Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

3339 - Réserve forestière des Enneilles-Sur Base

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Durbuy
Cantonnements DNF :Marche-en-Famenne
Surface :13.1230 ha
Coordonnées :X Lambert : 222347 - Y Lambert : 113753
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Le site d'Enneilles-Sur Base s'étend en Famenne sèche, à l'ouest du village de Grandhan, sur la commune de Durbuy. Il est constitué d'une zone boisée de 13,1 ha appartenant à la Région wallonne et bénéficiant depuis septembre 2009 du statut de réserve forestière. Ce statut est justifié par l'existence d'un faciès original de la chênaie-charmaie famennienne, installée ici sur des schistes noduleux calcaires, et caractérisée par l'occurrence de plusieurs plantes calcicoles ou calciphiles. Il s'agit d'un habitat rare au niveau régional et de grand intérêt patrimonial. De plus, l'abondance de bois mort au sol et sur pied est un facteur très favorable à l'épanouissement des champignons lignicoles et de la faune saproxylique. Le talus de la route qui longe la lisière sud du bois est également de grande valeur: il comporte des fragments de pelouse calcicole fort riches du point de vue botanique et sans doute aussi entomologique.

Carto

Régions naturelles

  • J0 - Famenne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Grandhan13.1230 haDURBUY (partim ???)LUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Marche-en-Famenne13.1230 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Propriétaire(s)

Région wallonne

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Marche-en-Famenne, 1, rue du Carmel, 6900 Marloie (Tél.: 084/22.03.46 - Fax : 084/22.03.48).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6541Enneilles-Sur Base13.1230 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Dendrocopos mediusOuiNon2015J. Claessens
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Brenthis daphneNonNon2016J. Claessens
Plantes - Plantes supérieures
Allium oleraceum2009J.-L. Gathoye, F. Wyzen
Anthyllis vulneraira2009J.-L. Gathoye, F. Wyzen, P. Hauteclair
Barbarea intermedia2009F. Wyzen
Bunium bulbocastanum1998L. Bailly
Cirsium acaule2003J.-L. Gathoye
Colchicum autumnale2009F. Wyzen
Dianthus armeria2016J. Claessens
Festuca heteropachys1998L. Bailly
Koeleria macrantha2009F. Wyzen
Malus sylvestris subsp. sylvestris2009F. Wyzen
Neottia nidus-avis2010P. Hauteclair
Teucrium botrys2009J.-L. Gathoye, F. Wyzen
Thlaspi perfoliatum2010F. Wyzen, P. Hauteclair

Commentaires sur la faune

Oiseaux (données J. Claessens, 2015): Dendrocopos medius.

Amphibiens (données Observations.be, 2009): Bufo bufo.

Lépidoptères (données F. Wyzen, 2009; P. Hauteclair, 2010; J. Claessens, 2016): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Aphantopus hyperantus, Araschnia levana, Brenthis daphne, Colias croceus, Colias hyale, Gonepteryx rhamni, Leptidea sinapis s.l., Limenitis camilla, Maniola jurtina, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Plebeius agestis, Polyommatus icarus, Pyronia tithonus, Vanessa atalanta.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données L. Bailly 1998 et 2005; J.-L. Gathoye, 2003; F. Wyzen, 2009; P. Hauteclair, 2010; J. Claessens, 2016): Acer campestre, Achillea millefolium, Adoxa moschatellina, Agrimonia eupatoria, Alchemilla xanthochlora, Alliaria petiolata, Allium oleraceum, Allium vineale, Alopecurus pratensis, Anthyllis vulneraria, Arenaria serpyllifolia, Arrhenatherum elatius, Avenula pubescens, Barbarea intermedia, Barbarea vulgaris, Bellis perennis, Brachypodium pinnatum, Brachypodium sylvaticum, Briza media, Bromus hordeaceus, Bromus sterilis, Bromus sterilis, Bunium bulbocastanum, Campanula rapunculus, Cardamine hirsuta, Carex caryophyllea, Carex cuprina, Carex disticha, Carex flacca, Carex hirta, Carlina vulgaris, Carpinus betulus, Cerastium arvense, Cerastium tomentosum, Chaerophyllum temulum, Cirsium acaule, Clematis vitalba, Clinopodium vulgare, Colchicum autumnale, Cornus sanguinea, Corydalis solida, Crataegus laevigata, Crataegus monogyna, Crepis biennis, Cruciata laevipes, Dactylis glomerata, Daucus carota, Dianthus armeria, Echinochloa crus-galli, Echium vulgare, Epilobium hirsutum, Epilobium parviflorum, Epilobium tetragonum, Erophila verna, Euonymus europaeus, Festuca heteropachys, Festuca lemanii, Festuca rubra, Fragaria vesca, Fraxinus excelsior, Galium aparine, Galium mollugo (incl. subsp. erectum), Galium pumilum, Galium verum, Geranium columbinum, Geranium dissectum, Geranium pyrenaicum, Geranium robertianum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Helianthemum nummularium, Heracleum sphondylium, Hieracium pilosella, Hypericum perforatum, Inula conyzae, Juncus acutiflorus, Juncus conglomeratus, Juncus effusus, Juncus inflexus, Knautia arvensis, Koeleria macrantha, Lamium album, Lamium purpureum, Lapsana communis, Lathyrus pratensis, Lepidium campestre, Leucanthemum vulgare, Ligustrum vulgare, Lonicera periclymenum, Lotus corniculatus, Lotus pedunculatus, Lychnis flos-cuculi, Lycopus europaeus, Malus sylvestris subsp. sylvestris, Medicago lupulina, Mentha x verticillata, Myosotis ramosissima, Neottia nidus-avis, Origanum vulgare, Pimpinella saxifraga, Plantago lanceolata, Plantago major, Plantago media, Poa nemoralis, Poa pratensis, Potentilla neumanniana, Potentilla reptans, Primula veris, Prunella vulgaris, Prunus avium, Prunus spinosa, Quercus petraea, Quercus robur, Ranunculus acris, Ranunculus auricomus, Ranunculus bulbosus, Ranunculus ficaria, Rosa canina s.l., Rubus caesius, Rubus sp., Rumex acetosa, Rumex conglomeratus, Rumex crispus, Sanguisorba minor, Sedum album, Sedum rupestre, Sedum spurium, Senecio jacobaea, Silene vulgaris, Sonchus asper, Stachys palustris, Stellaria holostea, Tanacetum vulgare, Taraxacum sp., Teucrium botrys, Thlaspi perfoliatum, Thymus pulegioides, Tragopogon pratense, Trifolium dubium, Trifolium hybridum, Trifolium medium, Trifolium pratense, Trisetum flavescens, Urtica dioica, Valeriana repens, Verbascum nigrum, Veronica agrestis, Veronica arvensis, Veronica chamaedrys, Vicia hirsuta, Vicia sativa, Vicia sepium, Viola hirta, Viola riviniana.

