Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

465 - Lac de la Plate Taille

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Lacs de l'Eau d'Heure
Communes :Cerfontaine, Froidchapelle
Cantonnements DNF :Chimay, Couvin
Surface :578.25 ha
Coordonnées :X Lambert : 149605 - Y Lambert : 96937
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

A compléter

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • H0 - Fagne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Barbençon49.84 haBEAUMONT (partim ???)HAINAUT
Boussu-lez-Walcourt303.48 haFROIDCHAPELLEHAINAUT
Cerfontaine38.69 haCERFONTAINENAMUR
Erpion57.75 haFROIDCHAPELLEHAINAUT
Froidchapelle24.9 haFROIDCHAPELLEHAINAUT
Silenrieux98.38 haCERFONTAINE (partim ???)NAMUR
Soumoy5.21 haCERFONTAINENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Chimay0.1 haMons
Couvin578.15 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Communauté française.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Oui

Gestionnaire

Madame Cabaraux, Centre d'accueil de la Plate Taille, 6440 Boussu-lez-Walcourt. Tél. : 071/63.35.34.
* Jadis M. Philippe Hermal, directeur de l'a.s.b.l. pour la gestion des lacs de l'Eau d'heure.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anas creccaNonOuiPassage et Hivernage2004Divers observateurs
Anas penelopeNonNonPassage et hivernage régulier2004Divers observateurs
Anas streperaOuiNonPassage et hivernage régulier2004Divers observateurs
Aythya ferinaOuiOuiPassage et hivernage régulier2004Divers observateurs
Aythya fuligulaOuiNonPassage et hivernage régulier2004Divers observateurs
Bucephala clangulaOuiNonHivernage régulier2004Divers observateurs
Charadrius dubiusOuiNonNicheurDivers observateurs
Falco peregrinusOuiOuiPassage et Hivernage2004Divers observateurs
Fulica atraNonNonNicheurDivers observateurs
Gavia arcticaOuiNonHivernage régulier ?Divers observateurs
Gavia immerOuiNonHivernage régulierDivers observateurs
Gavia stellataOuiNonHivernage régulierDivers observateurs
Hippolais polyglottaOuiNonNicheurDivers observateurs
Lanius collurioOuiNonNicheurDivers observateurs
Larus argentatusOuiNonPassage et hivernage régulier2004Divers observateurs
Larus canusOuiOuiPassage et hivernage régulier2004Divers observateurs
Larus fuscusOuiNonPassage et hivernage régulier2004Divers observateurs
Mergus albellusOuiNonHivernage régulier2004Divers observateurs
Mergus merganserOuiNonPassage et hivernage régulier2004Divers observateurs
Pandion haliaetusOuiNonPassage régulierDivers observateurs
Podiceps cristatusOuiNonNicheur2004Divers observateurs
Tachybaptus ruficollisOuiNonNicheur2004Divers observateurs
Plantes - Plantes supérieures
Carex pseudocyperusDuvigneaud et Havrenne (1985)
Limosella aquaticaDuvigneaud et Havrenne (1985)
Lythrum portulaDuvigneaud et Havrenne (1985)
Myriophyllum spicatumDuvigneaud et Havrenne (1985)
Potamogeton obtusifoliusDuvigneaud et Havrenne (1985)
Potamogeton perfoliatusDuvigneaud et Havrenne (1985)
Sagittaria sagittifoliaDuvigneaud et Havrenne (1985)
Zannichellia palustrisDuvigneaud et Havrenne (1985)

Commentaires sur la faune

(Extrait de COPPEE, 1991).
Les barrages de l'Eau d'Heure représentent avant tout une étape priviligiée sur la voie de migration des oiseaux d'eau et un lieu d'hivernage d'importance nationale. A ce jour, 83 espèces (dont 56 palmipèdes) y ont été observés, une douzaine d'entre elles sont des hivernants réguliers. Parmi ces derniers, Podiceps cristatus, Anas strepera, Aythya fuligula, Mergus merganster et Fulica atra voient leur nombre augmenter depuis quelques années. Les effectifs de ces espèces au coeur de l'hiver constituent d'ailleurs une part importante de l'effectif wallon et brabançon total comme en témoigne le recensement BIROE de mi-janvier 1990 (LOLY et JACOB, 1990) : Podiceps cristatus 26% (70 sur un total de 273 ex.), Anas strepera 56% (28 sur un total de 50 ex.), Aythya fuligula 5% (40 à 45 sur un total de 788 ex.), Mergus merganster 51% (29 sur un total de 57 ex.), Fulica atra 15% (9OO ex. sur un total de 5996 ex.).

