Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2561 - Carrefour du Haut des Loges à Vance

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrefour des Quatre Bras à Vance
Communes :Etalle
Cantonnements DNF :Arlon
Surface :0.40 ha
Coordonnées :X Lambert : 244325 - Y Lambert : 38005
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Le carrefour du Haut des Loges se situe à l'intersection de la route provinciale Meix-le-Tige – Chantemelle et de la route communale Vance – Saint-Léger, sur la commune d'Etalle. Le site comprend le bord nord de la route provinciale sur une longueur approximative de 600 m, les bordures de la route de Vance sur une centaine de m et le terre-plein à l'angle de ces deux routes, utilisé à l'occasion pour le stockage temporaire de grumes.

Ce site héberge plusieurs plantes protégées en Wallonie: l'orobanche pourprée (Orobanche purpurea), l'œillet deltoïde (Dianthus deltoides) et des orchidées. La plante la plus remarquable est la laîche des landes (Carex ericetorum) qui n'avait plus été notée en Belgique depuis le 19ème siècle jusqu'à sa trouvaille au Haut des Loges dans les années 1990. Le lézard des souches s'y reproduit, en particulier sur le terre-plein tout proche de la RNA dans laquelle se maintient une population.

Une gestion appropriée des bords de routes et du terre-plein (province, commune d'Etalle et Fluxys) est indispensable à la sauvegarde de ces espèces.

Carto

Régions naturelles

  • M1 - Gaume

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Vance0.40 haETALLELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Arlon0.40 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Propriétaire(s)

Commune d'Etalle

Province du Luxembourg (bord de la route provinciale).

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Oui

Gestionnaire

Province du Luxembourg

Commune d'Etalle

Fluxys (aplomb d'une conduite de gaz en bordure nord de la route provinciale).

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
E1Pelouses sèches
J4.2Réseau routier

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2009A. Remacle et J.-P. Jacob
Lacerta agilisOuiOuireproduction2011A. Remacle et J.-P. Jacob
Zootoca viviparaOuiNonreproduction2011A. Remacle et J.-P. Jacob
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Gomphocerippus rufus2011A. Remacle et J.-P. Jacob
Metrioptera roeselii1 mâle macroptère2011A. Remacle et J.-P. Jacob
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Andrena vaganids2011A. Remacle et J.-P. Jacob
Colletes cuniculariusnids2010A. Remacle et J.-P. Jacob
Plantes - Plantes supérieures
2012A. Remacle
Agrostis vinealis2009A. Remacle
Anthyllis vulneraria2011A. Remacle et J.-P. Jacob
Carex ericetorum2012A. Remacle et J.-P. Jacob
Epipactis atrorubens1 pied2009A. Remacle
Epipactis helleborine2011A. Remacle et J.-P. Jacob
Listera ovata2011A. Remacle et J.-P. Jacob
Neottia nidus-avis2009A. Remacle et J.-P. Jacob
Orchis anthropophora1 pied2009A. Remacle et J.-P. Jacob
Orobanche purpureaen régression (45 pieds)2013A. Remacle et J.-P. Jacob
Platanthera bifolia2013A. Remacle et J.-P. Jacob
Platanthera chlorantha2013A. Remacle et J.-P. Jacob
Pyrola minor2011A. Remacle et J.-P. Jacob

Commentaires sur la faune

Reptiles

Le terre-plein et les bords de routes sont occupés par Zootoca vivipara et Lacerta agilis. Jusqu'en 2006, la population de Lacerta agilis était plus importante qu'actuellement; l'espèce se reproduit encore au moins sur le terre-plein.

Espèces exotiques

Conyza canadensis, Oenothera sp., Quercus rubra.

Conservation

Objectifs de conservation

Assurer la sauvegarde des espèces les plus intéressantes à l'échelle de la Wallonie et/ou de la région jurassique: parmi la flore, Carex ericetorum, Orobanche purpurea et Orchis anthropophora; parmi la faune, Lacerta agilis.

Menaces

- Fauchage des bords de la route provinciale (Province et Fluxys) et de la route communale (commune d'Etalle) inapproprié (époque et hauteur de coupe), entraînant notamment la régression de la population d'Orobanche purpurea et l'arasement de portions de talus à Carex ericetorum.

- Travaux forestiers dans les parcelles contiguës nécessitant un stockage de grumes en bord de route et sur le terre-plein et éventuellement le passage d'engins sur les talus routiers.

L'importance de l'ombrage due à des alignements et plantations âgées d'épicéas limitrophes a été supprimée avec les coupes opérées en 2010-2011.

Recommandations

- Adaptation de l'entretien des bords de routes à la présence d'espèces protégées/rarissimes, en particulier 0robanche purpurea, Carex ericetorum (espèce pionnière supportant mal la concurrence) et Lacerta agilis. Des fauches très tardives (après septembre) et non annuelles (un an sur deux) sont préconisées.

