Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

292 - Bois d'Arpes

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Bois d'Hârpe
Communes :Nivelles, Seneffe
Cantonnements DNF :Nivelles
Surface :57.08 ha
Coordonnées :X Lambert : 144232 - Y Lambert : 140984
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Localisé dans le Brabant limoneux, à quelques kilomètres à peine au sud-ouest de Nivelles, le bois d'Arpes représente un reliquat d'un massif forestier jadis beaucoup plus vaste et dont quelques autres témoins subsistent comme par exemple le bois de l'Hôpital tout proche. Traité en futaie équienne, le site est constitué principalement d'une chênaie mixte à jacinthe et d'une hêtraie, avec aussi une frênaie le long des ruisseaux qui traversent le bois. Au printemps, les floraisons spectaculaires de l'anémone sylvie (Anemone nemorosa), de la joncquille (Narcissus pseudonarcissus) et de la jacinthe des bois (Hyacinthoides non-scripta) s'y succèdent sous les arbres majestueux. Une plante beaucoup plus rare et légalement protégée en Wallonie, la gagée à spathe (Gagea spathacea), y pousse en une population discrète quoique d'importance régionale ! La faune comprend diverses espèces remarquables, dont de nombreux oiseaux cavernicoles favorisés par l'abondance des arbres morts sur pieds. L'ensemble du site est classé depuis 1991 et est inclus dans le réseau Natura 2000.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • B0 - Région limoneuse hennuyère

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Arquennes53.58 haSENEFFEHAINAUT
Monstreux3.5 haNIVELLESBRABANT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nivelles57.08 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site classé le 24/04/1991

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

M. Goffin, Comité de défense du bois d'Arpes, Hameau du bois d'Arpes 5, 7181 Arquennes.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Meles melesOuiNon2006R. Libois
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Accipiter nisusOuiNon
Asio otusOuiNon
Buteo buteoOuiNon
Coccothraustes coccothraustesOuiNon
Columba oenasOuiNonNicheur2009E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Dendrocopos minorOuiNon
Falco tinnunculusOuiNon
Picus viridisOuiNonNicheur2009E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Strix alucoOuiNon
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon
Ichthyosaura alpestrisOuiNon
Lissotriton helveticusOuiNon
Rana temporariaOuiNonreproduction2009E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon
Zootoca viviparaOuiNon
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Cérambycidés
Aromia moschata
Plantes - Plantes supérieures
Carex strigosa2009J. Saintenoy-Simon, G. Weyemberg
Gagea spathacea> 1000 pieds2009AF. Moreau + divers obs.
Hyacinthoides non-scripta2009F. Moreau + divers obs.
Narcissus pseudonarcissus2009F. Moreau + divers obs.

Commentaires sur la faune

A compléter

Commentaires sur la flore

Espèces intéressantes : Prunus padus, Carex strifosa, Equisetum telmateia, Asperula odorata, Gagea spathacea.
Un arbre remarquable, l''Arbre à deux jambes', pousse à l'ouest du bois. Il s'agit de deux pieds de hêtre qui se sont jadis greffés à une hauteur de 4m. La circonférence du plus gros pied est de 2m80, l'autre de 1m93. La hauteur est de 34m (en 1978).

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

La principale menace venait de la présence de tir au clays (avec stand de tir). Depuis que le site a été classé cette menace a disparu. Des baraquements en bois et treillis (élevages de faisans ?) existent encore et sont à éliminer.

En bordure du chemin situé au sud du bois, des déversements de déchets de jardin ont lieu qui salissent les abords du bois.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le site est constitué d'un plateau boisé entaillé par des ruissellets qui forment des vallons orientés vers le nord. Le ruisseau, le Puison, est un affluent du Ry de Pont-à-Mousson (voir fiche Bois de l'Hôpital, Ry de Pont-à-Mousson).

Géologie : Yprésien, Yc (argile plastique ou sableuse gris bleuâtre) et Yd (sable fin, plus ou moins glauconifère à Nummulites planulata (Arquennes) avec lits ou lentilles d'argile grisâtre, à bancs calcareux ou gréseux avec silice gélatineuse.

Plusieurs sources prennent naissance sur le plateau ou en bordure de celui-ci. L'eau est claire et pure.