Parfois, certaines espèces rares choisissent aussi les barrages comme lieu d'hivernage. Citons Gavia stellata (6 ex. en 1988/89); Gavia arctica (4 ex. en 1982/83), Podiceps grisegena (1 ex. en 1990/91), Anser fabalis (une bonne cinquantaine en 1986/87), Aythya marila (1 à 4 ex. en 1987/88; 1 à 7 ex. en 1988/89), Melanitta fusca (2 ex. en 1988/89), et Netta rufina (1 à 2 ex. en 1988/89).

Néanmoins, les oiseaux d'eau ne constituent pas toujours le seul attrait du site. Lors de l'hiver 1982/83, jusqu'a 10 Asio flammeus ont été dénombrés à la Plate Taille, tandis qu'un dortoir comprenant 5 ou 6 Circus cyaneus a été noté début février 1987 au même endroit.

Pandion halietus vient pêcher dans le lac de la Plate Taille.

Nicheurs : Podiceps cristatus, Anas platyrhynchos, Fulica atra, Gallinula chloropus, Charadrius dubius, Lanius collurio.

Le calendrier ornithologique indique que fin août, septembre, le passage des limicoles (bécasseaux, chevaliers, gravelots et parfois courlis, barges, pluviers) bat son plein sur les rives ouest de la Plate Taille pour autant que le niveau soit bas.

Des espèces exceptionnelles sont notées parfois : Hydroprogne caspia, Egretta alba, Stercorarius longicaudus.

Commentaires sur la flore

Espèces intéressantes : Callitriche palustris, C. hamulata, Peplis portula, Limosella aquatica, Scirpus setaceus.

Espèces exotiques

Elodea canadensis,

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

Aménagement touristique : ' il s'agit de dépasser le tourisme d'un jour en débordant sur de l'hébergement, d'améliorer l'offre en restaurants, cafétarias,... ' Une première tranche de 139 millions (sur les 510 prévus) a été débloquée pour financer les travaux de voirie confiés au Ministère de l'Equipement et des Travaux ainsi que trois contrats d'étude portant :
1°) sur la conception générale et le montage de la station touristique du lac de la Plate-Taille;
2°) sur un schéma d'aménagement de la station;
3°) sur le marketing (Le Soir, mardi 29-11-94).

Projet d'aménagement d'un golf.

Aménagement de l'aérodrome de Cerfontaine, à proximité du bois du Grand Benoît, en remplacement de celui de Froidchapelle (Le Soir, lundi 13-02-95).

Extension de l'ADEPS.

Recommandations

Le lac de la Plate Taille est particulièrement intéressant pour l'avifaune aquatique, notamment. Néanmoins, les zones exondées périodiquement qui entourent les lacs de l'Eau d'heure, portent une végétation amphibie absolument exceptionnelle qu'il importe de protéger.
S'il est nécessaire de réserver des zones au tourisme, il faut le faire en respectant des zones de calme favorables à la faune et à la flore, en particulier dans les anses.

Plan de gestion

Gestion par l'a.s.b.l. créée pour la gestion des Lacs de l'Eau d'Heure. (NB Je n'ai pas obtenu de renseignements).

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Les lacs de l'Eau d'Heure, dont le lac de la Plate Taille fait partie, occupent une région dont le soubassement est formé de schistes et grès du Famennien.

Les milieux intéressants sont ceux qui existent dans les anses où de petits ruisselets se jettent dans le lac. Une certaine sédimendation vaseuse s'y produit, particulièrement sur les pentes douces. En été et au début de l'automne, le niveau de l'eau baisse (soutien du débit d'étiage de l'Eau d'Heure et de la Sambre, baisse dans l'alimentation du lac) et les vases s'exondent. Une zonation végétale apparaît ainsi.

Le milieu est mésotrophe, les eaux sont de type famennien (D'après DUVIGNEAUD, 1985).

