Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

422 - Canal de Bernistape

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Canal de Buret
Communes :Houffalize
Cantonnements DNF :Vielsalm
Surface :7.9350 ha
Coordonnées :X Lambert : 257309 - Y Lambert : 89289
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le canal de Bernistape se trouve en Ardenne orientale, au nord du village de Buret, à deux pas de la frontière grand-ducale. D'une longueur totale de près de 1,5 km, dont une partie souterraine, le site trouve son origine au début du 19ème siècle quand Guillaume 1er décida de désenclaver le Grand-Duché en reliant la Meuse à la Moselle par un canal dont la construction, débutée du côté belge, fut stoppée suite à l'indépendance du Luxembourg. Actuellement, le site se présente comme un plan d'eau très allongé et étroit, alimenté par un ruisseau et plusieurs sources, et aux abords largement boisés. Ses intérêts sont multiples: historique, archéologique, scientifique, etc. Il renferme une intéressante diversité d'habitats ainsi qu'une flore et une faune aquatique variée. Le castor (Castor fiber) y est notamment signalé. La partie souterraine, un tunnel maçonné long d'environ 330 m, constitue un gîte d'hibernation important pour les chauves-souris.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Tavigny7.67 haHOUFFALIZELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Vielsalm7.67 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site classé comme monument le 21 avril 1988.

Propriétaire(s)

Région wallonne

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Vielsalm, Rue du Vieux Marché, 66, 6690 Vielsalm (Tél.: 080/28.22.80 - Fax: 080/28.22.92).
Commission Consultative de Gestion des Réserves Naturelles Domaniales d'Ardenne centrale.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6285Canal de Bernistape7,67 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Castor fiberOuiNon2008B. Manet
Meles melesOuiNon2010T. Paternoster, Q. Smits
Myotis daubentoniiOuiOuiHibernation (< 5 ex.)2007J. Fairon
Myotis myotisOuiOuiHibernation (< 10 ex.)2007BJ. Fairon
Myotis mystacinus/brandtiiHibernation (< 10 ex.)2007J. Fairon
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon2008Q. Smits
Ciconia nigraOuiOuizone de chasse2010T. Paternoster
Dryocopus martiusOuiNon2008Q. Smits
Gallinula chloropusOuiNonNicheur
Lanius collurioOuiNonNicheur à proximité
Motacilla cinereaOuiNonNicheur
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Lissotriton helveticusOuiNon2010T. Paternoster
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2010T. Paternoster
Animaux - Vertébrés - Poissons
Cottus gobio s.l.OuiOuiPrésence
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Parasemia plantaginis2010T. Paternoster
Plantes - Plantes supérieures
Carex canescensThoen et Schmidt (1984)
Centaurea montana2010Thoen et Schmidt (1984)
Comarum palustreThoen et Schmidt (1984)
Gymnocarpium dryopterisThoen et Schmidt (1984)
Jasione montanaThoen et Schmidt (1984)
Menyanthes trifoliataThoen et Schmidt (1984)
Montia fontana1977P. Verheggen
Poa palustrisThoen et Schmidt (1984)
Scleranthus perennisThoen et Schmidt (1984)
Teesdalia nudicaulisThoen et Schmidt (1984)
Veronica scutellataThoen et Schmidt (1984)
Viola palustrisThoen et Schmidt (1984)

Commentaires sur la faune

Oiseaux (données Q. Smits 2008; T. Paternoster 2010-2011; e.a.): Actitis hypoleucos, Aegithalos caudatus, Alcedo atthis, Anas platyrhynchos, Ardea cinerea, Buteo buteo, Carduelis chloris, Ciconia nigra, Dendrocopos major, Dryocopus martius, Fringilla coelebs, Gallinula chloropus, Garrulus glandarius, Hirundo rustica, Lanius collurio, Motacilla cinerea, Parus caeruleus, Parus major, Phoenicurus ochropus, Sitta europaea, Troglodytes troglodytes, Turdus pilaris.

Mammifères (données J. Fairon 2007; B. Manet, 2008; Q. Smits 2008; T. Paternoster 2010): Castor fiber, Meles meles, Mustela nivalis, Myotis daubentonii, Myotis myotis, Myotis mystacinus/brandtii, Sciurius vulgaris, Sus scrofa, Vulpes vulpes.