A l'ouest, le bois est longé par une ancienne voie de chemin de fer.

Description biologique

Situé dans une zone agricole du Brabant limoneux, au sud-ouest de Nivelles, le bois d'Arpes constitue un remarquable reliquat d'un massif forestier jadis bien plus vaste, qui incluait aussi d'autres bois actuellement isolés, comme le bois de l'Hôpital et le bois de Petit-Roeulx. Il s'agit donc d'un site boisé très ancien, présentant de nombreux arbres de grande taille et une importante quantité de bois mort.

Le bois a été parcouru notamment par MOREAU (1991) qui y a découvert une importante population de Gagea spathacea, et lors d'une excursion de l'A.E.F. le 14 avril 1994 (SAINTENOY-SIMON, 1994). Une visite plus récente a eu lieu en avril 2009 par E. Bisteau et J.-Y. Baugnée (SPW/DEMNA).

La végétation dominante est composée d'une chênaie mixte à jacinthe et, sur le plateau, d'une hêtraie atlantique. Le long des ruisselets se rencontre en outre des éléments de frênaie rivulaire.

Dans la partie nord du bois, la strate arborescente renferme Quercus robur, Acer pseudoplatanus, Fraxinus excelsior, Fagus sylvatica, Prunus avium, Carpinus betulus. Dans le sous-bois s'observe Corylus avellana, Acer pseudoplatanus, Sambucus nigra, Sorbus aucuparia, Crataegus monogyna, Tilia platyphyllos, Prunus padus, Viburnum opulus, Lonicera periclymenum, Ribes rubrum, Ribes uva-crispa, Rubus idaeus et autres Rubus spp. Le tapis herbacé est dominé au printemps par Hyacinthoides non-scripta, Narcissus pseudonarcissus et Anemone nemorosa. On note aussi Lamium galeobdolon subsp. montanum, Stellaria holostea, Gagea spathacea, Polygonatum multiflorum, Deschampsia cespitosa, Circaea lutetiana, Urtica dioica, Senecio ovatus, Juncus effusus, Oxalis acetosella, Milium effusum, Silene dioica, Athyrium filix-femina, Dryopteris carthusiana, etc.

Sur les alluvions des petits ruisseaux (notamment le Puison), la végétation montre une dominance de Fraxinus excelsior, avec dans la strate arbustive, Prunus padus, accompagné d'Euonymus europaeus, etc. et dans la strate herbacée Ranunculus ficaria subsp. bulbilifer, Adoxa moschatellina, Arum maculatum, Anemone nemorosa, Gagea spathacea, Lamium galeobdolon subsp. montanum, Galium odoratum, Poa trivialis, Primula elatior, Milium effusum, Silene dioica, Filipendula ulmaria, Impatiens noli-tangere, Paris quadrifolia, Angelica sylvestris, Geum urbanum, Cardamine pratensis, Deschampsia cespitosa, Galium aparine, etc.

Les branches et troncs morts de frêne au sol portent de nombreux sporophores de l'ascomycète caractéristique Daldinia concentrica.

De grands peupliers (Populus x canadensis) y ont été plantés et sont actuellement en partie dépérissants.

Les suintements accueillent de vastes plages de Chrysosplenium alternifolium et C. oppositifolium, ainsi que Carex strigosa, C. remota, Ajuga reptans, etc. Localement aussi Equisetum telmateia.

Vers le sud du bois, vers le sommet du versant, le bois est dominé par Fagus sylvatica alternant avec de grands Castanea sativa et Quercus rubra plantés. Le sous-bois renferme localement Hyacinthoides non-scripta, Teucrium scorodonia, Maienthemum bifolium, ...

Certains hêtres dépérissants ou morts sur pieds portent les sporophores caractéristiques de Fomes fomentarius. Ceux-ci abritent un coléoptère spécifique, Bolitophagus reticulatus, observé en nombre au printemps 2009 (obs. J.-Y. Baugnée et E. Bisteau).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Sur la carte de Ferraris (fin du 18ème siècle) le site était jadis occupé par des bois.

Divers

Sources

ZHIB

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON (A.E.F., Rue Arthur Roland, 61, 1030 Bruxelles).