Espèces exotiques

Plantes: Cerastium tomentosum, Echinochloa crus-galli, Mentha xverticillata, Sedum spurium.

Conservation

Détails

Description physique

Le site des Enneilles-Sur Base est localisé en Famenne sèche, à environ 1,5 km à l'ouest du village de Grandhan et de la vallée de l'Ourthe, au lieu-dit "Sur Base", à la limite avec la province de Namur. Correspondant à l'extrémité orientale du Bois de Favereau, il se présente comme une parcelle forestière de forme vaguement rectangulaire d'une longueur de 700 m pour une largeur variant de 150 à 300 m.

L'environnement est de type bocager, avec une alternance de petites zones boisées, de prairies, de haies et de cultures. Le bois est longé au sud par la route qui relie les villages de Petite Somme et de Grande Enneille, à l'est par celle qui joint Somme-Leuze à Grandhan, et à l'ouest par la route Petite Enneille à Somme-Leuze.

Le relief local est modérément accusé, avec une altitude voisinant les 200 m. Aucun point d'eau ni cours d'eau n'est visible dans les limites du site. Un réservoir d'eau est présent à la lisière orientale du bois, au niveau du quartier des Marchettes. Du point de vue hydrographique, le site est rattaché au sous-bassin de l'Ourthe (bassin mosan).

Géologie: le site est typiquement installé sur un massif récifal calcaire, comme il en apparaît plusieurs dans la région. Le socle est constitué principalement de schistes de Barvaux, ordinairement violets, du Frasnien.

Les sols sont majoritairement classés comme Gbbf, soit des sols limoneux à charge schisteuse, à horizon B structural (la majorité du site vers le sud-ouest), et GDbf, soit des sols limoneux à charge schisteuse, faiblement ou modérément gleyifiés, à horizon B structural (un tiers environ vers le nord-est).

La réserve appartient au district phytogéographique mosan et à la région continentale.

Description biologique

Réserve forestière depuis 2009, le site des Enneilles-Sur Base est environné au nord par des prairies et au sud par la réserve naturelle agréée des Enneilles, bien connue pour la diversité de ses habitats (pelouses sur schistes entre autre) et sa biodiversité remarquable. La description qui suit est tirée essentiellement d'un avis site demandé par le DNF en 2003 (obs. J.-L. Gathoye – SPW/DEMNA), complétée par quelques données naturalistes obtenues ultérieurement.

Ce bois est occupé par un faciès de la chênaie-charmaie typique de la Famenne sèche, reposant sur des schistes noduleux calcaires, ce que dénote la présence de plusieurs espèces calcicoles ou calciphiles. La strate arborée est dominée par le chêne pédonculé (Quercus robur), le charme (Carpinus betulus), le merisier (Prunus avium) et le frêne commun (Fraxinus excelsior). Le sous-bois est typiquement riche d'épineux et d'arbustes divers comme l'aubépine à un style (Crataegus monogyna) et surtout l'aubépine à deux styles (Crataegus laevigata), le fusain d'Europe (Euonymus europaeus), le chèvrefeuille des bois (Lonicera periclymenum), le prunellier (Prunus spinosa), l'églantier (Rosa canina s.l.), les ronces (Rubus sp.).