Poissons: Salmo trutta fario, Cottus sp.

Amphibiens (données T. Paternoster 2010-2011): Bufo bufo, Lissotriton helveticus, Rana temporaria.

Reptiles (données T. Paternoster 2010): Anguis fragilis.

Lépidoptères (données T. Paternoster 2010-2011): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Aphantopus hyperantus, Coenonympha pamphilus, Gonepteryx rhamni, Inachis io, Lasiommata megera, Maniola jurtina, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Parasemia plantaginis, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Polygonia c-album, Thymelicus lineola, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta.

Coléoptères (données T. Paternoster 2010): Dytiscus marginalis.

Hémiptères (données T. Paternoster 2010-2011): Aquarius najas, Gerris lacustris, Notonecta glauca, Sigara nigrolineata, Velia caprai.

Odonates (données Q. Smits 2008; T. Paternoster 2010-2011): Aeshna cyanea, Calopteryx virgo, Coenagrion puella, Enallagma cyathigerum, Ischnura elegans, Libellula depressa, Platycnemis pennipes, Pyrrhosoma nymphula, Sympetrum sanguineum.

Ephémoptères (données T. Paternoster 2010-2011): Cloeon dipterum.

Trichoptères (données T. Paternoster 2010-2011): Agapetus fuscipes, Anabolia nervosa, Chaetopteryx villosa, Glyphotaelius pellucidus, Halesus radiatus, Limnephilus auricula, Limnephilus flavicornis, Limnephilus lunatus, Mystacides azurea, Odontocerum albicorne, Phacopteryx brevipennis, Silo piceus.

Plécoptères (données T. Paternoster 2010): Nemoura cinerea, Nemoura marginata.

Crustacés (données T. Paternoster 2010-2011): Asellus aquaticus, Gammarus pulex.

Mollusques (données T. Paternoster 2010-2011): Ancylus fluviatilis, Gyraulus albus, Radix balthica (=Lymnaea ovata).

Vers (données T. Paternoster 2010-2011): Dugesia lugubris, Erpobdella octoculata, Glossiphonia complanata, Polycelis felina, Theromyzon tessulatum.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données D. Thoen et Schmidt 1984; T. Paternoster 2010): Alnus incana, Alopecurus geniculatus, Angelica sylvestris, Bidens cernua, Bidens tripartita, Callitriche hamulata, Callitriche platycarpa, Campanula rotundifolia, Cardamine amara, Carex canescens, Carex nigra, Carex rostrata, Comarum palustre, Cytisus scoparius, Digitalis purpurea, Epilobium hirsutum, Epilobium montanum, Festuca filiformis, Filipendula ulmaria, Galium mollugo, Galium palustre, Glyceria declinata, Jasione montana, Juncus effusus, Lemna minor, Lotus pedunculatus, Mentha arvensis, Menyanthes trifoliata, Myosotis scorpioides, Nasturtium officinale, Persicaria bistorta, Persicaria hydropiper, Phalaris arundinacea, Poa palustris, Ranunculus peltatus, Ranunculus penicillatus, Salix aurita, Salix cinerea, Salix x multinervis, Scleranthus perennis, Scutellaria galericulata, Sparganium erectum, Stellaria alsine, Teesdalia nudicaulis, Urtica dioica, Veronica scutellata, Viburnum opulus, Viola palustris, Viola riviniana.

Espèces exotiques

Alnus incana,

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un site d'intérêt historique et chiroptérologique.

Menaces

Menaces d'eutrophisation en cas d'étiage prononcé et d'augmentation de la population de Buret dont les eaux aboutissent dans le canal, mais après un passage dans des prairies où elles semblent s'autoépurer.

Un éboulement des matériaux de remplissage du puits est observé.

Visites sauvages et dérangement des chiroptères.

Plan de gestion

Mise en place de panneaux d'informations, validation du balisage d'un parcours alternatif de randonnées, permettant d'éviter de passer dans la réserve en cas de fermeture.

Accès du public

L'accès au canal est actuellement libre.

