Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2239 - Grotte de Freyr

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Hastière
Cantonnements DNF :Dinant
Surface :0.08 ha
Coordonnées :X Lambert : 186562 - Y Lambert : 102357
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette grotte est située sur le domaine du Château de Freyr, un des joyaux architectural de la vallée de la Meuse. La cavité comprend deux ouvertures, un puits et une grande salle principale. Elle présente un développement total du 266 m. Le site a un grand intérêt chiroptérologique avec l'hivernage de plusieurs espèces de chauves-souris, dont le grand rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • I0 - Haute-Meuse

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Waulsort0.08 haHASTIERENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Dinant0.08 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6811Grotte de Freyr0,08 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
H1.2aGrottes (intérieurs des grottes non exploitées par le tourisme)

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis mystacinus/brandtii> 10 i.2007J. Drouet

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Anc don. : Rh, BB, MD

Dans les années 1950, les petit et grand Rhinolophes ainsi que le Vespertilion des marais y étaient observés couramment (Freschkop (1955). Site majeur pour le grand Rhinolophe, à l'échelle de la Haute-Meuse, la cavité est placée sur la voie de pénétration (vallée mosane) de cette espèce méridionale vers le massif ardennais. Actuellement, cette espèce y est toujours rencontrée (Lamotte, 2007).

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un site d'intérêt morphologique, minéralogique et chiroptérologique.

Intérêt biologique :

Cette cavité, en tant que gîte d'hivernage, peut fonctionner en relation avec la grotte Margaux située de l'autre côté de la Meuse (vallon du Colébi), qui est également occupée par des Grands Rhinolophes.

Intérêt morphologique :

Présence sur les parois et le plafond de différentes salles et galeries de nombreuses microformes différentes ( Sillon de voûte, Microlapiaz de voûte, coupoles, coups de gouges et surcreusement,...) permettant d'évaluer les différents régimes hydrologiques qu'a connu le site et les morphologies qui y sont associées.

Dans la salle du puits, on peut observer des remarquables massifs conglomératiques. Ils se composent de blocs de calcaire anguleux détachés du plafond de la salle et qui furent ressoudés par la calcite stalagmitique qui a joué le rôle de ciment.

Intérêt minéralogique:

La cavité présente un concrétionnement ancien abondant. Dans le réseau supérieur concrétions en très bon état de conservation.

Menaces

Vandalisme et dérangement de la faune chiroptérologique.
Dépôts de détritus
Feux
Accès par puit ouvert

Recommandations

Maintien du système de fermeture des accès
Surveillance
Sécuriser le puit

Plan de gestion

Maintien du système de fermeture des accès.
Sécuriser le puit ouvert.

Accès du public

L'accès est interdit au public.

Détails

Description physique

L'entrée supérieure présente une ouverture de 2m² et donne accès à un puits vertical de 18m de profondeur.

L'entrée principale est un vaste porche de 4m sur 4, situé dans le versant d'un vallon encaissé, donnant accès de plain pied à une salle vaste et horizontale de 30m de long.

La Grotte présente un concrétionnement massif qui n'est plus alimenté aujourd'hui que très ponctuellement par une faible quantité d'eau de percolation.
La cavité présente un développement total du 266m.

(dossier CSIS, CWEPSS)

Description biologique

Présence sur le site d'au moins 5 espèces de chiroptères dont 2 appartenant à l'Annexe II de la directive ' Habitats '.
Site d'hivernage majeur pour Rhinolophus ferrumequinum en haute Meuse belge.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

Convention A&G
CSIS

Répondants de l'information

S. LAMOTTE (SPW/DGARNE/DNF/DN B-5000 Namur).