Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

306 - Mares du Faubourg d'Havré

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Mons
Cantonnements DNF :Mons
Surface :32.66 ha
Coordonnées :X Lambert : 123153 - Y Lambert : 127215
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Le site, qui se situe à l'est de Mons, consiste en une grande étendue prairiale ponctuée de mares de taille plus ou moins importante, dont le principal intérêt est d'abriter une riche faune de de batraciens, dont le tritron crêté (Triturus cristatus). L'une de ces mares a été rendue célèbre par la découverte, dans les années 1980, du pélobate brun (Pelobates fuscus), un crapaud fouisseur à distribution orientale dont c'est la seule localité wallonne connue à ce jour. Sa présence n'a cependant plus été constatée depuis cette époque et il est probable qu'il ait disparu du site.

Carto

Régions naturelles

  • E2 - Borinage

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Mons32.66 haMONSHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Mons32.66 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNonReproduction2012P. Dupriez
Ichthyosaura alpestrisOuiNonReproduction2012P. Dupriez
Lissotriton vulgarisOuiNonReproduction2012P. Dupriez
Pelobates fuscusOuiOui1990AP. Dupriez
Pelophylax kl. esculentusOuiNonReproduction2012P. Dupriez
Rana temporariaOuiNonReproduction2012P. Dupriez
Triturus cristatusOuiOuiReproduction2012BJ.-M. Laurent, P. Dupriez
Plantes - Plantes supérieures
Alopecurus aequalis2012P. Dupriez
Ranunculus flammulaPopulation d'importance régionale2012P. Dupriez
Rumex palustris2012P. Dupriez

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'une mare ayant abrité le pélobate brun et de mares abritant le triton crêté.

Menaces

Changement dans les pratiques agricoles; lotissements, comblement des mares ...

Recommandations

Restauration du réseau de mares et des conditions biologiques nécessaires au maintien du triton crêté et, pourquoi pas, même si cela paraît utopique, à un éventuel retour du pélobate brun, soit en l'état actuel ou en veillant à intégrer ces restaurations dans le cadre d'un lotissement.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Les mares se situent au milieu de prairies clôturées.

Détails

Description physique

La mare d'Havré, où se reproduit le pélobate brun, se trouve au sein de prairies pâturées, non loin d'un lotissement, du bois de Havré et de la Haine. Elle existe depuis au moins 50 ans et sert d'abreuvoir au bétail. Le sol avoisinant est limono-sableux. D'autres mares intéressantes existent dans les prairies, ainsi qu'un canal de drainage creusé il y a une quinzaine d'années.

Description biologique

La mare la plus célèbre est celle où le pélobate brun (Pelobates fuscus) s'est reproduit, probablement jusqu'à la fin des années 1980. Les monticules de terre sablonneuse créées par les taupes ou les campagnols lui sont favorables. En effet, DE WITTE (1942) écrit "le pélobate brun est un batracien fouisseur; ses tarses sont munis de tubercules durs et tranchants à l'aide desquels il creuse le sol et disparaît littéralement sous terre sans laisser de traces de son passage; il passe ainsi la majeure partie de sa vie profondément enterré dans le sol. Ce n'est guère que le soir qu'on le rencontre à la recherche de vers et de divers insectes, principalement de coléoptères, qui constituent sa nourriture. Pendant la période de reproduction qui s'étend de mars à mai (exceptionnellement jusqu'en juillet), il mène une existence diurne et aquatique, fréquentant les mares et les fossés, à condition que ceux-ci soient suffisamment profonds. Les têtards de cette espèce sont particulièrement grands."

Le pélobate brun y a été découvert par R. Delcuve dans le sol sablonneux d'une culture de pommes de terre de son potager. Son lieu de reproduction est localisé en 1985 par ce même observateur dans la "mare du faubourg d'Havré". Au moins trois observations récentes sont venues confirmer sa présence (G.-H. Parent, lettre du 10 mai 1994).

Cette mare ainsi que les mares voisines sont envahies par une végétation palustre avec éléments du Glycerio-Sparganion, du Bidention (Ranunculus sceleratus,...), du Nanocyperion (Juncus bufonius, etc), du Callitricho-Batrachion (Ranunculus subg. Batrachium). Elle était naguère régulièrement réempoissonnée (de 1970 à 1990, année où la mare s'assécha).

Outre le pélobate, qui ne semble plus présent, le site héberge pas moins de 6 autres espèces d'amphibiens: grenouille rousse (Rana temporaria), grenouille verte (Pelophylax kl esculentus), triton alpestre (Ichthyosaura alpestris), triton ponctué (Lissotriton vulgaris) et triton crêté (Triturus cristatus).

Il présente également un intérêt odonatologique et ornithologique.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Jadis, les mares se trouvaient dans un vaste ensemble de prairies pâturées qui ont été, depuis environ 25 ans, progressivement grignotées par des lotissements.

Divers

Sources

ZHIB

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994)

DUPRIEZ Pascal (2009)

Date de la dernière modification de la fiche

2016-12-02