Détails

Description physique

En 1815, Guillaume 1er eu le projet de relier la Meuse à la Moselle par un canal qui devait traverser l'Ardenne et opérer la jonction entre la houille liégeoise et le fer du Luxembourg. Les travaux commencèrent en 1829 à Buzet. Une tranchée de 1350 m de long fut ouverte (l'actuel "canal de Bernistape") et, en même temps, on commença à creuser le tunnel qui devait traverser le massif ardennais d'une longueur prévue de 2560 m. En 1831 le travail fut suspendu et ne reprit jamais. Le tunnel avait seulement 1130 m dont 337 m avaient été maçonnés. La maçonnerie et l'état de la voûte sont en très bon état (situation en 2017 - comm. S. Duchateau).

Le canal de Bernistape (ou Bernistap) se trouve sur la commune de Tavigny, au nord de Buret, en Ardenne centro-orientale. Le climat est froid et humide.

Le site repose sur les assises du Siegenien moyen composé surtout de phyllades noirs et de quartzophyllades (assises d'Anor et de Bastogne). Par endroits existe un faciès métamorphique enrichi en ilménite, un minéral de fer et de titane.

Le canal est alimenté par le ruisseau de Buret au sud et par des sources. Ses eaux sont acides à mésotrophes (pH 5,7-6,2), pauvres en éléments minéraux, avec des concentrations en oxygène en général élevées. Les valeurs en nitrates et nitrites sont à la limite de l'eutrophisation, les concentrations en phosphates sont normales.

Description biologique

D'après THOEN et SCHMIDT (1984), on trouve:

- dans les eaux du canal, des herbiers à Ranunculus peltatus, Fontinalis antipyretica, Nasturtium officinale, Lemna minor, Callitriche platycarpa, Callitriche hamulata;

- dans le ruisseau de Pouhou, à la sortie du canal, un groupement aquatique à Ranunculus penicillatus et, sur les berges, Alnus incana, Viburnum opulus, Bidens tripartita;

- dans l'exutoire du canal, servant d'abreuvoir à vaches: Callitriche hamulata, Ranunculus peltatus, Glyceria declinata, Nasturtium officinale, Lemna minor, ... et sur la berge Bidens cernua, Poa palustris, Lotus pedunculatus, Juncus effusus, ...

- dans la partie centrale du canal, fortement atterrie: une roselière nitrophile à Phalaris arundinacea, Sparganium erectum, Epilobium hirsutum, E. montanum, Persicaria hydropiper, Mentha arvensis, etc. et un fourré de saules à Salix aurita, S. cinerea, S. x multinervis;

- un bas-marais acide à Carex canescens, Carex rostrata, Carex nigra, Menyanthes trifoliata, Comarum palustre, Viola palustris, Veronica scutellata, Scutellaria galericulata, Cardamine amara, Myosotis scorpioides, Stellaria alsine, Galium palustre, etc.;

- un groupement fontinal à Nasturtium officinale;

- une mégaphorbiaie à Filipendula ulmaria et Urtica dioica;

- des vasières à Alopecurus geniculatus au sein de pâtures;

- des groupements pionniers formés de lichens et de bryophytes et une pelouse silicicole sur les déblais de phyllades, avec Teesdalia nudicaulis, Festuca filiformis, Campanula rotundifolia, Jasione montana, Scleranthus perennis, etc.;

- des landes arbustives à Cytisus scoparius.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Monument classé

Histoire du site

Le canal de Bernistap fait partie d'un projet de construction datant du 19ème siècle. Ce projet avait pour objectif de désenclaver le Grand-Duché de Luxembourg en reliant le bassin de la Meuse à celui du Rhin. Dans certains endroits, les collines représentaient un obstacle infranchissable qui devait être contourné ou traversé.

Dès 1828, la construction d'un tunnel de 2.500 mètres est entamé sous la crête du massif ardennais. Pour mener à bien l'entreprise, 7 puits d'extraction ont également été creusés. L'indépendance du Luxembourg stoppa définitivement les travaux quelques années plus tard. Le tunnel était alors maçonné sur près de 500 mètres de long (Fairon, 1992b).

Sur la carte de Ferraris (fin du 18ème siècle), le site était occupé par des prairies et des bois.

Divers

Sources

Convention A&G
OFFH

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994).
S. LAMOTTE (SPW/DGARNE/DNF/DN B-5000 Namur).

Date de la dernière modification de la fiche

2012-02-13