Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2233 - Grotte aux Végétations

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Ancienne grotte de Ramioul / Grotte triangulaire
Communes :Flémalle
Cantonnements DNF :Liège
Surface :0.08 ha
Coordonnées :X Lambert : 225048 - Y Lambert : 141231
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette cavité a deux entrées est située à environ 100m à l'ouest de l'entrée principale de la grotte de Ramioul, dans le même massif calcaire viséen. L'une des entrées est dans la paroi à mi-hauteur; l'autre s'ouvre à même le sol. Le développement de la cavité est de 70m pour une dénivellation totale de 15m; autrefois la cavité aurait été plus profonde (puits terminal atteignant une profondeur de 30m) mais cette partie terminale aurait été progressivement comblée par des éboulis. L'entrée principale est de forme circulaire (1m de diamètre) et donne accès à un couloir incliné à 45° qui conduit à un puits de 7m de profondeur s'ouvrant au milieu d'une petite salle. C'est depuis cette salle que se développe vers l'Est une galerie basse de 25m de long environ. A la voûte de cette galerie pendent de longues radicelles des arbustes visibles en surface et qui ont valu à la cavité son nom de Grotte aux Végétations. Dans la salle du puits, une seconde galerie s'ouvre en face du long couloir caractérisé par les radicelles. Cette galerie mène au bout de 7m à une salle de 4 x 7m et de 3,5m de haut. Depuis cette seconde salle on atteint par un orifice étroit et peu praticable l'extérieur qui est en fait l'entrée secondaire de la grotte. Le sol de toute la partie supérieure de la grotte est formée d'un limon assez fin avec peu de pierres sauf au voisinage des entrées. Le concrétionnement dans cette cavité est peu développé (dossier CSIS, CWEPSS).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E0 - Sillon sambro-Mosan

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Ivoz-Ramet0.08 haFLEMALLELIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Liège0.08 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

oui

Propriétaire(s)

Commune de Flémalle.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Liège, Montagne Sainte-Walburge, 2, 4000 Liège (Tél. 04/224.58.74 - Fax : 04/224.58.77).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6837Grotte aux Végétations0,08 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
H1.2aGrottes (intérieurs des grottes non exploitées par le tourisme)

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis daubentoniiOuiOui< 5 i.2002J. Fairon
Myotis mystacinus/brandtii< 10 i.2006GT Plecotus
Myotis nattereriOuiOui1 - 2 i.2006GT Plecotus

Commentaires sur la faune

Les petit et grand Rhinolophes, observés dans ce souterrain dès le début du 20ème siècle (Rasquin, 1909 et Leruth, 1933), ont maintenant disparu de ce massif de la Vallée mosane (Lamotte, 2007).

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un site d'intérêt géologique et chiroptérologique.

Menaces

Proximité du site touristique de Ramioul. Visites sauvages.

Recommandations

Protection du site par le placement d'un système de fermeture.
Régulation du microclimat intérieur.

Plan de gestion

Sécuriser l'accès au site.

Accès du public

L'accès est interdit au public.

Détails

Description physique

Des traces remarquables d'une activité tectonique postérieure au creusement de la grotte ont été relevées récemment par JM Hubart et Y. Quinif dans le plafond d'une des galeries. Il s'agit probablement du prolongement de la faille également visible dans la grotte de Ramioul et qui active actuellement (dossier CSIS, CWEPSS).

Description biologique

Doudou, 1902: présence dans la cavité d'un Lépidoptère [Scotosia dubitata], qui se retire dans les grottes pour y passer la saison d'hiver

de Rasquin, 1909: présence de névroptères et de 4 espèces de chauves souris (Vespertillio murinus, Vespertillo secrotinus, Rhinolophus ferrumequinum & Rhinolophus hipposideros)
Leruth, 1931 à 1934: présence de 5 espèces de chauves-souris , d'arachnides, de collemboles, d'acariens de niphargus, de myriapodes troglophiles et de plusieurs espèces inféodées au milieu souterrain (espèces troglobies).
Delhez & Hubart (1965-…) : observation au cours de 23 hivers montrant la présence dans la cavité de 10 espèces de chiroptères (Myotis myotis, Myotis emarginatus, Myotis natterei, Myotis mystacinus/ brandti, Myotis dasycneme, Myotis daubentoni, Plecotus auritus, Rhinolophus ferrumequinum & Rhinolophus hipposideros).
Fairon & Hubart (25/01/99): présence de Myotis mystacinus/ brandti, Myotis daubentoni & Myotis sp ( conditions climatiques extérieures très chaudes pour la saison - T° > à 10°C) (dossier CSIS, CWEPSS).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

La cavité a été découverte en 1896 par E Doudou. Elle a fait l'objet de nombreuses recherches sur la faune cavernicole (Doudou en 1903, de Rasquin en 1909, Pernstein-Warnant en 1929 & Leruth en 1934). La cavité est actuellement gérée par 'Les Chercheurs de la Wallonie' qui y poursuivent l'étude des chiroptères (dossier CSIS, CWEPSS).

Divers

Sources

Convention A&G

Répondants de l'information

S. LAMOTTE (SPW/DGARNE/DNF/DN B-5000 Namur).