouve la 'caverne de la Carrière Solvay' (site n° 46/8-15).
Déroulement de l'exploitation: l'activité extractive est arrêtée depuis ± 1985.
Ancien exploitant: Solvay.
Réaffectation prévue (dans autorisation): ?
Réaffectation effective: laissé en l'état. La partie entre l'excavation et la rue de Villers est occupée par une entreprise.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)

Date de la dernière modification de la fiche

2012-12-05