Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2869 - Lande du Bois de la Pierre

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Wavre
Cantonnements DNF :Nivelles
Surface :2.92 ha
Coordonnées :X Lambert : 167092 - Y Lambert : 154923

Intro

Brève description

Le site de la lande du Bois de la Pierre correspond à des terrassements réalisés lors de la création de l'autoroute E411 qui le longe. La végétation du site se compose d'une mosaïque de fourrés arbustifs et de végétations basses de lande sèche et de pelouse sur sable.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bierges2.92 haWAVREBRABANT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nivelles2.92 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Pour partie propriété de la Région wallonne (talus de la E411).

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Pour partie la Région wallonne (talus de la E411).

Biotopes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Ematurga atomaria2006J. Taymans
Plantes - Plantes supérieures
Aira praecox2006J. Taymans
Cerastium semidecandrum2006J. Taymans
Epipactis helleborine2006J. Taymans
Ornithopus perpusillus2006J. Taymans
Scleranthus annuus2006J. Taymans
Vulpia bromoides2006J. Taymans

Commentaires sur la faune

Mammifères observés (Taymans, 2006) : renard roux (Vulpes vulpes)

Rhopalocères observés (Taymans, 2006 ; Godeau, 2008) : Maniola jurtina, Pieris brassicae, Polyommatus icarus, Ochlodes sylvanus, Aphantopus hyperantus, Pararge aegeriae, Anthocaris cardamines,

Hétérocères observés (Taymans, 2006) : Ematurga atomaria
Coccinelles observées (Taymans, 2006 ; Godeau, 2008) : Harmonia axyridis , Propylea quatuordecimpunctata, Psyllobora vigintiduopunctata
Fourmis observées (Godeau, 2008) : Formica polyctena

Commentaires sur la flore

Voir description biologique

Espèces exotiques

Plantes: Prunus serotina, Robinia pseudoacacia, Pinus sylvestris, Amelancher lamarckii (rem. diverses plantations d'essences ornementales le long de la E411 + quelques sapins de noël sur le site).

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation de lambeaux de landes sèches et de pelouses sur sable.

Menaces

La plus grande menace consiste en l'urbanisation de la partie du site en zone d'habitat au plan de secteur. Le site est fréquenté par des engins de cross. L'embroussaillement du site, notamment par des essences exotiques (Prunus serotina, Robinia pseudoacacia,...) représente également une menace.

Recommandations

Mise sous statut de protection et élaboration d'un plan de gestion.
Débroussaillement.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Un sentier sauvage traverse le site en longeant la E411.

Détails

Description physique

Le site se compose, dans sa partie nord, d'un terre-plein sableux en légère pente vers le nord, limité à l'est par la E411, située au même niveau que celui-ci et à l'ouest par une pente abrupte surplombant l'avenue du Champ de Course, partiellement en cours de lotissement. La partie sud correspond quant à elle à un talus en forte pente exposé au nord-ouest.

Description biologique

Bois de la Pierre
Le fourré arbustif de recolonisation est composé de Prunus serotina, Betula pendula, Quercus robur, Pinus sylvestris, Robinia pseudoacacia, Rubus sp., Cytisus scoparius, Rosa canina, Prunus spinosa, Cornus mas, Amelancher lamarckii, Lonicera periclymenum.
La végétation herbacée des parties embroussaillées est composée de Agrimonia eupatoria, Arrhenatherum elatius, Bellis perennis, Carex hirta, Cerastium fontanum, Dactylis glomerata, Daucus carota, Dryopteris filix-mas, Cirsium arvense, Crepis sp., Cynosurus cristatus, Epipactis helleborine, Equisetum arvense, Hieracium cf. laevigatum, Hieracium sp., Holcus lanatus, Juncus conglomeratus, Matricaria maritima, Plantago lanceolata, Plantago major, Polygonum aviculare, Potentilla repens, Prunella vulgaris, Pteridium aquilinum, Ranunculus repens, Rumex acetosa, Rumex obtusifolius, Senecio jacobea, Taraxacum sp., Trifolium repens, Urtica dioica, Vicia sativa, Vicia tetrasperma,...
Les zones les plus rases sont composées d'une mosaïque de végétations de landes sèches et de pelouses sur sable avec Achillea millefolium, Agrostis capillaris, Aira praecox, Anagallis arvensis, Anthoxanthum odoratum, Aphanes arvensis, Bromus mollis, Calluna vulgaris, Cerastium semidecandrum, Conyza canadensis, Deschampsia flexuosa, Festuca rubra, Hieracium pilosella, Hieracium umbellatum, Hypochoeris radicata, Juncus tenuis, Lotus corniculatus, Luzula campestris, Ornithopus perpusillus, Rumex acetosella, Medicago lupulina, Sagina procumbens, Scleranthus annuus, Senecio sylvaticus, Trifolium dubium, Vicia hirsuta, Vulpia bromoides,...
La population de Calluna vulgaris présente l'ensemble des stades de croissance (stades pionnier, de croissance, mâture et dégénérescent), les callunes étant par endroit fort abrouties par les lapins. De nombreuses plages de sable nu sont apparentes dans le site.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Sur la carte de Ferraris (fin du 18ème siècle), le site était occupé par des landes à bruyère et des bois.

Biblio

Divers

Sources

Convention SGIB

Répondants de l'information

J. Taymans