Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2220 - Siège de Bavais

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Siège de Bavay / Carrières souterraines de la Malogne-sud
Communes :Mons
Cantonnements DNF :Mons
Surface :0,3310 ha
Coordonnées :X Lambert : 119205 - Y Lambert : 123382
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Localisé en Hainaut, au sud de Mons, le site du Siège de Bavais faisait jadis partie du même réseau de carrières souterraines de la Malogne. Il en a été séparé, au milieu du 19ème siècle, par la construction de la ligne de chemin de fer Bruxelles-Quévy. Cette ancienne exploitation de craies phosphatées fut ouverte en 1874 et cessa peu après la 1ère guerre mondiale. L'exploitation eut lieu aussi bien en sous-sol qu'à ciel ouvert. Après l'arrêt de l'extraction, les galeries furent ensuite utilisées pour la culture de champignons. Certains d'entre-elles sont actuellement inondées. L'ensemble du réseau souterrain de la Malogne présente un très grand intérêt géologique. Il s'agit également d'un des gîtes d'hibernation majeurs de Wallonie, qui est, à ce titre, classé comme réserve naturelle domaniale depuis 2003.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E2 - Borinage

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Mons0.29 haMONSHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Mons0.29 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site classé le 19-11-1990 (carrières souterraines de la Malogne, entre les rues de Malogne, de l'Epinette et de Frameries).

Propriétaire(s)

Région wallonne.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Mons, rue Achille Legrand, 16, 7000 Mons (Tél. : 065/32.82.49 - Fax : 065/32.82.44).

CCGRND de Mons.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6497Siège de Bavais à Mons0,29 ha

Biotopes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis daubentoniiOuiOui> 50 i.2007S. Lamotte
Myotis mystacinus/brandtii> 50 i.2007S. Lamotte
Myotis nattereriOuiOui< 5 i.2007S. Lamotte
Plecotus sp.OuiOui> 5 i.2005J. Fairon

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 4

Commentaires sur la faune

On y retrouve 8 espèces différentes de chauves-souris dont 4 de l'Annexe II de la Directive Habitats.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un site d'intérêt géologique et surtout chiroptérologique.

Menaces

Puits principaux d'accès comblés partiellement par des déchets divers.
Vibrations et effondrements liées à la ligne de chemin de fer coupant le site.

Recommandations

Surveillance des systèmes de fermeture.

Plan de gestion

Le plan de gestion du site, élaboré par la DNF avec le concours de l'IRSNB, a été réalisé en 2 phases :
- en 2001 : dégagement, clôture et sécurisation des 4 puits d'aération ;
- en 2004 : surélèvement des coupoles des puits de contrôle de la SNCB afin de rétablir une certaine ventilation dans cette partie du réseau.
La dépollution des puits reste à prévoir.

Accès du public

L'accès aux galeries est interdit au public. Des visites sont effectuées pour les comptages annuels de l'IRSNB.

Détails

Description physique

Appartenant jadis au même réseau de carrières souterraines de craie phosphatée de la Malogne, le partie désignée sous le nom de "Siège de Bavay" est isolée de la partie nord depuis plus d'un siècle, suite à la constuction de la voie de chemin de fer Bruxelles-Quévy (ligne 96).

Description biologique

Avec la partie nord de la Malogne (Siège de Cuesmes, SGIB 70), c'est l'un des plus importants sites d'hibernations de chauves-souris en Région wallonne: plusieurs centaines d'individus sont observés chaque hiver, incluant 4 espèces visées à l'annexe II de la directive Habitats.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A la fin du 18ème siècle, la découverte du phosphate comme engrais donne lieu à de nouvelles activités d'extraction dans la région montoise. Site classé au ' Patrimoine exceptionnel ' de Wallonie depuis le 19/11/1990, cette ancienne exploitation souterraine de craie phosphatée est le témoin d'une activité intense mais de courte durée. Exploitée dès 1876 puis abandonnée en 1930, elle fut reconvertie en champignonnières jusqu'en 1950 (Deveseleer, 2004). Actuellement, le réseau est partiellement immergé et possède un développement de plusieurs kilomètres qui en font l'un des plus vastes sites souterrains de Wallonie. Il s'étend sur près de 1700 mètres en longueur et 100 à 300 mètres en largeur.
Les vestiges de l'utilisation du site comme champignonnière sont encore bien visibles : du fumier de cheval est disposé en longs sillons sur le sol des galeries.

Biblio

, 1991, Centre de Recherche Chéiroptérologique de Belgique N° XI. Les réserves chéiroptérologiques en Belgique., Document de travail de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, 68 : 173 pp.
, 1990, Les réserves chéiroptérologiques. Situation actuelle et perspectives., Actes du colloque "Gérer la Nature ?", Ministère de la Région Wallonne, Service de la Conservation de la Nature, Travaux n° 15 : 777-786.
, 1978, L'exploitation du silex à Spiennes., Archaeologicum Belgii Speculum, 9 : 10-11.
, 2007, Les chauves-souris dans les milieux souterrains protégés en Wallonie. Etat des populations, répartition et gîtes d'hivernage., Région wallonne, Direction Générale des Ressources Naturelles et de l'Environnement, Division de la Nature et des Forêts, Travaux n° 29, 272 pp.
, 1985, La Malogne. Des hommes et la craie en pays du charbon. Guide à l'exposition La Malogne. - Centenaire de la découverte du Hainosaure (1885-1985)., Faculté Polytechnique de Mons. 63 pp.
, 1983, L'exploitation du silex en Hainaut., Recueil d'études d'histoire hainuyères (sic) offertes à Maurice Arnould. T1. Mons, pages 67.
, 1989, Craies et calcarénites à la limite Crétacé - Tertiaire dans le bassin de Mons, tectonique et sédimentation, visite des phosphatières souterraines de la Malogne, Congrès Européen des Professeurs de Biologie et Géologie. Bruxelles 22-27 août 1989.
, 1999, Les réserves naturelles domaniales de Wallonie., Ministère de la Région Wallonne, Direction Générale des Ressources Naturelles et de l'Environnement, Namur, 144 pp.

Divers

Sources

Convention A&G

Répondants de l'information

S. LAMOTTE, SPW/DGARNE/DNF/DN B-5100 Jambes.

Date de la dernière modification de la fiche

2016-02-19