Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

275 - Coupure Parent, Prairies humides d'Ecau et Marais de Bruyelle

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Le Grande Ruisselle / Noue Parent / Marais de Crèvecoeur
Communes :Antoing
Cantonnements DNF :Mons
Surface :42.85 ha
Coordonnées :X Lambert : 83999 - Y Lambert : 138457
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

La noue Parent est un ancien bras de l'Escaut,. Elle contourne une grande zone humide essentiellement plantée de peupliers sur une mégaphorbiaie à reine des prés, avec de nombreux fourrés de saules. Au nord de la coupure se trouvent des prairies pâturées derrière lesquelles des boisements de saules et de peupliers sont exploités. Le site est coupé par la voie rapide N52. Au sud de celle-ci, la noue continue, avec à l'ouest une saulaie blanche et une peupleraie et à l'est des prairies humides bocagères, qui se prolongent au sud de la coupure et dont les dernières sont plantées de jeunes peupliers. Un étang a été récemment creusé dans l'une des prairies humides au sud de la coupure. La flore montre une diversité importante incluant plusieurs espèces rares, comme par exemple la guimauve officinale (Althaea officinalis). Cette zone humide jouit d'une grande tranquilité et se révèle de grand intérêt pour l'avifaune de même que pour les amphibiens, parmi lesquels se distingue le rare triton crêté (Triturus cristatus).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • B0 - Région limoneuse hennuyère

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bruyelle17.79 haANTOINGHAINAUT
Péronnes-lez-Antoing25.06 haANTOINGHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Mons42.85 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Service public de Wallonie.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6436Noue Parent1,66 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Pipistrellus pipistrellusOuiOuien chasse2012B. Gauquie
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus palustrisOuiNon2015B. Gauquie, T. Genty
Alcedo atthisOuiNon2014B. Gauquie
Anas creccaNonOui2013B. Gauquie
Anas querquedulaOuiOui2010B. Gauquie
Dendrocopos minorOuiNon2013B. Gauquie
Luscinia megarhynchosOuiNon2013B. Gauquie
Scolopax rusticolaNonNon2010B. Gauquie
Streptopelia turturOuiOui2013B. Gauquie
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon2015B. Gauquie
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2015B. Gauquie
Lissotriton vulgarisOuiNon2015B. Gauquie
Pelophylax kl. esculentusOuiNon1998B. Gauquie
Rana temporariaOuiNon2015B. Gauquie
Triturus cristatusOuiOui2009B. Gauquie, B. Van Rentergem
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2012B. Gauquie, M. Bufkens
Natrix natrixOuiOui1980E. Graitson
Zootoca viviparaOuiNon2015B. Gauquie
Plantes - Plantes supérieures
Althaea officinalis
Carex riparia2015B. Gauquie
Epipactis helleborine2010B. Gauquie
Nuphar lutea
Oenanthe aquatica2015B. Gauquie
Ranunculus aquatilis2015B. Gauquie
Rorippa amphibia2009B. Gauquie
Rumex hydrolapathum2009B. Gauquie; T. Genty
Rumex palustris2015B. Gauquie
Sonchus palustris2014B. Gauquie
Veronica anagallis-aquatica subsp. aquatica2015B. Gauquie
Algues
Chara sp.2015B. Gauquie

Espèces exotiques

Plantes: Bidens frondosa (2015, P. Dupriez), Buddleja davidii (2015, B. Gauquie), Elodea canadensis (donnée non datée, dossier ZHIB), Fallopia japonica (2008, P. Dupriez), Hydrocotyle ranunculoides (2013, B. Gauquie), Impatiens glandulifera (3 petits massifs d'une dizaine à une trentaine de pieds, répartis à la fois au nord et au sud du site; données 2013-2014-2015 - B. Gauquie), Lemna minuta (2008, P. Dupriez), Lepidium didymum (2008, P. Dupriez).

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une zone humide particulièrement intéressante pour la région, riche en espèces végétales d'intérêt patrimonial, en amphibiens et en oiseaux.

Menaces

Envahissement des plans d'eau par l'Hydrocotyle fausse-renoncule (Hydrocotyle ranunculoides).

Recommandations

Surveiller les populations des différentes espèces exotiques identifiées sur le site

Gérer (éradiquer) les populations d'Hydrocotyle ranunculoides

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

La noue (ou coupure) se trouve en Hainaut occidental, sur la rive droite de l'Escaut, à l'ouest de Péronnes. Elle est divisée en trois tronçons dessinant un arc de cercle dont la courbure est tournée vers l'est.

Le site s'étend bien au delà des plans d'eau formé par les différents tronçons de la noue, comprenant également des prairies humides et des peupleraies. Il est scindé en deux par une voie rapide, la route N52. La partie nord, orientée ouest-est, est longue d'environ 375 m. La partie moyenne, orientée nord-sud, est plus courte, avec seulement 150 m de longueur. La partie sud mesure quant à elle environ 240 m.

Description biologique

Le site se compose de trois partie distinctes (du nord au sud) :

- une pièce d'eau étroite et longue, perpendiculaire à l'Escaut canalisé;

- un étang situé au 'coude' de la noue;

- une zone atterrie allongée nord-sud.

1. Partie nord de la noue.

La rive gauche est boisée, la rive droite est bordée de pâtures encadrées d'alignements de saules têtards et de peupliers ainsi que par des peupleraies et des bosquets de saules. Des fourrés de Salix viminalis et de Salix purpurea la longent. On observe plusieurs groupements plus ou moins fragmentaires :
- un groupement à Nuphar lutea, Callitriche sp. dans l'eau libre ;
- une roselière à Rumex hydrolapathum ;
- une roselière à Iris pseudacorus ;
- une roselière à Phragmites australis ;
- une roselière à Sparganium erectum.

Un relevé linéaire montre des espèces des mégaphorbiaies, des roselières, de l'aulnaie, etc. On note Epilobium hirsutum, Epilobium parviflorum, Scrophularia auriculata, Lycopus europaeus, Symphytum officinale, Eupatorium cannabinum, Valeriana repens, Rumex conglomeratus, Festuca gigantea, Cirsium oleraceum, Angelica sylvestris, Calystegia sepium, Myosotis scorpioides, Cirsium palustre, Cirsium arvense, Carduus crispus, Urtica dioica, ... Une espèce particulièrement intéressante pousse sur la rive droite : Althaea officinalis.

2. L'étang central :
Cette partie est bordée des espèces habituelles, mais son eau est envahie d'Elodea canadensis.

3. Partie sud :
La végétation est à étudier.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Sur la carte de Ferraris (18ème siècle), l'Escaut serpente dans d'immenses prairies (plaine alluviale).

Divers

Sources

ZHIB

Parc Naturel des Plaines de l'Escaut

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994).

B. Gauquie (Parc Naturel des Plaines de l'Escaut)

Date de la dernière modification de la fiche

2016-12-07