Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

457 - Noue de Tailfer

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Namur
Cantonnements DNF :Namur
Surface :5.71 ha
Coordonnées :X Lambert : 186415 - Y Lambert : 121322
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

La noue de Tailfer s'étend en rive gauche de la Meuse en amont de Wépion, au niveau du barrage-écluse. Alimentée des eaux du fleuve par pompage, elle est constituée de deux pièces d'eau séparées par un chemin. Leurs berges escarpées sont en grande partie boisées par différentes essences comme l'aulne glutineux (Alnus glutinosa) et divers saules (Salix spp.). La végétation herbacée y est très fragmentaire. En revanche, les groupements aquatiques sont plus développés avec notamment le nénuphar jaune (Nuphar lutea), la sagittaire (Sagittaria sagittifolia), le potamot crépu (Potamogeton crispus), etc. Sur le plan faunistique, le site joue un rôle important comme frayère pour les poissons.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F4 - Vallée de la Meuse

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Wépion5.71 haNAMURNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur5.71 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

MET.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Oui

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Namur, 39, avenue Reine Astrid, 5000 Namur (Tél. : 081/71.54.11 - Fax : 081/71.54.10).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6175Noue de Tailfer0,86 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
C1Eaux stagnantes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Lutra lutraOuiNon1 observation1994MET
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon2007E. Bisteau, JY Baugnée
Plantes - Plantes supérieures
Lamium maculatum2007E. Bisteau, JY Baugnée
Nuphar lutea2007E. Bisteau, JY Baugnée
Sagittaria sagittifolia2007E. Bisteau, JY Baugnée

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données E. Bisteau et JY Baugnée, août 2007):
Acer pseudoplatanus, Alliaria petiolata, Alnus glutinosa, Calystegia sepium, Cornus sanguinea, Crataegus monogynan, Fallopia japonica, Fraxinus excelsior, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Hedera helix, Humulus lupulus, Lamium maculatum, Lythrum salicaria, Myriophyllum spicatum, Nuphar lutea, Phragmites australis, Populus sp., Prunus spinosa, Ranunculus repens, Ribes rubrum, Rubus caesius, Rumex hydrolapathum, Sagittaria sagittifolia, Salix alba, Salix cinerea, Salix purpurea, Salix viminalis, Salix x rubens, Silene dioica, Tilia cordata, Tilia platyphyllos, Urtica dioica, Valeriana repens,

Espèces exotiques

Buddleja davidii, Erigeron annuus, Fallopia japonica, Senecio inaequidens, Solidago gigantea,

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'une noue de la Meuse jouant un rôle important comme frayère pour les poissons.

Menaces

Présence d'espèces exotiques (renouée du Japon et tortue de Floride notamment).

Recommandations

Dégagement de portions de berges de manière à permettre l'installation de franges d'hélophytes. Limitation des massifs de renouée du Japon.

Plan de gestion

Pas de plan de gestion disponible.

Accès du public

La noue est située le long du chemin de halage mais l'accès aux berges est très difficile en raison de leur escarpement.

Détails

Description physique

Le site se trouve en rive gauche de la Meuse. Il est formé de deux pièces d'eau situées à hauteur du barrage-écluse de Tailfer. Le plan d'eau amont mesure environ 100 m de longueur pour 20 m de large. Il est alimenté par l'eau pompée dans la Meuse qui se déverse sous forme d'une petite chute, à la pointe sud. Le plan d'eau aval est presque trois fois plus long (270 m) pour une largeur a peine plus importante. Un tuyau relie les deux pièces d'eau qui sont séparées par un chemin.

La noue repose sur des alluvions modernes. A sa hauteur, la Meuse traverse les assises du Siegenien de l'Ardenne condrusienne.