La strate herbacée devrait faire l'objet de nouveaux relevés car lors des observations du printemps 2003, la végétation au sol n'était pas encore suffisamment développée. Le bois montre en certains endroits des poches argilo-limoneuses, favorables à des espèces comme la moschatelline (Adoxa moschatellina), la corydale solide (Corydalis solida), la ficaire (Ranunculus ficaria), ...

La lisière sud du bois est longée par la route reliant Petite Somme à Grande-Enneille dont le talus est couvert par une pelouse calcicole très diversifiée qui se maintient à la faveur des fauches tardives réalisées par les ouvriers communaux. Son intérêt floristique est manifeste et bien documenté par plusieurs relevés effectués notamment en 1998 et 2005 dans le cadre de la convention «Bords de routes» (obs. L. Bailly- aCREA): on y recense entre autres le brachypode penné (Brachypodium pinnatum), l'épervière piloselle (Hieracium pilosella), le petit boucage (Pimpinella saxifraga), l'ail des champs (Allium oleraceum), l'anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria), la carline commune (Carlina vulgaris), le cirse acaule (Cirsium acaule), l'hélianthème jaune (Helianthemum nummularium), la primevère officinale (Primula veris), la germandrée botryde (Teucrium botrys), le serpolet commun (Thymus pulegioides), le tabouret perfolié (Thlaspi perfoliatum), la koélérie grêle (Koeleria macrantha), l'amourette commune (Briza media), la laîche printanière (Carex caryophyllea), l'orpin blanc (Sedum album), la potentille printanière (Potentilla neumanniana), la fétuque à feuilles d'épaisseur variable (Festuca heteropachys), la fétuque de Léman (Festuca lemanii), la barbarée intermédiaire (Barbarea intermedia), la vipérine (Echium vulgare), le céraiste des champs (Cerastium arvense), l'œillet des sables (Dianthus armeria), la knautie des prés (Knautia arvensis), la petite pimprenelle (Sanguisorba minor), la renoncule bulbeuse (Ranunculus bulbosus), le gaillet couché (Galium pumilum), etc.

S'y ajoutent des plantes d'ourlet calcicole comme l'aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria), l'origan (Origanum vulgare), le trèfle moyen (Trifolium medium), l'inule conyze (Inula conyzae), la violette hérissée (Viola hirta), ...; des espèces prairiales tels que le salsifis des prés (Tragopogon pratensis), la berce spondyle (Heracleum sphondylium), l'alchemille vert jaunâtre (Alchemilla xanthochlora), la grande marguerite (Leucanthemum vulgare), le gaillet mou (Galium mollugo), la grande oseille (Rumex acetosa), le colchique d'automne (Colchicum autumnale), la gesse des prés (Lathyrus pratensis), ...; ou encore des commensales des cultures basiphiles comme la passerage champêtre (Lepidium campestre), la véronique des campagnes (Veronica agrestis), l'ail des vignes (Allium vineale) voire même la noix de terre (Bunium bulbocastanum), rare ombellifère inscrite sur la liste rouge des plantes menacées de Wallonie.

Cette diversité végétale remarquable est encore augmentée par la présence d'un fossé humide en contrebas du talus, où se développe des espèces hygrophiles: jonc épars (Juncus effusus), jonc glauque (Juncus inflexus), laîche distique (Carex disticha), lychnis fleur de coucou (Lychnis flos-cuculi), l'épiaire des marais (Stachys palustris), jonc à tépales aigus (Juncus acutiflorus), jonc aggloméré (Juncus conglomeratus), laîche cuivrée (Carex cuprina), épilobe hirsute (Epilobium hirsutum), lotier des marais (Lotus pedunculatus), etc.

La faune locale n'a pas encore fait l'objet d'inventaires et seules des données ponctuelles sont disponibles, essentiellement pour les papillons de jour et les zoocécidies.

A ce jour, moins de 20 espèces de papillons de jour ont été notées sur le site, principalement le long de la lisière sud. C'est peu comparé aux effectifs que l'on peut rencontrer dans d'autres sites proches, comme aux Enneilles, par exemple. En outre, la plupart de ces espèces sont banales pour la région, en dehors du nacré de la ronce (Brenthis daphne), une espèce méridionale apparue dans le sud de la Belgique en 2006 et en pleine expansion depuis lors.

D'anciens chemins humides sont encore visibles dans le bois. Maintenus ouverts, voire élargis pour en augmenter la luminosité, ils pourraient se révéler favorables pour des papillons menacés, comme le grand collier argenté (Boloria euphrosyne).

Le bois mort couché ou sur pied est présent en quantité importante, un facteur favorable à la faune saproxylique et pour les champignons lignicoles.

Sur le plan ornithologique, l'espèce la plus intéressante signalée à ce jour est le pic mar (Dendrocopos medius).

Biblio

Divers

Répondants de l'information

Jean-Louis GATHOYE (SPW/DEMNA/DNE)

Date de la dernière modification de la fiche

2017-10-04