Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2221 - Galerie de Recherche de Radelange

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Ardoisière Scholtus
Communes :Martelange
Cantonnements DNF :Habay-la-Neuve
Surface :0.08 ha
Coordonnées :X Lambert : 247625 - Y Lambert : 60069

Intro

Brève description

Cette ancienne galerie de recherche a été creusée dans le schiste au pied du versant gauche de la vallée de Sûre, en face du village de Radelange. Son développement atteint 140 mètres de longueur, l'entrée débouchant dans une zone boisée au niveau d'un petit affleurement rocheux. Le site présente surtout un intérêt chiroptérologique, avec l'hibernation d'au moins 4 espèces, dont le grand murin (Myotis myotis). Pour cette raison il bénéficie du statut de "cavité souterraine d'intérêt scientifique".

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Martelange0.08 haMARTELANGELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Habay-la-Neuve0.08 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6867Galerie de Recherche de Radelange

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
H1.7aMines et tunnels souterrains désaffectés

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis daubentoniiOuiOuiHibernation (max. 1 ex.)2000GT Plecotus
Myotis myotisOuiOuiHibernation (max. 2 ex.)2010GT Plecotus
Myotis mystacinus/daubentoniiHibernation (max. 1 ex.)2010GT Plecotus
Plecotus sp.OuiOuiHibernation (max. 1 ex.)2010GT Plecotus

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

D'après REMACLE (2007): cette recherche ardoisière, parfois dénommée "ardoisière Scholtus", a été creusée au pied du versant récemment déboisé, le long du chemin établi sur l'assiette du vicinal, juste en face de l'église du village. A l'est du chemin, à moins de 8 m de sa bordure, l'entrée de la fouille, de forme trapézoïdale (large de 1,7 m et haute de 1,6 m) s'ouvre dans un petit affleurement rocheux. Elle se prolonge par une galerie horizontale d'un développement de 140 m (FAIRON & THYS, 1995), avec de l'eau peu profonde sur le fond.

A l'ouest du chemin mais juste au nord de l'entrée, se distingue un verdou possible, de faible étendue, haut de moins de 3 m (mur de soutènement à un endroit). Il forme une sorte d'étroit replat long d'une vingtaine de m, plus ou moins colonisé par des ligneux. Des débris schisteux y sont visibles sur la pente. Un chemin descendait peut-être à cet endroit vers le pré en contrebas.

Cette galerie a été creusée dans des schistes de la formation de La Roche.

Description biologique

Cette ancienne galerie de schiste présente surtout un intérêt chiroptérologique, avec l'hibernation d'au moins 4 espèces, représentées en petit nombre: le grand murin (Myotis myotis), le murin de Daubenton (Myotis daubentonii), le complexe murin à moustache / murin de Brandt (Myotis mystacinus / M. brandtii) et un oreillard (Plecotus sp.).

D'après REMACLE (2007), le "verdou" à l'ouest du chemin est colonisé par quelques Quercus robur, Salix caprea, des arbustes (Crataegus monogyna, Prunus spinosa, etc.) et des ronces. La galerie débouche à la base d'une étroite bande de feuillus non exploités.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

D'après REMACLE (2007): ASSELBERGHS (1924) signale une galerie de recherche ouverte le long du chemin de fer vicinal Martelange - Bastogne qui fut inauguré en 1906 (SCHMIT, 1992). Le creusement de cette fouille est probablement postérieur à 1906 mais antérieur à 1924; elle ne figure pas dans les archives de la carte géologique 210 (DORMAL, 1897). La galerie a servi de cachette pendant la deuxième guerre mondiale.

Divers

Sources

CSIS

Répondants de l'information

A compléter