Description biologique

L'environnement forestier assez dense et les berges en pente raide ne favorisent pas la végétation herbacée qui est relativement peu développée. En surface flotte Nuphar lutea. Autour des noues on observe des fragments de roselières à Rumex hydrolapathum, à Phragmites australis, à Sparganium erectum ainsi que diverses espèces des mégaphorbiaies comme Lycopus europaeus, Eupatorium cannabinum, Stachys palustris... ou des groupements nitrophiles des bords des eaux comme Calystegia sepium, Urtica dioica ...
E. BISTEAU et JY BAUGNEE (août 2007) :
Les deux plans d'eau constituant la noue de Tailfer présentent des berges assez abruptes et boisées.
La végétation de l'étang amont (le plus petit) est dominée par quelques grands arbres (Populus sp., Salix alba, Alnus glutinosa, Acer pseudoplatanus, Fraxinus excelsior) et des fourrés denses constitués de Salix alba, Salix x rubens, Salix purpurea, Salix viminalis, Salix cinerea, Prunus spinosa, etc. Des ronciers (Rubus spp.) mêlés d'orties (Urtica dioica) sont présents localement. Les espèces herbacées rivulaires sont peu nombreuses: Angelica sylvestris, Lycopus europaeus, Rumex hydrolapathum, Ranunculus repens, Lythrum salicaria, Valeriana repens, Phragmites australis, ... Dans l'eau poussent Nuphar lutea, Myriophyllum spicatum et en surface Lemna sp. très peu abondant. Dans le sous-bois des parties boisées, en particulier en rive orientale, on observe Hedera helix en nappes, Glechoma hederacea, Geum urbanum, Urtica dioica, Humulus lupulus, Rubus caesius, Alliaria petiolata, Ribes rubrum, Silene dioica, ...
L'étang aval est bordé en rive orientale par une frange boisée constituée de diverses essences en partie plantées: Salix alba, Fraxinus excelsior, Alnus glutinosa, Tilia cordata, Tilia platyphyllos, Juglans regia, Aesculus hippocastanum, Ulmus sp., Cornus sanguinea, ... Certains grands arbres sont couverts par Humulus lupulus et Hedera helix. La végétation herbacée est très fragmentaire: Lythrum salicaria, Urtica dioica, Calystegia sepium, Lamium maculatum, entre autre. Les feuilles de Nuphar lutea et de Sagittaria sagittifolia émergent à la surface de l'eau. Un embryon de roselière se développe à la pointe nord de l'étang. La berge occidentale est occupée principalement par une aulnaie mêlée d'Acer pseudoplatanus.
Hors ZHIB, on note plusieurs milieux plus ou moins fortement anthropisés et d'un intérêt relatif:
* une aulnaie eutrophe assez étendue, riche en orties (Urtica dioica) et avec quelques éléments de mégaphorbiaie, occupe la zone humide entre le plan d'eau aval et la route qui dessert le lotissement voisin;
* un groupement rivulaire occupant la berge bétonnée de la Meuse, avec Lythrum salicaria, Angelica sylvestris, Rumex hydrolapathum, Scirpus sylvaticus, Iris pseudacorus, Carex sp., Scrophularia auriculata, Achillea ptarmica, Achillea millefolium, Filipendula ulmaria, Mentha x villosa, Alnus glutinosa, Euphorbia esula subsp. esula, Pulicaria dysenterica, etc.;
* une zone de friche plus ou moins humide, au sud de l'étang amont, à hauteur du pont, avec Lycopus europaeus, Juncus inflexus, Holcus lanatus, Ranunculus repens, Plantago lanceolata, Persicaria hydropiper, Trifolium repens, Lythrum salicaria, Carex cuprina, Carex hirta, Carex flacca, Odontites vernuus subsp. serotina, Medicago lupulina, Poa trivialis, Daucus carota, Centaurea jacea, Dactylis glomerata, Melilotus officinalis, Solidago gigantea, Buddleja davidii, Senecio inaequidens, Erigeron annuus subsp. septentrionalis (grande plage de 500 m²).
Sur le plan faunistique, la noue joue un rôle important comme frayère pour les poissons, dont Cyprinus carpio ainsi que Rutilus rutilus, Perca fluviatilis, Tinca tinca, Alburnus alburnus, Abramis brama. On y observe régulièrement le martin-pêcheur (Alcedo atthis) et la poule d'eau (Gallinula chloropus).
La présence de la tortue de Floride (Trachemys scripta) est également effective et une observation de loutre (Lutra lutra) a été rapportée en 1994 sur l'étang amont (obs. André Stral - MET).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

ZHIB

Répondants de l'information

E. BISTEAU & J.-Y. BAUGNEE (SPW/DGARNE/DEMNA/DNE/OFFH, Avenue Maréchal Juin, 23, B-5030 Gembloux).