- Recépage non annuel des ligneux poussant sur le talus de la route provinciale et le talus limitant le terre-plein (abris pour lézards des souches et vivipare).

- Sur le terre-plein, dans la partie proche du talus (bande de l'ordre de 5 m de large), accroissement de l'offre en abris (buissons bas, tas de branches et de bois) et maintien de quelques aires sableuses pouvant être utilisées comme sites de ponte. Le reste du terre-plein resterait accessible aux véhicules.

- Respect des mesures en matière de fauches en bordure de site Natura 2000.

Plan de gestion

Sans objet (site non protégé).

Accès du public

Bords de routes.

Détails

Description physique

Le carrefour du Haut des Loges se situe sur la commune d'Etalle, à l'intersection de la route provinciale Meix-le-Tige – Chantemelle, orientée ± est-ouest, et de la route communale Vance – Saint-Léger, orientée nord-sud. Le site concerné par cette fiche comprend le bord nord de la route provinciale sur une longueur approximative de 600 m, les bordures et talus des deux côtés de la route de Vance sur une centaine de m de long et le terre-plein herbeux à l'angle de ces deux routes vers l'ouest. Les petits talus routiers et les bordures localement planes présentent un sol sableux. Le terre-plein est utilisé à l'occasion pour le stockage temporaire de grumes; il est en partie sableux et est limité par un talus haut de près de 2 m où le sable reste apparent par endroits. Une conduite de gaz circule tout le long de la route provinciale.

 

Le site se trouve dans la marge nord du massif forestier de la cuesta sinémurienne, très près de la limite entre bassins de la Semois et du Ton. Les sources de la Rouge Eau, affluent du Ton, et d'un de ses affluents sont toutes proches. A l'ouest du carrefour, il jouxte vers le nord une pineraie claire (bois soumis) et vers le sud la RNA du Haut des Loges; à l'est du carrefour, il est contigu au terrain militaire de Lagland. A cet endroit, les épicéas, des pins et une partie des feuillus ont été éliminés en 2011 et le sol peigné après coupe pour favoriser le redéveloppement d'éléments de lande.

Description biologique

Les talus de la route communale montrent une colonisation végétale peu diversifiée sur un sol assez acide, avec une forte couverture bryophytique et quelques touffes de Calluna vulgaris. Le talus nord de la route provinciale est par endroits couvert d'une végétation maigre sur un substrat sableux en général moins décalcifié; la strate herbacée comporte ici, à côté de quelques plantes pionnières des milieux perturbés (comme Oenothera sp. et Conyza canadensis), diverses espèces prairiales, mais aussi des espèces de pelouses, comme Acinos arvensis, Carex flacca, Carex caryophyllea, Anthyllis vulneraria, Ranunculus bulbosus, Potentilla neumanianna, Silene vulgaris et Thymus pulegioides, et des plantes d'ourlets, telles que Origanum vulgare, Agrimonia eupatoria, Trifolium medium et Solidago virgaurea. Le terre-plein est couvert, sauf sur de petites aires au sable plus superficiel, d'une végétation plus dense et plus banale qui s'est rudéralisée depuis une dizaine d'années (dépôts de bois, passages de véhicules).

 

Le site héberge plusieurs plantes protégées en Wallonie. Les plus intéressantes sont: Orobanche purpurea dont le nombre de pieds, répartis sur la totalité du site, a diminué au cours des dernières années, Dianthus deltoides et Orchis anthropophora dont quelques pieds ont été observés dans le site et au sud de la route. La plante la plus remarquable est Carex ericetorum, laîche qui n'avait plus été notée en Belgique depuis le 19ème siècle jusqu'à sa trouvaille au Haut des Loges dans les années 1990 (carrière puis bord de route). Elle y forme quelques plages, dont une de plus de 1 m² (Remacle et al., 2007).

 

Le lézard des souches se reproduit dans le site, en particulier sur le terre-plein tout proche de la RNA, bien occupée par l'espèce. La coupe réalisée en 2010 contre la route provinciale, à l'est du carrefour, est notamment destinée à accroître la surface favorable au lézard des souches et améliorer la connexion avec les zones occupées par le reptile à Lagland (Derrière les Hazelles).

Monument naturel

Non

Monument historique

Non

Histoire du site

Au 18ème siècle, le site se trouvait à la limite de landes et de cultures pauvres sur sables.

Divers

Sources

Plan d'action Lézard des souches (A. Remacle et J.-P. Jacob)

Répondants de l'information

J.-P. Jacob (Aves)

A. Remacle

Date de la dernière modification de la fiche

2013-08-05