Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2871 - Triage des Sept Fontaines (partie nord)

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Braine-l'Alleud
Cantonnements DNF :Nivelles
Surface :22.69 ha
Coordonnées :X Lambert : 146544 - Y Lambert : 156289
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Le Triage des Sept Fontaines se trouve à 5km à l'ouest de Waterloo.

Il s'agit d'un massif boisé de grand intérêt comprenant de belles chênaies-boulaies de recolonisation, des plantations de pins sylvestre et des mises à blanc recolonisées par des végétations de landes sèches.

Peu de données biologiques récentes sont actuellement disponibles.

Carto

Régions naturelles

  • C1 - Brabant bruxellois

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Braine-l'Alleud22.64 haBRAINE-L'ALLEUD (partim ???)BRABANT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nivelles21.96 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Dendrocopos mediusOuiNon2015I. Piryns
Dryocopus martiusOuiNon2017J. Steyaert
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1997T. Kinet
Zootoca viviparaOuiNon1997T. Kinet

Commentaires sur la faune

Présence de l'écureuil roux, Sciurus vulgaris et du pouillot fitis, Phylloscopus trochilus (chanteur en 2006, J. Taymans).

Commentaires sur la flore

Présence de: Allium ursinum, Anemone nemorosa, Convallaria majalis.

Espèces exotiques

Plantes: Prunus serotina, Rhus typhina, Senecio inaequidens (2007).

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation de végétations semi-naturelles se développant sur les sables bruxelliens (chênaie-boulaie acidophile et landes sèches).

Menaces

Recolonisation progressive des milieux ouverts par des essences ligneuses.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Propriété privée. L'accès est possible via les chemins publics.

Détails

Description physique

Il s'agit d'un site boisé disposant de sentiers et se trouvant à une altitude comprise entre 90 et 100 mètres. Le sol y est sableux et limono-sableux à drainage naturel légèrement excessif.

Description biologique

Au nord du Chemin Lazard, qui parcourt le site du sud-est au nord-ouest, on observe des végétations de landes sèches en cours de recolonisation par une chênaie-boulaie acidophile à Molinia caerulea. Ce boisement est composé de Betula pendula, Pinus sylvestris, Quercus robur, Sorbus aucuparia, Prunus serotina, Castanea sativa, Ilex aquifolium, Lonicera periclymenum. La strate herbacée, fortement dominée par Molinia caerulea, comporte par endroits des végétations plus diversifiées avec Calluna vulgaris, Teucrium scorodonia, Danthonia decumbens, Deschampsia flexuosa, Vaccinium myrtillus, Dryopteris dilatata.
Plus à l'ouest, au nord d'un chemin creux, le talus est occupé par un beau lambeau allongé de lande sèche d'une superficie d'environ 1 ha, dominé par Calluna vulgaris, dans lequel s'observe également Blechnum spicant, Molinia caerulea et Deschampsia flexuosa.
Diverses mises à blanc de plantations de pin sylvestre sont présentes par endroits et colonisées par des tapis assez denses de Calluna vulgaris.

Monument naturel

Une partie du site est classée (au nord-est) par l'arrêté du 20/10/1947 et concerne les étangs des sept fontaines et leurs abords situés sur la commune de Braine-L'Alleud et en Flandre.

A noter qu'une partie du triage (se trouvant toutefois en dehors du site, soit au sud et à l'est du SGIB 2871) se trouve en zone Natura 2000 (BE31001 - Affluents brabançons de la Senne).

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

A la fin du 18e siècle, le sol était occupé par un milieu majoritairement ouvert (landes) entouré de forêts.

Le site n'a pas connu de modification majeure au cours des dernières décennies.

Biblio

Divers

Sources

Convention SGIB

Répondants de l'information

J. Taymans