Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

244 - Bois Jean Septroux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Les Gaux
Communes :Hastière
Cantonnements DNF :Dinant
Surface :3.40 ha
Coordonnées :X Lambert : 183058 - Y Lambert : 100236
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Dominant le village de Hastière-par-delà, dans la vallée de la Meuse, le site est constitué d'une forêt de ravin installée sur un versant exposé au nord. La strate arborée renferme surtout des érables (Acer spp.), le charme (Carpinus betulus), le frêne (Fraxinus excelsior), l'orme de montagne (Ulmus glabra) et le tilleul à grandes feuilles (Tillia platyphyllos). Celle-ci renferme beaucoup d'arbres morts, ce qui apparaît favorable à la faune saproxylophage et aux oiseaux cavernicoles. Dans le sous-bois se rencontrent notamment la néottie nid-oiseau (Neottia nidus-avis), orchidée typique des bois sur calcaire.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • I0 - Haute-Meuse

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Hastière-par-delà3.4 haHASTIERENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Dinant3.4 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Hastière.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Conservateur de la réserve CNB: J.-C. GRIMONSTER (082/68.93.73).
Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Dinant, rue Daoust 14, 5500 Dinant (Tél. : 082/67.68.90 - Fax : 082/67.68.99).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
219Réserve naturelle 'Jean Septroux'3,4 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
G1.A41Forêts de ravins et de pente

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Corydalis solida2006DNF - G. Minet
Listera ovata
Neottia nidus-avis
Polystichum aculeatum2006DNF - G. Minet

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données G. Minet, 2006):
Acer campestre, Acer platanoides, Acer pseudoplatanus, Adoxa moschatellina, Aesculus hippocastanum, Alliaria petiolata, Alnus glutinosa, Anemone nemorum, Arum maculatum, Betula pendula, Buxus sempervirens, Carex sylvatica, Carpinus betulus, Chamaecyparis lawsoniana, Circaea lutetiana, Corydalis solida, Corylus avellana, Crataegus monogyna, Deschampsia cespitosa, Dryopteris carthusiana, Dryopteris filix-mas, Euonymus europaeus, Euphorbia amygdaloides, Fagus sylvatica, Fragaria vesca, Fraxinus excelsior, Geranium robertianum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Hedera helix, Ilex aquilifolium, Lamium galeobdolon, Lapsana communis, Larix kaempferi, Ligustrum vulgare, Lonicera periclymenum, Luzula pilosa, Melica uniflora, Mercurialis perennis, Oxalis acetosella, Paris quadrifolia, Picea abies, Poa nemoralis, Polygonatum multiflorum, Polystichum aculeatum, Populus sp, Prunus avium, Prunus spinosa, Quercus robur, Ranunculus auricomus, Ranunculus ficaria, Ribes rubrum, Ribes uva-crispa, Rosa arvensis, Rosa canina, Rubus sp., Salix caprea, Senecio ovatus, Sorbus aucuparia, Stachys sylvatica, Tilia platyphyllos, Valeriana repens, Veronica hederifolia, Viburnum lantana, Vicia sepium, Viola reichenbachiana, Viscum album.

Espèces exotiques

Aesculus hippocastanum, Taxus baccata.

Conservation

Objectifs de conservation

La réserve, qui présente un intérêt biologique certain, a été créée dans le but de sauvegarder un faciès forestier peu répandu et de le laisser évoluer naturellement.

Menaces

Pas de menaces particulières.

Recommandations

Etudes faunistiques souhaitées.

Plan de gestion

Le milieu est et doit rester forestier. Plusieurs options sont possibles :
a) laisser évoluer la végétation sans intervenir, si ce n'est pour assurer la sécurité du public et des habitations contiguës, le bois mort serait laissé sur place;
b) pratiquer une sylviculture extensive, selon les techniques traditionnelles (abattage ponctuel d'arbres arrivés à maturité; exploitation en rotation du taillis âgé pour assurer une diversification de la structure des peuplements, favorable à l'avifaune en général).
La localisation précise des arbres morts a été réalisée au GPS par G. Minet en 2008 pour le cantonnement DNF de Dinant.

Accès du public

L'accès du public à la réserve sera autorisé moyennant certaines règles de respect de la nature à suivre et sur les sentiers qui seront balisés à cet effet.

Détails

Description physique

Le site connu comme 'réserve Jean Septroux' est situé sur un versant exposé au nord, à mi-distance entre le fond de la vallée de la Meuse et le plateau. Le substrat géologique est constitué de calcaires du Tournaisien. La pente, relativement accusée, montre quelques petits affleurements rocheux. Elle est suffisamment faible pour permettre à un sol forestier de se développer.

L'environnement comprend des prairies pâturées et divers lotissements.

Description biologique

La composition dendrologique est celle des forêts de ravins ombragés (érablaie-tillaie); les essences caractéristiques sont les érables sycomore et plane (Acer pseudoplatanus et A. platanoides), le charme (Carpinus betulus), le frêne (Fraxinus excelsior), l'orme de montagne (Ulmus glabra), le tilleul à grandes feuilles (Tillia platyphyllos).
Le peuplement se présente comme un taillis sous futaie avec des âges variés selon l'exploitation antérieure. Certains fûts sont de belle dimension. Beaucoup d'arbres sont morts ou présentent des signes de vieillissement.
En outre, certaines essences ont été plantées: marronier d'Inde (Aesculus hippocastanum), if (Taxus baccata) et divers résineux.
La strate arbustive se compose notamment d'espèces calciphiles : cornouiller sanguin (Cornus sanguinea), troëne commun (Ligustrum vulgare), viorne mancienne (Viburnum lantana), fusain d'Europe (Euonymus europaeus).
La strate herbacée correspond à la flore des sols forestiers à humus doux sur substrat calcarifère : primevère officinale (Primula veris), mercurialis vivace (Mercurialis perennis), laîche des bois (Carex sylvatica), parisette à quatre feuilles (Paris quadrifolia), euphorbe des bois (Euphorbia amygdaloides).

La faune n'a pas encore été inventoriée. G. MINET (cantonnement DNF de Dinant) a trouvé notamment les mollusques Limax maximus et Helicodonta obvoluta, le carabe Abax ater et divers oiseaux: pic épeiche (Dendrocopos major), grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla), Sitelle torchepot (Sitta europaea), mésanges (Parus spp.), ...

Monument naturel

Quelques petits affleurements rocheux de calcaire tournaisien apparaissent ici et là dans les limites de la réserve.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Sur la carte de Ferraris (fin du 18ème siècle), la zone est occupée par des cultures.

Divers

Sources

RESNAT
OFFH

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON (A.E.F., Rue Arthur Roland, 61, 1030 Bruxelles). - G. MINET (Division de la Nature et des Forêts - Cantonnement de Dinant).