Description biologique

Dans les eaux du lac, en bordure septentrionale on a observé : Potamogeton crispus, P. perfoliatus, P. obtusifolius, P. pectinatus, Myriophyllum spicatum, Elodea canadensis, E. nuttallii, Zannichellia palustris subsp. palustris, Ranunculus circinatus, Ceratophyllum demersum,... populations qui ont été décimées sans doute à la suite d'emploi d'herbicides.
Sur les berges envasées s'installe un gazonnement formé par des espèces de petite taille, adaptées à des variations du niveau de l'eau, qui peuvent exister sous forme d'accommodats terrestres ou immergés. Ce sont des plantes tout à fait exceptionnelles pour la région comme Callitriche palustris, C. hamulata, Limosella aquatica.
Là où les vases sont un peu asséchées se développe un groupement de Lythrum portula, Gnaphalium uliginosum, Isolepis setacea...
Plus haut encore, ce sont des espèces du Bidention qui dominent comme Persicaria hydropiper, P. lapathifolium, Rorippa palustris, ...
Des espèces des roselières et des magnocariçaies s'implantent ensuite, notamment Eleocharis palustris, Typha latifolia, Carex pseudocyperus, Alisma plantago-aquatica, Sagittaria sagittifolia, Glyceria fluitans,... Elles sont accompagnées de diverses espèces palustres comme Ranunculus flammula, Juncus effusus, J. inflexus, J. tenuis, Lycopus europaeus, Lythrum salicaria, Myosotis cespitosa, M. scorpioides, Scutellaria galericulata, Lotus pedunculatus, Scirpus sylvaticus, Carex demissa, C. ovalis, C. remota, etc.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Les travaux d'édification des barrages de l'Eau d'Heure ont commencé en 1972. Entre Silenrieux et Cerfontaine, deux barrages ont été construits sur l'Eau d'Heure, formant le lac de l'Eau d'Heure (165 ha) et le lac de Falemprise (48 ha). Des affluents de l'Eau d'Heure ont été barrés également, déterminant le lac de Féronval (17 ha), le lac du Ry Jaune (29 ha) et le lac de la Plate Taille, le plus vaste (350 ha) (DUVIGNEAUD et HAVRENNE, 1985).
Les lacs ont été mis en eau en 1977.
Jadis à l'emplacement des lacs existaient des forêts et des herbages.

Biblio

, 1995, L'aérodrome de Cerfontaine sera prêt en mars., Le Soir du lundi 13 février 1995.
, 1994, Trois études, deux structures, un projet. Le site de l'Eau d'Heure sorti du gué., Le Soir du mardi 29 novembre 1994.
, 1991, Avifaune nicheuse des milieux non forestiers de la Fagne (Entre-Sambre-et-Meuse)., Aves, 28 : 75-106.
, 1991, Aperçu du comportement hivernal des plongeons catmarins (Gavia stellata) et imbrin (Gavia immer)., Aves, 28 : 33-45.
, 1991, Observer les oiseaux aux barrages de l'Eau d'Heure., Viroinvol, 3-4 : 5-9.
, 1991, Synthèse des observations de plongeons aux barrages de l'Eau d'Heure., Aves, 28 : 23-31.
, 1986, Sur l'écologie de Zannichellia palustris L. en moyenne Belgique., Dumortiera, 34-35 : 91-93.
, 1981, Nidification de l'Hypolaïs polyglotte en Belgique., Le Gerfaut, 71 : 667-670.
, 1985, La colonisation végétale des lacs de l'Eau d'Heure (Entre-Sambre-et-Meuse, Belgique)., Natura Mosana, 38 : 4-10.
, 1995, Une excursion automnale aux lacs de l'Eau d'Heure (Entre-Sambre-et-Meuse, Belgique)., Parcs nationaux, 50 (2) : 55-62.
, 1989, Première observation printanière du plongeon arctique (Gavia arctica) en Wallonie., Aves, 26 : 59.
, 1990, Résultats du recensement des oiseaux d'eau de mi-janvier 1990 en Wallonie et en Brabant., Aves, 27 : 62-66.
, 1995, La colonisation bryophytiques des sols exondés des lacs de l'Eau d'Heure., Parcs nationaux, 50 (2) : 63-64.
, 2004, Comptes rendus des sorties. Samedi 17 janvier 2004 : journée d'observation des oiseaux d'eau hivernant aux barrages de l'Eau d'Heure., Les Barbouillons, 216 : 11-13.

Divers

Sources

ZHIB

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994).